Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Espace presse > Communiqués de presse > Communiqué de l’équipe médics : L’ordre républicain serait-il un ordre assassin (...)

Communiqué de l’équipe médics : L’ordre républicain serait-il un ordre assassin ?

mercredi 18 avril 2018

Ce dimanche 15 avril, jour de manifestation de réoccupation, nous (équipes médic et soignant.e.s mobilisé.e.s) avons dénombré plus de 60 personnes blessé.e.s dont au moins 4 dans un état grave, que ce soit du fait d’éclats de grenade au visage ou au niveau des organes génitaux, du fait d’explosions délabrantes au niveau des membres ou du fait de troubles neurologiques secondaires aux effets de blast des explosions. A cela viennent s’ajouter les complications, notamment infectieuses, des blessures provoquées les jours précédents.

Ce jour-là, comme tous les jours depuis une semaine, les gardes mobiles ont utilisé des armes potentiellement létales sur une foule de personnes de tout âge, désarmées, qui ne présentait aucune menace. Des grenades sont ainsi tombées à plusieurs reprises dans les capuches ou les sacs à dos des personnes présentes, visées délibérément par les forces de l’ordre. Nous devons la survie de ces personnes à la présence d’esprit et au courage des témoins qui les ont ôtées avant qu’elles n’explosent.

Face à cette situation, nous considérons qu’il est de notre devoir d’alerter ; Si demain une personne est tuée par les forces de l’ordre sur la ZAD de notre-dame-des-landes, pour nous, ce ne sera pas un accident mais un assassinat prémédité, commandité par le gouvernement.

L’equipe medic et le collectif des soignant.e.s actuellement mobilisé.e.s sur la ZAD"