Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Textes > Récits (actions, manifs...) > Récits d’action depuis le 21 janvier 2013

Récits d’action depuis le 21 janvier 2013

mardi 22 janvier 2013

18 mai

Quimper : installation de la 25è cabane suivie d’un pique-nique.

25éme cabane ce matin a Quimper suivi d’un pique nique autour de la cabane. Une action inoubliable des collectifs Bigoudens et Quimpérois.

5 mai

La Baule : fresque "enterrons le projet"

Le Comité contre l’aéroport des Communes de Cap Atlantique a fait une fresque "enterrons le projet" qui a gagné le Prix Tirelire lors du 1er Festival Régional de Dessin à la Craie et Pastel le 5 mai 2013 à La Baule les Pins sur le sol de l’avenue Lajarrige :

4 mai

Ancenis : manif anti-aéroport

"Des membres de Chenapan, collectif du pays d’Ancenis contre le projet d’aéroport, ont manifesté ce matin à l’entrée d’Ancenis sur la RD 723. Autour du rond-point, une cinquantaine de personnes ont arboré des banderoles pour marquer leur opposition à la construction de l’équipement à Notre-Dame-des Landes. Elles ont distribué des tracts aux automobilistes pour les informer de la chaîne humaine qui aura lieu samedi 11 mai à l’initiative de l’ACIPA autour du site du futur aéroport." (Ouest France)

Nantes : parade des opposants à l’aéroport

Parade annonçant la chaine humaine de Trellières au centre de Nantes.

3 mai

Limoges : les limozadistes expulsables

L’huissier est venu à 16 h 10 sur le jardin libéré par les limozadistes sis 19 bis rue de la Corderie à Limoges, sous les fenêtres de l’hôtel de Région.

"Il a été remis à Mme Camille Lenteur treize significations du jugement rendu par M. Didier de Séqueira, président du TGI. Ce dernier avait statué en référé, en consultant uniquement le dossier bidon monté par les services du Conseil régional pour prouver (comme si c’était possible sur un terrain vague depuis dix ans) l’urgence de faire aménager 34 places provisoires de stationnement, destinées à l’usage exclusif de quelques uns de ses salariés triés sur le volet. Il n’avait pas voulu recevoir les pièces justificatives du Collectif ZAD 87. Il a donc proclamé "en son âme et conscience" qu’un jardin bio était inutile et qu’il préférait treize fois "minute par minute" manger du bitume plutôt que des légumes.

L’expulsion est donc désormais signifiée par M. Pascal Lavaud, l’huissier qui n’avait pas tout saisi. En effet les limozadistes lui ont fait constater les erreurs matérielles de ses précédents exploits. Il a convenu notamment que la clôture (de marque Dirickx, type "Bastion") n’avait pas pu être "arrachée", partant qu’il n’y avait pas eu de voie de fait ; de plus il a constaté tant la présence d’une borne milliaire sur ce terrain (vestige archéologique de l’époque romaine), que l’absence de tout panneau légal annonçant des travaux (non respect du délai de recours des tiers), ainsi que l’existence d’un escalier de secours en cas d’incendie de l’immeuble voisin (appartenant aussi au Conseil régional), dont nul n’est censé ignorer qu’il doit permettre une libre évacuation des occupants.

Samedi, à partir de 14 h 30, auront lieu au 19 bis, boulevard de la Corderie : une fête jardinière, la visite des incroyables comestibles et l’animation d’ateliers spontanés de conseils en jardinage biologique, les limozadistes ont pris rendez-vous mardi matin avec M. Lavaud pour lui signifier à leur tour ce qu’ils ont compris du recours éventuel à la force policière (serait-ce la venue des poulets ?) pour qu’ils en prennent de la graine."

2 mai

Toulouse : Atelier grands projets inutiles et imposés

Le collectif a animé une projection-débat sur la lutte à Notre Dame des Landes et contre les GPII en général dans le cadre du « Bazar au Bazacle ». Le caractère autogéré de ces luttes constituait le fil directeur du débat.

1er mai

Toulouse : stand info à la manifestation du 1er mai.

Un stand en bambou proposant des lectures militantes et des informations sur le week-end du 10-12 mai est installé sur le passage du cortège de la manifestation. Une grande banderole est également déployée. S’ensuivent de nombreuses et riches discussions sur le thème de la lutte contre les Grands Projets Imposés avec les passants. C’est l’occasion de récolter quelques fonds (documentation à prix libre) et d’informer sur les départs en bus pour la chaîne humaine du 11 mai.

L’initiative rencontre un certain succès, et le stand reste en place de 10h à midi avant d’être déménagé au Bazacle, où il restera tout au long de la semaine de la Foire à l’Autogestion.

30 avril

Toulouse : décoration de la rocade

Mardi 30 avril : Décoration de la rocade de Toulouse Plusieurs banderoles portant des slogans de soutien à la ZAD et hostiles à l’ayraultport ont fait leur apparition simultanée à divers emplacements au-dessus du périphérique de Toulouse.

L’action a eu lieu sans encombre, si ce n’est que le périphérique était moins saturé que d’habitude pour cause de vacances scolaires. Certaines décorations ont été repérées et décrochées par les forces du désordre une vingtaine de minutes après avoir été étendues.

29 avril

Limoges : l’occupation d’un terrain continue

Depuis le 14 avril, le collectif ZAD 87 occupe jour et nuit un terrain dans le centre ville de Limoges. En 15 jours un potager, un verger, un jardin en terrasses, huit tentes, une cabane collective et des toilettes sèches ont été installés. On y écoute les radis pousser et les fraisiers fleurir qui sont menacés d’expulsion avec leurs jardinier(e)s.

Le 26 avril, 13 "Limozadistes" ont été assignés en référé devant le Tribunal de Grande Instance de Limoges mardi 30 Avril. Un rassemblement de Camilles jardinier(e)s aura lieu ce même jour devant le TGI, Place d’Aisne à Limoges à partir de 13h30 avec bottes, brouettes, arrosoirs et bêches.

25 avril 2013

La Roche : tags

21 avril 2013

Angers : collecte de cartes d’électeurs

"Les opposants Angevins à l’aéroport de Notre des Landes (44), ne désarment pas. Alors qu’ils s’apprêtent à participer à la grande chaine humaine et aux concerts de soutien à « l’enterrement du projet », le 11 mai prochain, ils proposent au public de rendre leur carte d’électeur en signe de protestation"

Bordeaux : tags contre l’aéroport et son monde

Lors de la Fête des Sans, une fête de rue sauvage qui a rassemblé des centaines de personnes, la basilique Saint-Michel a été taguée avec notamment un message de soutien à la luttre de Notre-Dame-des-Landes.

Quelque part : pochoirs "Réclamons la terre, virons l’État, que vivent les ZAD"

20 avril 2013

Pipriac (35) : tag

Rennes : banderole anti aéroport déployée aux Horizons

Vers 11h30, des opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont déployé une banderole géante sur la tour des Horizons, à Rennes (35).

18 avril 2013

Forcalquier : rassemblement

Aujourd’hui (17 avril) on s’est fait un petit rassemblement, une cinquantaine de personnes devant la mairie de Forcalquier, avec des braseros on les a un peu enfumé, on s’est un peu assis sur la route et les 8 gendarmes présents sont restés bien calmes. C’est vrai que dans nos campagnes à nous ils ne sont pas très agressifs les bleus. Castaner le maire de cette charmante bourgade est un grand ami de Ayrault alors on l’interpelle de temps en temps. S’ils vous expulsent on reviendra... Pour l’anecdote, en manifestant on a appris que se tiendrait un rassemblement contre le mariage pour tous deux heures plus tard, du coup on les a attendu hi hi !!!

17 avril 2013

Paris : perturbation de l’Assemblée Générale de Vinci

Un article en français cette fois : L’assemblée générale de Vinci perturbée par des "incidents" c’est à dire des personnes venus dénoncer les mauvais traitements des salariés.

Une vidéo est disponible sur les mutins de pangée

Et un communiqué qu’on nous a envoyé :

Une trentaine de personnes ont perturbé l’assemblée générale de Vinci et une trentaine de salariés ont distribué des tracts à l’entrée du caroussel du Louvre et ont tenté de rentrer dans la salle.

L’assemblée générale a débuté par une présentation des comptes et des activités du groupe faite par des personnes à la tribune ou par des vidéos. Des autoroutes, des batiments eco-certifiés, des aéroports, le sarcophage de Tchernobyl, les PPP, des centrales thermiques, des salariés heureux, des "opposants" a un tunnel ravi du dialogue établi par vinci et des aménagements réalisés, Alain Bougrain-Dubourg président de la LPO affirmant que vinci est exemplaire en matière de biodiversité, une annonce solennelle du PdG Huillard qui n’oublie pas ses deux salariés otages au Niger Pierre Legrand et Marc Ferret ainsi que Daniel Larribe salarié Areva, mais Thierry Dol autre salarié Areva n’a pas été cité... A aucun moment, il n’a été question de NDDL mais à plusieurs reprises l’aéroport Nantes Atlantique a été cité : ses 12% de croissance, ouverture de nouvelles lignes avec l’arrivée d’une compagnie Low cost...

Ensuite les échanges avec la salle ont été moins consensuels, trois personnes ont pu prendre la parole et interpeller la tribune en posant des questions sur NDDL, les conditions de travail et d’embauche des sous-traitants à 610€ par mois, les augmentations de salaires, le décès d’un salarié à Nice... Évidemment les réponses apportées étaient parfaitement insipides mais la confrontation avec les petits actionnaires a pu parfois être intéressante. Trois personnes ont été évacuées par le SO.

Des vidéos ont été réalisées et seront disponibles sur le site de fakir

14 avril 2013

Limoges : action Sème ta ZAD

Dimanche 14 avril, suite à l’appel Séme ta ZAD du 13 avril, à Notre-Dame-des-Landes, un terrain abandonné depuis des années, promis à un parking, a été mis en culture en plein centre ville à Limoges, rue de la Corderie, en face du conseil régional. Il est depuis occupé, bêché, semé, planté, aménagé comme lieu collectif de vie, de partage et de création. Samedi 20 avril, à partir de 15 heures, aura lieu un rassemblement de soutien sur le terrain avec invitation des voisins. Amener vos plantes, vos bons plats, vos outils, vos planches, vos clous, un abri-cabane y sera construit.

Sur France 3 Limousin le 15 avril, petit résumé de "Seme ta ZAD 87" qui fut un bel après-midi (à partir de la mn 5’20).

4 avril 2013

Pons-de-Cé (49) : perturbation de la conférence "Pays de la Loire 2040"

Petites nouvelles de l’action au Ponts-de-Cé (49). La région y organisait sa conférence "Pays de la Loire 2040". On a réussit à chanter deux petites chansons sur la ZAD avant de se faire exclure, plus ou moins de force (arrachage de tracts, poussage de la part de certains nervis du PS). Puis bien sur à la fin, contrôles d’identités par les schtroumpfs sécuritaires et tentatives de faire condamner la violence des Zadistes. Pour l’anecdote, un des flics nous à annoncé que nos chansons étaient le moment le plus intéressant de la soirée et que c’était bien que nous faisions cela ! LA GROSSE BLAGUE !!!

PS : en PJ le tract diffé à la sortie après l’expulsion !

En 2013, soufflons sur les braises !

PDF - 313.6 ko

30 mars 2013

- Le collectif de Quimper a construit sa 18éme cabane devant la mairie de Quimper en soutien a NDDL et aussi contre la futur déstruction de terres agricole a Quimper nord avec la construction d’un éniéme magazin de bricolage dont nous n’avons pas besoin !!!


Paris : action contre l’architecte de l’aéroport

Communiqué suite à l’action d’aujourd’hui (à 17h) contre les bureaux de l’architecte Jacques Ferrier, qui a été choisi pour faire le design et les plans de l’aéroport de Notre Dame des Landes :

Jacques a dit « Sabote le hall de Ferrier ! »

Le site de Vinci Airports présente Jacques Ferrier comme « l’un des architectes les plus engagés en matière de développement durable »*. Alors nous qui nous préoccupons de nature et d’espaces vierges à Notre Dame des Landes, on a décidé de venir le voir à Paris pour lui rappeler qu’un aéroport, par nature, ça n’est pas très « développement durable ».

Car Jacques Ferrier a choisi, après avoir fait le design d’un premier aéroport à Toulouse, de collaborer avec Vinci pour les plans du futur aéroport Grand Ouest. C’est ça le capitalisme vert. Grand bien lui fasse, le fric n’a pas d’odeur. Pour autant, il nous tardait de lui faire part de notre mécontentement et voilà qui est fait.

Bien fait !

Il se cachait bien Jacques, au 77 de la rue Pascal, pensant que nous n’avions pas capté son jeu. Et bien non, on vous avait prévenu : la ZAD est partout ! Nous sommes donc venus repeindre son hall d’architecte avec des extincteurs remplis de peintures verte et marron. A force de concevoir des colosses de béton et de verre, il fallait bien que Jacques se mette un peu au vert...

Mais que Jacques se rassure, des architectes comme lui, il y en a beaucoup. Et nous ne nous priverons plus désormais de leur rendre visite.

Merde aux bétonneurs et aux promoteurs de l’immonde ! Merde à Vinci et à son monde !

Quelques peintres en bâtiment solidaires

* La blague vient de là : http://www.nantes.futuraeroport.fr/realisation-aeroport/acteurs-transfert

29 mars 2013

Vannes : Notre-Dame-des-Landes. Les opposants donnent rendez-vous

Une trentaine de personnes du collectif du pays de Vannes contre l’aéroport Notre-Dame-des-Landes se sont rassemblées hier soir sur l’esplanade du port. Deux rendez-vous se profilent pour les opposants. Le 13 avril, il est prévu d’ensemencer l’emprise de terrain prévue pour le futur aéroport pour y faire pousser des cultures. Le 11 mai, une immense chaîne humaine constituée par 25 à 50.000 personnes devrait ceinturer la zone concernée."

27 mars

- Bordeaux :

Petit article concernant l’action des zadistes bordelais et autres comités girondins lors du carnaval le 16 mars dernier. Il semble que des expulsions imminentes menacent les cabanes. Notre soutien et notre vigilance restent mobilisés. Actuellement en Tunisie, nous espérons que tout se passera bien pour vous dans les jours à venir. Solidairement à vos côtés,

L’Orchestre Poétique d’Avant-guerre - O.P.A
—  Notre site http://www.opa33.org/

26 mars

réaction à l’article de construction de cabane en KIT en IDF, le collectif de Saint Brieuc en fait une aussi le premier mur est fait.

http://nddl22.bretagne-infos.eu/2013/03/24/cabane-en-kit-etape-4/

24 mars

Angers

Collectif Angevin lors de la venue du Premier Ministre à Angers.

Compte rendu :

PDF - 218.3 ko

En vidéo

Loiret

Vive le train ! Non à l’aéroport inutile et passéiste.

Ce dimanche 24 mars, le comité du Loiret contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes (44) a poursuivi son action pour préserver du bétonnage des terres agricoles et une zone humide bien plus utile à notre pays qu’une infrastructure de transports polluante et coûteuse.

Profitant des vestiges d’un autre projet des années soixante, le comité est allé inscrire sa détermination sur l’antique rail de l’aérotrain qui traverse l’horizon beauceron. Construit depuis plus de quarante ans, la voie de béton préserve la mémoire d’un symbole de cette époque, rendu obsolète par le TGV. Le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes fut lui aussi dépassé et plongea dans l’oubli pendant des décennies. Nous estimons que le ranimer aujourd’hui est une aberration, en un siècle qui a plus besoin d’innovation et de solidarités locales que de dépenses d’équipement pharaoniques.

Les voyageurs qui empruntent la ligne de chemin de fer entre Orléans et Paris pourront désormais lire « Non à l’aéroport de Notre Dame des Landes », à hauteur de Chevilly. Dans l’esprit des auteurs du slogan, il faut le prendre comme un encouragement à se déplacer en train qui, bien plus que l’avion, justifierait les investissements publics.

Tags dans une vallée italienne

Ce week-end, en se baladant dans une vallée italienne, avec 60 000 personnes, on pouvait apercevoir entre les mur et les montagnes des petites pousses de bocage... c’est le printemps !

23 mars

17éme cabane à Quimper

Une fois de plus ce matin rassemblement sur la Place Terre au Duc avec la construction de la 17éme cabane sous le soleil Breton. Ont ce lasse pas même si ont aimerai que ce putain de projet disparaisse comme les ministres les uns aprés les autres a commencé par toi Aurault ! A la semaine prochaine ont lache rien !!!

17 mars

Carnaval de Périgueux

Le comité de soutien de Dordogne a déboulé au carnaval de Périgueux ce dimanche déguisés en avions, commandants de bord (un vrai de vrai à la retraite était présent avec nous), pirate de l’air, hôtesses, Mr Vinci avec porte voix, pancartes, slogans imprimés sur des avions en papier, tracts, chants

les chars officiels avaient du retard, nous étions donc les seuls à défiler  !!! superbe visibilité pour notre action, très peu de gens hostiles, quelques un-es qui nous ont félicité

quand les chars sont arrivés nous les avons précédés puis la police municipale (jusque là mystérieusement absente) nous a demandé de nous "ranger sur le coté" mais il était temps pour nous de rentrer nous réchauffer !!!

hasta la victoria

- Saint-Paul-des-Landes

Voici quelques photos de notre action du vendredi 15 mars à Saint-Paul-des-Landes !

- Bordeaux - Carnaval des 2 rives

voici quelques photos du jour de cette joyeuse parade sur les quais de Bordeaux un char imprévu est venu se glisser dans le cortège festif : une cabane surmontée d’un drapeau anti-ayrautport et entourée de zadistes, de paysan.es, de polissier.es, de résistant.es, de trublion.es divers et variés................. des centaines de tracts ont été distribués au public bon enfant, curieux de cette intrusion surprenante une excellente initiative des collectifs girondins de soutien aux opposants à l’aéroport de Notre Dame des Landes !!

Merci aux 5 collectifs de soutien en Gironde (Libournais, Bordeaux, Bordeaux-ouest, Sud-gironde, Arcachon Val de l’eyre)

16 mars

Et oui nous revoila comme chaque semaine ont lache pas et ont lachera rien ! Même si ce matin la place était bien flicé pour nous dissuader de nous installer ! Le collectif de Quimper a construit sa 16éme cabane. A Bientôt les amies.

15 mars

"Les bureaux de la section locale du Parti Socialiste à Briançon ont été tagués, probablement dans la nuit de jeudi à vendredi. C’est la deuxième fois en quelques mois que ces actes de vandalisme se produisent. Le secrétaire local du PS a annoncé son intention de porter plainte au commissariat de police."

http://www.dauphinelibere.fr/hautes-alpes/2013/03/08/briancon-des-tags-sur-le-local-du-parti-socialiste

9 mars

Le collectif de Quimper a construit sa 15ème cabane ce matin sur la place Terre Au Duc sous la pluie mais de bonne humeur !

img2271|center>

2 mars

Une journée de péage gratuit ->1340] : [Action nationale le 2 mars sur les autoroutes françaises Lire icile récit des différents péages de cette journée !

- Blois : vigie

belle vigie toute la journée avec pas mal de monde. Les passants étaient réceptifs, pas mal de nantais en ballade (visite des chateaux de la Loire ?) heureux de voir qu’à Blois, il y avait un comité de soutien actif

- Quimper : cabane sur le marché !

Ce matin le collectif Quimper a construit sa 14éme cabane sur la place Terre Au Duc nous avons aussi fait une pétition photographique visuel 30 photos de personnes opposés au projet et passant sur la place ont été prises devant la cabane .

27 février

- Nort sur Erdre : contre affichage de la campagne de com du syndicat aéroportuaire

une action qui s’est déroulée à Nort sur Erdre par le comité Nort/Nozay : contre-affichage ou/et détournement d’affichage sur les affiches de Com’ du syndicat aétoportuaire qui"habillent" la commune, comme beaucoup d’autres, actuellement

25 février

24 février

- Guérande : vigie citoyenne

Photos du diaporama : vigie citoyenne sur le marché de Guérande

- Quimper : 13ème cabane sur le marché !

Notre-Dame-des-Landes. Une 13è cabane érigée à Quimper

Les opposants quimpérois à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont construit leur treizième cabane. « Nous avons quitté la place Terre-au-Duc pour la place Médard pour une meilleure visibilité », explique un des constructeurs. Les militants sont gonflés à bloc. Il y a quinze jours, la réunion d’information à Kerfeunteun a réuni 120 personnes. L’Union européenne s’inquiète du projet par rapport à la loi sur l’eau. Enfin l’association Cyberacteurs organisera un convoyage en car le 11 mai. 100.000 personnes sont attendues sur le site pour « enterrer le projet ».

23 février

- Lyon : déambulation

Samedi 23 Fevrier 2013, un groupe d’individu-e-s au nombre approximatif de quarante ont ete apercu deambulant dans les rues sombres de l’hiver lyonnais au niveau de la guillotiere. Ces personnes collaient des affiches de solidarite avec la lutte contre l’Ayraultporc de NDDL. Les flics ont controle quelques personnes de maniere tres inefficace. Une banderole « RESISTANCE ET SABOTAGE » fut accrochee sous le bouquet de fleurs de Bellecour par un petit groupe. Pour rappeler que la bas, ici et ailleurs, les multinationales et les grands projets ne seront jamais les bienvenus sutout s’ils impliquent l’expulsion des habitants ou detruire une nature quelle qu’elle soit.

21 février

- Brest : conférence Gros succès hier soir à la Faculté Ségalen de Brest (300 personnes présentes) pour la conférence organisée par les Amis du Monde Diplomatique qui avaient invité Loïc Avry, géographe, chercheur associé, Université de Rennes 2 et Jacques Lescoat, association des géographes de Bretagne pour intervenir autour du thème : « Comprendre la place des territoires dans un conflit d’aménagement : le cas du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes ».

Loïc Avry a écrit une thèse dont le sujet d’étude était "Analyser les conflits territoriaux par les représentations spatiales : une méthode cognitive par cartes mentales" . Le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes a servi de terrain d’études à cette thèse.

Des captations vidéo et audio de cette conférence ont été réalisées. D’ici la semaine prochaine, ce matériel pourra être diffusé PLUS que largement. ;-)

La veille, ce sont près de 70 personnes qui avaient assisté à la projection /discut’ autour du film "Au coeur de la lutte" co-réalisé par Christophe Kergosien et Pierrick Morin.

16 février

- Quimper : construction de cabane !

Samedi, place Terre au Duc.....

Samedi 16 février, les Indignés de Quimper sont sur la place pour aborder les sujets qui leur tiennent à coeur : un message de soutien à la Tunisie...un autre message pour dénoncer la mort d’un chômeur par immolation,...une zone de gratuité... le forum social mondial... et bien sur des cabanes pour soutenir la ZAD de Notre dame des landes !!!!!

http://www.youtube.com/watch?v=PtUQ9zSe5eo

- st nazaire : tractage

départ samedi 16 fevrier de la place notre Dame des Landes de st nazaire pour distribution de 10 000 exemplaires sur st nazaire du document " projet pharaonique ". pour le comité contre l’aéroport -region nazairienne

- Augan : fest noz de soutien

Les opposants à Notre-Dame-des-Landes dansent au fest-noz d’

Vers 21 h ce samedi, ils étaient environ 200 à enchaîner an dro, gavotte, plinn ou laridé dans la salle des fêtes d’Augan. Une dizaine de groupes devaient se succéder jusque tard dans la nuit. La soirée était organisée à l’initiative du Collectif de soutien du Pays de Ploërmel contre le projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

- Genève


15 février

- Saint Brieuc : soirée projection

150 personnes ont assisté à la projection débat NDDL au coeur de la lutte de vendredi 15 février à Saint Brieuc.

- Ploermel : cabane sur le marché

Ploërmel. Une cabane contre Notre-Dame-des-Landes

Marché animé ce vendredi matin à Ploërmel. Une quinzaine de militants construisent une cabane devant la poste, pour protester contre le projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. « Cette cabane, c’est un écho aux cabanes présentes sur la zad (zone à défendre) » sur le site de l’aéroport, explique Rémi. Certains distribuent des tracts aux passants. « Je suis d’accord avec vous ! » intervient un joggeur. « Moi je suis pour l’aéroport, rétorque, dans un grand sourire, un monsieur d’un certain âge qui revient du marché, ça va créer de l’emploi pour les jeunes. » « Cette cabane, c’est très bien, une très bonne idée ! Il faut agrandir l’existant au lieu de construire du nouveau », réagit l’un des commerçants ambulants.

- Paris : soirée de soutien

Très belle soirée de soutien hier soir à la Parole Errante. Une ambiance de fête de village Plus de 400 personnes Repas végétarien à prix libre Fest noz Cumbia Fanfares ...

La ZAD est partout On lâche rien


on a pensé à vous aux défilé des gras de douarnenez... bon courage, on lache rien sauf les chiens

14 février

- Gironde : envois de colis mystérieux

cinq colis mystérieux envoyés par des opposants à Notre-Dame-des-Landes

L’affaire est prise très au sérieux par le préfet de la Gironde, Michel Delpuech. Il a été le destinataire dans la nuit de lundi à mardi d’un colis contenant de vieux boulons oxydés d’un pylône électrique, accompagnés d’une lettre de soutien « aux inculpé(e) s de Notre-Dame-des-Landes ». Outre le représentant de l’État, les sous-préfectures d’Arcachon, de Langon et de Libourne, ainsi que le siège de « Sud Ouest », ont été destinataires d’envois similaires.

Le projet de Notre-Dame-des-Landes, qui prévoit le transfert de l’actuel aéroport de Nantes sur ce nouveau site à l’horizon 2017, suscite une vive opposition de la part de certains partis politiques comme Europe Écologie-Les Verts, le Parti de gauche ou le Modem. Il est soutenu, en revanche, par l’État, les collectivités locales, le PS et l’UMP.

Régulièrement, les opposants n’hésitent pas à mener des actions spectaculaires tandis que, sur place, le terrain est toujours occupé par plusieurs dizaines de contestataires. Un collectif de lutte a par ailleurs créé un blog, et une association citoyenne intercommunale des populations concernées a vu le jour et mène un combat sans relâche contre le projet.

Dans la nuit de lundi à mardi, entre minuit et 2 heures du matin, un ou plusieurs individus ont donc rendu visite au préfet de la Gironde en déposant au pied de l’immeuble du quartier Mériadeck, en plein cœur de Bordeaux, le fameux colis avec la missive de soutien et de « solidarité ».

Le texte précise : « Nddl, THT, LGV, les ZAD (1) sont partout. » Et : « La situation risque d’être grave, car si l’on peut protéger les centrales nucléaires par des barbelés et éventuellement des pelotons de CRS, ce n’est pas le cas des pylônes. » Ce ou ces mêmes personnes se sont également rendues dans trois sous-préfectures et quai des Queyries à Bordeaux, devant notre journal, où une enveloppe a été jetée sur le seuil de la porte à 0 h 35.

« Cela fait penser à Tarnac »

Le procureur de la République a été alerté sur ces faits en début de matinée et, en raison de la nature des menaces, a aussitôt saisi la Direction interrégionale de la police judiciaire. Des techniciens du Service régional de l’identité judiciaire ont examiné les boulons et les courriers, à la recherche de traces et d’indices. Mais ces pièces à conviction étaient déjà passées entre plusieurs mains, et il sera sans doute difficile aux policiers d’exploiter un élément. Des bandes vidéo ont aussi été saisies.

Cette action concertée des opposants à Notre-Dame-des-Landes n’est pas sans rappeler celle menée, un dimanche après-midi du mois de décembre dernier, par un petit groupe qui avait fait le siège du péage autoroutier de Saint-Selve, sur l’A 62, aux portes de Bordeaux. Quelques individus avaient distribué des tracts et ouvert les barrières aux usagers avant que la gendarmerie n’intervienne. Mais à l’arrivée des forces de l’ordre, les manifestants s’étaient évaporés dans la nature.

« Cela fait penser au village de Tarnac, en Corrèze, où de jeunes militants de l’ultra-gauche étaient soupçonnés, en 2008, d’être à l’origine de sabotages sur les lignes SNCF », commente un fonctionnaire du renseignement intérieur.

Hier, tandis que les investigations débutaient à Bordeaux, une trentaine d’opposants au projet manifestaient, dénudés, devant le palais de justice de Saint-Nazaire pour soutenir deux des leurs, poursuivis pour s’être promenés nus près des gendarmes lors d’une intervention sur le site en novembre 2012.

(1) NDDL : Notre-Dame-des-Landes ; THT : très haute tension ; LGV : ligne à grande vitesse ; ZAD : zone d’aménagement différé.

11 février

Visite de Jean-Marc Ayrault à Grenoble : 20 opposant-e-s à l’aéroport de Notre Dame des Landes sont encerclé-e-s par les forces de l’ordre

Nous étions une vingtaine d’opposant-e-s au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes et son monde à nous être donnés rendez-vous, ce vendredi 8 février dans le parc Paul mistral, avec l’intention de nous rapprocher de la mairie, où Jean Marc Ayrault prononçait son plaidoyer pour « une réforme structurelle de la santé ». Jamais sans sa muselière

Nous n’avons malheureusement pas pu approcher, car les forces de l’ordre nous ont très vite encerclés. Enfermé.e.s par une nasse de gendarmes pendant toute la durée du discours, quelques tracts ont cependant pu être distribués aux passant.e.s qui s’approchaient, souvent stupéfaits devant la disproportion des forces déployées pour nous empêcher de bouger. Parallèlement, la troupe de théâtre qui devait nous rejoindre, chassée du parc par les gendarmes, a pu jouer près de la nef Chavant ses saynètes dénonçant le projet d’aéroport et les cadeaux faits au concessionnaire VINCI.

Paroles Paroles paroles...

Dans son discours sur la santé, Jean- Marc Ayrault fait référence au Conseil National de la Résistance, à ses « valeurs de solidarité et d’égalité » que nous avons « reçues en héritage ». Il nous parle d’un monde qui défendrait pour chacun-e « l’exercice de ses talents et de ses libertés ».

Parlons valeurs :

Déployer une banderole, distribuer des tracts, échanger avec les passant.e.s, se rappeler à la conscience de Jean Marc Ayrault, défenseur de ce projet d’aéroport et premier ministre qui a le pouvoir de le stopper... Que de talents et d’expression de nos libertés !

Il fut un temps où les droits de l’homme, de la femme, et le droit des peuples à disposer d’eux-même était porté par un courant politique nommé socialisme. Aujourd’hui, alors que « la démocratie participative » est dans toutes les bouches, l’utilisation méthodique de la violence ou comme ici, de la menace, veut engendrer un sentiment de peur et ainsi faire taire toute manifestation d’opposition.

Jean-Marc Ayrault parle d’argent aussi. « Il faut revoir nos modes de financement de l’assurance maladie » nous dit-il … « il est indispensable d’apprendre à dépenser mieux ».

Très bien, alors parlons argent :

Combien coûte ce déploiement disproportionné des forces de l’ordre, partout où J-Marc Ayrault se déplace, partout où des opposant.e.s se rassemblent ? Combien coûtent la présence permanente de CRS à NDDLandes ? Combien coûtent ce(s) projet(s) pharaonique(s) ? (et oui, il y a l’aéroport Grand Ouest, mais il y a aussi, partout en France, tous ces autres projets qui portent en eux la même logique). Combien rapporteront-ils aux heureux concessionnaires, dont VINCI pour NDDL (les travaux pour l’aéroport sont estimés à 3 milliards d’euros en incluant les infrastructures, dont 43 % de financements publics).

« La tâche qui nous incombe, note t-il dans une autre tribune, c’est de renouveler notre organisation politique, sociale et économique, nos relations réciproques et notre rapport à l’environnement, pour rester fidèles à nos principes fondamentaux et retrouver fierté, cohésion et confiance en nous-mêmes ». « Il ne faut pas nier la nécessite de réformer, de transformer, de changer sans perdre notre âme » poursuit-il dans son discours à la mairie de Grenoble.

Que vient faire « l’âme » dans cette histoire ? Cela mériterait un autre article sur la manière dont les mots sont vidés de leur sens, juste là pour claquer, toucher, quitte à en faire des coquilles vides, pour petit à petit conditionner le peuple à ne plus avoir de prise sur la réalité.

Il en appelle même, avec son concept maintenant fétiche, à un « nouveau modèle Français ». Parlons modèle de société :

Que voit-on de nouveau ici ? Des multinationales et des élus politiques s’unissant pour le seul profit d’une classe extrêmement minoritaire en nombre qui désire conserver et accroître encore son pouvoir quel qu’en soit le prix : destructions sociales, écologiques, humaines, privations de libertés et mal-vie pour un nombre toujours plus important de personnes.

Face à ce cynisme de classe, des individus s’organisent, au delà de leurs différences, pour créer des espaces d’expérimentation, chercher et apporter des réponses au malheur social généré par le libéralisme économique. C’est aussi ça, la lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes.

« Nous ne nous laisserons pas dicter une vision du monde qui n’est pas la nôtre » a déclaré J.M. Ayrault en novembre 2012.

Nous non plus !!! NON à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes NON à son monde

Comité de soutien et de lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et son monde, Grenoble, le 10 févier 2013

Nous contacter : nddl38@riseup.net

Nous rejoindre, être informé de nos actions : Réunion tous les mardis à partir de 18h30 Antigone - 22, rue des Violettes - Grenoble.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur les sites : zad.nadir.org/, acipa.free.fr/, parolesdecampagne.blogspot.fr/ lutteaeroportnddl.com

de la part du Comité grenoblois de soutien et de lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et son monde.

Visite d’Ayrault à Grenoble. 20 opposant-e-s à l’aéroport de DDL sont encerclé-e-s par les forces de l’ordre.

Vinci dégage !

PDF - 65.5 ko

7 février

- Ambert (livradois forez : stand d’info)

Nous avons fait un stand de crêpes sur le marché du jeudi ce matin qui jusqu’ici s’est bien déroulé. En soutien à NDDL bien entendu. Les habitants du coin, issus pour la plupart de familles d’agriculteurs sont assez réceptifs à la question du bétonnage des fermes, bien que souvent résignés.

4 février

- Hénin Beaumont : banderole sur terril

Hénin Beaumont, le 4 février 2013

ATTENTAT A L’IMPUDEUR

Ce matin, les automobilistes circulant au croisement de la rocade minière et de l’A1 ont eu la surprise de découvrir, fichée sur le terril Sainte-Henriette, une banderole de 20 mètres sur 10 marquée « Vinci, dégage », suivi de l’emblématique avion barré des zadistes de Notre-Dame-des-Landes.

Nous, Camille, Camille, Camille, et autres Camille des comités de soutien à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (sections de la région de Lens-Liévin, Béthune et Saint Pol), petite part d’une opposition nationale grandissante, revendiquons cet attentat à l’impudeur en soutien à nos camarades zadistes en lutte.

- Parce que nous ne tolérons plus l’impudeur d’un gouvernement qui s’acharne à maintenir un projet d’aéroport obsolète, contre toute logique écologique, humaine, sociale et même économique, au seul bénéfice d’intérêts privés,

- Parce que, au-delà de ce projet d’aéroport, nous ne tolérons plus que notre destin soit dirigépar ces même intérêts privés, soumis à un marchandage éhonté,

- Parce que nos choix de vie s’opposent catégoriquement aux aménagements polluants et inutiles,

- Parce que nous ne supportons pas que nos contributions financièresà la société soientemployées à frapper sur nos soeurs et nos frères,

- Parce que nous sommes conscient.es et écoeuré.es par les manœuvres politico-financières,

- Parce que la vraie justice, c’est ce qui est juste, et n’est pas un instrument de pouvoir,

Nous luttons, nous lutterons et ne lâcherons rien.

Broutchoux est vivant, la ZAD est partout.

les Camille des Comités de soutien à la

ZAD de Notre-Dame-des-Landes ;

sections des régions de Lens-Liévin, Béthune et Saint-Pol

3 février

- Abbaretz : voeux du député

Bonjour,

Suite à l’invitation pour les voeux du député Yves Daniel, je me déplacée à Abbaretz afin de lui remettre un courrier en main propre qui exprime mon ressenti par rapport à la situation sur NDDL, ma colère face à la stigmatisation de la population sur la ZAD et tenter de lui faire comprendre qu’il fallait trouver des solutions d’apaisement sur notre commune. IL m’a promis de lire la lettre. A la fin de son intervention face à l’assemblée, il a émis le souhait de trouver au plus vite des solutions pour apaiser.

Affaire à suivre !!!! Ci-joint, vous trouverez le contenu de la lettre.

Cordialement

Word - 27.5 ko

Sainte-Colombe-en-Bruilhois : manifestation 300 manifestants à "Notre-Dame-des-Luttes" Manifestation anti LGV et projet inutiles Grosse manif à venir le 23 mars à Nérac !

2 février

- Genève : sabotage

lu sur indymedia : https://nantes.indymedia.org/article/27077

Dans la nuit du dimanche 2 Février bravant la neige, notre meilleur agent a sectionné les câbles de 4 engins du chantier du CEVA (projet de ligne de train régional entre Genève et la Haute-Savoie censé faciliter l’accès aux travailleurs frontaliers). Ce chantier est aux mains de Sif-Groutbor/Vinci.

L’opposition à se projet a été signifié par l’extrême droite locale et les habitants du quartier bourgeois de Champel, notre organisation méprise ces gens autant qu’elle méprise ce projet, ses caméras, ses contrôleurs et la gentrification qui en découle. Ici et partout, Vinci Gagedé !! En soutien à la lutte contre l’ayrault/porc de Notre dame des landes !

1er février

- Angoulême : sortie de Détachez vos ceintures

Les éditions du Kyste sont heureuses de vous inviter à fêter la parution du livre collectif « Détachez vos ceintures ! » en vidant l’abcès au festival d’Angoulême ! Il est sorti pour Angoulême, le 15 février dans les librairires, mais en attendant une petite photo du bouquin et son affichette de promo en direct d’Angoulême.

http://www.detachezvosceintures.net/

une petite photo en direct du festival de la bd à angouleme vendredi soir à 18 heures vernissage de "détachez vos ceintures" sur le stand d’un des co-éditeurs. le livre est présent sur plusieurs stand très visible avec les affiches que nous avons collées dans tout le chapiteau

- Rouen : venue M Cuvillier

Monsieur Cuvillier, ministre délégué auprès de la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, chargé des Transports vient ce 1er février 2012 se rendre compte concrètement des conséquences des grands dossiers structurant de l’agglomération.

Il sera notamment accueilli par les zadistes rouennais-es en lutte contre les grands projets « inutiles » : l’aéroport de Notre Dame des Landes mais aussi la LNPN et le contournement Est.

Une banderole « LA ZAD ARRIVE CHEZ VOUS » est en place depuis ce matin sur la façade du pont Quatre Mares de la zone industrielle de Sotteville-les-Rouen.

http://zaddarouen.noblogs.org/ramene-tes-projets-quon-rigole-un-peu/

28 janvier

- Nantes : voeux de JM Auxiette

les voeux de Jean Marc Auxiettes pour l’année 2013 à Nantes

- Vannes : Soutien à un professeur qui s’était dénudé devant les CRS

Il fait partie des opposants, au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et s’était dévêtu devant les CRS en signe de protestation. Résultat : une convocation devant le tribunal pour outrage aux forces de l’ordre.

http://bretagne.france3.fr/2013/01/28/manif-de-soutien-un-professeur-qui-s-etait-denude-devant-les-crs-189265.html

- Asnières : intervention aux voeux de Manuel Valls

Hier, lundi 28 Janvier 2013 Manuel Valls était invité par le parti socialiste d’Asnières/Seine pour présenter ses voeux aux élus et aux habitants. Devant l’espace Concorde (lieu de la cérémonie) il y avait déjà une manif’ de soutient aux sans papiers, bien encadrée par les robocops. Je me suis assis à l’intérieur de la salle parmis les supporter de Manuel Valls et de sa politique. Après une douloureuse première partie musicale interminable, un groupe de reprise saccageant du Stevie Wonder entre autre et puis le défilé habituel aux pupitres des sous fifres locaux se congratulant les uns les autres, arrive enfin sur scène la star : Manuel Valls. A ce moment je me lève et crie : "Non à l’aeroport de Notre Dame des Landes ! Vive la Zad !" Puis d’autres manifestant anti corrida ou pour la libération de Georges Abdallah se manifestent à leur tour. On s’est tous fait sortir de la salle, relevé d’identité. Ensuite on a ensuite été rassemblé dehors pendant une heure puis tout le monde a été relaché.

Conclusion : 1) perturber le discours d’un ministre de l’intérieur n’est absolument pas dangereux pour des militants 2) la technique de prise de parole peut être améliorée, si des groupes de 3 ou 4 militants gueulent à différent moment du discours toutes les 5 minutes par exemple. Là y a moyen avec une petite vingtaine de personnes de foutre en l’air (de manière non violente) l’évènement organisé tout en jouant avec les nerfs de celui qui est à la tribune. Donc à refaire avec Valls ou autre crapule du PS ! le lien avec la video de la soirée : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=OgqVnyWFoWM#! http://www.liberation.fr/depeches/2013/01/28/valls-accueilli-a-asnieres-par-une-manifestation-en-faveur-des-sans-papiers_877511

27 janvier

Compte-rendu de l’opération Vendée Globe du dimanche 27 janvier 2013

Trois Comités de Vendée (CLAM, Comité de la Roche, Comité des Olonnes) étaient présents lors de l’arrivée du skipper du Vendée globe dimanche 27 janvier. L’objectif était de faire une opération médiatique afin que nos slogans soient visibles par les caméras nationales des deux côtés du chenal. Malheureusement, les banderoles ont été déroulées trop tôt et la gendarmerie est intervenue pour les faire enlever, avec parfois l’aide du public mécontent. Malgré une petite tentative d’intimidation de la part des services des Renseignements Généraux, nous avons tout de même réussi à faire une "levée" de banderoles sur les quais de la Chaume de sorte que des milliers de spectateurs qui quittaient le lieu ont pu voir nos slogans. Certains applaudissaient et nous encourageaient. C’est toujours ça !!

Word - 386.5 ko

26 janvier

- Plougonver (22) : festnoz de soutien aux inculpées

fest noz de soutien aux inculpés NDDL qui avait été organisé le 26/01/2013 à Plougonver (22) par le comité de soutien Gwengamp/NDDLA+Janig

Article de presse ici
- Chemillé : action devant Caillaud, entreprise de Vinci

Une dizaine d’opposants au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ont tendu une banderole devant l’usine Caillaud lamellé-collé. Il s’agissait « de dénoncer symboliquement le partenariat public-privé entre l’État et Vinci », groupe dont l’entreprise Caillaud fait partie. une photo et un article sur le torchon local

- Grosrouvre, Ile de France : pique-nique chez Pinault, actionnaire de Vinci

François Pinault est depuis 2006 le 2ème actionnaire du groupe VINCI. Sa holding Artémis, également actionnaire de Bouygues, autre géant du BTP bien connu, a acquis près de 12 millions de titres du bétonneur de Notre-Dame-des-Landes ! Alors quand on a appris que Pinault représentait à lui seul 5% du capital de Vinci, on s’est dit que ça méritait bien un pique-nique sur la pelouse de son château !

Sans attendre d’y être invitéEs, nous nous sommes renduEs à quelques unEs sur le domaine de la Mormaire et, profitant d’une porte ouverte, nous sommes dirigéEs vers le parvis du château où nous avons déployé une banderole, avant de partager quelques morceaux de quiche et quelques bières artisanales made in ZAD.

Pour dire toute la vérité, nous ne nous sommes pas attardéEs. Après avoir expliqué l’objet de notre présence aux employéEs du (multi)milliardaire (sa fortune personnelle est de 8,1 milliards d’euros, soit 472 000 années de SMIC), nous sommes très vite repartiEs en criant quelques slogans bien à propos : « Pinault, pollueur, voleur, expropriation ! » Rien de bien méchant en somme...

Pinault et ses acolytes de Vinci, eux, ne se gênent pas pour projeter la destruction de 2000 hectares de bocages et de terres agricoles pour y construire un aéroport inutile et coûteux. Ils ne s’offusquent pas non plus du fait que des centaines d’hommes en uniforme violent quotidiennement les propriétés des habitants de la zone pour les en exproprier par la force. Ils ne sont pas gênés, de manière générale, du fait qu’ils contribuent au désastre écologique et à la destruction lente et irrémédiable de nos espaces de vie et de notre atmosphère.

Nous, pique-niqueur/euses du dimanche, résistantEs en bottes crasseuses, hordes indisciplinées et fières de l’être, revendiquons notre impertinente intrusion sur la modeste propriété du patron de Pinault-Printemps-Redoute.

Pour autant, nous regrettons que de jeunes randonneur/euses aient eu à subir la répression à notre place. En effet, 16 personnes de 17 à 20 ans ont été interpelléEs (info AFP reprise par divers média) sur un chemin de campagne et maintenues en garde-à-vue durant 45 heures, subissant auditions et relevés d’empreintes digitales et génétiques.

InculpéEs pour « violation de domicile » et « menaces de mort », ainsi que pour « refus de se soumettre aux opérations de relevés signalétiques » et « refus de se soumettre aux prélèvements biologiques » pour certainEs, ils et elles comparaîtront les 28 février 2013 à 9h30 devant le Juge des Enfants au TGI de Paris et le 11 mars 2013 à 14h devant la 7ème chambre D du TGI de Versailles.

Nous, militantEs de tous âges, agissant en conscience et en accord avec nos principes, exprimons toute notre solidarité avec les inculpéEs et appelons chacunE à nous rejoindre dans notre lutte déterminée contre Vinci et son monde, contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et contre tous les autres Grands Projets Inutiles et Imposés !

Des personnes du collectif parisien de soutien à la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

- Sarzeau : stand sur le marché

- Quimper : 10ème cabane sur la place

10 cabanes..... Elles sont construites depuis 10 semaines, et enlevées par la mairie le dimanche matin, voir le lundi..... les employés municipaux, depuis le début, ont refusé de l’enlever le samedi.....Place Terre au Duc.... Haut lieu de résistance à Quimper..... "Nous continuerons à construire une cabane tous les samedi matin place Terre au Duc, jusqu’à ce que le projet finisse dans le caniveau"....

Place terre au Duc c’était la fête ! On se marie de tous bords ! Et bien sur, on soutient toujours nos amis zadistes... !!!! http://www.youtube.com/watch?v=OcGZB7hOr_4&feature=player_embedded http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=G2kUQ8a_j6U http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=N950toH8Me0 Bons films......Et à bientôt pour de nouvelles aventures......

- Rouen : parloir sauvage devant la prison

un petit récit pour illustrer les photos (qui devraient arriver...)

Aujourd’hui samedi 26 janvier 2013 à Rouen, il y avait du bon son au pied des murs de la prison Bonne nouvelle. Des tracts, des banderoles, et une trentaine de personnes venues là passer un moment avec celles et ceux de l’autre côté des murs. Qui ont apparemment apprécié la musique et les messages de soutien, et nous ont répondu leur haine des flics et leur désir de voir l’expérience de ce “parloir sauvage” se renouveler. On en a profité pour parler à nouveau d’une émission de radio anticarcérale qui a lieu sur HDR 99.1 les 1er et 3è samedis du mois de 17h à 18h30, à laquelle ils peuvent laisser des messages et qui leur est avant tout adressée. Pour cette journée internationale de dénonciation des violences d’état, appelée notamment par la ZAD, nous n’avons pas vu un seul uniforme, et c’est à l’aise que nous avons lancé quelques pétards avant de quitter à regret les lieux pour ne pas perturber le déroulement des parloirs autorisés, en se disant qu’on reviendrait volontiers bientôt.

- Sables d’Olonne : manif à l’arrivée du Vent des Globes

Bonjour Des militants du CLAM85 (Comité de Lutte contre l’Aéroport et son Monde) de Vendée se sont invités à l’arrivée du 1er bateau aux Sables d’Olonne dimanche 26 janvier. (photos ci-jointes) Cette action a été l’objet de manifestation d’hostilité d’une partie du public présent. Les militants ont tenus 15 minutes avant d’être délogés par la police quelques minutes avant le passage des bateaux. *CLAM85*

- Maçon : rassemblement contre les violences d’Etat

Contre la violence d’État

Contre la violence d’État.Samedi après-midi, les membres du comité Notre-Dame-des-Landes Mâcon se sont rassemblés, place Saint-Pierre, pour dénoncer la violence policière que subissent notamment les opposants au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Une action dont le but est « d’interpeller la population. Est-ce que tout cela mérite de recevoir des objets dangereux ? », s’interrogeaient les manifestants, faisant référence aux personnes blessées lors des interventions de la police sur le site. Un dossier avec des rapports et témoignages sera remis au président du conseil général de Saône-et-Loire et au député Thomas Thévenoud. Photo Fanny Dutel-Pillon

- Pontoise : baptême d’une place NDDL

Hier, la place Notre-Dame dans le centre de Pontoise a été rebaptisée Notre-Dame-des-Landes le temps d’une après-midi. Une action qui a réuni une trentaine de manifestants à l’initiative du comité de soutien du Val-d’Oise à la lutte contre le projet d’aéroport nantais. Le comité est composé d’associations locales comme Val-d’Oise environnement, les Amis de la Terre mais aussi de partis politiques comme Europe Ecologie-les Verts ou le Parti de gauche. « Il y a urgence d’un débat sur ces grands projets, leur coût, leur rentabilité et leur prétendue utilité, insiste une militante. Dans le Val-d’Oise, le projet de pôle commercial Europa City sur le triangle de Gonesse présente les mêmes problématiques. »

Article de Presse

- Vinci englué à Grenoble !

Une action contre Vinci à Grenoble dans le cadre de la campagne contre Vinci.

Dans le cadre de la campagne contre Vinci lancée par les opposant-e-s à l’aéroport de Notre Dame des landes, une action a été menée dans 3 parking Vinci de grenoble dans la nuit de vendredi à samedi (25/26 janvier). Les bornes d’entrée et de sortie de ces parking ont été engluées et des autocollants "Vinci Dégage" ou encore "Soutien à la ZAD" ont été collés.

On les aura, on est toujours là, Vinci dégage, Résistance et Sabotage !

Le comité visiblement en retard !

- Grenoble : théatre de rue

un récit ici : https://grenoble.indymedia.org/2013-01-31-De-la-politique-sur-la-voie


24 janvier

- Forcalquier : occupation de la place du Bourguet

Pour discuter, faire un bon repas, festoyer, prendre le temps de se rencontrer et de parler de ce qui se passe là-bas et autour de chez nous, Rejoignez la ZAD de Forcalquier. Cabane, cuisine mobile, projections, installées depuis hier soir à Forca. (En direct sur radiozinzine.org !!)

[Jeudi] vers 18h, deux cent personnes environ se sont rassemblés sur la place du Bourguet à Forcalquier, pour une occupation de l’espace public en solidarité avec les camarades de Notre Dame des Landes et avec les luttes menées ici et là bas. Une cabane à été montée en moins d’une demie heure, capable de faire passer la nuit au chaud à 6 personnes. Projections assurées par vos serviteurs, cuisine mobile et grillades, musique et infokiosque de première classe, la place est restée animée toute la nuit. Ce matin, dès l’aube la relève a été assurée, et le campement s’est installé pour durer. Les gendarmes sont passés et repartis, la cuisine tourne. Radio zinzine est venu installer son camion mobile qui vous permettra de suivre les aventures de la zad en direct sur radiozinzine.org. L’occasion de discuter avec les passants, de Notre dame des Landes et de son projet d’aéroport, mais aussi de ITER, de l’école, du puçage des moutons,... Bref une agora à ciel ouverte qui devrait se généraliser partout !! Rejoignez nous ! Vite !!

PDF - 911.1 ko
PDF - 533.4 ko

- Saint-Brieuc : manifestation devant la Préfecture

Les opposants au nouvel aéroport manifestent devant la préfecture

Une soixantaine de personnes ont manifesté ce jeudi midi devant le conseil général et la préfecture des Côtes-d’Armor leur opposition au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Une délégation composée de Françoise Verchère, conseillère générale de Loire-Atlantique, de Marcel Thébault, « paysan expulsable » du site de Notre-Dame des Landes et de Serge Le Quéau du collectif briochin opposé au projet d’aéroport a été reçue par la commission des solidarités territoriales du conseil général des Côtes-d’Armor,

À l’issue du rassemblement, la Confédération paysanne, membre du comité de soutien aux opposants à l’aéroport a remis un chèque de 15 000 € à l’Acipa (Association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d’aéroport). Cette somme a été réunie grâce à la vente de 30 000 bouteilles de bière, étiquetées « Non à l’aéroport ! ».

- La Turballe : aux voeus de Cap Atlantique

Comité de soutien aux voeux de Cap Atlantique à la salle des Chardons bleus à la Turballe : des photos ici : http://www.presquilegazette.net/

Documents joints