Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Nouvelles du front > Flash Infos > Infos du 12 au 18 février au 2018

Infos du 12 au 18 février au 2018

lundi 12 février 2018

Merci de nous signaler toute information sur d’éventuelles présences de flics ou d’engins de travaux autour de la ZAD au numéro d’urgence : 06 43 92 07 01 (pour contact presse uniquement : 06 95 06 81 49). Nous faisons appel à votre vigilance.

Les infos d’urgence qui tournent sur les réseaux sociaux ne sont pas toujours confirmées. Restons vigilants, mais évitons de crier au loup ! Ca nous permettra de réagir rapidement. Avant de faire tourner une info, merci de contacter par mail ou téléphone la ZAD et/ou l’ACIPA pour vérification. Si nous estimons que la menace est immminente et réelle, nous le ferons savoir par un message commun sur les diverses listes, sur le site de la ZAD et sur celui de l’ACIPA. En attendant, nous invitons chacun à prendre avec recul les messages et rumeurs circulent par ailleurs et par d’autres biais.

Pour vous inscrire/désinscrire à notre mail liste pour les nouvelles, communiqués, alertes, etc. Le flash infos est maintenant disponible en flux RSS.

Infos traflics

Pour l’instant il n’y a plus de contrôles systématiques aux abords de la ZAD. Néanmoins une assez forte présence policière est visible autour de la route des chicanes, sous prétexte de "protéger" les ouvrier.e.s de la DDE, celle ci ne fait que faire monter inutilement la pression sur place.

APPEL A PROTEGER LES LIEUX DE VIE

On vient de vivre une semaine d’occupation militaire, fouilles des lieux de vie, contrôles, harcèlement et surveillance par drone, hélico, appareils video et micro directionnels.

On appelle à ce que des gens viennent montrer leur soutien aux habitant.e.s au bord de la route et protéger leurs lieux de vie. Dans ce cadre on ne veut pas d’actions contre les flics qui pourraient mettre en danger ces mêmes habitant.es.

Suite à des discussions collectives, on était plein à se mettre d’accord le samedi 29 dans une réunion appelée largement pour que les trvaux aient lieu dans de bonnes conditions. Nous ne voulons plus de la présence policière, et nous voulons de la transparence autour des étapes de travaux et les rapports environnementaux, et aussi qu’ils respectent leurs engagements avec les naturalistes en lutte.

Merci de votre soutien !

Des occupant.e s réuni.es le 11/02

  • dimanche 18 février

    ZAD

    "La ZAD, unie, jamais ne sera vaincue !", Communiqué de la CNT 44 et du CNCA à lire ICI.

  • Non à la montagne à pellets

    Pourquoi y avait-il un dragon sur la zad le 10 février ? La réponse EST ICI !

  • vendredi 16 février

    ZAD

    On relaie un appel à contribution afin d’écrire une histoire des comités locaux. Parce que sans elles et eux, sans leur force décentralisée et sans leur joyeuse détermination, l’aéroport à NDDL serait sans doute encore dans les tuyaux. Big up, donc, à tous les comités de soutiens avec qui on a partagé tant de beaux moments de lutte. Et avec qui on espère bien continuer !!

  • Bure

    Force et courage aux camarades de Bure : ils font face à la répression et à la judiciarisation du combat contre la poubelle nucléaire. Maintenant que le projet de NDDL est enfin abandonné, pas question pour le premier sinistre de laisser " des zones s’enkyster sur des parties du territoire national ". Ca rappelle un peu les diatribes baveuses de feu manuel valls. On souhaite à edouard la même trajectoire que son prédecesseur, vers le vide sidéral et au-delà :D

  • mercredi 14 février

    Concert - fête

    Le 10 février 2018 - À Notre-Dame-des-Landes, la fête de la victoire - VIDEO

  • GCO

    Zad du Moulin - Alerte ! En ce 14 février Vinci est venu en force et installe des piquets le long du chemin et dans la forêt.. ‼ Besoin de renforts sur site pour soutenir un maximum les zadistes et montrer que nous ne laisserons pas la forêt de Kolbsheim, se faire raser sans bouger ! » http://zaddumoulin.fr/flash-infos-14-02-2018-alerte-rassemblement

  • lundi 12 février

    ZAD

    Nouvelles de la journée sur la route. Ce lundi, les flics sont arrivés un peu avant 8 heures du matin à une quarantaine de camions, avec comme les derniers jours, tout leur équipement de fichage. A noter, cette fois-ci, ils ne paradaient pas avec des fusils-mitrailleurs. Aujourd’hui encore, nous étions nombreu.ses.x présent.e.s sur la route pour surveiller les flics (afin d’éviter qu’ils fouillent des lieux de vie comme ils l’ont fait les semaines passées) et soutenir les camarades qui habitent en bord de route et qui subissent la présence policière.

    En plus des occupant.e.s de la zad, il y avait pas mal de personnes venues pour faire face avec nous à l’occupation militaire de la zad. La journée s’est déroulée sans incidents. Aux différents lieux où nous étions, on pouvait entendre des trompettes ou des copain.e.s chanter. On remercie les personnes qui se sont occupées du ravitaillement en thé/café/nourriture. Il faisait grand soleil et certain.e.s nous ont bien fait rire en renvoyant, à l’aide d’un miroir, les rayons du soleil pour éblouir les flics qui entravaient la circulation ou cherchaient à nous filmer. Les travaux se sont déroulés entre Lama Faché et les Planchettes. Les flics sont partis avec les travailleur.euse.s vers 16H30 et annoncent qu’ils reviennent demain matin.

    Voici les infos sur les travaux glanées auprès des services départementaux en charge des travaux et présents aujourd’hui sur la route : Les travaux de curage des fossés sont prévus pour 10-15 jours. Le curage n’est pas profond sauf à certains endroits où ça bouche et là où il y a de grandes souches, principalement avec une trapézoïdale. Cette étape inclue aussi d’enlever certaines entrées de champs qui ne sont plus utilisées. Ils avancent à la vitesse d’1 km linéaire par jour environ.

    Après il y a une prochaine étape avec une entreprise de travaux publics qui referont les buses qui sont cassées ou bouchées ou pas aux normes : C’est aussi eux qui feront la chaussée, l’enrobé, la peinture et la signalisation.

    Il y a encore des obstacles qui empêchent les travaux. Ceux-ci doivent être réglés dans la semaine, toujours d’après les services départementaux. Il s’agit de tout ce qui se trouve à moins de 4 mètres du bord du bitume. Ça inclue la cabane des planchettes, la barricade du sabot et l’est de Bison futé. Tout doit être mis dans l’alignement des haies. Par exemple le camion dans la haie doit être reculé de deux mètres, le camion en face de Jessy et la caravane doivent être reculés de 1 mètre par rapport à la caravane actuelle. Ils ont aussi dit qu’ils n’autoriseraient pas de pont levis tant que celui-ci touchera à la chaussée une fois baissé. Ils veulent enlever le passage piéton en face de Jessy. En face de Bison est, ils veulent aussi creuser un petit fossé pour que l’eau s’évacue vers le champ de la discorde.

    Ils ont pour ordre de refaire une route qui soit circulable à 90 km/h et disent que les ralentisseurs sont dangereux hors agglomération. Ils précisent que c’est avec la préfecture que l’on doit voir pour les ralentisseurs

    Pour rappel, un appel a été lancé pour protéger les lieux de vie.

  • NDDL

    Grosvalet n’a rien de mieux à faire que demander à récupérer les pareclles de la ZAD, qui avait été rachetées à l’amiable par le département... (Le Monde, France 3)

  • 13h30min

    Le curage des fossés continue. Les flics sont là, des camarades protègent les lieux de vie.

  • 09h30min

    Retour sur la route ce matin pour le feuilleton « travaux sur fond bleu » après ce week end de fête dont on vous fait parvenir quelques photos au plus vite.

    Les flics sont arrivés vers 7h45 et les machines sont maintenant là pour le curage des fossés, ce matin, entre les planchettes et lama faché.