Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Textes > Récits (actions, manifs...) > Récits et nouvelles des actions du 17 décembre 21012 au 17 janvier (...)

Récits et nouvelles des actions du 17 décembre 21012 au 17 janvier 2013

lundi 17 décembre 2012

Retours et actualité des actions depuis le 17 décembre partout en France et ailleurs. On reporte ci-dessous les compte-rendus d’actions qui nous ont été envoyés, mais y’a aussi plein d’autres choses qui se sont passées et dont on n’a pas eu de retours détaillés, voir ici

Voir auss les actions du 16/10au 10/11, du 11 au 22/11, du 23/11 au 3/12 et du 4 au 16/12 et après le 17 janvier 2013

La page est dans l’ordre chronologique avec les actions les plus récentes en haut. N’hésitez pas à nous tenir informés de ce qui se passe par chez vous !!

Voici une CARTE GEOGRAPHIQUE qui tente de récapituler toutes les actions. Deux autres cartes (moins complètes) avec les actes de vandalisme contre les permanences du PS et une carte des actions.


Actions du 15 janvier

- Annonay :

Le local du PS est recouvert du magnifique pochoir contre l’aéroport et encollé d’affiches appelant à la grosse manif du 17 nov. Un collage est fait dans le centre ville.


reçu le 15 janvier

Retour sur les actions qui ont eu lieu à Douarnenez

- fin octobre, un drap sur lequel est peint "zad.nadir.org" a été accroché sur un bâtiment désaffecté à l’entrée de Douarnenez en arrivant de Quimper, par un ami de passage (qui est aussi passé à la Zad, d’ailleurs). Le vent l’a abîmé et il faudrait aujourd’hui qu’on le raccroche d’un côté, mais il y est toujours.

- depuis la création du comité de soutien, une équipe d’informateurs infatigables est présente sur le marché chaque samedi matin en centre-ville et parfois sur celui de Tréboul.

- Depuis plusieurs semaines également, un rond-point est occupé le vendredi midi et vendredi dernier 400 tracts ont été distribués et quelques cabanes symboliques ont été bâties. Les gendarmes ont promis de verbaliser la prochaine fois, car il est "dangereux pour la sécurité" d’inciter les automobilistes à klaxonner.

- J’ai également ouï dire que la vitrine du local du PS, brisée (en octobre ?) et portant de vieilles traces de peinture blanche, avait été taggée en noir cette fois, à peine la nouvelle vitre posée. Cela a été nettoyé grossièrement le jour-même.

- Vendredi dernier, le maire de Douarnenez a présenter ses voeux pour 2013. 400 autres tracts ont été distribués à l’entrée, des militants tenaient des panneaux comme sur le rond-point et d’autres ont décoré les petits fours.


bonjour, voici des liens qui vous intéresseront peut être ! la vidéo a été réalisé par nos soins !

Quand l’AFP diffuse de fausses infos sur une action anti-aéroport NDDL et s’appuie sur des correspondants peu fiables.... c’est le titre d’un article sur mediapart Plusieurs comités de soutien vont être reçu au conseil général de saone et loire (71) ce mercredi 16 ou vendredi 18.

au delà de la présence de tables d’infos dans une amap et sur le marché hebdomadaire d’Autun, plusieurs actions sont en cours, forcing auprès des élus, évènements festifs pour récolter des fonds et vous envoyer du matériel. courage à vous, on vous soutient partout en France !


Action du 14 janvier

- Annonay : Le député/maire d’Annonay, Olivier Dussop, accepte de recevoir une délégation du collectif local anti ayrault-porc pour connaître sa position sur le projet et lui faire ainsi ’remonter’ une pétition de 200 personnes qui s’opposent au projet d’aéroport. Pendant ce temps, une banderole est déployé dans la rue (photo en pièce jointe) et un tract est distribué. L’action durera plus d’une heure et après quelques flics nous demande de partir gentiment.

A bientot pour de nouvelles aventures... Hasta la victoria !

- Nantes : perturbation des vœux du pouvoir socialiste

Rimbert : nous ferons de ta ville un enfer !

Ce lundi 14 janvier avait lieu Place Viarme une cérémonie de vœux du nouvel an par la mairie de Nantes, avec petits fours, boissons et cravatés à profusion.

Quelques trublions en ont profité pour venir perturber cette mascarade : révolté-e-s, membres du collectif un toit pour tou-te-s ou anti-aéroports se sont regroupés devant le grand barnum/chapiteau installé pour leur petite cérémonie.

Au moment ou le maire Patrick Rimbert aborde, larme de crocodile au coin de l’œil, son chapitre socialiste hypocrite sur « les plus démunis », quelques pétards éclatent. Des banderoles sont déployées devant le barnum. Repoussés par des vigiles socialistes, les enragé-e-s crient des slogans et tambourinent fort, histoire de couvrir le discours, sous la pluie glacée. La comédie est perturbée. A l’intérieur au même moment, d’autres cop-ain-ine-s ont le temps de perturber un peu la fête à coup de slogans avant d’être viré-e-s.

On en profite pour rappeler au maire et à ses valets qu’on n’oubliera pas la répression féroce qu’il a envoyé contre les "indésirables" à Nantes ou à Notre Dame des Landes : expulsions policières du Lieu Unique et du foyer Gustave Roch à Nantes, occupation militaire de la ZAD...

« Ni aéroport, ni gens dehors ! »

Un escadron de miliciens de la BAC et de la police encerclent le groupe, distribuant les coups de poings et de matraque sans sommation. Après la charge, le petit cortège encerclé de keufs décide un retrait stratégique. Il sera suivi par des voitures de flics banalisés jusqu’au lieu de repli.

On ne lâchera rien !

Notre-Dame-des-Landes aussi à Agen

Au fil des étapes, le groupe des marcheurs vers Notre-Dame-des-Landes s’étoffe. Il repart mercredi d’Agen, avec quelques locaux.

Arrivés à 22 lundi soir à Agen, accueillis place du Pin après 26 kilomètres de marche par des sympathisants (1), depuis Valence-d’Agen (82), ils repartiront à un peu plus ou un peu moins, ils ne le savent pas, demain à 8 heures. Quelques Lot-et-Garonnais se joindront au groupe de ces marcheurs à destination de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). La plupart pour une étape ou deux, jusqu’à Port-Sainte-Marie ou Villeton.

Jean-Pierre Gormond, lui, ira jusqu’à la destination finale : la ZAD, zone d’aménagement différé ou zone à défendre selon l’interlocuteur de Notre-Dame-des-Landes. Avec de bonnes chaussures aux pieds, un bonnet sur la tête, un parapluie et de l’eau. Rien de plus. à chaque étape de leur périple commencé à Nice, les marcheurs sont accueillis par des sympathisants à la cause, souvent organisés en collectif. Comme hier soir à Agen, autour d’un vin chaud et à quelques mètres d’une poignée de policiers en tenue. Cause sensible.

Attiré par « cette chaîne humaine de solidarité » à 60 ans, Jean-Pierre Gormond, habitant de Tournon-d’Agenais qui pratique la médecine traditionnelle chinoise, n’a pas vraiment hésité. Il s’était déjà rendu sur le site en novembre, sensibilisé par le biais d’une autre de ses activités militantes, contre l’exploitation du gaz de schiste. Pour lui, Notre-Dame-des-Landes « est un exemple type de ce système un peu bancal » et « un élan de liberté ». « J’ai envie de m’en mêler », confie-t-il. « C’est important que les choses se retrouvent à notre portée. »

En cours de route, Jean-Pierre Gormond et ses compagnons de marche sensibiliseront tous ceux qui voudront bien leur prêter une oreille croisée sur leur chemin. L’objectif est aussi « de faire une petite carte des points critiques ». Si Port-Sainte-Marie et Villeton sont des points de chute logistiques, puisque les marcheurs ne sont pas tous des athlètes, d’autres, comme Valence-d’Agen, sont choisis en fonction de leurs équipements.

(1) collectif47nddl@gmail.com

Caen

Jean-Marc Ayrault à Caen : près de 50 opposants rassemblés

Quelle relation entre le projet d’aéroport à Notre-Dames-des-Landes, près de Nantes, et la formation professionnelle en Basse-Normandie ? Simplement la venue du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, ce lundi après-midi, à l’Afpa à Caen…

Les opposants à l’aéroport avaient appelé à se rassembler, à 15 h, boulevard Dunois. Ils ne sont qu’une cinquantaine, barrée par un important cordon de CRS. Cette manifestation entraîne cependant des perturbations sur les conditions de circulation, puisque le Boulevard Dunois, ainsi que l’avenue de la Première Armée, sont fermés.

Photos visite de Jean-Marc Ayrault à Caen le 14 janvier 2013

Partout où Jean-Marc Ayrault se déplacera, ils seront là


Actions du 11 janvier

Rezé : fest noz de soutien

avec lecture de chansons écrites par Cyril, emprisonné depuis 50 jours, et plein d’autres beaux moments http://kalzadud.fr/perche/index.php?post/2013/01/12/Prise-de-parole-de-l-ACIPA-durant-le-concert-de-soutien-de-Gilles-Servat

Le Mans. Aéroport Notre-Dame-des-Landes : les opposants manifestent en chantant

Ce samedi en début d’après-midi, une trentaine d’opposants sarthois au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ont donné de la voix lors du départ de la course des 10 km du cross Ouest France.

Positionnés place de l’Eperon en bas de la rue Victor-Bonhommet, au Mans, juste après la ligne de départ, ils ont poussé la chansonnette pour faire entendre leur revendications lors du passage des coureurs. Avant, ils avaient distribué des tracts.

- Rouen : Photos prises rue de la Republique à Rouen en décembre 2012 aprés l’attaque du local du Parti socialiste du centre-ville de Rouen


Actions du 10 janvier

- Couëron. Les anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes s’invitent aux vœux du maire

- Des opposants à Notre Dame des Landes s’invitent aux voeux du Maire d’Angers

- café repaire marseille spécial Zad le lien pour mater la vidéo de la soirée ; http://www.livestream.com/lateleduplateau/video?clipId=pla_72f2beef-049b-4373-a2bc-914f7c50e530&utm_source=lslibrary&utm_medium=ui-thumb


9 janvier

- Clermont Ferrand : soirée d’info aujourd’hui avait lieu au café lecture de Clermont Ferrand une soirée information, projection, témoignages et débat. Une cinquantaine de personnes qui ne faisaient pas partie du comité de soutien étaient présentes. Nous avons projeter un film puis échanger sous forme des questions réponses pendant 3h. Pour nous c’était la première soirée d’informmation, projections, témoignages que nous organisions et nous sommes plutôt content du résultat.

PDF - 176 ko

- Parthenay : vin chaud Sur le journal du Courrier de l’Ouest

des Deux Sèvres du 10 01 2013

dans les pages "LE BOCAGE"

(ça ne s’invente pas)

- Compte rendu de la journée d’action à Gaillac du mercredi 9 janvier

Le but de la journée était de profiter du passage à Toulouse de marcheurs partis de Nice le 8 décembre pour rejoindre Notre dame des Landes marquer ainsi leur opposition au projet d’aéroport. Des membres du collectif tarnais pour la sauvegarde du Testet opposés à un projet de barrage souhaitaient faire venir ces marcheurs à Gaillac pour mettre en évidence le point commun entre ces deux projets : tous deux relèvent de ce qu’on appelle désormais communément des GPII (de grands projets inutiles imposés).

La journée a débuté dans la matinée avec la préparation de la soupe et autres agapes pour le repas collectif du midi.

A 12h 45 une demi-douzaine de marcheurs sont arrivés en gare de Gaillac, reçus par une bonne cinquantaine de personnes, présentes pour leur souhaiter la bienvenue et défiler avec eux (elles) jusqu’à la Place de la Libération où une petite vingtaine d’autres personnes les attendaient également.

Pendant le défilé des tracts ont été distribués, des prises de paroles ont eu lieu, on a chanté des chansons.

Sur la Place de la Libération où un stand était organisé dès le matin avec panneaux d’informations, banderole « Pour la sauvegarde de la zone humide du Tescou », la soupe en train de chauffer et du café chaud, les prises de parole se sont poursuivies, des échanges avec des passants se sont produits.

Puis le repas en commun fut dégusté et apprécié sur place, un beau moment d’échanges entre marcheurs et militants locaux tarnais et toulousains (ceux-ci également venus par le même train pour participer à l’action).

A la fin du repas collectif, la décision a été prise de nous rendre tou(te)s à la Mairie pour demander à y être reçus, malgré la réponse négative qui avait été donnée déjà par la Maire de Gaillac à une première demande de réception d’une délégation (demande exprimée la veille en prévision de l’organisation de cette journée). Alors le Secrétaire général de la Mairie, en l’absence de Mme la Maire, a accepté de nous recevoir tous ! Nous sommes rentrés à une bonne quarantaine dans la salle de la maison commune au rez-de-chaussée, où nous avons pu interpeller librement le Secrétaire général , presque aussitôt rejoint, étrange hasard, par l’ adjointe au maire, Mme Dreuilhe, qui « passait par là ».

A l’occasion d’un échange vif et courtois à la fois avec les deux représentants de la mairie, nous avons pu comprendre :

que Mme la Maire se rangeait, par solidarité, aux côtés de sa famille politique au gouvernement, et donc (sans que cela soit prononcé clairement) pour le projet d’aéroport que toutefois, comme ce n’était pas un dossier local, ils ne connaissaient pas bien les tenants et aboutissants du projet en question et donc ne pouvaient se prononcer sur le fond que, bien plus grave, ils refusaient de se prononcer sur le projet de retenue d’eau sur le Tescou, avec une évidente méconnaissance du projet et de son déroulement (arguant qu’ils ne pouvaient avoir un avis sur tout, que Mme la Maire, bien que conseillère générale, était plutôt spécialisée dans les questions de santé, etc) qu’ils étaient toutefois disposés à nous accorder une salle si nous souhaitions organiser à Gaillac un débat public sur ces 2 grand projets inutiles et imposés, mais sans pouvoir promettre la présence des élus alors que nous leur demandions évidemment de s’y engager.

Au final, une bonne heure de discussion avec beaucoup d’interventions de notre part, l’essentiel ayant été formulé auprès d’eux qui ne pourront plus dire qu’ils ignorent tout de mouvement d’opposition aux projets concernés à NDDL et à Sivens.

Journée donc bien positive ; à la réunion du comité 31 de Toulouse le soir même, des marcheurs ont dit : « à Gaillac cet après-midi c’était génial ». Donc… à refaire.


8 janvier

Chaque samedi le comité de soutien gersois aux opposants à Notre Dame Des Landes se donne rendez-vous au marché d’Auch pour rencontrer et informer la population locale. Samedi 5 janvier 2013 « Les Fleurs du Mâle » groupe local engagé est venu apporter sa solidarité au comité et à la lutte d’ « A not’ Dame... » des Landes. Ensemble nous vaincrons. bon visionnage à tous ici : https://vimeo.com/56907813

- voeux au maire de Mouais Hier matin, nous sommes allés souhaiter nos voeux à Yves Daniel, député maire de la commune de Mouais. Pro aéroport malgré qu’il soit agriculteur en bio et membre de la conf’ (y’a des contradictions qui s’expliquent difficilement !) Yves Daniel a paru très fâché de notre présence pacifique (pas de slogans, de cris ni de chansons, nous étions très sages !!! Trop !) Il a commencé par vouloir appeler les gendarmes (ça c’est Yves Daniel, dès qu’il voit un groupement d’électeurs opposés au projet d’aéroport, il appelle les bleus à la rescousse) car, nous a t-il dit, nous étions sur un " terrain communal privé "

C’est nouveau ça, le terrain communal privé !! Certainement le syndrome du "partenariat public privé" !!

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Soixante-militants-anti-aeroport-s-invitent-aux-v%C5%93ux-du-depute-maire-de-Mouais-44-_-2150278-----

- Voeux du maire à Angers

Des violences policières lors de nos vœux aux élus locaux et régionaux

Mardi 8 janvier 2013 à 18h Musée de la tapisserie contemporaine Jean Lurçat 4 Boulevard Aragon à Angers

Le Collectif de Citoyens Angevins contre le Projet d’Aéroport de Notre Dame Des Landes a profité de la cérémonie des vœux, ce mardi 8 janvier 2013 pour adresser ses propres vœux à M. BEATSE, Maire d’Angers et Vice-président de la Région des Pays de la Loire ; mais aussi M. ANTONINI, Président d’Angers Loire Métropole, et M. AUXIETTE, Président de la Région des Pays de la Loire, tout deux présents.

Les messages que des opposant-es angevins à ce projet inutile, coûteux et destructeur ont adressés aux élus afin qu’ils puissent les prendre comme bonnes résolutions pour cette année 2013 sont : "Pour 2013 : 4 milliards d’économies, non à l’aéroport", " Pour 2013 : Pas de bitumes, mais des légumes", " Pour 2013 : à NDDL, seul le nombre des opposant-es va décoller", " Pour 2013 : Une année sans violences policières"...

Depuis quelques semaines, ces responsables politiques co-signent des tribunes dans les médias faisant l’apologie de ce projet d’aéroport de Notre Dame Des Landes. Ils ont une responsabilité politique envers leurs citoyens, leurs électeurs. Nous leurs rappelons qu’ils doivent être garants de la voix de leurs citoyens toujours plus nombreux à s’élever contre ce projet.

Pour 2013, une des résolutions du Collectif de Citoyens Angevins contre le Projet d’Aéroport de Notre Dame Des Landes est d’être sur tous les fronts pour informer les Angevin(e)s, mais aussi interpeller nos élus politiques locaux, dans leurs déplacements, cérémonies...

Pendant cette action pacifiste, les opposant-es ont été malmenés par les forces de l’ordre. A la sortie, un barrage filtrant de la police nationale avait été mis en place afin de procéder à un contrôle d’identité. Pendant ce contrôle d’identité, deux apposants se sont fait violentés par bousculade et étranglement, et mis à l’écart du groupe. Ces opposants étudient une possibilité de recours juridique afin de dénoncer ces violences policières

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-A-Angers-les-voeux-du-maire-perturbes-la-manif-maitrisee_40774-2151085------49007-aud_actu.Htm

Angers, le 8 Janvier

Des violences policières lors de nos vœux aux élus locaux et régionaux

Mardi 8 janvier 2013 à 18h Musée de la tapisserie contemporaine Jean Lurçat 4 Boulevard Aragon à Angers

Le Collectif de Citoyens Angevins contre le Projet d’Aéroport de Notre Dame Des Landes a profité de la cérémonie des vœux, ce mardi 8 janvier 2013 pour adresser ses propres vœux à M. BEATSE, Maire d’Angers et Vice-président de la Région des Pays de la Loire ; mais aussi M. ANTONINI, Président d’Angers Loire Métropole, et M. AUXIETTE, Président de la Région des Pays de la Loire, tout deux présents.

Les messages que des opposant-es angevins à ce projet inutile, coûteux et destructeur ont adressés aux élus afin qu’ils puissent les prendre comme bonnes résolutions pour cette année 2013 sont : "Pour 2013 : 4 milliards d’économies, non à l’aéroport", " Pour 2013 : Pas de bitumes, mais des légumes", " Pour 2013 : à NDDL, seul le nombre des opposant-es va décoller", " Pour 2013 : Une année sans violences policières"...

Depuis quelques semaines, ces responsables politiques co-signent des tribunes dans les médias faisant l’apologie de ce projet d’aéroport de Notre Dame Des Landes. Ils ont une responsabilité politique envers leurs citoyens, leurs électeurs. Nous leurs rappelons qu’ils doivent être garants de la voix de leurs citoyens toujours plus nombreux à s’élever contre ce projet.

Pour 2013, une des résolutions du Collectif de Citoyens Angevins contre le Projet d’Aéroport de Notre Dame Des Landes est d’être sur tous les fronts pour informer les Angevin(e)s, mais aussi interpeller nos élus politiques locaux, dans leurs déplacements, cérémonies...

Pendant cette action pacifiste, les opposant-es ont été malmenés par les forces de l’ordre. A la sortie, un barrage filtrant de la police nationale avait été mis en place afin de procéder à un contrôle d’identité. Pendant ce contrôle d’identité, deux apposants se sont fait violentés par bousculade et étranglement, et mis à l’écart du groupe. Ces opposants étudient une possibilité de recours juridique afin de dénoncer ces violences policières.


7 janvier

Dordogne (24) péage ASF gratuit,renouvelé quelques jours plus tard, ainsi qu’un parking Vinci en centre ville de Périgueux

Le collectif Quimper NDDL ne lâche rien ... 7ème cabane et samedi prochain la 8ème...

6 janvier

Aujourd’hui, pour assister aux voeux du maire PS de Laval à la salle polyvalente, il fallait passer par une cabane NDDL installée au dernier moment par le collectif.

Nouvelles actions des comités départementaux de l’Orne et de la Manche, de soutien aux opposants du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes près de Nantes.

A Alençon, des tracts étaient distribués par une quinzaine de membre du collectif créé il y un mois, dans les allées du marché du samedi à Alençon. Le collectif tiendra une réunion d’information sur ce projet et ses conséquences le 15 fevrier à 20h30 salle Beaudelaire.

A Cherbourg, la rue Notre-Dame a été rebaptisé rue Notre-Dame-des-Landes. Action symbolique qui fait suite à une opération du même type il y a quelques semaines à Saint-Lô.


4janvier

Hier matin, de 10 h à 11 h, une trentaine d’opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), ont organisé une opération péage gratuit, à l’échangeur de Carcassonne Ouest. Cette action pacifique s’est déroulée sous la protection du peloton de gendarmerie de l’autoroute de Carcassonne, qui a sécurisé les lieux, en amont et en aval du péage. Les manifestants, qui arboraient des gilets fluorescents jaunes, agitaient également des pancartes et autres drapeaux avec des inscriptions telles que : "Stop à l’Ayraultport", "Basta les grands projets inutiles imposés, ni à Notre-Dame-des-Landes, ni ailleurs", ou encore "Solidarité avec les expulsés de Notre-Dame-des-Landes. Vinci dégage !" Une vingtaine de militants pour passer le message aux automobilistes.(© D.R)

Ils reprennent la route ce matin, avec un rendez-vous fixé à 8 h, devant la mairie de Bram. Direction Castelnaudary, dernière étape audoise d’une longue marche qui, entamée le 8 décembre à Nice, doit les mener le 6 février sur le site où est projeté l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Mais hier, c’est par une action symbolique que les opposants ont marqué leur passage. Quelques jours après un réveillon passé chez un viticulteur de Moux, c’est au péage de Carcassonne Ouest que les "antis" ont affiché leur peu d’affection pour la société titulaire du contrat de concession pour l’aéroport du Grand Ouest tant contesté. Opération "péage gratuit" durant une heure Cédées par l’Etat en 2005, les autoroutes du Sud de la France (ASF) font en effet partie de la galaxie Vinci. Quoi de mieux donc, que de mener durant une petite heure une opération "péage gratuit". Une action destinée à informer les automobilistes qui voulaient bien donner quelques minutes de leur temps précieux, sous le regard bienveillant des gendarmes présents pour assurer la régulation de la circulation à l’approche des barrières de péage levées. "Il y a une vraie défense de la terre nourricière à mener." Michel David Parmi la grosse vingtaine de militants, Michel David, responsable de la Confédération Paysanne, persuadé que cette marche a un sens tout particulier dans le département : "Les paysans sont directement concernés à Notre-Dame-des-Landes. Mais ici, le bétonnage et l’artificialisation des sols, c’est aussi une réalité : entre les golfs, le projet de ligne à grande vitesse et les carrières qui se multiplient, il y a une vraie défense de la terre nourricière à mener." Un huissier de justice était sur place Un message passé sans aucune tension, lors de l’opération menée en présence de Me Durant-Dastes, huissier de justice mandaté par la société pour constater d’éventuels débordements ou dommages. Mais de problèmes, il n’y en eut point. A 11 h, les marcheurs pouvaient reprendre la route.

Basta les Grands Projets Inutiles Imposés


1er janvier

Lille

vu en passant


30 décembre

Fin décembre nous avons demandé une entrevue Jean Mallot élu PS dans l’Allier, voici ci-joint le compte rendu de cette rencontre...

Le Comité de l’Allier

PDF - 45.2 ko

29 décembre

Opération "parking gratuit" à Biarritz par le comité de soutien à NDDL

*A Biarritz, ce samedi après-midi, 29 décembre 2012, une vingtaine de personnes du comité de soutien aux opposant-e-s au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (NDDL), près de Nantes, ont organisé une opération "parking gratuit" au parking Bellevue géré par Vinci. *

Cette action visait à dénoncer la main mise et l’enrichissement de Vinci par l’exploitation des infrastructures construites grâce aux deniers publics tant à Biarritz qu’à NDDL où la concession est accordée à Vinci pour 50 ans, si le projet aboutit.

Après avoir déployé une banderole "LGV Pays basque/Landes, Notre-Dame-des-Landes : Même combat" et bloqué les barrières en position ouverte, pendant près d’une heure les manifestant-e-s ont expliqué aux usagers du parking le but de leur action en leur demandant leur soutien. Ces derniers les ont bien accueillis et ont adhéré à l’action.

*Prochaine réunion du comité nddl jeudi 3 janvier 2013 à 18h au local Gorriak, 40 rue Bourgneuf, Bayonne*

Des opposant-e-s à l’aéroport réunis en *Comité de Soutien à Notre-Dame des Landes - Pays basque*

Contacts : pb.nddl@gmail.com

Page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Pays-Basque-soutien-à-Nddl/292891304164068


Re salut la Zad

voici d’autre photos des décos de Noel de la permanence de Pantin et l’article du Parisien du 27 Décembre 2012 qui va avec. Et une petite punaise à rajouter sur la carte de France des permanences du PS ! Bises à toutes et à tous

Et pour rigoler l’article du Parisien qui va avec :

Bonjour !

La nuit du 24 au 25 décembre une action de solidarité pour la ZAD a été réalisée à Lausanne en suisse.

Des personnes se sont attaquée à l’aide de spray et de cambouis à la façade d’un groupe, Etavis, qui appartient à Vinci group.

Bon courage à vous, tenez bon la fin est proche !

Vendredi 28 décembre

A Bordaux...

Jeudi 27 décembre

- Ambert : stand d’information

Aujourd’hui à Ambert s’était monté un petit stand d’information sur le marché des arcades, sous la mairie ronde, en forme de fourme. Deux personnes qui distribuaient des tracts ont subi un contrôle d’identité. Au dos d’un argumentaire de l’acipa a été greffé un texte plus local : le voici.

Pourquoi nous avons choisi de lutter aussi chez nous, à Ambert.

Dans le 63 aussi l’argent public est gaspillé dans des projets pharaoniques inutiles alors qu’il manque dans des services essentiels. On peut opposer :
- le panoramique des Dômes à 88 millions d’avec la fermeture de nombreuses gares secondaires, la rareté des bus, etc...
- les financements disponibles pour Vulcania et introuvables pour l’hopital d’ambert, les maternités...

Un projet d’aménagement basé sur la croissance des grandes villes et la désertification des zones rurales. Qu’il s’agisse du « grand ouest » pour l’agglomération « nantes/saint nazaire/rennes », du Sillon Alpin pour «  genève, chambéry, grenoble, lyon », ou de « Clermont Métropole », la logique actuelle est de créer des continuités urbaines dotées d’infrastructures démesurées et imposées. Ceci dans le but de donner une « visibilité internationale » à ces dernières. Les campagnes qui ne sont pas englouties par ces villes monstrueuses sont délaissées ou deviennent leurs poubelles (décharges, stockage nucléaire..)

La disparition des terres agricoles, un choix suicidaire. En France une ferme disparaît toute les 15 minutes : remembrement mais surtout zones commerciales, autoroutes, détérioration des sols. Nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis. L’aéroport engloutirait 2000 ha, nous nous sentons concernés.

Lutter contre la politique de l’absurde qui sévit de droite à gauche. Solutions économiques illusoires et déstructrices, projets imposés... tout porte à croire que la classe politique n’a pas pris la mesure de la crise environnementale et sociale et du besoin de démocratie réelle. Pourquoi leur faire confiance pour gérer nos vie ?

C’est en s’étendant à toute la France que des luttes gagnent. Il ne s’agit pas seulement de solidarité mais de prendre en compte la globalité du désastre et la force que nous représentons si nous sommes ensemble. C’est aussi une façon de revendiquer une autre voix pour les campagnes, ouverte aux autres et ferme dans ses principes écologiques.

Rejoignez le comité de soutien Livradois-Forez comite63livradoisforez@gmail.com rdv les 1er jeudi du mois sur le marché

- Pont l’Abbé : cabane sur le marché

Arrivée 9h sur le marché de Pont l’Abbé ce jeudi 27 décembre au matin pour les plus courageux. Même les stands « officiels » ne sont pas tous montés.

Livraison de palettes et tout le monde s’y colle : montage de la « cabane », fixations des banderoles, décorations et affichages divers, le tout par un vent breton bien corsé. Heureusement, il ne pleut pas et on peut même déballer une table de prospectus, vente d’autocollants, badges et affiches….

Au son de l’accordéon et du bodhran, c’est dans une ambiance festive que le « stand contre NDDL » est rapidement monté. S’engage alors une opération de tractage et discussions avec les passants. Plutôt rares, mais en majorité acquis à la cause : de bons échanges, quelques réfractaires à convaincre, sous l’appareil photo des gendarmes qui surveillent les opérations.

La cabane sera démontée à midi : trop de risque à la laisser sur place avec le vent violent.

Petit débriefing, que du positif pour cette première opération publique qui aura mobilisé une petite vingtaine de personnes et chacun s’en retourne à ses occupations.

RDV la semaine prochaine, encore plus nombreux ! http://www.bigouden-nddl.org/actions-comite-bigouden

images à l’adresse http://youtu.be/0lvG2UG4XBU


Jeudi 26 décembre

- Ambert, table de presse Récit d¹une table de presse du comité de soutien à NDDL à Ambert(63) fin décembre 2012.

Jeudi matin, 26 décembre, jour de marché à Ambert. La table de presse est déjà là à 9H 30, le vin chaud arrive sus les arcades de la mairie. Les contacts avec les badauds sont cordiaux. Une veille dame évoque le temps où l¹on passait le Moine pour chauffer son lit quand les maisons n¹étaient pas encore énergétivores. Un couple de Vigneux (à côté de NDDL) est partagé. «  Moi je suis contre, rassurez vous ! » Son mari se plaint des aérodromes pour riches ouverts à Ancenis et ailleurs : « Ce sont ceux là qu¹ils faudrait fermer ! » Il est conscient du réchauffement climatique. Il y a mêmes des membres d¹un collectif contre l¹aéroport dans l¹est qui viennent voir la table : « On était douze à la manif, c¹est peu, maisŠ » Pour une capitale régionale champeunoise c¹est effectivement peu. Ambert et ses six mille habitants se comporte bien avec ses sept manifestants et sa soirée-débat à trente ! Des vacanciers du Poitou boivent du vin chaud. Eux aussi sont contre l¹aéroport. Les gens du coin sont réceptifs même si c¹est un peu loin. La gendarmerie par contre est encore plus prompte que le mois dernier à intervenir. Cette fois le collectif n¹a plus le droit de poser une table ici. Deux contrôles d¹identités ont lieu : cela ne fait pas de mal : pour une fois ce sont deux « blancos » qui doivent décliner leur identité comme dirait Valls. Le placier du marché n¹est pas contre notre présence en privé. On nous dit que cela vient de la mairie. Ca tombe bien : le maire vient nous voir. Il nous parle de la forme et de l¹interdiction de déballer ici si l¹on n¹est pas producteur. Pourtant on produit des idées ! En off, il avoue que le projet d¹aéroport est une lubie de grands élus. Venant d¹un gouvernement socialiste, ça la fout mal. Ce qu¹on a compris c¹est que la gendarmerie a reçu des consignes. Le prétexte d¹un tag qui a très vite disparu sur un mur d¹Ambert pour nous discréditer ne nous démonte pas. Maintenant c¹est notre table. Il est décidé d¹être présent chaque premier jeudi du mois au marché, déterminés, solidaires et pourquoi pas avec du vin chaud.


dimanche 23 décembre

- Lannion : tractage et pétitions sur le marché de Noël de Lannion dimanche après midi, malgré la pluie 206 signatures, nous continuons jeudi.

https://picasaweb.google.com/lh/reorder?uname=102623193681559945041&aid=5825493362872995297

- Cahors présence du Comité sur Cahors et sud du Lot (46) au marché bio du dimanche 23 décembre, Allées Fenelon


Samedi 22 décembre : début d’une semaine de péages gratuits ...

- Ancenis : péage gratuit 70 personnes de divers collectifs du 44 nord loire au peage d’Ancenis, a 12h00. Etaient présents 8 comités de Loire-Atlantique ( Blain, Guenrouet, Chateaubriant, NordLA, Nort/Nozay, Ancenis, Nantes, et j’en oublie un)

Peage gratuit, collecte d’argent, distribution de tracts. Nous sommes restes a peu pres 1 heure. La gendarmerie nous a demande de partir, ce que nous avons fait, juste avant l’arrivee des GM. De tout façon, nous n’avions presque plus de tracts pour continuer l’action.

Lors de cette action, nous avons demandé aux automobilistes, s’il voulaient, de donner de l’argent pour soutenir le mouvement. Il a été décidé que tout les sous collectés iraient au comité de soutien des inculpés (les caisses de cette structure étant vides).

A bientôt pour d’autres actions

PDF - 3.3 Mo

- Bignon : Opération Pé-ZAD réussi

30 personnes des comités du sud de la Loire vêtues de dossards jaunes et de guirlandes de noël sont arrivées au péage à 12H10. Malgré la pluie et les rafales de vent, la joie et la bonne humeur était au rendez-vous. Nous avons eu un soutien extraordinaire et encourageant des automobilistes venus du sud de la France.

L’aspect sécurité a été assuré par la gendarmerie et nous avons respecté une certaine fluidité du péage.

A 13H, fin de l’opération.

Merci à tous On lâche rien….. !

- Caen, parking gratuit

petit retour sur l’action de samedi. Rassemblement à 14h, avec vin chaud, café etc. et quelques tracts + banderole. Nous étions une bonne trentaine. Vers 15h, nous sommes parti-es en cortège sur le parking vinci place de la République. Les flics étaient déjà présents (2 fourgons, une bagnole, RG). Nous avons décidé de tenter quand même l’action de parking gratuit. La barrière a été maintenue levée, avec un premier groupe à la sortie, avec banderole, tracts et caisse de soutien. Il était proposé aux gens de refiler de l’argent pour le comité antirépression de Nantes, qui soutient financièrement les inculpés de la lutte anti-aéroport. Un second groupe était aux caisses, pour expliquer aux gens qu’ils n’avaient pas à payer. Nous sommes resté-es une heure environ. 44,20E ont été récoltés, et une quarantaine de voitures sont passées gratuitement. Le pognon est refilé ce soir à des nantais du comité antirep de passage dans le coin.

- Vienne en Isère : banderole de soutien sur le belvédère surplombant la ville

- Quimper : 5ème cabane construite !

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=GJRnLnopfTE

5eme cabane construite à quimper en soutient, tenez bon !!!

-  Cahors (46)au marché A l’initiative d’un collectif regroupant une vingtaine de personnes, nous avons posé une table info devant la cathédrale, afin d’y distribuer du vin chaud et rencontrer les citoyens sensibilisés par le sujet. Cela a été l’occasion d’évoquer la problématique de l’aéroport de NDDL et des grands projets inutiles, mais aussi les combats plus locaux autour des gazs de schistes et poursuivre sur l’avenir et la transition énergétique. Ce fut une très bonne matinée qui nous a permis de rencontrer du monde mais aussi de lier contact avec bon nombre de réseaux et acteurs militants intéressés par un regroupement des luttes.

- Blois : tractage sur marché de Noël le comité de blois était aux cabanes de Noêl pour faire de l’information. Il y a des gens pour les navions ou contre les navions ou pour/contre ou qui ne savent pas ou qui ne savent plus quoi penser ! Y’a juste à leur expliquer pour qu’ils reprennent leurs esprits.

- Bayonne : marché de Noël

A Bayonne, on a réinstallé notre "cabane de la ZAD" au milieu des cabanes de Noël pour le troisième fois, ce samedi 22 décembre. On en profite pour tracter, discuter avec les passants... On lâche rien !

- Bordeaux, ZAD partout, occupation de batiment

Salut à toi zadiste, salut à toi camille, salut à toi paysan, salut !

Samedi 22, nous avons tenté de concrétiser "ZAD partout" : sous l’impulsion du DAL, avec de nombreuses personnes du collectif bordelais de soutien à NDDL, nous avons tenté de réquisitionner durablement un beau bâtiment public ... avec comme slogan "ils expulsent à NDDL et partout, nous réquisitionnons et nous relogeons ici et maintenant". Ca a pas plu à la police.

Dans les faits, le bâtiment était occupé par nous depuis plusieurs jours, mais nous avions prévu la médiatisation samedi 22, et l’arrivée de personnes et de familles à loger durablement à partir du 26.

La police est arrivée, avec des BACqueux et un commissaire ... en moins de 45 minutes (prévenus à l’avance c’est sûr) et ont tout simplement non négocié : ils ont dit qu’ils nous avaient vu rentrer par effraction, ce qui était totalement faux ... Au bout de 2 minutes, le commissaire a arrêté la mascarade de négociation : "bon allez on rentre", ils ont alors poussé.

Un acte magique de solidarité s’est alors déroulé : bien que prévue pour être non violente, l’instinct, la solidarité ont fait que lorsqu’ils ont commencé à ouvrir la porte, quasiment tout le monde s’est jeté dessus comme une seule personne, jeune, vieux, femme, homme. Alors le commissaire s’est énervé, il a un peu pété les plombs, et du coup, ils ont gazé, ils ont tapé ... et on s’est fait virer. Pas de bléssé (quelques bleus et brulures lacrymos), pas d’arrestation. Mais un bâtiment splendide qui reste vide... on va quand même tenter de poursuivre, avec plus de réussite ...

Pour info, ici, à Bordeaux, ça fait 2 fois que la stratégie choisie par la police est la même dans ce type d’action : ils ne veulent pas faire de vague donc ils tapent vite et assez fort mais sans faire de blessé et avant que les journalistes n’arrivent, ils n’arrêtent personne ... Ils ne veulent pas que le mouvement s’étende, ils ne veulent pas que les gens qui ont un peu peur pour leur intégrité physique nous rejoignent ...

Donc on va continuer.

ZAD Partout !

Lien vers les deux articles de Sud-Ouest qui parlent de cet événement :

http://www.sudouest.fr/2012/12/22/bordeaux-le-dal-expulse-d-un-batiment-administratif-qu-il-avait-requisitionne-916218-2780.php

http://www.sudouest.fr/2012/12/23/l-immeuble-investi-par-le-dal-repris-par-la-police-916442-2780.php


Vendredi 21 décembre :

- Couéron : des élus quittent le conseil municipal http://www.presseocean.fr/actualite/coueron-deux-elus-eelv-claquent-la-porte-du-conseil-municipal-21-12-2012-54313

- Toulouse : Opération péage libre.

Le collectif toulousain de soutien à la ZAD et d’opposants au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes a « libéré » un péage de Vinci vendredi soir pendant une quarantaine de minutes avant un retrait négocié avec CRS, gendarmes, PSIG et la clique de Vinci venus en nombre à sa rencontre.

Le groupe Vinci a bénéficié de la privatisation des autoroutes par l’Etat, selon un schéma classique :

Les infrastructures sont construites au frais du contribuable, mais elles passent dans les mains de gestionnaires privés dès que leur rentabilité est assurée.

A Notre Dame des Landes, près de Nantes, la logique est la même. L’Etat exproprie des exploitations agricoles, détruit le bocage et des zones humides pour laisser place au rouleau compresseur Vinci, qui a bénéficié d’un « partenariat public-privé » pour construire un aéroport, dont l’utilité publique est douteuse.

Nous refusons de voir une nouvelle fois les intérêts d’un grand groupe industriel protégés par l’Etat au détriment de l’intérêt général.

En soutien aux mouvements d’opposition au projet d’aéroport, nous entendons nuire aux intérêts de Vinci et à ses amis au gouvernement partout où nous le pouvons.

http://www.ladepeche.fr/article/2012/12/23/1521279-les-opposants-a-l-aeroport-de-nantes-multiplient-les-actions.html

- Bugarach : fin du monde de l’aéroport

c’était le 21 décembre 2012 à Bugarach

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article132343 200 journalistes attendaient hier 21 décembre 2012 à Bugarach dans l’Aude (Occitània) la fin du monde, et/ou les extra-terrestres, et/ou la Sainte-Vierge, le tout sécurisé par encore plus de flics de toutes les sortes, à cheval, à pied, en hélicoptère, ou en civil. Tant de flics et d’engins policiers, histoire de bien utiliser le fric public... Mais las fedas (en français, les brebis) se sont invitées au rencard apocalyptique pour dénoncer Vinci et exprimer la solidarité occitane à la résistance bretonne contre le projet inutile de Nôtre Dame des Landes, aux cris de "Vinci dégage, résistance et sabotage", "des moutons pas des avions", "Ayrault salaut, le peuple aura ta peau", "des moutons pas des éléphants", "la terre à ceux qui la travaillent", etc... Par contre la presse locale tout comme la télé publique semblent avoir préféré les allumés mystico-tarés à l’expression de la solidarité anti-projet inutile...

http://www.youtube.com/watch?v=0yDGPoLhX_Y&feature=youtu.be

http://www.dailymotion.com/video/xw4k7f_211212bugarach-nddl_news#.UNSQiLYYmS M

- Saint Brieuc : défilé de fin du monde

criée organisée hier soir à St-Brieuc,par Gaspard, lors du défilé du la fin du/ d’un monde.

<http://gaspardverdure.wordpress.com...>


jeudi 20 décembre

- Angers : tractage , on est sauvé le père noël est contre l’aéroport

- Le Creusot : action des collectifs contre le projet d’aéroport de NotreDame-des-Landes Morvan-Le Creusot, Autun et Chalon.

Action qui a fait jaser à cause d’une déformation de la part de l’AFP...

http://blogs.mediapart.fr/blog/flo-genestier/221212/quand-lafp-diffuse-de-fausses-infos-sur-une-action-anti-aeroport-nddl

- Valence : accueil d’Ayrault

aujourd’hui monsieur ayrault en personne est venu en personne à valence, ce matin, pour une réunion avec son ami monsieur le follle à valence pour discuter agriculture et agronomie.notre acceuil alors qu’il sortait du train à été une bonne surprise( ou pas) pour lui , ses sbires et son gentil comité, nous sommes restés en suite pour lui souhaiter un bon appétit vu qu’il mangeait juste à côté. Je ne parle pas de la force de répression présente pour à peine dix personnes le matin et même pas quinze à midi.il flippe un peu notre premier ministre car nous avons été encerclés d’abord par les gendarmes (environ vingt cinq), ensuite par les crs (peu être autant en tout), et ce de midi à quinze heure, afin que monsieur puisse finir son repas en paix. voila lachez rien et à tout

- 20/12 : bonjour, ce matin, nous (12 personnes) avons tenté d’intervenir à l’intérieur du Conseil Général 87 (PS), lors d’une séance pleinière. dés notre prise de parole, la présidente a quitté la salle en déchirant le tract et a "ordonné" à 3 reprises aux élus de la suivre, ce qu’ils ont fait pour la plupart. ci-joint, une photo de notre banderole, le tract "violences policières" et le communiqué de presse envoyé aux journaux locaux.

Word - 17 ko
Word - 28.5 ko
violences policières

- Paris Banderolle de 200m2 sur le musée du louvre : http://presse.greenpeace.fr/energie-climat/aeroport-notre-dame-des-landes-au-musee-3183-20122012

- occupation de permanence PS, Chalon sur saône ce matin nous avons envahis, à 10 militants avec banderole affiches et tit n’avions, l’inauguration de la permanence du député ps ph baumel en présence de mme vallaud belkacem porte parole du gouvernement .nous avons pus lire un communiqué tranquillement le député ps a accepté de nous recevoir en début de semaine prochaine en précisant qu’il était pas loin !!! de partager nos opinions à voire  !!! comme d’habitude la presse déforme notre action les infos le creusot déclare que nous étions deux et que nous avons été repoussés l’expresse dit que nous avons été éjecté !!!!!et pour finir le bouquet le journal de saone et loire nous a ignoré vive la presse libre ......... les comités de soutien de chalon sur saone et de l’autunois

nous avons filmé notre intervention qui montre bien la nature de notre action  !!!!


Mercredi 19 décembre

- OCCUPATION DU CHANTIER VINCI DU CENTRE COMMERCIAL ALMA A RENNES ET DU BETONNAGE DE LA GRUE PRINCIPALE

Ce mercredi 19 décembre, nous étions une trentaine à investir le chantier du centre Alma à Rennes géré par CMA, une des nombreuses filiales de la multinationale Vinci, spécialiste du bétonnage de terres et concessionnaire du futur aéroport de Notre Dame des Landes. L’extension du centre commercial le destine à devenir le plus important de Bretagne.

Malgré le déclenchement d’une alarme lors de notre entrée et l’arrivée prématurée des vigiles (à qui nous avons d’abord fait croire que nous travaillions sur le chantier), nous avons décidé de poursuivre l’action. Celle-ci a consisté, en plus de l’invasion du chantier :
- de la pose d’une banderole sur la grue principale : « Solidarité avec la ZAD »
- de l’installation de mannequins sur la plus haute plate forme de la grue faisant croire à une occupation humaine, pour nécessiter l’intervention du GIPN
- du blocage de l’accès à la cabine de la grue, en obstruant une des plate formes d’accès située à 20 mètres par un plancher couvert d’une dalle de parpaings, eux-mêmes reliés par des rails métalliques et coulés dans du béton.

Pendant notre occupation, aucun camion de livraison n’a pu entrer sur le chantier, certains repartant tandis que d’autres stationnaient en perturbant la circulation aux abords de la zone.

Le chantier n’a pas pu démarrer et aucun des ouvriers de Vinci n’a pris son poste durant notre présence.

Alors qu’ils étaient rassemblés autour des préfabriqués, nous sommes allés à leur rencontre pour distribuer un tract autour d’un petit déjeuner. Encore une fois, le contact avec les ouvriers s’est révélé très positif, et certains nous ont même remercié de leur épargner une journée de boulot sous la pluie, en nous demandant de « tenir jusqu’à samedi ». Nous avons d’ailleurs retrouvé l’un de ceux présents lors de la précédente occupation du chantier Vinci de Saint Hélier, qui nous a confirmé que l’ensemble du personnel (intérimaires compris) avait été payé malgré l’arrêt des travaux pour la journée.

Alors que les rapports avec les ouvriers ont été bienveillants, voir complices, la relation avec les cadres est restée tendue, ces derniers collaborant pleinement avec la police.

Tout au long de l’occupation, des flics en civils ont rôdé sur le chantier et aux alentours, surtout préoccupés par le risque de dégradation et l’utilisation de la grue par les militants.

Le rassemblement public appelé à 9h nous a rejoint une trentaine de minutes plus tard, au moment où la brigade d’intervention de la police nationale débarquait pour nous expulser (coïncidence ?). Une quinzaine de flics légèrement équipés, coordonnés par des civils présents à l’intérieur du chantier, nous ont chargés au pas de course, nous obligeant à nous échapper par un accès d’urgence.

Aucune arrestation n’est à constater.

A midi, un ouvrier chargé par une énorme nacelle était encore en train de dégager la dalle de béton, et il semblerait que l’activité sur le chantier ait repris péniblement dans l’après midi.

Cette occupation/blocage fait suite aux différentes actions qui ont eu lieu à Rennes : occupation du chantier Vinci St Hélier du 14 novembre, perturbation du conseil municipal du 10 décembre, ravalements des façades de la mairie, du local du PS et de Rennes Métropole, rassemblement devant la préfecture... Nous affirmons ainsi notre solidarité avec les résistants de la ZAD face à l’occupation militaire du bocage et notre opposition au projet d’aéroport.

Étendre le conflit au-delà de la ZAD nous paraît nécessaire afin de multiplier les foyers de lutte et diffuser des pratiques offensives contre les responsables politiques du projet et les entreprises associées comme Vinci. Nous relayons à nouveau l’appel de la ZAD à engager des actions partout où sont implantés les promoteurs de l’aéroport.

NI VINCI NI AILLEURS NON A L’AEROPORT !

Les occupants du chantier du centre commercial Alma

- Paris : la BAC au salon du bétonnage immobilier

Les clowns de la brigade de paris sont allés cueillir les investisseurs sortant du cocktail du salon de l’investissement immobilier (Vinci, Bouygues...). Ils ont offert de l’argent et des terres agricoles pour qu’ils puissent construire toujours plus d’aéroports ! Avec les impôts de nos très chers con si moyens, de juteux contrats ont été signés !

http://www.youtube.com/watch?v=t_HUAMdYToY&feature=player_embedded


Mardi 18 décembre

- 18/12 : Nantes : porteurs de parole lu sur https://nantes.indymedia.org/article/26858

Porteurs de parole - la ZAD s’invite à Nantes Les zadistes proposent aux passants de porter leur parole en place publique sur des questions de société qui font résonance à la lutte contre l’aéroport et son monde : https://www.youtube.com/watch?v=7RtxYLC-ewI Mardi 18 décembre, 9 heures. Trois jeunes gens sont assis sur la place Royale. Après refus de présenter leurs papiers d’identité, ils sont interpellés par une douzaine de policiers et mis en garde à vue sans aucune charge retenue contre eux.

Après de longues heures d’interrogatoire, deux d’entre eux ont été relâchés à 21h00 (12h00 de détention) et le dernier à 4h00 du matin... (19h00 de détention). Motif d’arrestation : délit de salle botte !

Quelques dizaines de mètres plus loin, rue Gorges, une vingtaine de zadistes s’affairent. Ils proposent aux passants de porter leur parole en place publique sur des questions de société qui font résonance à la lutte contre l’aéroport et son monde.

La police n’a pas le même regard sur l’action et tente de déloger les militants. Trop tard, quelques dizaines de passants sont déjà en train de discuter de leurs revendications pour une société meilleure.

- un CR d’une action à Lille http://www.oclille.niloo.fr/2012/12/19/ayrault-a-lille-democratie-ou-etat-policier/

Lundi 17 décembre

- Var, Réunion du Comité 19h dans les locaux de la confédération paysanne, Maison du Paysan, ZAC La Gueiranne, Rte du Vieux Cannet, LE CANNET DES MAURES

- Anduze (30) , Café Repaire 19h30 : Soupe et verre de vin à prix libre à partir de 20h30 : Film et débat !

Les Grands Projets Inutiles & Imposés Film de la Confédération paysanne sur Notre Dame des Landes Débat en présence d’un représentant de la Confédération Paysanne, du Comité de soutien Cévennes à NDDL et de l’association contre le golf de St Hilaire de Brethmas Bienvenue à tous au Triboulet, rue Bouquerie

Association La Belle Cause Penser global, agir local labellecause (at) yahoo (point) fr

Mardi 18 décembre

- Arles : un petit groupe de marcheurs est parti le 08 dec de Nice pour rejoindre Nantes a pied . ils font des étapes d’environs 30km par jours . a chacune de leurs étapes ils proposent aux citoyens des villes dans lesquelles ils s’arrêtent, une discussion autour de NDDL mais aussi des grands projets inutiles de leurs région ils seront présent le 18 dec a 18h sous le kiosque a musique une soupe chaude sera servi en prix libre (ramener son bol et sa cuillère )

PDF - 39.2 ko

- mardi 18 décembre 2012 à 19h à Faites le Vous même 192 rue Eau de Robec 76000 Rouen

réunion du collectif de solidarité des Zones à Défendre – Rouen/Notre-DamesDes-Landes

voir ici pour plus d’info, http://rouen.demosphere.eu/node/532 tiens il y a même un nouveau tract !

- Réunion du collectif à Perpignan mardi 18 décembre 19 h 39 rue des rois de Majorque cour F local au rez de chaussée

mercredi 19 décembre

Chambéry, réunion du comité à la Maison des Associations de Chambéry à 18h30. Pour avoir les infos directement, faites-vous inscrire sur la liste de diffusion par simple courriel à comite73nddl@yahoo.fr

- Marche de tritons arrive a Nimes : le 19 dec à 18h 30 à nimes au local de la CNT 6 rue d’arnal a nimes, avec la participation de la confédération paysanne (projection sur les lutte, débat , pot de l’amitié accompagner d’une soupe sorti des jardin des copain en prix libre

- Réunion publique sur Notre Dame des Landes au local de la CNT (6 rue d’Arnal 30000 Nîmes).

La CNT du Gard et la Confédération Paysanne accueilleront le collectif 06 pour une réunion publique autour de Notre dame des landes > Le collectif 06 est composé de personnes qui ont débuté une marche depuis Nice pour rejoindre NDDL à Nantes. > Leurs buts : S’arrêter dans chaque ville pour organiser des réunions publiques, informer et alerter l’ensemble de la population sur les conséquences désastreuses du projet de la construction de cet aéroport. > A travers cette marche et en soutenant le collectif 06, montrons que nous sommes unis et organisés, que nous voulons ni de cet aéroport, ni de tous les autres grands projets inutiles imposés. Et qu’il est grand temps que les grands trusts cessent de s’approprier les terres qui appartiennent à la collectivité et aux travailleurs. Une projection de deux films aura lieu (sous réserve). Cette réunion sera suivie d’un pot et d’une soupe de l’amitié. (Prix libre et en soutien aux marcheurs).

Mercredi 19 décembre

Action à Rennes en solidarité avec la ZAD contre l’aéroport de Notre-Dame des Landes.

Depuis 6h30 ce mercredi matin, 19 décembre 2012, des opposants à l’aéroport de Notre-Dame des Landes, et au monde qui va avec, occupent le chantier VINCI de l’extension du centre commercial ALMA à Rennes.

Des personnes occupent une des grues.

Le chantier ne pourra pas démarrer ce matin !

L’occupation a pris fin à 10h45 mais a permis d’empêcher la journée de travail. Joli sabotage !


Non à Notre-Dame-des Landes

Les lycéens de Diwan ont manifesté ce jour à Carhaix

Les élèves du lycée Diwan de Carhaix, entre 100 et 150, ont manifesté ce mercredi vers 16 heures 30 pour dire non au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Malgré la pluie ils ont traversé la ville pour dire « Nann ! » clairement au projet. La manifestation a pris la direction de la mairie où les manifestants ont été reçus par le maire en personne, Christian Troadec. Une prise de parole bien préparée et bien argumentée par les lycéens a eu lieu. Le maire de Carhaix a tenu à les féliciter pour leur initiative et leur opposition à « un projet insensé et totalement dépassé ». La manifestation s’est alors dispersée dans le calme et les lycéens ont rejoint leur établissement tranquillement.

source : http://7seizh.info/2012/12/19/carhaix-nann-da-gkernitron-al-lann-les-lyceens-de-diwan-sont-dans-la-rue/


cet après midi, une quinzaine de personnes du comité 57 des opposants à l’aéroport se sont relayées à Metz autour d’une installation et ont diffusé des tracts. En voici quelques images.

Notre prochain rendez-vous est une projection-débat au café Jehanne d’Arc de Metz demain jeudi 20 à 20h.


Mardi 18 décembre

Bourges : Conférence du Comité local de Bourges pour le soutien à Notre-Dame des Landes

20h - Maison des associations, 28 rue Gambon à Bourges

*Parmi les luttes citoyennes, il en est une aujourd’hui qui défraie la chronique.*

Notre-Dame-des-Landes, petit village au nord de Nantes est sorti de sa torpeur depuis que l’Etat projette la construction d’un super aéroport.

Pourquoi tant d’opposition au projet ? Qu’est-ce qui peut bien motiver des milliers de personnes à soutenir l’irréductible village gaulois contre César.

Vous avez dit César ?

Pour essayer de comprendre les enjeux de cette opposition l’Association ki-6-col’, reçoit deux membres du Comité de soutien de Bourges aux opposants à l’aéroport Notre-Dame-des-Landes le mardi 18 décembre à la maison des associations à Bourges.

Dans une première partie, Daniel Déprez présentera l’historique du projet d’aéroport et les enjeux économiques, sociaux et environnementaux qui méritent débat en s’appuyant sur un diaporama pour illustrer son propos.

Dans un second temps, Jacques Masca présentera le Comité de soutien de Bourges, les raisons qui l’ont conduit à la création de ce comité, sa participation à la manifestation du 17 novembre. Il nous parlera des actions à venir et du développement de la lutte.

Un large échange avec le public clôturera la soirée.

Contacts :

- Tél : 06 83 13 41 44 - Courriel : nddlcomite18@laposte.net

En savoir plus :http://www.ki6col.com/?utm_source=copy&utm_medium=paste&utm_campaign=copypaste&utm_content=http%3A%2F%2Fwww.ki6col.com%2F http://www.ki6col.com/<>

- Marseille :

Prochaine réunion collectif marseillais mardi 18 décembre à 19h au Tableau Noir -60-64 rue Saint Savournin Marseille

- Saumur, mardi 18 décembre 2012 dès 18h30 au Café du Marché, rue du Marché à Saumur - création d’une collectif

- Arles : un petit groupe de marcheurs est parti le 08 dec de Nice pour rejoindre Nantes a pied . ils font des étapes d’environs 30km par jours . a chacune de leurs étapes ils proposent aux citoyens des villes dans lesquelles ils s’arrêtent, une discussion autour de NDDL mais aussi des grands projets inutiles de leurs région ils seront présent le 18 dec a 18h sous le kiosque a musique une soupe chaude sera servi en prix libre (ramener son bol et sa cuillère )


17 décembre

à Blois

Extrait du torchon La Nouvelle République

Le conseil municipal de Blois perturbé par des agitateurs

Eclats de voix, lancers intempestifs d’avions en papier, plusieurs membres du collectif de lutte contre l’aéroport Notre Dame des Landes ont perturbé les débats du conseil municipal de Blois consacré au vote du budget. Ils viennent d’être conduits vers la sortie par le service d’ordre.


Des nouvelles du collectif d’Orvault

Bonjour ! Ce lundi 17 décembre à 18h30 nous avons été une douzaine du COOPA (le comité orvaltais des opposants au projet d’aéroport) qui avons assisté (en silence comme il se doit) au conseil municipal d’Orvault. Auparavant nous avions donné à chaque conseiller municipal un exemplaire de notre appel à faire retirer les troupes de la ZAD. Double but : faire cesser les violences alors que les travaux éventuels ne peuvent pas commencer avant plusieurs mois, et cesser également de faire peser sur la collectivité les dépenses insensées de ce déploiement contesté.

Le maire étant absent pour raisons de santé, la proclamation lui sera transmise afin qu’une réponse officielle soit apportée. La presse sera tenue au courant des résultats. Jean-Claude

Copie de la proclamation :

Monsieur le Maire,

Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux,

Nous sommes des citoyens orvaltais réfléchis, opposés au projet d ?’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et témoins de ce qui se passe sur ce territoire situé à quelques kilomètres de notre commune.

Nous savons que la plupart d ?’entre vous soutiennent ce projet.

Néanmoins, nous venons vous demander d ?’user de votre influence pour que les forces de l’ordre se retirent de la désormais célèbre « ZAD ». Leur présence est en effet inutile et néfaste.

Inutile parce que le gouvernement s’est engagé à ne pas y entreprendre de travaux avant plusieurs mois, pendant que travaille une commission scientifique.

Inutile parce qu’avant les opérations policières engagés depuis deux mois, la situation y était très calme, l’occupation de maisons et de terrains ne portant préjudice à personne.

Néfaste parce que les affrontements que leur présence génère ont déjà fait nombre de blessés très graves et qu’un drame doit être évité à tout prix.

Néfaste parce qu’elle rend impossible le dialogue serein qu’a semblé souhaiter le premier ministre en créant une commission qui doit travailler pendant plusieurs mois.

Partisans ou opposants à ce projet, nous devrions pouvoir porter ensemble cette demande, d’autant que cette présence massive et inédite de forces de l’ordre a (et aurait) un coût incroyablement élevé (déjà plus d’un million d’euros)

Les membres du collectif orvaltais des opposants au projet d’aéroport à Notre Dame des Landes


Point sur la manifestation de saint Affrique de soutien à notre dame des landes et aux deux copains inculpés le 5 mars à Rodez

LA RESISTANCE EST EN MARCHE :

200 personnes ont répondu a l’appel, les quatre collectifs Aveyronnais étaient présent ( Marcillac-Rodez, Villefranche de rouergue, Saint Affrique et millau). le rassemblement était donné place de la mairie ou il y eu des chants, musique puis des prises de paroles. en suite nous nous sommes formésen cortége en direction de la gendarmerie pour demander la levé des poursuites envers nos deux copains( ou encore une fois de gentils, beau et forts playmobils nous attendaient sagement)puis nous sommes revenu en ville pour faire la premiére AG intercomité aveyronnais autours d’une bonne soupe et d’un vins chauds bienvenu proposés par le comité de saint aff ou des comptes rendus des différents comités fut exposé, un point sur les situations a notre dame et a la zad, des propositions d’actions communes et la prise d’un prochain rendez vous pour une AG inter comité le mardi 15 janvier trés certainement a Pont de Salars mais l’info se confirmera Pour millau nous avons décider de reagir le jour J de l’évacuation de la ZAD en ce retrouvant a 18H (donc se meme jours, pensez a regarder régulierement vos mail et tel) devant la sous préfecture de Millau.

Ensuite un rendez vous ce samedi au Mandarou a partir de 14h lors des GRANDES course de noel pour une présence sur le terrain et plus si affinité............ ;.. et pour finir prochaine réunion du comité le lundi 7 janvier 2013 à la loco, pour discuter des suites à donner au mouvement et à l’ORGANISATION du comité local .


bonsoir les zadeureuses, et bonsoir à tou-te-s les autres,

Des nouvelles de Bibendum-City où Sa Majesté Laid-Rôt est venue en grandes pompes se montrer au peuple pour une raison (presque) consensuelle : le retour des troupes d’Afghanistan. *Matin :* Comme il n’y a plus un once de terre où un ministre peu poser le moindre doigt de pied sans se faire interpeller par quelques solidaires aux luttes Notre-Dames-Landaises, Jean-Marc-le-Corrompu, droit dans ses bottes, s’entoure, à son habitude, d’une myriade de flics, gendarmes CRS et kisdéguisent en tout genre.

Nous fûmes une cinquantaine au premier rendez-vous du matin, un cortège bloqué à 500m de la zone des faits. Banderoles, tractage du chaland et petites chansons (un peu timide à cette heure-ci) au menu. Un rendez-vous "gentil".

(*réponse d’un passant à la tendue d’un tract :* "-Ah non !
- Heu pourquoi non Monsieur ?
- Parce que j’en ai marre des extrémistes qui bloquent la République... ...et je ne suis pas socialiste !")

Puis, en cortège, nous prîmes la direction du 92ème Régiment d’Infanterie, chantant et collant, accompagné-e-s de nos "anges gardien-ne-s". L’accueil au 92ème fût largement à la hauteur du danger que nous représentions pour la république, puisqu’il y avait au bas mot 12 camions de CRS, et le nombre de neuneux qu’il faut pour remplir tout ça !

Bilan de la matinée :
- Si nous avions été un peu mieux organisé-e-s/informé-e-s nous aurions pu aller serrer la pince à Sa Grandeur et lui glisser dans l’oreille ce que l’on pense de son foutu projet...
- Si les agents de l’état étaient mieux informés ils dépenseraient moins d’argent public pour encadrer Cinquante manifestant-e-s...

14h : Une délégation est reçue en préfecture par M. Guerin, responsable du cabinet de Sa Sainteté, et des Saouls-Prefets. Cinq personnes ont été reçues, qui ont remis une lettre à destination du Roi, demandant par la même l’arrêt des expulsions et de la présence policière, l’examen des dossiers de contre-enquête justifiant l’annulation pure et simple du projet d’aéroport. Nous avons profité de cette rencontre pour aborder un sujet plus local : celui de l’incinérateur de Clermont, nous sommes en lutte depuis 20 ans déjà, il est en construction. Suez, futur gérant confit la construction du bâtit à Vincy, pour l’anecdote.

Bilan de cette rencontre dans les cabinets :
- Ce fût un festival de langue de bois et de "je vous est compris"

15h30 : 150km/h sur l’autoroute A75 direction Coudes où Sa Magnificence rencontrait la populace invitée mais triée sur le volet. Il n’est pas commun de visiter une jolie petite bourgade d’Auvergne quadrillée par plusieurs centaines de bleus. Contôle d’ID, et parcage... Mais nous n’avons jamais pu être aussi proche de Sa Déité !!! Peut-être a-t-elle pu entendre nos appels à communion. On dirait qu’il y a un peuple fréquentable et l’autre non !

Bilan de cette promenade bucolique :
- 200 flics pour "canaliser" 20 militant-e-s, il est vraiment doué pour claquer l’argent public ce type !!!

Bilan de la journée :
- Peu nombreureuses, actions pas fantasques, mais comme on dit "on a rien lâché !", et ça fait toujours du bien de se bouger avec les camarades des autres comités.
- IL FAUT VRAIMENT QUE NOTRE COMITÉ S’ORGANISE UN PEU MIEUX. Bisous à tout-e-s. On vous aime, tenez bon ! Le Comité du 6-3 ! Petit Plus : reportage France 3 Auvergne sur une de nos actions de ce matin. le reportage nous concernant commence à 5,18 http://www.pluzz.fr/jt-12-13-auvergne-2012-12-17-12h00.html


trois banderoles faites localement pour soutenir la lutte contre l’aéroport ainsi que l’affiche du Café Repaire du Conflent de décembre. Les Pyrénées Orientales (66) sont avec vous dans la lutte, hier, maintenant et demain jusqu’au retrait définitif de ce projet inutile et destructeur.


ce Lundi matin, 17/12, occupation d’un rond point à Mirepoix (Ariège) par des membres du Comité09 de soutien à NDDL avec une jolie maquette d’un avion en train de se casser la gueule !

distribution de tracts en même temps.


Samedi 15 décembre

- Bruxelles : construction d’une cabane

photos de la construction d’une cabane / point info sur la place flagey (au dessus d’un parking vinci) : http://zadbxl.noblogs.org/videos-photos/ ; et un texte ecrit autour de l’action : http://zadbxl.noblogs.org/post/2012/12/17/entre-les-failles-du-beton-retrouvons-les-lieux-du-commun/

- Affénadou Suite aux luttes sans relâche pour préserver les champs, la forêt et le bocage nantais du béton armé, la Fée Nadou et ses farfadets organisent une cantine solidaire aux résistants de Notre-Dame-des-Landes le samedi 15 décembre à partir de 18h à La Cantine de L’Affénadou, près d’Alès.

Une soirée pour venir discuter, s’informer, manger ensemble, se rencontrer, se mettre en réseau, débattre d’actions possibles... et rire un bon coup !

- Aurillac : rassemblement à 11h. Cantal en Transition, la Confédération Paysanne et la Cant’ADEAR appellent à un Premier rassemblement cantalien de "soutien aux opposants au projet de l’aéroport de Notre Dame des Landes et de son monde" Samedi 15 décembre, à 11h, à Aurillac en bas du Square, au niveau de la statue des Droits de l’Homme

- Belin-Béliet : pique-nique à 11h place de la Mairie contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et contre contre tous les grands projets inutiles et imposés.

Pour répondre localement à l’appel à rassemblement des 140 comités de soutien sur la ZAD ce WE.

Quatre collectifs girondins ont été créés ces dernières semaines : Bordeaux, Libourne, Sud-Gironde et Bassin d’Arcachon-Val de l’Eyre - Nord des Landes. Les quatre comités sont en lien pour coordonner les collectes et soutiens matériels éventuels à acheminer sur la ZAD tout au long de l’hiver. pour soutenir les initiatives des occupants de la Zone À Défendre, en opposition aux expulsions de Notre Dame Des Landes pour demander une consultation systématique et démocratique des citoyens face à tous ces Grands Projets Inutiles Imposés, dont l’Ayraultport de Notre Dame Des Landes est devenu le symbole... pour réclamer des politiques responsables écologiquement et socialement, sur l’ensemble de nos territoires.

Alors que la situation économique, sociale et environnementale se dégrade chaque jour en France, la mobilisation contre Notre Dame des Landes est devenue le symbole de la lutte contre les grands projets inutiles qui : dilapident l’argent public au seul profit des multinationales détruisent des terres agricoles et des zones humides participent au saccage du modèle social issu de la résistance contribuent à la production de CO² et aux changements climatiques Nous vous attendons donc nombreux ce 15 décembre, à 11h, place de la Mairie de Belin-Béliet. Venez avec votre pique-nique !

- Chalon-sur-Saône (71) à 18h. Mobilisation de soutien à la ZAD Place de l’Hôtel de Ville Apporter des petites bougies, des avions, des vaches, ... Parlez-en autour de vous....

- Chambéry.

Le Comité de soutien 73 à Notre-Dame-des-Landes organise une grande action de rue : Samedi 15 décembre 2012 à 10h devant la Mairie de Chambery Si l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes est une aberration écologique, c’est également un gaspillage d’argent public. La délégation de service public de l’aéroport à Vinci pour 55 ans va coûter cher au contribuable (desserte routière, ferrovière, tram, gare...), au profit des actionnaires à qui il est annoncé un rendement de 12% ! En Savoie aussi, ce grand constructeur sévit : il s’enrichit grâce à nous via le partenariat public-privé concernant des parkings de la ville de Chambéry. Afin de manifester notre soutien aux occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, et aux autres mouvements de la protection des terres agricoles et naturelles (opposants aux gaz de schiste, à la liaison ferroviaire Lyon-Turin, etc.), nous recouvrirons symboliquement les panneaux mentionnant Vinci dans la ville de Chambéry. Rendez-vous à 10h devant la Mairie de Chambéry pour lapréparation des panneaux puis déambulation-recouvrement en groupes.

Les occupants de la ZAD luttent contre une infrastructure écologiquement et socialement inutile : ils luttent pour un mondeplus juste ! En réponse, ils reçoivent de violents assauts des forces de l’ordre, dont les conséquences sont même dénoncées par des médecins... il faut les soutenir ! Venez nombreux, les occupants de la ZAD ont besoin de nous tous !

- Figeac : diff de tracts : venez nous rejoindre, nous serons sur le marché de Figeac samedi matin 15 décembre, nous serons visibles, nous aurons panneaux, tracts...

- Metz : une distribution de tract sur le marché de Metz le samedi 15 décembre de 10h à midi

- Nancy : Rassemblement à 14h place Stanislas à Nancy pour construire un nouvel aéroport inutile.

- Nyons (26) manif de soutien aux opposants et zadists devant la mairie de a 14h.

- Paris Xème : réunion du comité réunion samedi 15/12 à 11h30 au café la petite Louise, 52 rue du chateau d’eau (face à la mairie du 10ème) 75010 Paris. collectif.NDDL.Paris10@gmail.com

PDF - 286.1 ko

- Paris, Inoguration du Tram 3 avec la présence de François Hollande

Une escrotte ramène les personnalités telles que le préfet de Vainci et le PDG de Loire atlantique à leur domicile dans le commissarième arrondissement de Paris à l’issue de l’inauguration du tram T3. En présence de B. Delanohé ohé ohé, ils ont serré des mains et lancé un appel à projet qui s’inspirerait du projet d’aéroport à Notre Dame des Landes pour Notre Dame de Paris. Le tram pourrait relier Paris/ Pantin/ Nantes, et même ….Turin ! pourquoi pas, en traversant des territoires bourrés de potentiel !

http://www.youtube.com/watch?v=ZiAQK5ZZ3Fk

http://www.youtube.com/watch?v=9NJZ_ka-Res

- Le Puy en Velay (43) : tractage déambulatoire festif, convivial et familial rendez-vous devant la préfecture à 10h avec le comité de soutien Haute Loire.

* L’objectif est de se réunir dans une ambiance festive, joyeuse et familiale afin de montrer notre solidarité et notre soutien aux personnes investit dans la protection des 2000 hectares de bocage et de zone naturelle de la ZAD et d’informer les citoyens sur ce qui se passe là-bas ainsi que sur l’existence d’un comité de soutien dans le secteur du Puy en Velay * Le tract qui sera diffusé sera imprimé en quantité cette semaine (si vous souhaitez en imprimer de votre côté, demandez-le par mail et faites-le sur du papier de couleur...réglementation oblige) * Emmenez de quoi se faire remarquer : instruments de musique, casseroles, sifflets, mégaphone, kazou, déguisement clownesque, banderoles, pancartes, drapeaux (sans étiquette syndicale ou politique ) * Soyons inventif pour les slogans ("des légumes pas du bitume", "oui aux oiseau non aux avions", "non à l’aéroport et son monde"....) * chansons de lutte pour celles et ceux que ça intéresse : https://zad.nadir.org/spip.php?article442 * APPEL aux artistes !

- Pontonx sur l’Adour (40) : assemblée générale pour créer un comité de soutien à lutte de Notre Dame des Landes dans le département des Landes (40). Samedi à Pontonx sur l’Adour à 15h (maison des associations)

- Privas (07), manifestation à 10h devant la préfecture Manifestation de soutien aux opposants au désastreux projet d’aéroport à Notre dame des landes : à 10 heures, devant le préfecture de Privas, à l’appel du collectif 07 de soutien aux opposant-e-s à l’aéroport de Notre-Dame des landes. (Voir tract ci-joint). D’autres actions sont en cours localement.

- Quimper :

Le collectif de Quimper appel a un rassemblement général de tout les collectifs du Finistère ainsi qu’a toutes personnes étant contre le projet de l’aéroport de Notre Dame Des Landes  : samedi 15 décembre a 14heures a Chateaulin (aire de covoiturage-voie express)

venez le plus nombreux possible une action a été prévu et organisée apportter de quoi construire bois pointes vis marteau tournevis banderolles écriteaux pancartes etc... bombes de couleur habituel(noir jaune rouge).

Se projet ne doit jamais abboutir Ensemble ont vaincra vinci ensemble ont vaincra ayrault tous solidaire

vinci dégage résistance et sabotage

- Saint-Affrique

Nous appelons toutes et tous, les Saint-Affricains comme les comités Notre-Dame-des-Landes des environs, et plus largement toutes celles et ceux qui refusent le tout-bétonnage et le tout-sécuritaire, à nous rejoindre à Saint-Affrique le 15 décembre.

Avant les fêtes, montrons que nous sommes nombreux et déterminés à refuser ce projet inutile et nuisible ainsi que toutes les répressions policières qui l’accompagnent. Une manifestation régionale démarrera à 16h place de la mairie. Elle sera suivie d’une assemblée générale de coordination des différents comités de la région pour envisager des perspectives de lutte commune en 2013. Gardarem Notre -Dame, l’aéroport ne se fera pas !

- Saint-Jean de Maruejols (30) : manifestations

- Tours : Une manifestation est appelée le 15 décembre à 15h place Anatole France précédée d’une projection sur la fac des tanneurs le mercredi 12 décembre à 18h (avec un rendez-vous devant thélème), d’une projection à l’IUT (pas plus d’infos pour le moment) et peut être sur le site de grandmont en sciences aussi. La lutte s’organise vraiment partout !


Dimanche 16 décembre

- St Jean de Maruejols (30) manifestations


Lundi 17 décembre

- 17 Décembre, Clermont-Ferrand : Manifestation pour le venue de Jean-Marc Ayrault RDV à 10h, Place Gaillard

PDF - 63.8 ko

Sa grandeur sera/serait à 10h30 Place de Jaude, puis vers 11h30 au 92ème Régiment d’Infanterie, rue Augier avant de repartir vers 15h30 pour Paris. L’appel lancé par le comité 63 est de se réunir Place Gaillard (plus proche de Jaude non négociable) pour celles et ceux "qui ne veulent pas avoir de problème" dixit le saoul-préfet.

Le journal auvergnat la montagne du 8 décembre annonce la visite de Jean-Marc-Ayrault : C’est une exclusivité La Montagne. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault se déplacera en Auvergne, à Clermont-Ferrand précisément, le lundi 17 décembre prochain. Si peu de choses filtrent encore de ce voyage officiel, il semble que le déplacement du Premier ministre soit exclusivement et entièrement réservé au 92e Régiment d’Infanterie de Clermont-Ferrand, où il assistera le matin à une cérémonie de prise d’armes avant de consacrer plusieurs heures aux militaires et à leurs familles. L’occasion aussi et surtout de montrer que les promesses du président François Hollande ont été tenues sur son engagement de campagne concernant le retrait des troupes françaises d’Afghanistan.

- Lundi 17 novembre à Valence : soirée info-tour bouffe discussion à 19h au Labo.

PDF - 1.3 Mo

- 17 Décembre, Var Réunion du Comité dans les locaux de la confédération paysanne, 19h, Maison du Paysan, ZAC La Gueiranne, Rte du Vieux Cannet, LE CANNET DES MAURES


15 décembre

- Périgueux : REpéage gratuit

Sur le béton de VINCI bien sûr


14 décembre

Périgueux : parking gratuit


samedi 8/12, opération péage gratuit à la sortie de l’autoroute Vinci à Pamiers. autres actions en cours, on ne lâche rien !


Notre-Dame-des-Landes : Manifestation pendant la visite de Jean-Marc Ayrault en Auvergne

Des militants contre la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont profité de la venue de Jean-Marc Ayrault dans la capitale auvergnate pour manifester le 17 décembre 2012.

Le premier ministre s’est rendu à Clermont-Ferrand ce 17 décembre pour la cérémonie de dissolution du groupement tactique interarmes "Wild Geese" engagé en Afghanistan de mai à novembre 2012.

Article


12 décembre

- Dinan : viaduc filtrant

Le comité de soutien à NDDL organisait le mercredi 12 décembre un "filtrage" de la circulation et une distribution de tracts sur le viaduc de Dinan.

"Le comité contre le projet d’aéroport se manifeste - Dinan jeudi 13 décembre 2012 ouest France

Une trentaine de personnes ont exhibé des panneaux et banderoles sur le viaduc de Dinan, hier, un peu après 18 h. Une première réunion, jeudi dernier, avait enclenché la création d’un comité local du pays de Dinan contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Le jugement, autorisant la destruction des cabanes construites sur le site par les opposants au projet, était l’occasion de lancer la première action de ce comité local. Et aussi de l’officialiser.

L’objectif du comité est d’apporter « un soutien matériel et moral aux occupants de Notre-Dame-des-Landes, faire pression sur les élus locaux qui soutiennent le projet, informer réellement et sensibiliser le grand public sur la réalité de ce projet », annoncent les opposants locaux.

La projection d’un film sur ce projet d’aéroport est envisagée jeudi 20 décembre, au cinéma Vers le Large, suivie d’une soirée débat."


10 décembre

- Paris : manif Pour assurer la sérénité lors de la manifestation contre l’aéroport à Notre Dame des landes du 10 décembre dernier à Paris, les farces du désordre, sous les ordres de Jean-Marc ce héros étaient présentes. Elles ont même fait preuve d’un grand courage, en expulsant légalement une cabane construite sur la place de la fontaine des Innocents.

http://vimeo.com/55522122#

http://www.youtube.com/watch?v=g2fWue1D2p0


7 décembre :

- Nantes : intervention à la conférence "Ou en est-on du projet de territoire pour 2030 ?"

Conférence. Après 2 ans de foisonnement citoyen avec « Ma ville demain », les élus de Nantes métropole vont définir leurs orientations. Avec le président de Nantes métropole, Gilles Retière. Vendredi 7 décembre, 18 h 30, CCO. Contact : 02 40 99 49 36.

"Salut les Cop-a-inEs, je suis allée à la conférence de Retière hier soir et y’avait une bonne quinzaine de Cop-a-inEs qui étaient là. Voilà ce que j’ai dit à Retière (qui donne un aperçut de la conférence) :

Bonjour, moi c’est Camille, je suis jeune je sais pas quoi faire de ma vie. Moi j’ai pas été à Rio (il venait de dire qu’il était allé à Rio avec ses copains) et du coup comme je savais pas quoi faire je suis venue ici. J’ai eu du mal à comprendre l’objet de cette conférence mais ça c’est peut-être parce que je suis jeune.

Bon, vous avez dit « nous », vous avez parlé de « méthode de consultation » et organisé cette conférence dont personne ne connait l’existence (vous avez vu la foule de ‘citoyenNEs’ présentEs dans cette salle !). Mais bon c’est pas grave parce que « vous avez une connaissance très fine des territoires et de leurs acteurs » (citation de son copain sur l’estrade). Alors finalement pourquoi leur demander leur avis ? Aux acteurEs. Je veux dire les vrais acteurEs. Les vrais gens. Pas les éluEs.

Ah si ! On nous demande notre avis. Notre avis sur une vision globale en 2030. Chouette ! Globalement, globalement, globalement c’est globalement flou et localement nous avons donné notre avis et on était 30 000 (illes sont combien ceux qui ont répondu à la ‘vision globale’ ? 12 000 et vous avez trouvé ça conséquent).

Comment vous le dire autrement ? Cet aéroport on n’en veut pas.

Et Notre- Dame-Des-Landes et Vigneux-de-Bretagne et le Temple et la Paquelais et les Ardillères ne sont peut être pas des « villes qui comptent ». Mais bon, comme « à Nantes c’est la campagne », qu’il y a de l’herbe sous le tramway et qu’en plus, elle, c’est une « ville qui compte », elle peut bien aller écraser un peu les terres agricoles alentours pour « s’ouvrir à l’international ». Et puis comme vous nous avez dit que « la consommation d’espace agricole sera plus faible s’il y a l’aéroport » on est rassuréEs.

En plus ces terres elles sont habitées par des « squatteurs », des « terroristes » arméEs de marteaux et de planches qui se réunissent en ce moment pour savoir où faire pousser leurs légumes pour qu’ils sentent autre chose que la lacrymo.

En réalité monsieur quand vous dites « squatteurs »…..

Le copain de Retière sur l’estrade : « Oui bon, Globalement on a compris l’idée, votre question Mademoiselle »

Oui bah vos copains dans la salle quand ils ont posé des questions vous les avez laissé terminer. Ma question ? Euh… (inventons une question rapidement) Quand vous parlez de « squatteurs » vous voulez faire peur, vous voulez faire peur pour justifier du déploiement de vos forces du désordre. Mais est-ce que c’est pas vous qui avez peur parce qu’on s’inscrit pas dans le système ? Vous savez pas à qui vous adresser. Nous on n’a pas d’éluEs , on n’a pas de représentantEs. Ce qu’on aime c’est être ensemble et partager des truc s avec nos voisins et marcher dans la gadoue…

Le copain de Retière sur l’estrade : « Monsieur Retière répondra à votre question plus tard on va écouter Monsieur »

Ah bah non ! Vous avez répondu à toutes les autres questions directement (et vous avez fait le même coup pour l’autre intervention sur la ZAD). Alors ?

Retière (enfin !) : « Moi j’obéis aux lois »

C’est tout ?

Merci Monsieur Retière (Entre nous, pendant la conférence, il a quand même évoqué l’idée que l’aéroport ne se fasse pas tout en disant que ce serait la « pire des catastrophes »)

Les phrases de Retière qu’on retient :

« Il faut prendre le temps d’expliquer aux gens, même ceux qui n’ont pas un niveau master »

« Le sujet des Roms est du pouvoir de Police de chaque maire »

« On n’est pas là pour donner un peu de bonheur et un peu d’espoir pour le retirer le lendemain »

« Les élections sont en 2014, je ne vais pas aujourd’hui révolutionner le système »"

-  Périgueux : péage gratuit

- Genève : sabotage de chantiers

lu sur indymedia nantes

Un peu de bon sens, un peu d’essence... Bétonneurs de tous poils, il n’y a pas qu’à Notre-Dame-des-Landes, que vous nous pourrissez l’existence.La nuit du 6 au 7 décembre, au chantier du nouveau quartier de Saint-Georges à Genève, nous avons mis hors d’état de nuire une de vos machines à détruire.

On veut voir Vinci, Groutbor, sa filiale suisse présente sur ce chantier, leurs compères et confrères hors de nos vies et on remettra ca autant qu’il le faudra.

URBANISME DEGAGE RESISTANCE ET SABOTAGE


6 décembre

- Bruxelles : entrée de l’aéroport de NDDL au musée de l’aviation ...

vidéos d’actions le jeudi 6 décembre : https://vimeo.com/55674239 et https://vimeo.com/55674238

Communiqué : Ce jeudi 6 décembre 2012, le Comité Ecoumènique de Bruxelles, fraction librecommelair du comité de Mexico, a accompli coup sur coup deux coups d’éclats voire deux coups d’éclate.

A 15h précises, le comité a pénétré dans le Musée Royal de l’Armée jusqu’au hall consacré à l’Aviation, pour y inaugurer une nouvelle pièce : la maquette du projet d’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes. Recueillement solennel, coupure de ruban, discours. Le tout sous l’oeil de la caméra de notre média indépendant.

Peu de temps après, le comité s’est transformeurisé en avion arborant sur ses ailes en carton biodégradable la cocarde “QASSAM VINCI”. Cette sorte de tortue romaine à réaction a cherché à atterir sur le terrain de l’Ambassade de France de Bruxelles, sans succès toutefois puisqu’il a été contraint de s’écraser sur la porte vitrée de l’entrée Sud.

Résultat de la journée ? Bruxelles 2 – F.C. Liège 0.

A très bientôt ! (Et salut à tous les zadiens de la terre !)

http://zadbxl.noblogs.org/post/2012/12/15/videos-et-photos-dactions-de-solidarite-a-bruxelles/

- Guilvinec : manif à l’occasion de la venue du ministre des transports

vidéo ici : http://www.cornouaille-ecologie.eu/spip.php?article2076


- Bruxelles : sabotage de machines lu sur indymedia nantes

L’attaque contre Vinci et le monde qu’il aménage ne connait pas de trêve. Des mines d’uranium aux centres de rétention en passant par l’aménagement de chaque quartier de nos vies, il y a mille raisons de s’attaquer à eux, partout. Ces derniers jours, à Bruxelles, les machines d’un chantier Eurovia de Vinci ont été sabotées. Solidarité avec les individuEs en lutte sur la ZAD (près de Nantes) contre ce monde et son aéroport !


- Rennes : lecture d’un courrier au festival de Bruz

un courrier de Frederic Back, un réalisateur de film d’animation de renommée internationale, qui est de tout coeur avec vous, a été lu lors du festival de Film d’Animation à Bruz, début décembre.

PDF - 117.7 ko

Ce courrier

Documents joints