Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Nouvelles du front > Flash Infos > Samedi 28 avril - 20ème jour d’occupation militaire

Samedi 28 avril - 20ème jour d’occupation militaire

samedi 28 avril 2018

L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. Le général en chef des opérations annonce que lui et ses vilains vont rester des mois pour "sécuriser la zone pour que les projets validés par la préfecture puissent voir le jour". Edouard Phillipe, le 1er sinistre, parle lui de « de mettre un terme à l’occupation illégale ». La préfète rencontre aujourd’hui ses chefs. Plus d’infos à venir !

On reste en ALERTE EXPULSIONS ! On vous appelle toujours à venir nous soutenir sur place, si vous le pouvez, ou à agir depuis chez vous !

---------------------------------------------------------------

VENIR SUR PLACE

Pour rejoindre la zad : Toutes les infos pour rejoindre la zad sont compilées ICI. -

Une fois sur place : Carte de résistance aux expulsions avec toutes les infos pratiques essentielles (cantines, sleepings et campings, espaces medic)

Carte plus précise pour crapahuter sur les chemins et dans les champs.

Quelques recommandations : à prendre en considération si vous souhaitez venir sur place (repris de l’appel à venir défendre la ZAD de 2016)

Avant de venir, renseignez-vous au maximum afin de comprendre la situation, et à votre arrivée adressez-vous à l’un des espaces d’accueil, prenez le temps de discuter avec les personnes sur place.

Pour accéder à la zone, voir ici. Prenez aussi le temps de lire les informations mises en ligne par l’équipe légale.


AGIR D’AILLEURS

Appel à dons : il est mis à jour quotidiennement

S’entraider face aux expulsions : Etre solidaire de la situation du moment peut passer par le fait de proposer des services concrets en soutien à celles et ceux qui sont sur la zone, comme par exemple offrir un petit coin tranquille chez soi pour que des gens puissent se reposer temporairement, ou permettre de stocker des affaires personnelle etc. [CLIQUER ICI->5505]

Rassemblements à venir : Liste mise à jour quotidiennement à lire sur cette page. Ca bouge partout. Et pour vous inspirer par les actions décentralisées des soutiens faites donc un tour sur cette page

Communiqués de soutien : on compile tous ceux reçus ces derniers jours suite à la deuxième tentative de destruction de la Zad. Merci à tout.e.s pour le soutien, merci aux personnes qui ont relayé ces appels

Messages de soutien : On rassemble ici et ici (vu que la première page était pleine) tous ceux qui nous parviennent. Merci à toutes et tous. On essait de diffuser une partie de ces messages sur Radio Klaxon pour qu’ils parviennent aux oreilles des personnes présentes sur zone. Ça participe à nos victoires !

Carte des actions et rassemblements de soutien : on essaie de mettre tout ce qui s’est fait depuis le début de l’opération policière (en cours de mise à jour le 21 avril 2018) :

See full screen

Nous prévenir, nous informer : Appelez le numéro d’urgence pour nous signaler des informations, si possible par sms : 06 43 92 07 01 (pour contact presse uniquement : 06 95 06 81 49). Les infos d’urgence qui tournent sur les réseaux sociaux ne sont pas toujours confirmées. Avant de faire tourner une info, merci de contacter par mail ou téléphone la ZAD pour vérification. Des infotraflics vont être faits régulièrement dans les heures/jour à venir.


S’INFORMER :

S’inscrire à notre liste mail : Pour vous inscrire/désinscrire à notre mail liste pour les nouvelles, communiqués, alertes, etc. Le flash infos est maintenant disponible en flux RSS.

Ecoutez Radio klaxon en ligne : Si klaxon est saturé des camarades ont mis en place des relais stream, notamment sur https://streaming.parleur.net/ et sur indymedia grenoble

  • samedi 28 avril

    21h00min

    [A LIRE]

    A propos du coût de l’opération militaire sur la zad 

    Une fois n’est pas coutûme même si ca nous fait mal au coeur de renvoyer vers la presse mainstream... Un article du figaro détail (sur une fourchette basse) les coûts à priori engrangés par l’opération militaire. C’est pas faute de dire que ça sert à rien de nous envoyer 2500 GM, leurs blindés et le reste, surtout quand c’est pour tenir une position 3mn et repartir aussi sec… Plus de 5 millions pour l’instant. Et dire que le gouvernement impose ensuite aux précaires 5e de moins sur leurs APL...

    De l’inutilité des forces du désOrdre, extraits :

    Depuis le 9 avril, 20 à 25 escadrons de gendarmes mobiles (65 hommes par escadron) sont entrés en scène. Il faut y ajouter les renforts dans la région de 2 à 6 compagnies de CRS (75 hommes par unité). Le plus important dispositif déployé sur plusieurs semaines depuis les émeutes de 2005. L’opération coûte plus de 15 000 euros par jour et par unité.

    Premier poste budgétaire : les indemnités de déplacement. […] ce seul poste dépassera le million et demi d’euros ! Il y a même des « surprimes » pour les CRS.

    « Deuxième poste : l’hôtellerie […] Total de ce deuxième poste : encore 1,5 million d’euros. Il faut aussi loger les états-majors de coordination (GTG, GOMO), sans parler du directeur général de la gendarmerie nationale et de son aréopage d’officiers. »

    « La nourriture, le carburant, les péages entrent en ligne de compte et alourdissent la facture globale de déplacement d’un troisième tiers. Soit encore 1,5 million d’euros. Et c’est un minimum, car, pour l’occasion, la maréchaussée a sorti toute sa panoplie : deux hélicoptères (à 1 500 euros, voire 2 000 euros l’heure de vol), des drones, des blindés. « Les 2 millions d’euros sont largement dépassés sur ce poste », assure un officier. »

    « Et les munitions ? Plus de 10 000 grenades tirées par les gendarmes en même pas trois semaines ! À 30 euros pièce la lacrymogène de base, 40 euros la lacrymo à effet sonore et 50 euros l’unité pour une ­grenade de  « désencerclement », le coût dépasse ici les 300 000 euros »

    Voilà voilà. Faudra nous expliquer comment il justifie des coupes budgétaires derrière, comment ils peuvent dépenser l’équivalent du coût foncier de la Zad, juste parce qu’ils ont décidé que les personnes qui ont protégé ce territoire de l’aéroport ne pouvaient pas se déclarer ici COLLECTIVEMENT.

    Ça fait cher l’individualisme.

    Ailleurs sur la toile :

    - retour sur la ferme des 100 noms

    - Griveaux et ses termes sortis de nulle-part, qualifie certain.es d’entre nous de « refuzniks »

  • 20h58min

    [A ECOUTER] Petit montage audio fait par un camarade : Rentrer dans le Droit chemin de Suez

  • 20h16min

    [CONTRE LES FRONTIERES] Au delà de ce qui se passe dans le bocage, Macron impose sa répression partout. Les personnes migrant.e.s ne sont pas en restent avec le nouveau projet de loi qui vise à modifier le code d’entrée et de séjour des demandeurs d’asile. Chaque année les frontières tuent. Alors on relais l’info suivante : "Des associations organisent une "marche citoyenne et solidaire contre le blocage des frontières et contre le délit de solidarité, partira de Vintimille (italie) jusqu’en angleterre (Douvres) en traversant du sud au nord la france, elle aura lieu du 30 avril au 8 juillet. Voilà deux liens des assos qui l’organisent : http://www.roya-citoyenne.fr/wp-content/uploads/2018/01/dossier-de-prsentation-11-mars.pdf https://www.laubergedesmigrants.fr/fr/la-marche-citoyenne/"

  • 17h19min

    ce soir, restons vigilants.es, un rendez de fachos est organisé à NDDL, opération facebook contre les habitants.es de la zad.

  • 16h46min

    14H38 ...et rebelote...

    alors que revoilà les 2 blindés et leurs fourgons d’assault sur la route des fosses noires. ..
    la route est toujours vide, pas de barricades, ni de tranchées, et pourtant le petit cirque s’avance pour "sassurer une deuxieme fois" que l’axe est carrossable.

    ils vont passer sur toute la route des fosses, en faisant une incursion sur le chemin de la sècherie jusqu’à la Grée. ils s’inquiètent de voir 2 tentes dans le champs des cheveux blancs qui ont l’air louches, parce que posées il y a soit-disant peu de tmeps...on se demande où sont sensé aler vivre les personnes qui se sont faites expulser.
    il n’y a clairement aucune raison pour eux de venir sur cette route etant donné qu’ils passent 3 fois par jour en hélico et avec des drones, il faut nous expliquer comment ils font pour ne pas voir qu’il n’y a rien qui entrave la circulation.

    ...ils font leur petit tour en repassant par les ardillères puis devant la rolandière. Ensuite il y a un petit bout de bois qui traine sur la route, enfin ils ont un truc à faire...apres quelques blagues sexistes et des menaces, ils s’avancent vers le carrefour de la saulce, où..attention, .."ils vont faire usage de la force"....ils tirent quelques lacrymos depuis le blindés qu’ils se reprennent dans la gueule à cause du vent, puis s’en vont. on devrait les voir réapparaitre dans quelques minutes pour le petit manège du samedi.

  • 14h10min

    Petit retour sur ce matin : Au carrefour du coin (fosses/route de la grée) les flics ont débarqué avec deux blindés et une centaine de fantassins en venant de la Saulce. En même temps y a une quarantaine de GM et un blindé qui se sont posés devant les VR, ont mis leur dispositif habituel sur le chemin de la noue et se sont positionnés en mode collés-serrés au Vraies Rouges. Dès qu’ils ont été en place leur chef a dit "bon maintenant on recule", pis ils sont partis... Sauf un petit groupe qui a descendu le chemin de la noue. Pendant ce temps-là les keufs qui étaient au carrefour du coin sont rentrés à 25 dans le barnum des cheveux blancs... ont changé les bancs de place et sont repartis -_____-

    En même temps des flics (une trentaine) ont débarqué à la grée par le nord et ont commencé à avancer dans le champ nord, en disant qu’ils allaient vérifier qu’il n’y ait pas de reconstructions. Un petit groupe de ce troupeau a été décoré de jolies couleurs... mais ils sont trop monochromes alors ils ont pas trop aimé.

    Au niveau de la D281 : faible dispositif de maximum une dizaine de fourgons entre bison et jessy, ils ont l’air de regarder les trous dans la route, à priori sans empêcher les gens de passer de part et d’autre de la route.

    Ils sont aussi passés à la Bellic’h. Comme c’est journée jardin, les copaines ont essayé de les faire jardiner. Mais ils ont pas voulu, sans doute qu’ils sont trop fainéants !

  • 14h03min

    Petite leçon de Macronite : On nous a envoyé une vidéo où Jupiter explique à de petits étudiants comment se prémunir des donneurs de leçons que sont les professeurs... Les règles du jeu, c’est du bullshit, il faut pas les respecter qu’il nous explique !

    Ah ben t’inquiètes, ça tombera pas dans l’oreille de sourd.es... !

    MPEG4 - 10.2 Mo