Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Textes > Témoignages > Expulsions : témoignages de solidarité > Messages de soutien par milliers, part 4 !

Messages de soutien par milliers, part 4 !

samedi 21 avril 2018

ICI sont compilés les messages de soutien qui nous parviennent par camions entiers à l’adresse dédiée : soutienzad (@) riseup.net

Ces messages nous donnent de la force, on essaie de mettre cette page régulièrement à jour.

Vous pouvez retrouver les messages de soutien par milliers part 1, part 2 et part 3.

Et ça continue sur Message de soutien par milliers part 5 !

Il y a aussi les messages de soutien suite à la 2è vague d’expulsion.

Ici sont recensées les communiqués de soutien, ici les actions décentralisées et ici la liste des rassemblements


En mélomane que je suis, et persistant à travers les années quelques soient mes idées et opinions, juste un morceau ce soir vers vous.

Je ne vous oublie pas,et l’effet médiatique qui a pu se produire via une urgence de l’instant par ces médias qui pensent nous gouverner par les mots, images et pensées en tout genres , et en ces temps plus que troublés,nous habitue ,et contre notre gré pourtant ,a ce rituel addictif et sans âme.

Il est forcé de croire que cela fait toujours du bien, mais combien sont vraiment prêts a lutter et à s’investir vraiment.

Moi-même je l’avoue. Quitter mon petit confort,même si des plus humble et modeste soit-il,par choix soit dit en passant,me pose forcement question.

Mais mon âme de rêveur,ascète et toujours aussi radical mes années passant,et qui perdure depuis tant d’années m’amène a reconnaitre en vous et votre combat des plus nobles,quelque chose qui m’es est proche. Quelque chose d’indicible. Depuis toujours en fait.

Tout mon soutien, et de toutes mes forces toujours !

https://www.youtube.com/watch?v=I7u9fy4BvO8


LA SAVOIE VOUS SOUTIENT !

Bonjour à toutes et tous,

Je suis les "évènements" à la Zad NDDL depuis le 9 avril 2018 et bien avant pour avoir participé avec la Savoie et la Haute Savoie à des rassemblements des années précédentes.

Tous les jours je vais sur votre site pour avoir les informations, "les vraies" et pas celles que diffusent "les médias dominants".

Bravo pour votre lutte et la résistance que vous pratiquez face aux Forces de l’Ordre du Gouvernement armées jusqu’aux dents (grenades, lacrymos, canons à eau, bulls, pelles mécaniques, chars .......) qui ne sont pas venues à boute de la RESISTANCE ! Les photos du "stock employé" devant la Préfecture démontrent l’épreuve de force MACRONIENNE avec l’appui de COLLOMB et ...HULOT.

Une grosse pensée pour les blessé-es dont on n’a pas de nouvelles récentes.

Que va-t-il se passer à l’examen des dossiers déposés en Préfecture ? Les quelques 40 remis seront-ils tous (individuels ou collectifs) validés ? Nous pouvons en douter ! Que se passera-t-il alors ? Nouvelle "épreuve de force" ? D’ailleurs elles sont toujours présentes !

Nous avons organisé le soir du 9 avril un rassemblement à CHAMBERY (Savoie) de 70 à 80 personnes, nous avions envisagé un autre le 14 avril mais certains ont préféré se rendre à NDDL.

Depuis, plus rien si ce n’est le 1er mai (+ de 1 1OO participantes avec tous les syndicats et une délégation Kurde de 40 personnes en famille (soutenue par Sud Solidaires et Sud Rail). Mais pas de banderole "soutien à NDDL".

Nous avons une mini-zad à Chambéry (ZAD 73) qui squattait à une époque des jardins familiaux mais nous avons été évacués par la "force" (bulls, Police ......) voir le site : "jardinonslaville73" Nous sommes en préparation de nouvelles actions.

La Savoie est un département de luttes et revendications "classiques" dont il faut maintenant élargir.

Nous vous transmettons toute notre amitié. Gérard E., militant Sud Rail et Solidaires


Depuis le Portugal on pense à vous,

Que la lutte s’envole (mais sans gazole) !

Bisous


Un petit clin d oeil à votre lutte du site de la foire humus à chateldon. On pense fort à vous.


C’est du Mexique à Puebla, le cœur pleins d’amertume mais les mains pleines d’espoirs que j’ai réalisé cette gravure sur lino pour la ZAD de NDDL et toutes les ZAD du monde ! Beaucoup d’organisations ici pensent à vous et à la lutte que vous menez en ce moment et depuis des années. Si vous avez le désir d’utiliser cette gravure au sein de moyens de communications ou autres je peux vous l’envoyer en meilleur résolution.

Con mucha fuerza !



j’ai écrit ce petit texte pour vous. __ Courage fuyons J’ai plus de 70 ans, pendant la semaine du 3 au 9 avril, j’ai mangé des gaz lacrimogènes. c’est terrible pour les yeux et les poumons (quelles saloperies sont contenues dans ces gaz ?). j’ai donc vu de très près les violences policières. Les Zadistes aussi en prenaient plein la gueule. En 2012, les zadistes et les autres composantes de la lutte anti aéroport avaient réussi à faire reculer les flics. Aujourd’hui, j’ai l’impression que les zadistes sont bien seuls. L’aéroport enterré, chacun se débine avec de bonnes raisons.... Il est urgent de se remobiliser afin que vive la ZAD avec ses supers projets.


ci-joint un signe de solidarité de la part d’une bande des compagnon-ne-s allemand-e-s et français-e-s, d’autres sympathisants venu-e-s de partout et les habitant-e-s de notre ferme Longo maï en Allemagne.

Bonne continuation !


Bravo à vous, pour ce que vous faites, ne lâchez rien. Merci pour l’espoir que vous semez. Petit message en soutien avec mes mots à moi, désolé je ne suis pas très douée pour ce genre de chose, mais je suis malade de ne pouvoir suivre tout ce qui se passe chez vous qu’à distance. De tout cœur avec vous. ZAD partout !


Bonsoir les amis,compliments pour votre "repotager",c’est un travail d’artiste potager, vos bordures tissées de branches comme les jardins du moyen age,le tout surélevé,une belle forme ;sacré boulot vu l’état du terrain avant !Les pieds de tomate, du moins il me semble,sont bien développés !sacré savoir faire ! j’espère que les vilains ont profité du cours de jardinage ! Nous sommes tous accrochés a nos écrans pour vous suivre,savoir si vous allez tous bien ceux de l’ouest comme ceux de l’est. C’est normal qu’il y ait des dissensions entre vous comme il y a dans tout mouvement surtout ceux soumis à des pressions difficilement soutenables et à des chantages vicieux qui sont faits pour vous diviser et vous affaiblir ! Nous on vous aime tous,les" bons élèves" et les" plus révolutionnaires",parce que vos actions sont généreuses ,humaines,collectives. J’espère que l’état des blessés s’améliore que la cicatrisation des plaies est bonne,j’espère aussi que le vieux monsieur avec sa canne qui à été maltraité par les affreux de façon parfaitement cruelle et inutile n’est pas trop abimé et qu’il va revenir chez lui. IL NE FAUT PAS S’APPROCHER D’EUX. Ils vous chosifient,vous déshumanisent ce qui leur permet de vous traiter de cette façon. Bonsoir avec affection er tendresse. Demain les vilains vont patauger encore plus dans la boue vu le temps,c’est pour vous une sacrée protection !


Frontline Action on Coal

Since the eviction of Zone à Défendre de Notre Dame des Landes FLAC has rejected the eating of french toast, french fries and participating in french kissing. Zadists have occupied the site in France for 10 years to prevent the airport from being built. Stand with us, stand with the ZAD and Boycott France. #ZADforever

Traduction Line de Front d’action centre le Charbon. (Contre un mega mine en Autralie)

Depuis les expulsions de la zad, la FLAC refuse de manger du Toast Francais, des French fries (frites) et de participer a French Kissing (rouler de pelles)


Vous êtes BEAUX quand vous plantez les choux sous la pluie . . !


Salut toustes !

Agriculteur dans les Landes, je suis venu deux fois chez vous, non pas pour vous soutenir, ce serai prétentieux, mais pour prendre un peu de cette énergie qui déborde dans le bocage pour en ramener dans mon coin des Landes de Gascogne.

Bravo les ami-es, cette histoire est belle, vous nous invitez si bien à la partager qu’elle devient l’histoire de tous les lieux vivants, de tous les hommes et les femmes qui veulent créer et partager.

A bientôt, je vous aime !


Hello comrades, in the name of the Assembly of users of Autonomous Factory Rog in Ljubljana, Slovenia, we are sending you the letter of support and some photos you can publish on your website.

Here it is published on our facebook page : https://www.facebook.com/notes/ohranimo-tovarno-rog/letter-of-solidarity-with-la-zad-france/813121802214569/

We firmly stand with your struggle and against police occupation ! We wish you ZAD can once again become an autonomous and defended zone !

Best from Ljubljana


Chers zadistes

je lis votre appel pour ce soir et demain et je pense à vous je me sens nulle et inutile comment vous dire ? ben franc jeu j’ai peur, j’étais venue le dimanche 15 pour la reconstruction et vous soutenir aujourd’hui je ne me sens pas capable d’aller me battre face aux flics j’ai peur qu’il vous arrive qque chose de grave, d’encore plus grave pour vos vies face à ces brutes. c’est la pleine lune lundi alors tout ce week-end les énergies et les situations vont s’amplifier, il y a des grenades dans la nature qui n’ont peut être pas explosé c’est aux flics de les enlever pour protéger tout le monde

je soutiens vos idéaux et vos rêves j’aurais envie de jouer aussi passe à l’est je n’en suis pas capable je vous trouve très courageux mille excuses de ne pas venir je vous souhaite plein de bonnes énergies en vous et autour de vous prenez soin de vous on vous veut vivants de tout coeur avec vous


L’instruction libre pour un monde alternatif : l’IEF avec la ZAD Pour que tous les possibles ne meurent plus. Propriété des terres, propriété des cerveaux, même oppression.


Bonjour, bonjour les hirondelles...

bon, je vous envoie mon dernier coup de gueule face aux oeillères de masse... Je vous aime, continuez, ne lâchez rien, ailleurs aussi on vous soutient ! "Une prise d’otage vise à retenir des personnes contre leur volonté afin, le plus souvent, de revendiquer quelque chose (la possibilité d’une évasion, des revendications politiques, etc.) PRISE D’OTAGE ne peut pas être appliqué aux personnels de la santé, de la SNCF, ni d’aucun travailleur qui exerce son droit de GREVE. Félicitation aux gouvernements successifs et aux médias pour avoir réussi à faire passer dans l’opinion publique pour acquis, que les grévistes sont des terroristes.... je vais me brouiller avec beaucoup de monde, mais, c’est déjà le cas.... je ne tolèrerai plus les abus de langages, les œillères, l’individualisme égoïste, les amalgames bien trop simplistes, les râleurs du quotidien qui n’acceptent pas que d’autres défendent un vivre autrement... On râle parce que les abeilles crèvent, parce qu’y a plus d’oiseaux, qu’y’a plus de saisons, que la vie coute trop cher, que nos gamins (dans les normes ou pas ) sont délaissés par l’éducation nationale, que çà devient compliqué de se faire soigner, que beaucoup tafent pour pas grand chose à la fin du mois, que les banques se rincent, que les politiques sont tous vendus, que les migrants crèvent aux frontières, mais que les immigrés nous "piquent" le taf (qu’il y a pas en fait : !), que "nos" sdf sont à la rue quant les sans papiers ont plein de droits, bref, tout le monde gueule, à sa porte, sur son canap’, pour des trucs vrais, pour des trucs faux... tout le monde râle.... Et puis quoi ? Rien.... à 20h00 tout lle monde gobe son petit JT, bien mesuré, bien calculé...Et dès qu’on doit prendre son train, on gueule parce que les cheminots font grève, quant on va à l’hosto, on gueule parce que on a attendu comme des cons, on gueule parce que nos bureaux de poste (et les services qu’ils proposent) disparaissent, mais quand les postiers font grève, çà fait chier parce qu’on attend son petit colis, on gueule parce que 300 ploucs mobilisent nos forces de l’ordre parce qu’ils/elles ont décidé que notre monde ne tournait plus rond et qu’ils n’en veulent plus... on gueule parce qu’on est chez nous, avec nos petits emprunts, nos petits boulots, nos petits impôts, nos petits enfants, nos petits problèmes, et qu’on ne voit pas comment s’en sortir... on gueule après son voisin qui bénéficie d’une aide de misère de plus que soi, après le cheminot qui se bat pour ne pas être aligné avec le reste de notre merde... On m’a offert la possibilité de vivre... on m’a transplanté pour çà...je lutte chaque jour pour le droit à rester un peu en vie, être un peu inscrite dans une vie normale.... mais c’est quoi cette vie ???? Tant qu’il restera sur cette terre des lieux où les gens se refusent à vivre selon les lois qui ne servent que ceux qu les pondent, je soutiendrais ce droit à vivre autrement, plus humains, plus solidaires, plus respectueux de l’environnement. Si le monde court à sa perte, changeons-le ! et n’attendons pas des lois pour çà ! "


..Hantée de rêves pégueux, endormie sur cette phrase, "laisser pourrir la situation". Déçue du moutonisme général, déçue de mon impuissance. Petit poème pour Jupiter, dicté par la caféine.

Qui es-tu, le sais-tu toi-même ? T’es-tu jamais demandé ce que tu venais faire, sur cette Terre ? As-tu conscience que tu es un humain.. Tu n’est seulement qu’un humain. Sur cette Terre. Chair et os, sang, lymphe et sanies, tu te décomposeras comme nous, sur cette Terre. Combien en auras-tu emportés dans ta tombe, Sardanapale... par ta peur d’être tout seul, sous la Terre.

Le travail au jardin me remettra les idées en place, avec quelque bonnes courbatures. Toutes mes pensées vers vous, comme tous les matins, comme tous les soirs. Keep la gniaque !


Au delà de tous les mots ,toujours musique au delà de tout le reste.

Une tendre,sincère et radicale pensée vers vous tous donc ce soir,avec l’un des groupes les plus intègres que j’ai jamais connu. Et j’en connais un rayon,croyez-moi.

Cela vous fera du bien j’en suis persuadé.

The Ex - Hidegen Fujnak A Szelek - A Take Away Show


C’est avec une enorme tristesse, rage et sentiment d’impuissance que j’ai appris le début de l’operation il y a bientot 3 semaines... impossible pour moi de bouger tout de suite, j’etais en tournée avec un groupe donc au moins, faute de meiux sur le moment, du squat XM 24 a bologna ou nous etions le 9 avril, on a fait ca !! en italien, contre toutes les explusions, solidarité avec NDDL ! J’ai beaucoup parlé de la lutte de l’italie au fin fond de la macédoine et de la roumanie, etc etc, me voila de retour en europe de l’ouest ; j’arrive au plus vite, courage les copains copines !!!!


Revoir ces vidéos est difficile ,je pleure devant mon écran ! Savez vous que les violences de la police se sont accentuées sous Vals pour les manifs contre la loi travail ! Avec le nouveau gouvernement elles se sont encore accentuées,avec impunité totale des vilains qui se croient tout permis ! La justice est de mèche car ils ont besoin les uns des autres.Il faut que cela cesse !on ne pourra plus manifester sans risque vital. Pourquoi ont ils tant de haine mais aussi de la peur !C’est la dictature qui nous attend si nous ne réagissons pas. La ZAD nous ouvre le yeux sur la société actuelle qui devient irréspirable !!! Pendant que notre président preche la démocratie ailleurs, mais ,au moins,les européens savent ce qui se passe chez nous. Ne nous laissons as faire.C’est surtout vous qui souffrez,soyez prudents !J"ai les plus grandes craintes pour samedi ! Ce qui m’étonne c’est que la manifestation ne soit pas interdite ;alors, c’est qu’ils veulent en découdre,nous mater !


Les cultures pérennes. Un dispositif pérenne. Y a pas de masculin à pérenne !!!! Ça fait pour les deux.

Je crains que les autorités ne cherchent à vous amuser jusqu’à ce que vous soyez tous désolidarisés. Ils n’ont pas envie, en haut lieu, d’introduire votre "politique" ou "idéologie". Méfiez-vous ! Je vous admire et suis vos déboires jour après jour. Votre combativité est formidable. Tenez bon malgré cet épouvantable siège militaire !

Une cheveux gris, connectée H24 à radio klaxon.


¡Que viva la lucha de la ZAD !

Ánimo compañer@s !!!!

Ateneo Cooperativo Nosaltres (Madrid)


Merci à toutes et tous. Merci de reconstruire sans cesse, de ne pas lâcher et de ne pas vous laisser normaliser malgré tout.

On parle moins de vous dans les médias officiels, mais nous sommes nombreux.nombreuses à lire votre actu au quotidien, à écouter klaxon, à échanger sur votre démarche, à apprendre de votre collectif. Le temps est votre allié, même si je ne peux imaginer comme cela doit être dur et usant. Merci de gardez courage malgré tout.

Il est normal qu’ils veulent vous détruire ou vous assimiler, vous expérimentez un monde nouveau, alors que leur métier est le maintenir l’ordre ancien.

Merci encore.

Bisous, espoir et luttes,

Caresses et gingembre-citron


Vu après les premiers jours de l’opération des GM sur un comico de quartier à La Roche sur Yon.


Solidarité à la ZAD, à tou.te.s les zadistes qui luttent sur place. On pense beaucoup à vous tou.te.s, depuis notre petite ville du sud, Chania (Crète), en Grèce. La banderole que vous voyez en photo est posée sur la façade du marché couvert en plein centre-ville.

SOLIDARITÉ aux territoires libérés en France Contre le monde du "développement" Communautés libres de lutte ZAD PARTOUT

amour, courage, bravo, merci !



J’ai pris cette photo dans ma rue, à Berlin, traduction "La ZAD reste". Juste pour vous dire qu’on vous soutient de partout :)


La violence du gouvernement, sa détermination à vous écraser démontre clairement son comportement anti-républicain !! On vous soutient !! Fraternellement !!


En todo el mundo, la expoliación de los territorios a través de múltiples proyectos extractivistas y productivistas se intensifica, a medida que va agravándose el choque de las sociedades industriales contra los límites biofísicos del planeta Tierra -nuestra Gaia. Desde muchos lugares hemos seguido con el máximo interés la experiencia de la ZAD en Notre-Dame-des-Landes, rica tanto en ejemplos de resistencia como en prefiguración de otras relaciones socioecológicas. Todo nuestro apoyo hoy, cuando todo lo que se ha construido durante los últimos años se halla en riesgo.

Grupo de Investigación Transdisciplinar sobre Transiciones Socioecológicas (GinTRANS2)

Barcelona- Granada- Valladolid- Palma de Mallorca- Zaragoza- Bogotá- Madrid.

https://transecos.wordpress.com/2018/04/26/nuestro-apoyo-a-la-zad-notre-dame-des-landes-sometida-al-acoso-policial-del-estado-frances/


On pense à vous toutes tous, animaux, gens, plantes, boue,

de boue les morts ont les os rats

la beauté a renforcé notre résolution.

Bisous encore, et étreintes, pleurs de tristesse et de joie.

On vous aime.

PS. Passé dix jours à la Zad, ça m’a retourné le cerveau sévère. Félicitation !


Ce sinistre gouvernement ne lâchera rien que ce soit sur la ZAD ,les cheminots , les postiers , les étudiants et tous ceux qui s’opposent à leurs plans de destruction massive Ils savent très bien que s’ils lâchent sur un point ils seront obligés de lâcher sur tout le reste mais ce qu’ils ne comprennent pas c’est que l’espoir que vous avez fait ressurgir nous donne la force de résister et de nous mobiliser. Nous avons tous conscience des enjeux : eux ou nous ; leur violence contre nos aspirations au mieux vivre ;la barbarie ou l’humanité....on a tout à gagner à résister, énormément à perdre en cas de défaite Alors oui évidemment on revient sur la ZAD à vos côtés s’ils expulsent ! On reconstruira Bon courage à vous à nous tous et merci à vous


Chers ami(es)s,

Je viens de lire vos dernières actualités... malheureusement dramatiques pour vous.. "Ils" ont vraiment peur de ces irréductibles qui veulent vivre autremenent que dans leur monde capitaliste et violent. Pendant ce temps-là Macaron fait le guignol aux E.U. ! Quelle honte !

Tout ce que vous publiez ne fait que renforcer l’opinion des personnes qui vous soutiennent , mais c’est vous qui vous souffrez et qui êtes en première ligne je le sais bien. Le gouvenement est sourd et ne répond même pas aux courriers envoyés (avec le mépris que l’on connaît pour le "peuple").

Prenez soin de vous autant que possible ! Je vous aime et vous embrasse.


Courage la ZAD ! Tenez bon, la tempête passera et ne reviendra pas !

Un gros soutien de notre collectif féministe liégeois ’A tantôt en vélo’ sous forme de deux chansons qui font chaud au coeur. À diffuser comme vous voulez, partout où vous voulez :

- Juillet 1936, adaptation féminisée des René Binamé
- Je Suis Fille De, adaptation féminisée des Corrigan Fest

https://edc.ulg.ac.be/merci/Fichiers_7385f4efbece73f1cc38_.zip (lien dispo pendant 14 jours)

La ZAD vivra.

Collectif ’A tantôt en vélo’


Bonjour les Zadistes !!!

mon ami Claire m’a donné votre mail afin que je puisse vous envoyer une photo prise hier en Haute Ariège. Tout mon soutien à vous tous et à votre action, ne lâchez rien, même si ça devient dur de résister à cette dictature !!!

Bien cordialement,

Olivier


De l’est a l’ouest on préfère mourir debout que de vivre a genoux full support de Épernay aux fin fond de la Champagne courage a tous. LA ZAD VIVRA. Boudpain et va


Tape sur ta jeunesse, je dirais qui tu es.


Tenez bon les Zadistes. J’ai lu un appel aux artistes, alors je vous envoie un Phénix, un peu de beauté dans ce monde de brutes : "Le Phénix renaît à chaque fois de ses cendres", comme la Zad, et ses pleurs sont bénéfiques, chacune de vos larmes donne naissance à une nouvelle graine, ça essaime autour de vous, pour une nouvelle façon de s’entrevivre... Une artiste enlumineur toujours avec vous !


J’espère que vous aurez accès à cette affiche réalisée par bobo , beaux-arts de Tours et dessinateur Zélium . C mon fiston , bon sang ne saurait mentir ...je pense que xxxx vous a rejoint ...c aussi mon fiston , lol ....ici , une réserve médoc , et divers se constitue ds la semaine pour les gentes en partance vers notre belle dame en fin de semaine. ...cette semaine ça sera couette et draps etc .... J’ ai l’impression qu’on essaie de pourrir la situation et de nous avoir à l’usure et au chagrin. ...vu tout à l’heure , l’arrestion du grand-père , c’est possible ça ? Y’a même pas de mots assez fort pour qualifier cette dégueulasse lâcheté ! À faire tourner ! Avec mon amour , yyy


ARLES

100 signatures en moins de deux jours plus quatre associations, on organise une marche demain et on met en place une collecte. Plein de messages de soutient et de solidarité à lire au bas de l’appel : https://appel-arlesien-solidarite.frama.site On pense à vous dans le Sud.

On a aussi interpellé la ministre de la culture, Françoise Nyssen, qui n’a pas jugé utile de nous répondre pour l’instant. Lundi Matin a repris notre lettre : https://lundi.am/Chere-Francoise-Nyssen Les vidéos sont vraiment flippantes sur la ZAD. Tenez bon. Il y a plein de monde avec vous partout.


MERCI ! MERCI ! MERCI ! MERCI d’avoir sauvé ce coin de terre, notre " maison commune", de la plus belle des manières VIE ! En vivant avec ce lieu, il vous a permis de grandir en simple et grande HUMANITE, échange naturel, Merci ! Respect de la terre, de la nature luxuriante, foisonnante, au rythme des saisons, SOURCE de vie . Communauté de vie PARTAGEE, chaque jour, dans le soleil, la pluie, le vent...au fil du temps, FRATERNITE ! Initiant, tous passagers, à faire un bout de chemin ENSEMBLE : se poser - se relever - construire - bâtir - se reposer - avancer - grandir ....sereinement ! DIGNITE pour tout HOMME - MERCI !


Bonsoir et bon courage, nous vous accompagnons , heure par heure, sur vos tribulations, en rage de ne pouvoir être présents.....l’âge ! MAIS, ce soir y aurait-il un Bon Espoir ??? Un peu de BLEU dans le coin du CIEL ???

Et pour vous, des MOTS de SOL , comme un Devos québécois....c’est un joueur de mots....

Pour nous transmettre cela, une diseuse de haute volée : Marie THOMAS !

" ....si tu vas pas à la colle, tu sauras jamais tes lettres, tu seras comme nos anciens êtres eux ils savaient pas leurs lettres, ils allaient seulement à l’agricole....

et ils se sont mis en tête, de la déchiffrer la Terre en trébûchant un peu partout, c’est dur le retour aux souches

ils savaient pas ils ont mis la morue devant les boeufs ils ont creusé les échantillons puis ils ont fait les chamailles les chamailles près des grands bois ça a pas donné de bien bonnes révoltes ça a donné seulement un petit peuplier sans hixtoire qui arrivait tout juste à tartiner son pain avec du labeur c’est pas le labeur qui manquait......."

BRAVO pour votre FABULEUX TRAVAIL, pour votre FRANCHE SOLIDARITE, pour votre BEL AMOUR de notre bien commun LA TERRE ! BRAVO pour votre COURAGE, c’est votre FORCE ! Beaucoup de DOUCEUR pour ceux qui souffrent de leurs blessures. Vous avez notre MEILLEUR AMITIE


Au sortir d’un long sommeil désespéré mes yeux se sont ouverts sur une croi’ZaD des forces du Bien Commun contre celles du Mal-être généralisé : tout uniformisé face à une horde bigarrée.

croi’ZaDistes votre Terre ne peut vous être promise elle est déjà tenue par vous.

Le courage c’est vous qui me le donnez pour lutter pour ma vie, me.no.s convictions contre les abus de ceux qui tiennent les positions de pouvoir nuire.

A vous et pour vous du Respect et de l’Amour : faisceau de particules indolore qui atteignant toujours son but soulage les cœurs lourds et maintien l’élan de la lutte en attendant plus tangible.

Tenez bon ! Vous êtes les Justes et les Justes gagnent toujours à la fin, et pour cause : c’est écrit par avance, par moi juste là.

Vous êtes les précurseurs du nouvel accords de cohabitation sociale vous êtes la Révolution des consciences et celle là est mondiale, ça prendra le temps que ça prendra mais ça finira par prendre racine dans chaque fissure de liberté.

Les soldats du capitalisme cynique ne gagnerons pas, Aux quelques biens logé.e.s bien nourri.e.s bien pensant.e.s d’une ignominieuse patrie de fusils et de gabegies toute résistance aux changements est inutile votre heure de gloire est dépassée, c’est le sang des innocents qui coule dans vos sillons croisés à angles droits et alourdi votre étendard.

Les légions opprimées, exploitées, divergentes se révoltent contre la loi des plus fort.uné.s et exigent une vie digne pour tous sur une Terre respectée par tous.

Bisounours un jour Bisounours toujours


SOUTIENT ZAD DEPUIS DES FENETRES DE BERLIN


Tout est dans la lettre,

Courage,

Ne lachons rien !( mais à malin malin et demi...). Vous êtes plus intelligents et fins que ce système actuel. Protégez-vous ensemble, débrouillez-vous pour que la carnage s’arrête enfin. Le gouvernement est prêt à tout.

PDF - 440.3 ko

Bonjour cher tous, Et avant tout un grand merci pour tout ce que vous faites depuis des années, pour la Terre, pour l’Humain. Nous soutenons de tout cœur votre projet de vie dans sa globalité. Sachez qu’à priori votre grand copain Vinci à l’air de soutenir votre mouvement puisque nous avons croisé avec un copain ceci (voir les photos) comme un signal d’encouragement pour tous ceux qui viennent grossir vos rangs au départ de Lyon ou sa région.

Je tiens, à titre personnel, à vous remercier car grâce à votre mouvement entre autre, je me pose de plus en plus de questions sur le sens de mon travail et l’avenir que j’ai envie de laisser à mes "peut être" enfants. J’espère que la Zad permettra au delà de son territoire, de celui des autres Zad, et de toutes les actions collectives, de faire germer dans le cœur et la tête d’un maximum d’entre nous ce questionnement qui portera à coup sûr ses fruits. Courage, Luttez Zad partout


MESSAGE DE SOUTIEN A LA ZAD :

profitons de la suspension des hostilités pour prendre soin de nous !

À toutes et tous celleux qui ont le courage de nous défendre de la police, ainsi qu’aux personnes qui les croisent par mégarde :

Nous, sorcières du bocage de l’Aff (qui coule de la forêt de Paimpont vers Maure de Bretagne, non loin de Rennes), collectif d’auto-formation aux plantes et aux soins, sommes en route sur les chemins de la réappropriation de notre santé, de nos corps, du savoir de la médecine populaire. Nous sommes plusieurs à avoir aidé de diverses façon l’équipe médic de la ZAD pour venir renforcer la résistance au sein de cette lutte qui nous est chère.

Constatant que de nombreuses personnes sont blessées et mutilées par la police et ne se soignent pas systématiquement (n’ayant d’ailleurs pas toujours accès au soin), nous nous sommes organisées pour renforcer le travail des équipes médics autour de l’utilisation des plantes : apport de matos, collecte de plantes sèches et transformées, fabrication de préparations médicinales liées aux blessures policières (autant physiques que psychiques) et écriture de fiches d’usages de nos transfo.

Nous distribuerons nos kits (pommades cicatrisantes, tisanes anti-surmenage, teintures-mères sommeil..) sur place dans le courant de la semaine, autant dans des lieux d’habitation et d’accueil qu’aux équipes médics et aux blessé·es rencontré·es.

C’est pas parce qu’on nous déclare la guerre qu’on ne peut pas se mettre bien !

Un collectif en voie de ré-ensauvagement cherchant encore son nom, mais toujours prêt à intervenir… À l’occas’ : « L’Amicale Médic », « la Médicale Amie » ou « La Médicale Sauvage »...appelez-nous comme vous le voulez, on essaiera de se rendre visible !


un message à passer aux poulets : "Et mon cul, c’est du tofu ?"


poème à nddl

rage et courage ! et merci pour ce que vous êtes !

OpenDocument Text - 14.7 ko

Petit coucou de La Commune de Chantenay en forme de banderole...

Bon courage à tous

on vous embrasse

XXX pour La Commune


Bonjour les amis,je vous remercie des différents dossiers sur les paysans que vous nous avez choisi,c’est dur mais cette vérité je ne la connaissait pas à ce point là.

Il ne faut rien reprocher à ceux qui ont donner leur dossier à Nantes,il fallait essayer !Ce qui a permis de dévoiler les vraies intentions des autorités, y a le département

qui s’en mèlera, ce qui débarrassera l’état d’un gros problème et ce sont pas vos /nos amis.

Les historiques n’ont droit qu’à 1 an de bail !!Qu’est ce qu’ 1 an pour une exploitation agricole ?Quant à vous ça va etre 15 jours ??

Les paysans qui luttent ont malheureusement raison ,l’administration ne vous foutra pas la paix et essaiera de vous empecher de réaliser vos projets.

Je suis désolée mais les cartes ne sont pas très bonnes contrairement à l’un des messages que vous avez reçu.

Et vous savez,l’écologie ils s’en tapent complètement.Voilà la réalité que vous avez devant vous

et ce qui est important c’est de pas avoir trop d’illusion,on résiste mieux.

Je vous suis intensément !résistez mais ne vous laisser pas abimer ni physiquement d’abord ni moralement.La vie prime.


Desde España todo nuestro apoyo y solidaridad. Por mucho que se empeñen, la ZAD seguirá demostrando que otro mundo es posible y que ya existe.

¡LA ZAD VENCERÁ !

—  Ediciones El Salmón & Revista Cul de Sac

www.edicioneselsalmon.com


Voilà un graf vu à Redon

Toutes mes pensées


Salut à vous toutes et tous, qui résistez en ce moment si courageusement sur la zone à défendre de Notre Dame des Landes.

N’habitant pas tout près de la ZAD, et pris par un certain nombre d’obligations familiales, j’ai du renoncer à venir à vos côtés pour participer au camping des cheveux blancs, auquel mon âge m’aurait pourtant donné une place .

Mais l’excellent journal « Reporterre », zadnadir, votre site, Médiapart , qui vous soutient aussi sans faille, et, bien sûr, Radio Claxon, me permettent, comme à tant d’autres loin de vous aussi, d’échapper à la désinformation d’état et de savoir assez précisément ce que l’on est en train de vous faire subir sur place.

Quand j’entends énumérer les dégâts sur la zone, et là je ne parle que des dommages matériels, je repense immédiatement à ce que disait notre référent charpentier de la commission cabane, dans le collectif francilien de soutien contre l’aéroport (et son monde !...) pendant que nous construisions la Transfu dans le sous sol du squat installé dans l’ancien centre EDF de Bagnolet en 2013 : « Même si, une fois sur la ZAD, elle est détruite au bout de quelques jours, et même de quelques heures, nous n’aurons pas perdu notre temps....Elle aura déjà participé activement à la lutte. »

Aujourd’hui, je ne sais pas si elle est toujours debout. C’est peu probable. Mais en tout cas elle aura duré bien plus longtemps que quelques heures ou même quelques jours puisque je sais que jusqu’ à l’inqualifiable opération commencée le 9 avril dernier, elle était toujours vaillante, servant, je crois, à abriter une bibliothèque : noble fonction pour une modeste cabane faite rien qu’avec des palettes et que de la récupe !....

A l’image de cette cabane, qui est peut être par terre à l’heure qu’il est ou le sera prochainement si le gouvernement garde la même ligne destructrice et mortifère, ce dont il serait bien capable vu les « sinistres » qui nous gouvernent, tout ce que vous avez bâti ici de vos mains, de vos cœurs et de vos esprits, c’est comme un champ de fleurs que l’on fauche : c’est spectaculaire car on a l’impression qu’il n’y a plus rien, là où il y avait une végétation foisonnante. Mais dans la nature, ce qui est coupé...repousse....d’une manière...ou d’une autre....Certes, l’arbre centenaire abattu en une heure ne « ressuscitera pas »....mais là où il était avant, il y aura, assez vite, des rejetons, probablement nombreux....

Et toutes celles et ceux qui, soit par incompréhension totale, et rédhibitoire, des chemins de vie que vous ouvrez ici, soit parce qu’ils sont abusés, « de bonne foi », par le bourrage de crâne étatique et médiatique, se réjouissent de la destruction de vos habitats, ils et elles oublient simplement que ce qui est fauché n’est jamais déraciné pour autant....Et si, dans le pire des cas, la ZAD de NDDL était vraiment rayée de la carte, elle repousserait ailleurs...et certainement en plusieurs endroits....D’ailleurs, c’est déjà le cas avec la ZAD de Vieux Moulin et celle de Roybon.

Mais le pire, en l’état actuel des choses, on n’y est pas arrivé, et j’ai bon espoir qu’on n’y arrivera pas. La victoire de l’état, s’il y en a une, au delà des rodomontades du petit coq arrogant et narcissique qui nous sert de président de la « Ripoublique », c’est d’avoir tout saccagé. Mais nous sommes très nombreux à penser que politiquement c’est déjà une défaite, symbolisée par l’indignation très large qu’a provoquée la destruction complètement injustifiée et inique des Cent Noms (et d’autres fermes), y compris dans les rangs des « neutres » et des septiques.Même des gens qui ne vous sont pas particulièrement favorables (certains membres de l’ACIPA, par exemple) ou même pas du tout (certains députés d’En Marche) pensent que l’état est en train de s’enfoncer dans un bourbier....qui n’est pas fait que des fondrières très boueuses du bocage....Et cela au moment même où un mouvement social de grande envergure semble se faire jour.

J’ai confiance en vous...en votre sagesse (le geste d’apaisement de vendredi dernier en présentant des dossiers nominaux) comme en votre énergie, votre dynamisme et votre inventivité, qui ne sont plus à prouver depuis des années, et en la capacité de résilience que vous montrez déjà face aux souffrances que vous endurez actuellement.

J’ai confiance, car ils peuvent détruire vos lieux de vie, vous meurtrir dans votre chair et votre coeur, mais manifestement, ils ne peuvent pas détruire votre âme.

Vos belles âmes, qui se reflètent tant sur vos visages, même quand ils sont empreints d’une grande lassitude comme en ce moment.

Vos âmes magnifiques, pleines d’ardeur, qu’ils vont encore essayer de décourager (On peut compter sur eux dans ce domaine) mais que, j’en suis convaincu, ils n’arriveront pas à aliéner.

Courage !... Je vous aime !...Nous vous aimons...et, d’une manière ou d’une autre, de loin ou à côté de vous, nous continuerons de vous soutenir.... Indéfectiblement !....


Notre assoc’ mène un débat public sur la place croissante occupée par la technique dans les imaginaires et au quotidien.

En juillet 2015, nous avons tenu nos ateliers d’été chez vous, plus précisément au Haut Fay. Les débats étaient alors centrés sur le rôle de l’État dans la construction idéologique du progrès technique. > Plus d’infos Le 19 avril, nous avons publié un communiqué de soutien sur Mediapart : De la chose publique face au monopole de la violence.

Début mai, nous organiserons à Aix une soirée de débats sur la Zad, autour du film Les pieds sur Terre. ça se passera au 3C, le Café Culturel citoyen (en copie).

Et plus tard, nous espérons tenir à nouveau des rencontres chez vous, cette fois en temps de paix.

Et tenez-bon les amis !


Hey,

This is a support message from Liebig 34, Queer Anarcha Feminist House Project in Berlin.

Here a the pictures of a banner we made to inform our berliner comrades here about your situation. We expect a big wave of evictions in the next months here too (including ours).

Stay strong ! If the they destroy – Tomorrow we rebuild !

http://liebig34.blogsport.de/the-house/

L34 collectiv

Hey !

Message de soutient de la part du Liebig 34, House Project Queer Anarcha Feminist à Berlin.

Voici des photos de la belle banderole qu’on a accroché pour alerter les camarades Berlinois.e.s de la situation chez vous. On s’attend à une vague d’expulsions ici aussi, et notamment la nôtre dans les mois à venir.

Restez fort.e.s ! Si ils détruisent, demain on reconstruit !

http://liebig34.blogsport.de/the-house/

L34 collectiv


100 signatures en moins de deux jours plus quatre associations, on organise une marche demain et on met en place une collecte. Plein de messages de soutient et de solidarité à lire au bas de l’appel : https://appel-arlesien-solidarite.frama.site On pense à vous dans le Sud.


Eles imaginaram que a ZAD não era nada

Eles pensaram que os ZADISTAS eram um pequeno bando, somos milhões

Imaginavam que a ZAD está só e isolada. Nossos corações batem no interior da ZAD, respiramos, vivemos, sonhamos, choramos e festejamos o espírito e a rebeldia da ZAD. Somos por todos os lados, Zad.

Desde aqui, da Amazônia, enviamos nossas energias, em muitas cores e sons, nosso canto ecoará e fará da ZAD um lugar tão fértil que a ZAD fará nascer tantos frutos como estrelas no céu.

A ZAD SOMOS TODOS !

Français :

Ils ont pensé que ZAD n’était rien

Ils pensaient que les ZADIS étaient un petit troupeau, nous sommes des millions

Ils ont imaginé que ZAD est seul et isolé. Nos cœurs battent à l’intérieur de la ZAD, respirer, vivre, rêver, pleurer et célébrer esprit et rébellion de ZAD. Nous sommes partout, Zad.

D’ici, de l’Amazonie, nous envoyons nos énergies, dans de nombreuses couleurs et notre chant fera écho et fera de ZAD un lieu si fertile que ZAD produira autant de fruits que d’étoiles dans le ciel.

NOUS SOMMES PARTOUT, ZAD !


Salut salut Camille, salut bouquineuse terrée, salut liseur perché, salut arbre à palabres, salut canopée de la Zad, salut fauteuses de bocage salut factrices de courage salut qui affrontez l’orage salut livres du Taslu salut liber, salut terre sans propriétaire nous sommes avec vous aujourd’hui, et le serons davantage demain contre pelleteuses et bitumes avec nos graines, et nos mains

oiseaux de la BAM


JE SOUHAITE PARTICIPER À LA CAMPAGNE DE SOUTIEN PAR UN TEXTE QUE VOUS TROUVEREZ CI-JOINT (À PUBLIER AVEC OU SANS NOM, COMME IL VOUS PLAIRA). J’AVAIS, LORS DES PREMIÈRES MENACES DE MACRON, ÉCRIT UNE CHANSON, QUE JE JOINS AUSSI. ELLE EST CHANTÉE PAR FANCHON DAEMERS ET VOUS LA TROUVEREZ SUR LE NET

DE TOUT CŒUR AVEC VOUS

RAOUL

TERRE LIBRE par Fanchon DAEMERS Paroles : Raoul VANEIGEM

VIDEO

Solidarité avec ND des Landes

Ce qui se passe à Notre Dame des Landes illustre un conflit qui concerne le monde entier. Il met aux prises, d’une part, les puisssances financières résolues à transformer en marchandise les ressources du vivant et de la nature et, d’autre part, la volonté de vivre qui anime des millions d’êtres dont l’existence est précarisée de plus en plus par le totalitarisme du profit. Là où l’Etat et les multinationales qui le commanditent avaient juré d’imposer leurs nuisances, au mépris des populations et de leur environnement, ils se sont heurtés à une résistance dont l’obstination, dans le cas de ND des Landes, a fait plier le pouvoir. La résistance n’a pas seulement démontré que l’État, « le plus froid des monstres froids », n’était pas invincible – comme le croit, en sa raideur de cadavre, le technocrate qui le représente – elle a fait apparaître qu’une vie nouvelle était possible, à l’encontre de tant d’existences étriquées par l’aliénation du travail et les calculs de rentabilité. Une société expérimentant les richesses de la solidarité, de l’imagination, de la créativité, de l’agriculure renaturée, une société en voie d’autosuffisance, qui a bâti boulangerie, brasserie, centre de maraîchage, bergerie, fromagerie. Qui a bâti surtout la joie de prendre en assemblées autogérées des décisions propres à améliorer le sort de chacun. C’est une expérience, c’est un tâtonnement, aves des erreurs et ses corrections. C’est un lieu de vie. Que reste-t-il de sentiment humain chez ceux qui envoient flics et buldozer pour le détruire, pour l’écraser ? Quelle menace la Terre libre de ND des Landes fait-elle planer sur l’État ? Aucune si ce n’est pour quelques rouages politiques que fait tourner la roue des gtandes fortunes. La vraie menace est celle qu’une société véritablement humaine fait peser sur la société dominante, éminamment dominée par la dictature de l’argent, par la cupidité, le culte de la marcchandise et la servitude volontaire. C’est un pari sur le monde qui se joue à ND des Landes. Ou la tristesse hargneuse des résignés et de leurs maîtres, aussi piteux, l’emportera par inertie ; ou le souffle toujours renaissant de nos aspirations humaine balaiera la barbarie. Quelle que soit l’issue, nous savons que le parti pris de la vie renaît toujours de ses cendres. La conscience humaine s’ensommeille mais ne s’endort jamais. Nous sommes résolus de tout recommencer.

TERRE LIBRE

Je suis d’ici et de nulle part le monde est mon regard le désir guide mes pas la vie est mon combat mon jardin est sans frontières ma patrie c’est la Terre jamais Etat ni mafia ne se l’appropriera

Religions, nations, partis fomentent des conflits dont ne veulent pas ceux pour qui la vie n’a pas de prix La guerre que nous menons C’est la guerre au profit à l’argent qui envahit le monde et le pourrit

Mieux nous vaut vivre debout que survivre à genoux à ramasser la monnaie que voleront les banquiers assez d’une société où les désespérés n’ont que le choix de tuer comme vos policiers

La planète est un cimetière profitable aux affaires les croque-morts y font la loi qu’ils imposent à l’État mais n’est-il pas étonnant qu’a- vec ces cadavres élus pour être nos représentants nous sommes encore vivants ?

il n’y a pas de liberté d’opprimer de tuer l’homme n’est pas une marchandise un objet de marché assassins à la solde d’une machine à calculer nous saurons vous briser en refusant de payer

Vos tanks et vos buldozers qui ravagent la terre auront beau tout dévaster écoles et potagers nous tenons entre nos mains les récoltes futures et nous sommes déterminés à tout recommencer

laisse tes cheveux voler au vent fou des idées bannissons les prédateurs de notre société Nous n’avons pour nos combats d’autres armes que la vie C’est à elles que je bois Aux armes qui ne tuent pas

Je suis d’ici et de nulle part - - le monde est mon regard le désir guide mes pas la vie est mon combat mon jardin est sans frontières ma patrie c’est la Terre jamais Etat ni mafia ne se l’appropriera


Salut à toutes et tous,

Un petit texte mis sur mon blog il y a quelques jours.

ICI

Juste pour vous donner courage et allégresse.

www.archyves.net


wesh à toute l’équipe,

petit mail pour pas vous prendre trop de temps, mais pour que vous sachiez qu’hier à lille y a eu une cantine & des projections en votre soutien. on a bien mangé, bien pensé à vous, et on tenait à vous faire savoir que même de manière décentralisée, on vous soutient & que ça s’essouffle pas, loin de vous. Courage à vous <3

tous les bénefs de la soirée d’hier arrivent dans la soirée chez vous normalement

grobisous du nord


Bonjour à tous, j’ai l’impression que ça évolue vers la bataille et j’en suis très inquiète et malheureuse.

Vous etes très courageux, et les vilains on les hait ,il ne font pas de quartier.Ils se plaignent d’etre fatigués

et leurs femmes ont peur pour eux qui sont si bien armés ;ils n’ont qu’a faire la grève du zèle !

Ils veulent tout bousiller,ça les embete qu’il y ait des gens qui réalisent des projets épanouissants.

Ce qui m’a fait rire c’est que le maire de Vigneux se plaigne que les volontaires venus a la zad

ne paye pas leur stationnement comme les autres !!!!

Que dire des journées qui s’annoncent ,elles seront redoutables !

Nous désirons tous vous aider pour aider à résister,nous avons besoin de vous pour nous secouer.


full support à vs tous sur place lachez rien, on finira par gagner bon courage allez ôm


Bravo pour votre engagement ! Je suis de tout coeur avec vous ! Bon courage, et que la force soit avec vous ! Une Lilloise qui partage vos valeurs et vos idées


Petit sourire de la montagne de la part d’un touriste de la zad

Une de mes connaissances ayant séjourné à la maison de repos située juste à gauche avant l’entrée de la route des chicanes (D 81 ?) à la Paquelais, je suis allé y déambuler, à toutes fins utiles (genre, voir par soi-même...).

Plutôt déserte en cet après midi de janvier 2017. Quelques carcasses de voiture calcinées (2 si ma mémoire est bonne)... des bas côtés opulents qui masquent les fossés. Tout est calme, un soleil pâlichon laisse filtrer quelques rayons. Rien qui empêche un véhicule (même utilitaire) de circuler, en tout cas jusqu’au croisement suivant, au moins.

Du coup, fin avril, de retour dans le secteur ( en voiture, je le confesse), j’enfilai la route des chicanes et me garai quelques centaines de mètres plus loin, puis divaguais. J’arrivais à une maison ou d’autres personnes discutaient, sirotaient thé ou café, une carte, sur table, permettait de visualiser le territoire... je continuais mon chemin. On était dans cette période où un soi disant socialiste à grand coup de menton annonçait chaque semaine que l’aéroport se ferait... que l’état de droit prévaudrait etc... Où est-il maintenant ?... il doit gérer un cabinet conseil en défiscalisation, j’imagine...

Donc, déjà, à ce moment là, la route des chicanes était parfaitement carrossable, en tout cas largement en aussi bon état que la départementale qui va au fin fond de ma vallée (à mon village). Je dépassais un croisement, continuais en face et me garais près d’un hameau sur la gauche. Des gens, de tous âges allaient et venaient, discutant des sujets les plus divers, dans le calme et ce silence si particulier de la campagne qui n’est jamais réellement le silence et d’où surgit soudain un cri (d’amour ? de mort ? d’alerte ,... de toute cette vie qui se cache des humains). Je m’assis un moment et écoutais d’une oreille trois personnes discuter des moyens de se réfugier dans un arbre en cas d’attaque.

J’ai du me tromper d’endroit : personne ne m’a agressé, pas de capuches (certes il ne pleuvait pas), personne ne m’a racketté... En vérité, personne ne m’a même demandé qui j’étais ni ce que je faisais là. J’ai vu des gens réparer une voiture, d’autres charger une remorque, d’autres discuter, boire du café... C’était même un peu vexant d’être ignoré à ce point(personne ne me voit ?).

Bien sûr, j’avais entendu parler de la zad, jeté un coup d’oeil sur le site, visité d’autres zad (plus près de chez moi, mais toujours en touriste), et je comprenais le langage de la zad, il court en moi depuis l’origine du monde, comme un petit air qui ne veut pas se faire oublier  : chiche qu’on le fait ! vivre libre, debout, à son rytme, à chaque jour selon son coeur, retrouver une forme d’autonomie...

Du coup, les romains qui débarquent en armorique, à 10 ou douze pour un habitant, je me dis : gégé mais k’est ce ki fait ?.. elle est là la submersion !... il est là l’envahisseur que tu cherches !... pas besoin d’aller à vintimille, mon collomb. Et déjà, avant ça : le coup de l’élaguage de bord de route !... aussi finaud qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine (faut pas rayer les blindés, le polish c’est pas donné). On a les stratèges qu’on mérite, je suppose.

Alors, manu, si tu es vraiment mon délégué, si tu ne te prends pas pour mon chef, je te le répète, on a déjà du te le dire : retire tes play mobil du bocage, tu vas les salir, tu riques de les casser ou de les perdre, en plus. Pourquoi tu les envoies pas nettoyer la mer plutôt, ou faire cantiniers sous les ponts de paris... enfin, un truc utile, tu vois ?... c’est pas ce qui manque.


Dear Sisters and Brothers in resistance of la ZAD,

we send you strength and hope for the upcoming days. Today we made this photo show our solidarity with your struggle.

We don’t need airports, we don’t need governments ! We need Commons !

Best wishes from Solila in Vienna


Tout mon soutien depuis Marseille. De tout coeur avec vous contre les expulsions et la répression. Bravo pour votre résistance. Vous êtes formidables.

Bises à toutes et à tous.


J’envie les zadistes qui ont eu le courage de dire stop, j’en suis presque jaloux. J’aimerai être avec eux, mais je n’ai plus de couille, alors je vie dans mon hlm de merde avec aujourd’hui, un RSA de merde parce qu’un jour j’ai cru un type qui m’a dit : Bosse pour moi et tu seras payé grassement, ce salaire te permettra de vivre heureux et bien... Maintenant résultat des courses ? C’est la merde ! Je vais bientôt crever avec mes illusions perdus, épuisé aussi des nombreux combats pour aider parfois des gens en devenir de rien. et au final un rendez-vous à l’entré du cimetière... Parce que, ceux qui ont la chance (sic), comment peut-on dire chance ? Donc ceux qui ont la chance d’avoir un taf au smic ou quelques plus, survive comme moi en donnant les meilleurs années de leur vie à ces esclavagistes légaux ! Qui nous rétorque qu’un mois de vacance pas an c’est Byzance A la retraite, combien iront jusqu’à 70 ans ? Et 80 ans ? Travailler 45 ans pour avoir peut-être 10 ans de bonheur ? Et encore, les trois quarts de ces retraités seront dans quel état ? Et combien continue de taffer pour vivre dignement dans la misère ? C’est sa la vie ? Regardez donc les personnes âgées, vous en voyez beaucoup qui souris dans la rue ? Je les côtoie chaque jour, les gens, les bien pensants, lisant parfois dans leur regard une certaine haine pour ceux au rsa, parce que on leur fait croire que ces gens là, sont des assistés fainéants sans même se poser de question sur leurs souffrances. C’est beau la division, ils nous divise pour mieux nous contrôler, nous asservir. Bientôt il faudra aussi éradiquer les handicapés improductifs et bientôt ceux qui vivrons trop vieux. Non mais, ils se prennent pour qui, ces vieux inutile ?


Bonjour !! N’ayant pas la chance de venir vous aider à la zad, je vous envoie mon dessin pour représenter la zad de nddl !

Mélou qui vous soutient mentalement !



Un éclairage sur l’obsession actuelle de l’Etat pour les FICHES en tous genres, ou l’on découvre que la connivence entre bureaucratie paperassière et répression mutilante est inscrite aux fondements mêmes de la langue française...

A NDDL, l’Etat se FICHE dans les chairs.

A Notre-Dame-des-Landes, après avoir mutilé des centaines de personnes dans leurs chairs, après avoir enfoncé parfois dans les corps des bouts de métal de plus de 2cm, l’Etat est prêt à faire des morts, tout ça parce qu’on ne remplit pas ses putains de FICHES. Ainsi, à la Préfecture comme sur le terrain, l’Etat ne fait que montrer les deux faces d’un seul et même visage.

Fiche :

- "Carte ou feuille cartonnée sur laquelle on écrit des renseignements en vue d’un classement"

- "Cheville, tige de bois ou de métal destinée à être fichée, enfoncée"

Le Petit Robert de la langue française, édition 2015, p. 1038.

Ce n’est plus à prouver : Macaron maîtrise à la perfection les subtilités et autres délicieuses ambiguïtés de la langue française.

Clara


Bravo pour votre schéma c’est une très bonne idée de l’avoir diffusé. Y sont pas rapides les journalistes, même pas encore repris !! Alors que ce doc est hyper interessant. En tout cas vous portez un beau projet diversifié, vivant, plein de lien à échelle humaine...

Je suis venue 2 fois aux portes ouvertes de la zad et j’ai beaucoup aimé. J’ai aussi vu 2 interview tres bien de deux zadistes (sarah et luce). Franchement vous gérez et gardez la tête bien froide au vu de toute l’oppression de ces dernières semaines.

Big bises et j’espère fort que le projet va aller de l’avant et qu’il n’y aura pas d’entourloupe.

Sophie


stay resistant ZAD, nous vous supporte de Austria et nous pensent en vous, stay strong stay resistant, all the best from graz, Austria hope to be able to visit you one day


Salut à tous !

J’ai appris les expulsions samedi dernier (oui le pigeon voyageur est pas au point dans ma cambrousse) et je suis dégouté de la connerie du macron et compagnie. Parce qu’il a voulu faire son coq et que dès qu’on fait quelque chose qu’ils ne peuvent pas contrôler et qui n’est pas de leur initiative ils veulent faire chier ! Abus d’égo et destructeur ; manifestement ils ne connaissent ni le bonheur, ni l’amour, et à force de chanter les deux pieds dans la merde, ils vont finir par tomber dedant la tête la première ! Et la merde après ça compost et ya des jolis fleurs qui peuvent pousser.. Alors toujours positiver, je lui ai tirer les cartes : mauvaise nouvelle mais carte pas affirmative (si on s’affirme plus que lui, c’est ok !) et puissance passagère.

Alors toujours positiver, et garder ce qu’y se défend de plus beau sur la zad à mes yeux : la nature, la liberté, l’amour, et le vivre ensemble. La liberté au final c’est elle qui te permet d’exister en étant vraiment toi même. Indissociable à la vie, indissociable à l’intégrité de son être. Et ce qu’ils leur plait pas à la zad, c’est que petit à petit les gens sont sortis de leurs catégories sociale, des clichés. Parce que je crois que cette société tient vraiment sur le mépris de l’autre, en premier lieu sur celui des gens de la rue. A la rue, c’est le mépris des autres, qui te vide plus que la dalle et le froid. Et c’est parce que je crois que une société juste est une société qui n’est pas basée sur l’exclusion de l’autre, de celui qui rentre pas dans leur normes, de le descendre le plus possible, même lorsque ses blessures saignent, pour dire aux autres ferme ta geule et ne soit pas toi, ne t’écoute pas si tu veux que l’on te reconnaisse. Parce qu’au final pas grand monde est dans les normes, beaucoup s’essayent à faire semblant. Parce que pour vraiment vivre en harmonie, besoin de vivre avec les autres, et ceux qui sont dénigrés dans le monde te tendent un miroir pour qu’en te regardant, tu cherches en toi les traces de ce déséquilibre de société ; Parce que le mépris, le rejet et l’injustice sont donnés au biberon en france et qu’il y a des choses qu’on ne peux pas savoir tant qu’on ne les a pas vécu.

Ce texte c’est juste mon point de vue, parce que j’ai envie de le faire entendre, de partager les réflexions de ces derniers jours. Et parce qu’on est dans une période, ou si on veux notre liberté, va falloir faire face je crois, quand les mauvaises nouvelles tombent et que l’étau se resserre, se faufiler entre les mailles du filet pour pouvoir les agrandir et trouer le filet de telle sorte qu’il n’y est plus de mailles..

J’ai lu que des projets ont été déposés et que la préfecture parle de les valider ou non. Comme choix ça peut désamorcer, après c’est à nous d’avoir la main, et de négocier au culot ! De ce que j’ai vu c’est la chambre d’agriculture qui doit valider ou non. Pour info de mon expérience, je me lance à faire pousser des légumes, sur une petite surface, à ma sauce, pas mécaniser, avec pleins d’idées et en écoutant mon intuition. je fais ça parce que je pense que c’est maintenant qu’il faut gérer la bouffe, l’eau et le logement, pour tout le monde de manière saine pour les gens et la terre. Je commence par un bout, et peut-être par d’autres aussi. Ce que je fais est un "projet atypique" d’après les conseillers bios du coin. Et niveau papier, personne est venu regarder la rentabilité économique du truc (et dailleurs l’objectif de ce coté c’est juste un peu de sous pour vivre, pas plus, après en devenant riche on devient con, je suis plus à l’aise à l’échelle rsa que haut salaires. Bref ducoup pour partager mon expérience, j’ai juste du faire une demande d’autorisation d’exploiter à la DDT (parce que pas de diplome et cette autorisation c’est pour vérifier que pas de soucis de pollution et donner un avis sur les projets au cas où il y ait plusieurs personnes qui aient différents projets sur un même endroit (dans le système classique où ils ne savent pas partager) donc dans mon cas juste formalité) et après le numéro SIRET à la chambre d’agri. et j’ai pris le statut cotisant solidaire. Donc je vois pas pourquoi pour la zad, la préfète vient faire chier sur quels projets réalisables ou non, enfaite !!! ou correspondant au modèle ou non !

Et pour finir pour ceux que j’ai connus (et les autres aussi !) sur la zad le bonjour, je joue du violon le soir en regardant vers l’ouest pour envoyer des ondes positives et un sac infini rempli de courage, et quand à ce moment 2 étoiles filantes passent dans le ciel, je sais au fond de mon coeur quel est mon veux, celui de la chanson "le pieux" https://www.youtube.com/watch?v=PLG-BXRwg1Q. Et ils ont détruits des lieux de vie mais ils sont gravés pour toujours dans ma mémoire, la noue non plus, la chèvrerie, la sécherie, la boite noire (et les beufs du lundi soir !), le port... et tout les autres ! "


Salut les Zadistes,

*"Le plancton soutient les tritons !"*

sommes de tout cœur avec vous depuis la méditerranée (encore un peu fraîche) la Zad est partout, ne lâchez rien !

bon baisers des calanques marseillaises

les zAbysstes


Assemblée Générale de lutte contre toutes les expulsions, CAEN

"Un petit mot rapide pour vous dire qu’un énorme squat a ouvert samedi à Caen pour accueillir les exilé-e-s à la rue et servir aussi de lieu d’organisation et de convergence des luttes. Une grande banderole visible depuis la rue a été déployée sur une façade."


Kérosène et Paquerettes :

"Chaque année nous nous consacrons à la réalisation d’un court-métrage assez conséquent et en 2017 nous avons beaucoup pensé à votre action ; elle a directement inspiré notre film !"

https://vimeo.com/247153606

Documents joints