Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Nouvelles du front > Récits Samedi 14 Avril

Récits Samedi 14 Avril

dimanche 15 avril 2018

ANNEMASSE - HAUTE-SAVOIE

250 personnes mobilisées devant la mairie d’Annemasse à l’appel des Collectifs Zad 74 et Genevois, soutenu par la Confédération Paysanne de Haute-Savoie. Un cortège qui s’est dirigé vers la Gare d’Annemasse où plusieurs personnes ont pu prendre la parole.

Links :


[1] http://haute-savoie.confederationpaysanne.fr/ [2]link facebook

Voici un retour presse d’un journal local, sortis aujourd’hui

ARIEGE

opération péage gratuit de Pamiers ce samedi matin au péage de Pamiers en Ariège et durant laquelle nous avons récolté 750 euros !

AUBENAS

SAMEDI MATIN 9H-13H RASSEMBLEMENT PLACE CENTRALE DU MARCHE A AUBENAS Point info ZAD : histoire, enjeux, répression, solutions. Portage de parole, collecte de solidarité, pic-nic. Messages : Pas de solution concertée sans retrait militaire immédiat / ZAD-ARDECHE : POUR le droit à vivre autrement / OUI à l’expérimentation collective/ OUI à une gestion collective des terres. On lâche rien !

ATHENES

yesterday in athens happened a solidarity demonstration for 35 refugees + 8 refugees who resisted and fight inside camps and prison. this demo has been organized many weeks ago before the eviction of zad. so we have decided as a first solidarity move to put some banners for solidarity in zad in very central places of athens. The first 2 banners are in monastiraki, another 1 in politechnio (a famous and historican university in the area of exarchia) and there will be another one in the port of pireas. during the time we were placing the banners in monastiraki (before our demo starts) many french people (tourists) were taking photos of the banners and they were asking us how to we know zad etc and some people of us made many discussions with them. Also there were some french activists who are staying some months now in athens to help refugees who also seemed very happy with the banners and some women asked for sprays and papers in order to make plakats for zad and join the demonstration. courage and solidarity from anarchists from athens

[the first banner says "solidarity to squatters of territories of zad in Nantes who blocked the construction of an airport and now the french state represses them. [red letters] A world of freedom, mutuality, without hierarchy and diversities [black letters] against a world of orders, prohibitions, repression, a world of capitalistic desertification"]

[the second banner says "against the military/police repression of zad solidarity to the occupied lands of Nantes (France)
- in red letters you understand"]

and the banners in English are the ones from french activists who joined the demo

solidarity greetings from athens

BERLIN

voici deux photos de la manif que nous avons fait hier à Berlin. Nous étions 20.000 (!), pas tous pour la ZAD, pour être honnêtes.

Bon courage, on est avec vous !!!

Les Longomaiennes et Longomaiens

BRUXELLES (HAREN)

Journée des Luttes Paysannes à la ZAD de Haren Contre la Maxi-Prison et son monde ! http://haren.luttespaysannes.be/bientot/article/photos-du-14-avril-contre-la-maxi

Entre 100 et 150 personnes au total sont passé-e-s sur le Keelbeek le WE dernier. Discussion, bouffe, plantation de patates, concert et solidarité avec la lutte à Notre-Dame-Des-Landes ! On espère se retrouver très vite pour d’autres actions et renforcer la lutte contre le bétonnage des terres à Haren, NDDL ou ailleurs. Bisous ! En quelques mots ;

Des nouvelles copaines sont venus découvrir la zad et le joli Keelbeek pour la première fois On a planté quelques centaines de patates On a rendu hommage aux + de 300 arbres, stupidement coupés sous ordre de l’État On a manifesté notre envie de continuer à défendre cette zone et à ramener peu à peu du monde à découvrir le lieu... On a discuté de la stratégie Good Food du Gouvernement Bruxellois qui pense qu’on peut mieux nourrir Bxl et faire pousser des bons légumes en laissant construire des prisons sur les terres cultivables... On a regardé un chouette docu ; "Un pavé dans la soupe" On a partagé des Keelbier On a vu passé 2 ou 3 combis de flics au loin, rue des chicons On s’est baladé, dansé, discuté...sous la pluie !

Voici quelques photos d’ambiance, on vous re-donnera RDV... Ici aussi la ZAD vivra, la ZAD vaincra ! À bientôt...

CHALONS

Samedi le comité de soutien de Chalons (créé en 2012) avait organisé une manif devant la mairie, nous étions une centaine, photo jointe. On a fait une collecte pour votre équipe médic et juridique et on a relayé vos besoins en électricité et dénoncer la réalité des armes employées contre vous.

Yannis Youlountas sera avec nous dimanche prochain pour présenter son dernier film, il pourra témoigner de ce qu’il a vécu avec vous ce week-end, on a hâte !

DRAGUIGNAN

on a fait un mini rassemblement de soutien et une mini manif sauvage en chanson dans les rues de Draguignan, le mardi 10. Il y avait principalement des camarades de la Conf’, d’Alternative Libertaire, de Solidaires, du NPA et bien sûr des petits groupes affinitaires hors orga :) http://www.varmatin.com/vie-locale/la-confederation-paysanne-du-var-soutient-les-zadistes-de-notre-dame-des-landes-a-draguignan-222057

lien facebook

autre lien

Tenez bon, on pense à vous de loin !

FOIX

NDDL Occupation du château de Foix en soutien aux zadistes !

Ce samedi 14 avril, un rassemblement en soutien aux zadistes de Notre-Dame-des-Landes s’est tenu en Ariège à Foix à 15h00 à l’appel du Comité 09 NDDL. Près de 200 personnes étaient présentes sous la halle pour écouter les prises de paroles puis la fanfare qui a ensuite pris la tête du cortège de la manifestation : direction le château pour une occupation !

Après le rassemblement en soutien à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes à Foix du mardi 10 avril et une intrusion dans le hall de la préfecture, les Camille ariégeois ont manifesté ce samedi 14 avril dans les rues de Foix et occupé ensuite son château !

PHOTOS ICI

FLORAC

Rassemblement en soutien à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

C’est un rassemblement pacifique qui a réuni une soixantaine de personnes ce samedi matin devant la gendarmerie de Florac. Les participants se sont installés dès le matin, ont posé quelques banderoles, préparé de la soupe, joué de la musique, et la matinée s’est déroulée sans heurts. « On se réunit en soutien à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, et pour lutter contre les violences policières et la réaction démesurée de l’État. On est soumis à un régime d’obligations et d’interdictions, mais où se situe la liberté du citoyen ? Ici aussi, il est permis de penser qu’on est dans un département où il fait bon vivre, mais pourquoi nous fliquer si sévèrement ? », disait l’un des participants. L’idée de ce rassemblement serait aussi d’arriver à établir le dialogue avec les gendarmes en poste à Florac et dans le sud Lozère, mais ce n’est pas chose facile au vu des mutations régulières et du droit de réserve des forces de l’ordre. « Il ne faut pas envisager les choses sous l’angle “les autorités d’un côté, les citoyens de l’autre” », selon le même participant. l’Article ici

LANCON DE PROVENCE

Aujourd’hui nous étions une cinquantaine de copains copines rassemblées à Lançon de Provence, l’un des péages les plus gigantissimes que connaisse l’univers.

On compte encore les pièces (et les biftons) mais sachez qu’une jolie cagnotte va arriver jusqu’à vous dans les prochains jours.

De nombreux départs ont été organisés la semaine passée, et nous qui sommes restés pour arroser les jardins, sommes très heureux d’avoir pu mobiliser un certain nombre de bleus, dédésinformé les auditerus-trices du 107.7 Hz local, et nous sentir un peu plus proche de vous.

"On sème toujours", non ?

MARSEILLE

Salut la ZAD !... Zone Anti Découragement ! On vous soutient et on vous aime. :)

Marseille a défilé, le 14, et vous étiez présents parmi nous...

Il faut comprendre une chose... Leur obstination à vous nier et vous combattre ne fait que prouver, à proportion égale, la raison et la justesse de vos initiatives, de votre combat. Et tout ceux qui vous soutiennent ont compris ça. Je n’ai pas à vous dire "courage !", vous en avez. Je vous dis juste merci. De vous battre pour vous, pour moi, pour tous. Merci.

MILLAU

Hier, samedi 14 avril 2018, à l’appel de l’Amassada, de la confédération paysanne aveyron, sud solidaires 12, alternative libertaire 12, NPA 12, nous étions près de 200 personnes à être descendues de la Jasse du Larzac (haut lieu historique de la résistance contre le camp militaire du Larzac) pour venir bloquer le Mandarou à Millau. Plus d’une dizaine de tracteurs ouvrant un convoi de plusieurs kilomètres qui a permis de ralentir fortement le trafic pendant toute la matinée. Ensuite nous sommes entré dans Millau avec force klaxon pour bloquer le rond point principal de la ville. Le pique nique s’est poursuivi entre prises de paroles et victuailles à l’effigie de la ZAD. Avec la décision de recommencer ce genre d’action convergente dès que nécessaire. Une cinquantaine de personnes ont tenté de bloquer le péage du viaduc de Millau en fin d’après midi, mais les flics étaient déjà présent sur place afin d’empêcher l’accès aux grillages. Nous avons donc été bloquer plusieurs rond points, ce qui a pas mal balladé les flics avant qu’ils ne finissent par procéder à des contrôles. Belle action qui a permis à pas mal de gens de se mobiliser, des rencontres ont été faites, la solidarité avec les camarades de NDDL continue, courage et détermination, la ZAD VAINCRA !

NANCY

Quelques photos du rassemblement Grand Est de ce samedi 14 avril ici

On lâche rien, on continue !

PAMIERS

Avant 10 h distribution de tracts au marché de Pamiers.

11h Opération péage offert par Vinci en soutien a la ZAD 800 € de dons

15h Manif en fanfare chansons et feux d’artifices

17h La manif investit le château, symbole de pouvoir mais aussi de résistances.

19h AG au château occupé : Après de nombreux témoignages des différentes luttes et le constat d’une nécessité de convergences de celles ci, il est décidé de se retirer en fanfare jusqu’au centre.

SUPERBE JOURNÉE !!!!!!!

PLOERMEL

Récit de l’après midi du vendredi 13 avril à Ploermel.

Nous étions une trentaine de soutiens à la ZAD à s’être retrouvés vers 15h à Ploermel pour se rendre au local de Paul Molac, député LREM. Arrivés sur les lieux Paul Molac était présent ainsi que deux autres personnes. Nous nous sommes rassemblés dans son bureau afin de lui lire cette lettre ouverte :

Puisque vous ne brisez pas le silence… : lettre ouverte au député Paul Molac

Motus… Comment interpréter l’absence totale de réaction face aux événements qui ont eu lieu cette semaine sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ? Vous vous étiez positionné contre le projet d’aéroport : mais n’est-ce pas la force collective, reniée aujourd’hui, qui en avait permis l’abandon ? A moins qu’il ne se soit agit que d’une marotte de campagne électorale ?

Comment accepter la violence d’État dont il a été usé cette semaine, sans rien dire ? Comment accepter la destruction d’habitats individuels et collectifs, construits au long des années avec entrain et détermination contre le projet d’aéroport, sans rien dire ? Comment accepter le saccage de lieux de productions agricoles, sans rien dire ? Comment accepter la négation de projets collectifs d’expérimentation sociale, sans rien dire ? Comment accepter les mensonges et le non-respect de la parole donnée, sans rien dire ?

Une allégeance sans faille au parti du gouvernement ? L’indifférence pour un projet trop lointain, qui ne concerne en rien la Bretagne ? La peur de perdre le peu de crédit qu’il vous reste encore ? Auprès de qui ?

Oui, nous venons aujourd’hui vous expulser « avec mesure et fermeté », pour non-assistance à personnes en danger. Nous demandons le départ immédiat des gendarmes et autres bleus de la zone, le gel des terres de la ZAD et le temps à la mise en place d’une gestion collective de ce bocage, préservé de haute lutte.

Après cette lecture nous avons commencé à sortir le mobilier du local sur la rue. L’idée de notre coté était que tout se déroule dans le calme. C’était une action symbolique qui ne devait durée que quelques minutes. Mais immédiatement Paul Molac ainsi que les 2 autres personnes présentes se sont violemment emportés, allant jusqu’à agripper un de nos camarade. Le ton est monté très vite de leur coté. Nous avons donc décidés de quitter les lieux ensemble pour éviter tout débordement . Nous avions fais ce que nous voulions ; sortir des meubles, lire cette lettre à Paul Molac et nous ne souhaitions pas aller plus loin. Mais au moment de repartir en cortège Christophe Nayl, attaché parlementaire présent, nous a suivi dans les rues en nous filmant et en appelant les gendarmes. Il les a appelés pour des faits de vol et dégradations causé par un groupe de trente personnes… Nous avons décidé de rester ensemble en essayant d’échapper à sa vue, mais quelques rues plus loin les gendarmes nous ont rattrapés. Nous étions arrivés place du marché, plusieurs voitures ainsi que des motos de gendarmerie sont arrivés ensembles et nous on stoppés, les gendarmes sont tous sortis des véhicules pour nous encerclés certains avec leurs matraque télescopique en mains. Ils nous ont immédiatement demandés nos identités à tous, nous ont fouillés, ont pris un téléphone en échange des identités et pendant ce temps la des renforts de gendarmerie continuaient à arriver autour de nous… Nous étions tous d’accord. On ne donne pas d’identités. Ils étaient de plus en plus nombreux et nous retenaient là, sur cette place. A aucun moment ils nous ont apportés des précisions sur ce qui nous était reproché. Le sous-chef du chef qui été en fait au ordre d’un autre sous-chef qui lui même n’était pas responsable nous disait qu’ils attendaient des ordres, qu’ils attendaient le constat des faits par le vrai chef qui était dans les locaux de Paul Molac. Ensuite c’était le procureur qui devait se rendre sur place pour décider… Bref tout ça a duré beaucoup de temps et au fur à mesure des renforts arrivaient encore et encore… d’autres motards, un groupe d’intervention de la gendarmerie, tous bien équipés ; flashball, gazeuse, matraques tout ce qu’il faut pour intervenir, nous séparer et nous embarquer 1 par 1. Ils avaient mis en place les véhicules tout autour de nous pour faciliter la chose. Les chef et sous-chef de chaque groupe se réunissaient toutes les 5 minutes. Tout ça sans jamais nous notifier ni nous informer de ce qui nous était reproché. La situation devenaient absurde il y avait au final près de 60 gendarmes, bien équipés, pour une petite trentaine de militant. Un passant, qui n’était pas avec nous, qui a simplement pris une photo de loin de ce qui se passait s’est fait contrôlé. Les gendarmes l’ont même ramené parmi nous alors qu’il passait juste par là… En fait même eux ne savait pas trop ce qui devait se passer. Ils se sont positionnés plusieurs fois, ils mettaient leurs gants puis les enlevaient etc. . . Des personnes ayant eu l’information arrivaient par petits groupes nous soutenir par plusieurs cotés de la place. Puis vers 17h30 les gendarmes, toujours aussi nombreux ,nous on proposés quelque chose : ‘’ Vous vous disloquez et on se disloque ‘’ . Nous avons alors décidé de rester ensemble. Nous nous sommes dirigés ensemble vers la terrasse du bar qui était sur la place. Et la tous les gendarmes sont repartis. Nous avons patienté un peu avant de regagner ensemble nos véhicules. Personne ne s’est fait contrôlé.

Finalement c’était mieux que prévu ; nous avons fait notre action, Paul Molac s’est ridiculisé dans un communiqué, nous avons eu les médias locaux sur place alors que nous ne les avions pas prévenus, il n’y a pas eu d’identités données ni de contrôle après et surtout nous avons mobilisé beaucoup de gendarmes pour absolument rien !

Nous affirmons tout notre soutien aux habitants, aux occupants et à ceux qui défendent la ZAD sur place et partout ailleurs ! Que vive la ZAD !

https://www.ouest-france.fr/bretagne/ploermel-56800/ploermel-des-defenseurs-de-la-zad-vident-la-permanence-du-depute-5694065

PRADES dans les Pyrénées Orientales

Samedi 14 avril nous avons bloqué/filtré les voitures au rond-point du SuperU en soutien à la ZAD et puis en centre ville nous avons accroché nos banderoles devant la sous-préfecture. Vous êtes magnifiques là-haut ! La lutte est belle ZAD vaincra !

SAINTE

Bon juste un petit mail rapidos, j’étais dans le convois de samedi dernier qui s’est rassemblé pour faire coucou à Verney-Carron ! le début de rassemblement fut dur, on était quelques dizaines, les bakeux contrôlaient, et la rue où est Verney Carron était bloqué, nassé, verouillé.. On s’est mis en face à 200m sur les marches du zénith dégueu de musiques dégueux et vérreux, puis on a grossit ! Une foule diverse de 400-600 personnes (précaires, anars, antifa, autonomes, étudiants, travailleurs, écolos, Conf’...) de la loire, ardèche, rhône, ain ou haute-loire ! Des pancartes, des perruques, des drapeaux, du noir, du noir, et des sourires !

Après quelques lectures (notamment de votre appel)on a décidé de bougé, il n’y avait pas de meneurs ou meneuses, ni de suiveurs ou suiveuses... On a stationné un peu face à la flicailles avant de se dire de partir en manfi sauvage en centre ville... 2h30 de déambulation. Des vaches pour protéger le commissariat et le palais de justice, mais on a même pas eu l’idée d’aller en confrontation, ou alors l’humeur était plutôt de poursuivre notre déambulation de soutien ! Des slogans anti-flic, anti capitaliste et en soutiens à la ZAD. Mais aussi une préfecture taguée, des banques repeintes, des agences immobilières et d’intérim tourné en dérision ou encore un chantier de Vinci bariolé de message. Au passage de nombreux tracts on été distribué aux passant-e-s et sur les voitures pour informer activement sur la situation et na pas se laisser griser par les médias de masses. BIG UP au tracteurs et tractrices.

Vous organisez à nouveau ce dimanche un grand rassemblement ? Bref je m’arrête là ! Lachez rien !!!!

SAINTES

Ce matin à Saintes, une quinzaine/vingtaine de personnes s’est rassemblée en soutien à la ZAD et pour dénoncer les violences policières, tracter et interpeller les passant-es. On a même reconstruit une mini ZAD avec deux trois planches, parce que tout ce qui est détruit peut se reconstruire !

Soutien et plein de force à vous !

SARRE - UNION (Est)

Alsace Bossue,

SAMEDI 14 Samedi nous nous sommes retrouvés une quinzaine de personnes dans le petit bourg de Sarre-Union avec nos pancartes et tout notre coeur pour vous dire qu’on pense à vous plus que très fort. A peine arrivé (3 min), deux stroumpfs nous ont rejoins ...

C’est incroyable le courage et la volonté que vous avez !!!

Dickers schmutzs (en gros on vous embrasse très fort).

SETE

Nous étions environ 80 personnes ce matin. Prises de paroles et chansons en alternance. Entre gravité et partage nous étions content-es d’avoir pu condamner ensemble l’intervention militaire et les destructions à la ZAD et, au-delà, la guerre que mène ce gouvernement Macron au mouvement social, des cheminots aux étudiants, des passeurs de solidarité à la justice etc. Les lois s’emplilent, les réformes s’amalgament, assemblée est muselée, les Macron, Collomb, Philippe défilent dans les médias, la polique spectacle s’affiche à la télé. .. La démocratie est en danger. On lâche rien et on avance !

SISTERON

Action coordonnée hautes-alpes, alpes de haute provence.

Blocage et occupation du rond point nord de Sisteron

Samedi 14 Avril, une centaine de personnes venant du 05, du 04 et d’ailleurs se sont retrouvées avec palettes, tracteur, brebis et bottes de pailles pour exprimer leur solidarité avec la Zad et bien plus !

Les quatre entrées du rond-point (entrée A51 et carrefour de la N85) ont été bloquées, puis une file a été ouverte afin de diffuser des tracts aux automobilistes.

L’occupation du rond point a commencée vers 10h30 pour se terminer vers 14h00. Il y avait de la musique, de nombreuses banderoles, dont certaines de la confédération paysannes et quelques tags. Les flics ont mis un peu de temps avant d’être nombreux, on a décidé de partir tranquilou.

On pouvait lire entre autres : « pas de pays sans paysans », « expulsions=agressions/pas de négociation », « solidarité avec les exilé-e-s », « expulsons macron, hulot, collomb », « solidarité avec les inculpé-e-s de limoges« , « les fruits sont à toutes, les terres à personne », « Laronze J. on n’oublie pas/soyons hors-norme« , « stoppons les expulsions des zadistes et des migrant-e-s »

On a pu aussi entendre, au hasard d’une playlist une interview de 2014 de Marina incarcérée depuis 2006, et oui, parce qu’on aime pas non plus les prisons (mais pas du tout du tout !).

Il paraît aussi que des pneus se seraient enflammés vers 10h30 à Sisteron, non loin de là sur la RN85 !

C’était vraiment une belle matinée, alors on a envie de continuer ! Des rendez-vous à suivre la semaine prochaine !

Pour les infos sur valleesenlutte.noblogs.org/zad.nadir.org et pour être inscrit-e sur la newsletter solidarité nddl05 écrire à calucha@calucha.lautre.net

Rien à négocier, tout à prendre !

Un-e passagèr-e en grève de Blablacar

BlogICI (blog a retenir !!)

ST. ETIENNE

Samedi 14 Avril, environ 500 personnes se sont rassemblées près de l’usine d’armement de la police Verney-Carron à St Etienne, en soutien à la ZAD NDDL. Les flics étaient en nombre pour garder leur usine, mais une belle manif sauvage s’est déroulée dans le centre de St Etienne qui a été zadifié pendant plusieurs heures. Une petite vidéo des évènements ici :

VIDEO

La zad vivra !

TOULOUSE

Opération péage le samedi 14 avril à Toulouse. 2000 balles. Et bim.

Lien

C’est pas Toulouse qui remporte le concours de la plus grosse cagnotte péage gratuit ? ;) ("opération paillage" comme disent les aveyronnais)

ET

Manif de soutien à Toulouse ! On est avec vous, la ZAD vivra ! photos de la manif soutien ZAD NDDL à Toulouse hier le 14/04/

Solidarité et résistance !

TRIEVES (38)

ce samedi 14 avril, un rassemblement sur le marché au village de Mens (trièves 38). on pense a vous !

VALENCE

Salut à toutes et à toutes grosse manif à Valence dans la Drôme(26)

Pour la ZAD avant tout mais aussi pour les cheminots et soutenir une asso qui s’occupe des migrants... nous avons battu le pavé de 12h à 17h... grosse présence militaire et quelques accrochages...

nous avons occupé également pendant 24h la mairie de Die(26)

http://ricochets.cc/Retour-sur-l-occupation-de-la-mairie-de-Die.html

Avec vous pour toujours de grosses bises fraternelles...

>

>

>

De la ZAD au Rail, nos luttes non pas de frontières...

et encore Valence :

Samedi dernier, près de 400 personnes se sont rassemblées à Valence contre les expulsions sur la zad et leur monde. Un rassemblement déterminé, multiple, bigarré rejoint notamment par des tracteurs de la confédération paysanne. Après un parcours en centre ville, le cortège a rejoint un rassemblement des cheminots devant la gare au son de "d’la zad au rail, nos luttes n’ont pas de frontières". Il a ensuite pris la direction d’un autre rassemblement contre les frontières et la prochaine loi Asile et immigration. La mobilisation se densifie, les convergences se construisent, leur vieux monde n’en a plus pour bien longtemps ! Quelques photos en pièces jointes

Documents joints