Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Nouvelles du front > Flash Infos > Infos du 27 février 2017 au 5 mars

Infos du 27 février 2017 au 5 mars

lundi 27 février 2017

Merci de nous signaler toute information sur d’éventuelles présences de flics ou d’engins de travaux autour de la ZAD au numéro d’urgence : 06 43 92 07 01 (pour contact presse uniquement : 06 95 06 81 49). Nous faisons appel à votre vigilance.

Les infos d’urgence qui tournent sur les réseaux sociaux ne sont pas toujours confirmées. Restons vigilants, mais évitons de crier au loup ! Ca nous permettra de réagir rapidement. Avant de faire tourner une info, merci de contacter par mail ou téléphone la ZAD et/ou l’ACIPA pour vérification. Si nous estimons que la menace est immminente et réelle, nous le ferons savoir par un message commun sur les diverses listes, sur le site de la ZAD et sur celui de l’ACIPA. En attendant, nous invitons chacun à prendre avec recul les messages et rumeurs circulent par ailleurs et par d’autres biais.

Pour vous inscrire/désinscrire à notre mail liste pour les nouvelles, communiqués, alertes, etc. Le flash infos est maintenant disponible en flux RSS.

  • samedi 4 mars

    Anti-LGV

    Un décorticage des arguments des pour la LGV Bordeaux-Espagne publié par nos camarades basques : données utiles contre le projet du GPSO LGV Bordeaux / Espagne, édifiant !

  • mardi 28 février

    Bure

    Le tribunal administratif de Nancy a suivi l’avis de la rapporteure publique et invalidé la cession du Bois-Lejuc par la commune de Mandres (55) à L’Andra. La municipalité meusienne a 4 mois pour régulariser la vente par une nouvelle délibération. (http://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bure-cession-du-bois-lejuc-invalidee-pat-tribunal-administratif-nancy-1204619.html)

  • lundi 27 février

    Antifascisme

    La blague de ce début de semaine c’est Fillon qui parle d’un climat de "quasi guerre civile" pour parler de ce qui s’est passé ce weekend à Nantes. Il rajoute, évoquant le blocage de deux bus de militants F-Haine se rendant au zénith pour la grande messe de leur parti,

    "je ne peux pas accepter que des autocars soient pris d’assaut sur l’autoroute comme si on était au far west"

    N’empêche que c’est vous les cowboys et nous les Indiens, et qu’il n’est pas question qu’on laisse passer la diligence du Front National.

    No Pasaran !!!

    ci dessus lecommuniqué des "coloristes sur voie rapide" :

    Aujourd’hui, dimanche 26 février, pour perturber la tenue du meeting de Marine Le Pen à Nantes et en réponse à l’appel à blocage lancé par l’assemblée nantaise « A l’abordage », nous avons réservé une petite surprise aux militants frontistes entassés dans les bus en provenance de Rennes.

    Dans le calme, la bonne humeur et sans aucun heurt, nous avons bloqué deux bus sur la 4 voies, qui furent au passage copieusement repeints parce que dans la vie, il y a bien d’autres couleurs que le bleu marine.

    Comme à son habitude, le Front National ne manquera pas de se poser en victime, invoquant la « démocratie » et la « liberté d’expression ». Nous le répétons, dans une France sous état d’urgence, où la police ratonne dans les banlieues et rafle les migrants, nous ne laisserons pas fleurir le racisme et la xénophobie au prétexte de « liberté ». Nous n’avons pas oublié comment les régimes fascistes d’hier furent institués par des voies parfaitement démocratiques et légales (élection d’Adolf Hitler au suffrage universel, vote massif des pleins pouvoirs à Pétain par le parlement...).

    A travers le Front National, c’est à la politique classique dans son ensemble que nous nous attaquons, à tous les partis de gauche comme de droite qui font mine de combattre l’extrême droite tout en pillant ses idées et appliquant son programme sécuritaire.

    Aujourd’hui comme demain, dans la rue comme dans les luttes, soyons ingouvernables !

    Des coloristes sur voie rapide.