Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Textes > Témoignages > Communiqués, Poèmes et messages de soutien : extraits

Communiqués, Poèmes et messages de soutien : extraits

vendredi 19 janvier 2018

Diers textes, poèmes et messages de soutien reçus à l’occasion de l’abandon du projet d’aéroport. Ils étaient bien trop nombreux pour qu’on y réponde directement, alors à nouveau un grand merci à tou.te.s ! Extraits et liens :


Communiqué des opposant-e-s à CIGEO : Après l’abandon de l’aéroport de NDDL, défendons la ZAD, renforçons la lutte à Bure et partout ailleurs !

https://vmc.camp/2018/01/18/communique-des-opposant-e-s-a-cigeo-apres-labandon-de-laeroport-de-nddl-defendons-la-zad-renforcons-la-lutte-a-bure-et-partout-ailleurs/


Le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes est annulé !

https://foret.hambachforest.org/blog/2018/01/18/le-projet-daeroport-de-notre-dame-des-landes-est-annule/


En Alsace, nous avons fêté la victoire sur le projet d’aéroport de NDDL

https://collectif-alsace-contre-nddl.blogspot.ch/2018/01/en-alsace-nous-avons-fete-la-victoire.html


CNT : Notre-dame-des-Landes : une grande victoire des opposant·es au projet

http://ulnantes.cnt-f.org/spip.php?article161


Aux héroïnes et héros de notre Dames des Landes...

Word - 23 ko

Mêmes les Tritons : chanson pour la zad

PDF - 18.5 ko

Main dans la main : chanson pour la Zad

PDF - 48.1 ko

Notre-Dame-des-Landes

Aujourd’hui vibre enfin, la ferveur des vainqueurs

Celle des premiers hommes, combattants d’avant l’heure

Et Celle des jeunots, nés de la dernière aube

Notre-Dame vaincue, sous leurs pieds, se dérobe

Les cris et la colère ont eu raison de l’Homme,

Barricader les terres, ou les défendre en somme

Survivre aux assassins, aux hommes de discorde

Pour qu’enfin disparaisse Notre-Dame au Concorde

Chasser le paysan, et autres calomnies,

Mentir, ou soudoyer, tout eut été permis

Mais face à l’imposture, la résistance est grande

L’union du petit peuple entre dans la légende

Qu’enfin reposent en paix, les sols anéantis

Par mille hommes casqués pantins des plus nantis

Que ces pères de famille, bras de l’envahisseur

Retournent sur les landes un jour en protecteur

Qu’à obéir à l’ordre, ils n’oublient pas enfin

Que le seul vrai combat, ne prend qu’un seul chemin

L’humanité se tue, et la blessure réelle

N’est autre que de dire que Terre n’est éternelle.

Notre-Dame-des-Landes, tu n’es pas tant en peine

Tes ambitions se noient mais mourir te fait reine,

Car face à la folie et à l’appât du gain,

Tu deviens le symbole, d’un meilleur lendemain.

Pierre Cadeau.


Documents joints

  • vendredi 19 janvier

    Lecture

    Communiqués, Poèmes et messages de soutien : extraits