Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Anti Répression > Expulsion sur la Zad - Sur les armes des Gendarmes Mobiles

Expulsion sur la Zad - Sur les armes des Gendarmes Mobiles

vendredi 13 avril 2018

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Au vu de la quantité industrielle des munitions utilisées par les GM ces derniers jours et les centaines de blessé.e.s constaté.e.s par l’équipe médic, il est toujours bon d’en savoir plus sur ces armes militaires.

Une page spéciale a été faite par "désarmons la police", pour clarifier quelles armes sont utilisées pendant l’opération policière d’avril 2018.

Sur la ZAD de Notre Dame des Landes, une large panoplie de grenades a été utilisée depuis le lundi 9 avril :

- Les grenades lacrymogènes PLMP 7B et 7C (56mm), produites par Nobel Sport. Elles sont reconnaissables à leur capsule en polyéthylène (plastique) gris sertie d’un adhésif orange et munie de l’inscription verte « Nobel Sécurité ». Leur fumée est blanche.

- Les grenades lacrymogènes MP7 (56mm), produites par Nobel Sport. Elles contiennent Elles sont identiques dans leur aspect aux grenades PLMP 7, mais leur fumée est orange.

- Les grenades lacrymogènes CM6 (56mm), produites par SAE Alsetex. Elles contiennent 6 capsules actives de 10g de poudre CS à 15%, produisant un nuage de 800m2 pendant 30 secondes. Elles sont reconnaissables à leur capsule en polyéthylène gris sertie d’un adhésif rouge.

- La nouvelle génération de grenades fumigènes lacrymogènes CM6 produites par SAE Alsetex. Elles sont identiques à la génération précédente, mais la capsule contenant les palets lacrymogènes est sertie d’un adhésif bleu ciel.

- Les grenades fumigènes à retardement FAR, produites par SAE Alsetex. Uniquement lancées à la main, elles sont en aluminium et munies d’un bouchon d’allumage jaune. Elles produisent un écran de fumée blanche durant 30 secondes, utilisé dans un cadre tactique, pour couvrir des déplacements de troupes notamment.

- Les grenades à effet combiné GLI F4, produites par SAE Alsetex (lire notre article publié suite à la manifestation du 15 août 2017 près de Bure). Elles contiennent 10g de CS pur et 25g de tolite (TNT). Elles sont reconnaissables à leur tête en polystyrène jaune et rouge, ainsi qu’à leur bouchon jaune. Lors de l’explosion, elles dégagent une fumée noire et blanche et produisent une très forte déflagration (165 décibels à 5m).

- La nouvelle génération de grenades à effet combiné GM2L, produites par SAE Alsetex. Elles sont reconnaissables à leur couvercle marron, aplatie sur le bout et sertie d’un adhésif bleu ciel ou rouge. Elles dégagent une fumée blanche lors de l’explosion. Elles contiennent 10g de CS pur et un dispositif pyrotechnique deflagrante de 7g nécessaire à la mise en œuvre de la grenade, et notamment à son effet sonore (160 décibels à 5m).

Ici quelques infos sur la désencerclement : https://desarmons.net/index.php/2016/05/03/3273/

Ce qu’il faut savoir sur les lacrymo : https://desarmons.net/index.php/2018/04/06/ce-quil-faut-savoir-sur-les-lacrymo/

Sur les LBD 40 : https://desarmons.net/index.php/2016/04/06/le-lanceur-de-balles-de-defense-lbd-40/

Et la GLI F4 : https://desarmons.net/index.php/2017/08/21/suite-au-15-aout-a-bure-autopsie-de-la-grenade-assourdissante-gli-f4/

Explosion d’une GLI-F4 tirée au lanceur Cougar : il arrive souvent qu’elles explosent avant de toucher le sol, et il ne s’agit que de quelques secondes de chance pour qu’elles ne pètent pas à hauteur de tête.

Explosion d’un GLI-F4 a proximité d’une personne

Gaz jaunes

Pour répondre aux interrogations et défaire les rumeurs qui courent depuis le début des opérations sur la ZAD, il est nécessaire de clarifier quelques informations :

Les forces de l’ordre N’ONT PAS RECOURS A DES GRENADES “INCAPACITANTES”. L’organisme réagit différemment aux attaques qui lui sont faites selon les personnes et les conditions atmosphériques modifient également les effets du gaz et sa concentration dans l’air. Le GAZ CS PUR (non modifié et volatile sous la forme de poudre dans l’air) présent dans la tête des grenades GLI F4 peut expliquer que nombre de personnes aient eu la sensation d’avoir affaire à un gaz spécial plus agressif et occasionnant des vomissements ou des nausées.

Les grenades diffusant une FUMEE JAUNE-ORANGE sont les grenades lacrymogènes MP7. Elles ne contiennent QUE DU GAZ CS à une concentration de 7% (inférieure aux autres grenades lacrymogènes).

Les grenades contenant du gaz CN et de l’adamsite (dérivé de l’arsenic) NE SONT PLUS UTILISÉES par les forces de l’ordre françaises.

  • vendredi 13 avril

    Contre les armes de la police

    Sur les armes militaires actuellement utilisées en quantité industrielle par les GM dans la répression et l’oppression de toutes les personnes qui soutiennent la Zad (journalistes compris, même celleux qui soutiennent pas la zad..) : Désencerclement, GLI-F4, Lacrymogène, LBD,...