Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Groupes de la ZAD > Seme ta ZAD > Le Copain 44 dans l’opération Sème ta Zad

Le Copain 44 dans l’opération Sème ta Zad

jeudi 7 mars 2013

PDF - 44.5 ko

Le Copain 44 dans l’opération Sème ta Zad

Depuis plusieurs mois, le Copain 44 participe aux travaux d’une commission agricole, ouverte à tous, qui se réunit à la Chataigne et tente de réfléchir à ce que pourrait-être l’occupation des terres libres quand le projet d’aéroport sera abandonné. La première action proposée par la commission est l’opération « Sème ta Zad ». Les organisations du Copain 44 ont relayé et relaieront les appels à mobilisation rédigés par la commission. Par leur présence, les paysans des six structures, qui œuvrent largement par ailleurs, chacune dans leur domaine, à promouvoir, faciliter, accompagner et pérenniser l’installation de nouveaux paysans sur des fermes à échelle humaine, respectueuses de l’Homme et de l’environnement, souhaitent mettre à la disposition de la commission leur analyse et leur compétences. Ils souhaitent rappeler que la grande majorité des terres de la zad sont exploitées par des paysans en place luttant contre l’aéroport et souhaitant continuer à vivre de leur ferme et que donc les surfaces réellement disponibles ne représentent qu’une petite partie de l’emprise globale de la Zad et du barreau routier..

C’est dans cet esprit que des paysans, du Copain et exploitants sur la Zad, participent à l’établissement d’une cartographie pour préparer la mise en œuvre de cette manifestation, et tenter d’anticiper une localisation des actions de mise en culture qui soient avantageuses pour tous.

Le 09 mars des paysans seront présents à la Ferme Saint Antoine pour participer aux réflexions ; Le 13 avril des paysans seront présents sur les différents sites, en soutien technique aux travaux de mise en culture.

Par leur présence en soutien à l’opération Sème ta Zad, les paysans du Copain 44 veulent réaffirmer que tout en gardant en objectif prioritaire l’abandon du projet d’aéroport, les occupations, comme à Bellevue, et les opérations de mise en culture des terres libérées, sont autant d’occasions de revendiquer une autre conception du développement de notre société, particulièrement pour l’agriculture, l’alimentation, l’environnement et la transition énergétique.

Le Copain 44

Documents joints