Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Qui sommes nous ?

Site des occupant⋅e⋅s de la ZAD, territoire prévu pour la construction du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

La ZAD, c’est pour les aménageurs la Zone d’Aménagement Différé ; pour nous une Zone À Défendre : un bout de campagne à quelques kilomètres de Nantes (Bretagne) qui devrait, pour les décideurs, laisser place à un aéroport international.

Leur projet est de construire une plate-forme économique « Grand Ouest » d’envergure internationale allant de Nantes à Saint-Nazaire, qui ne formeraient plus qu’une seule et grande métropole. La réalisation de cette plate-forme demande de maîtriser tant le ciel, la mer, que la terre à travers le remplacement de l’actuel aéroport de Nantes par un nouveau à Notre-Dame-des-Landes, mais aussi l’agrandissement du port de Saint-Nazaire, la construction de nouvelles routes et autoroutes…

Nos désirs, en venant habiter sur l’emplacement prévu de l’aéroport, sont multiples : habiter sur un territoire en lutte, ce qui permet d’être proches des personnes qui s’y opposent depuis 40 ans et de pouvoir agir en temps de travaux ; profiter d’espaces laissés à l’abandon pour apprendre à vivre ensemble, à cultiver la terre, à être plus autonomes vis à vis du système capitaliste.

Ce site recueille des voix du mouvement d’occupation. Des voix plutôt que la voix : nous sommes une multitudes de groupes et d’individus avec des idées communes mais aussi beaucoup de différences.

Plus

À la une

  • Communiqué sur la seconde phase d’expulsion en cours sur la zad

    17 mai

    La seconde vague d’expulsion amorcée depuis ce matin est une nouvelle tentative d’éradiquer une partie de la zad. Elle va faire remonter dramatiquement la tension dans le bocage et laisser plus de personnes encore privées de leur logement et de leurs espaces quotidiens d’activités. Les routes et chemins sont une nouvelle fois envahis par un dispositif militaire inédit en terme d’ampleur et de durée dans l’histoire du maintien de l’ordre en France. Cette démonstration de force est sans doute à la (...)

  • Habiter la zad, rencontres et échanges les 26 et 27 mai

    16 mai

    HABITER LA ZAD, OUVRIR D’AUTRES MONDES Rencontres et échanges pour défendre les différentes formes d’habiter la ZAD 26 et 27 mai sur la ZAD et à Notre-Dame-des-Landes Les destructions des habitats de la ZAD en cours depuis le 9 avril tentent de faire disparaître, petit à petit, les traces de la présence d’autres mondes ici. Des habitats ont disparu, des habitant.e.s ont mal, beaucoup se demandent comment continuer à habiter ici. Suite à ces interrogations un groupe d’habitant.e.s, de paysan.e.s, (...)

  • Communiqué de naturalistes en lutte sur les expulsions menées sur la zad aujourd’hui

    15 mai

    Les gendarmes mobiles entourent ce matin la forêt de Rohanne et ses annexes. Après avoir visité la partie est de la zad ravagée par l’attaque de début avril, nous connaissons d’avance les conséquences de cette intervention dans une zone boisée et sensible sur le plan écologique : ornières très profondes (parfois plus d’un mètre), haies et talus détruits, arbres arrachés, cabanes à faible impact écologique transformées en tas d’ordures par la « déconstruction » à coup de pelleteuse lourde et de bulldozer. (...)

  • Le Cri de la Mandragore

    15 mai

    Le 24/04/18 une « trêve » a était annoncée. Le gouvernement a affirmé qu’il n’y aurais plus de cabane détruite jusqu’au 14 Mai. Voici la Mandragore, une des cabanes ayant survécu aux expulsions de 2012, ainsi qu’a la première vague d’expulsions de 2018. Photo de la Mandragore debout (26/04/18) Le 29/04/18, dans le le cadre du jeu « Passe à l’Est », des gendarmes mobiles ont encerclé la mandragore sous prétexte de vérifier « les reconstructions » . Nous avons pris l’initiative de leur expliquer que (...)

Nouvelles du front

Infos pratiques

Groupes de la ZAD

Textes

Ressources audiovisuelles

Anti Répression

  • Appel à manifestation contre la répression

    23 avril

    Parce que les rues de Nantes sont occupées par plusieurs centaines de policiers, gendarmes, … depuis le 9 avril, avec leur hélicoptère, leurs canons à eau, leurs grilles anti émeutes, … Parce que la police traque et rafle les personnes sans papiers. Parce que 4 camarades venu.e.s lutter contre les expulsions sur la ZAD dorment aujourd’hui en prison, et que nombre d’autres y ont été également condamné.e.s ces derniers jours. Parce qu’on ne compte plus les blessé.e.s des armes de la police, ni les (...)

  • Expulsion sur la Zad - Sur les armes des Gendarmes Mobiles

    13 avril

    Au vu de la quantité industrielle des munitions utilisées par les GM ces derniers jours et les centaines de blessé.e.s constaté.e.s par l’équipe médic, il est toujours bon d’en savoir plus sur ces armes militaires. Une page spéciale a été faite par "désarmons la police", pour clarifier quelles armes sont utilisées pendant l’opération policière d’avril 2018. Sur la ZAD de Notre Dame des Landes, une large panoplie de grenades a été utilisée depuis le lundi 9 avril : Les grenades lacrymogènes PLMP 7B et (...)

Vinci & cie

Camarades de lutte

Espace presse

  • Dimanche 20 mai : Appel à mobilisation et à reconstruction de la zad

    20 mai

    En bas d’article, précisions mises à jour le 18 mai Le 17 janvier, nous remportions une bataille décisive en arrachant l’abandon du projet d’aéroport. Nous avons fait plier l’État, lui a voulu se venger : occupation policière du territoire (toujours en cours), refus buté de toute forme de gestion collective, destruction d’un tiers des cabanes, 270 blessés au moins, 60 interpellations, champs inondés de gaz, 11000 grenades tirées en une semaine... Malgré ce déferlement de violence, une partie du (...)

  • Dim. 12h Bellevue - zad vitam aeternam !

    18 mai

    Ce dimanche, nous appelons à converger sur la zad après cette seconde vague d’expulsion pour que l’opération policière et les destructions cessent enfin, pour que le printemps arrive vraiment. Et parce qu’en ce jour de pentecôte et malgré ces semaines dramatiques, la nouvelle doit se propager : zad vitam aeternam ! Au programme de ce week-end prolongé : travaux des champs et semis printaniers, plantation d’épouvantail à gendarmes, repas syndical, constructions, concours d’insultes littéraires, apéro (...)