Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Actions et solidarités > Messages & communiqués de soutien > Messages de solidarité VI à partir du 27 décembre

Messages de solidarité VI à partir du 27 décembre

jeudi 27 décembre 2012, par zadist

Fevrièr

Bonjour , En cas de tentative d’evacuation de la ZAD , on sera là !


merci pour ça Lettre ouverte du mouvement armé au préfet de Loire atlantique, M. Christian de Lavernée. j’ai pleuré de joie et de douleur.... vous êtes génial(es) !!! N’arrêtez jamais.

je vous nettoierais les yeux. je vous prendrai dans mes bras. je ferai tout pour que vous puissiez aboutir. on a une seule planète. notre destin est le même.

je crois il nous reste peu de temps il faudrait être parfait pour qu’on réussissent sinon l’humain va que être qu’une trace sur cette planète. Vous êtes sur le bon chemin !

Il faut accélérer les choses.

merci pour votre accueil chaleureux et humaine. merci bcp à Baptiste et Alice, vous êtes superbes... merci pour ce triathlon aveyronnais R. zadist


27/02 - Mon amoureuse et moi étions à Nantes ce samedi, on a vu de visu , on a lu, on a entendu et on a vu à la télé... Cette subtile manipulation ne nous a pas échappée. Comme en plus on a pris plein de lacrymos et de grenades assourdissantes dans les yeux et les oreilles, ça nous a agacé. On continuera à aller faire les recensements naturalistes avec notre groupe mais vous pourrez aussi compter sur nous (2) en cas de coup de force. Hasta la victoria. Siempre.

1er janvier 2014

16 mai

5 mai

On a retrouvé les bottes perdues dans la boue pendant le festizad... elles se sont échappées pour vivre une autre vie loin de la civilisation !!


C’est bien triste.... d’apprendre une nouvelle pareille.
Il n’y a pas lieu de se réjouir et de "célébrer" ce grand " honneur".
Par contre, la Ministre de l’Écologie doit bien rigoler….

De plus, je trouve que c’est un mauvais coup porté aux zadistes
qui sont à juste titre méfiants des envolées, exploitations et
récupérations médiatiques. ( Vous voyez bien que la République
n’est pas aussi mauvaise que cela avec ses opposants...)

La France s’assoie sur ses propres lois – La loi sur l’eau par exemple-
Elle vend des centrales nucléaires à un pays où la menace sismique est permanente…
(C’est vrai que Sarkozy, lui, voulait en vendre à la Lybie –grâce au silence de toute la classe politique ! )

Mais youpi, on a sécurisé nos futures mines d’uranium au Mali (réserves plus importantes qu’au Niger ) Les mines d’uranium du Mali sont d’ores et déjà promises à AREVA….

Les honneurs venant de ce gouvernement, on les refuse, surtout venant de la Ministre de l’Écologie. Je n’ai rien contre cette femme, mais je combats ce ministre et ce gouvernement qui, en plus, se dit de Gauche.

Christian Moreau

La Révolution française avait aboli toutes les décorations de l’Ancien Régime, mais grâce à Napoléon Bonaparte….

21 avril

Ils veulent le faire, leur putain d’aéroport
Sans ce soucier de l’argent qu’ils évaporent
Ce n’est pas un hasard si Ayrault rime avec blaireau
Et que le gouvernement le suit comme un troupeau
Ils essayent bien évidemment d’ignorer la raison
Monsieur Hollande n’écoute même pas notre version
Pourtant la notre semble bien vrai
C’est celle d’un peuple qui se sent délaissé
Le combat commence avec hargne et courage
En unissant nous formons plus qu’un seul visage
Place alors à la face de la résistance et du savoir
Notre persistance finira bien par les avoir
Je n’ai que 16 ans et j’écris ces quelques phrases
Car en nous réunissant, notre voix les écrasent
Ne pas baisser les bras, tel est ma devise
Ensemble nos idées ne seront jamais soumises
Alors venez, entrez dans l’action
Pour que ces escrocs comprennent la leçon
Notre-Dame-des-Landes ne leur appartiendra jamais
Le combat ne fait que commencer !

Cahuette. 16 ans et de tout coeur avec vous !


Le carrefour

Aujourd’hui Samedi 20 avril l’occupation militaire du carrefour de la Saulce prend fin, après une durée de 146 jours

Le carrefour, lieu symbolique autant que stratégique est libre et les chemins qu’il offre sont ouverts. Un carrefour représente des possibles et des choix multiples, jusque là entravés par une présence policière. Celle-ci, mercenaire de Vinci et son monde, l’a tenue pour verrouiller ces chemins du possible, ne laissant ouvert que la voie du béton, de la haine du vivant, de la soif du contrôle et de la domination. Alors, il faut danser et chanter sur ce carrefour, célébrer cette ouverture vers les champs du possible. Et puis, il faut s’y asseoir pour un pow-wow de toutes les tribus. Nous devons réaffirmer notre humanité, resituer notre combat, et parfois notre violence, pour sa survie.

Un-e camarade écrivait récemment : "La violence n’est pas et ne sera jamais une fin en soi. Notre adversaire, ce n’est pas le politicien ou la politicienne, le journaliste ou la journaliste, le gendarme ou la gendarme. Notre adversaire, c’est la déshumanisation du monde. Derrière chaque uniforme ou rôle officiel, il y un homme ou une femme qui peut encore se reconnecter au monde sensible." Dans cette conscience réside le lien ténu, mais vital entre la fin et les moyens, le monde réel et nos rêves, notre connection au monde sensible. Ils l’ont perdu, nous devons la garder, la préserver comme une espèce en voie de disparition, comme des tritons crêtés et les salamandres. Même en nous battant, surtout lorsque nous nous battons.

Là, réside un des malentendus entre opposant-e-s. Le carrefour n’est pas un choix entre violence et non-violence. Le carrefour est et n’est pas. Le carrefour, comme la ZAD, est partout, tout comme l‘Opération César, Vinci et son monde. Notre Dame des Landes n’est qu’un front dans une bataille mondiale. Une tribu est née à NDDL, composante d’une nation sans état et universelle, éparpillée à travers le monde mais unie au-delà de tout programme politique, de tout sigle ou drapeau. Elle se reconnaît et se reconnaitra, parce qu’elle va se remettre en marche sans attendre un demain, parce que aujourd’hui lui suffit. Demain sera ce que l’on en fera.

Aujourd’hui, c’est le temps des semailles.

Digger

To everything (turn, turn, turn)
There is a season (turn, turn, turn)
And a time for every purpose under heaven.
A time to be born, a time to die
A time to plant, a time to reap
A time to kill, a time to heal
A time to laugh, a time to weep.
A time to build up, a time to break down
A time to dance, a time to mourn
A time to cast away stones
A time to gather stones together.
A time of war, a time of peace
A time of love, a time of hate
A time you may embrace
A time to refrain from embracing.
A time to gain, a time to lose
A time to rend, a time to sew
A time of love, a time of hate
A time of peace. . . I swear it’s not too late

20 avril

Bonjour à Toutes et Tous,

Je me réjouis de l’annonce de la fin de l’occupation militaire de la ZAD.

Je m’associe à la joie de tou-te-s ce-lles-ux qui ont lutté avec courage, dignité, abnégation pour libérer ce territoire, chacun-e selon ses moyens, idées, méthodes afin que la vie puisse à nouveau s’y dérouler paisiblement.

On est en droit de penser que les actions de ces derniers jours, à la ZAD et partout en France, ont pu être décisives.

Depuis octobre 2012, le soutien populaire grandissant ne fut pas en reste.

Une pensée solidaire pour les personnes qui ont été blessées par les militaires, mis en gardes à vue, emprisonnées au cours de ces derniers mois de lutte.

Ensemble, on ne perd pas toujours.

Nous restons néanmoins vigilants, la lutte continue.

Amitiés,


SALUT LES CAMILLES !!!

Y SONT PARTIS... BON DEBARRAS !!!

Vous allez pouvoir enfin revivre et penser sérieusement à la mise en culture et pour certain(e)s la re-mise en culture de la ZAD !!!

MAIS... ATTENTION !!! ce n’est pas pour autant que nous sommes tranquilles :

- cela peut être une mise en scène (sans mauvais jeu de mot... car ils étaient vraiment déguisés en "légion romaine" !!!), et ils pourraient revenir de plus belle,

- on ne doit pas se leurrer... les politiques, avides de domination, sont toujours là, et emploiront les mêmes méthodes policières dès que Vinci leur demandera,

- évidemment, les politiques n’ont rien compris au rapport des scientifiques, et ce n’est surement pas pour cela qu’’ils semblent calmer le jeu. S’ils calement le jeu, c’est plutôt pour faire oublier à la population les méfaits qu’ils ont commis, afin de repartir en campagne électorale comme s’il n’y avait rien eu (le pire c’est que la population oublie effectivement très vite...),

- il serait donc peut-être prudent de rester encore et toujours sur la défensive, comme vous avez si bien su le faire, et conserver la surveillance permanente sur la zone ; et il serait peut-être bien aussi de continuer les infos régulières sur le site internet,car cela nous permet d’agir ou réagir lorsque le besoin s’en fait sentir.

On aura gagné lorsque le projet sera abandonné, et ON VA GAGNER !

2 CAMILLES


Salut à tod@s,

Tout est dit dans le titre, je viens de prendre connaissance de votre libération sur le site.

j’espère que ça va être l’occasion de résoudre quelques petites tensions sensibles dans les diverses productions de textes, ET surtout l’occasion de dynamiser tout vos projets. De mon point de vue ça prouve que toutes les tactiques tant qu’elles n’empiètent pas sur les actions et/ou l’intégrité des unes ou des autres sont respectables.

Votre courage, votre détermination et l’engagement de tousses est exemplaire à bien des égards même si c’est pas toujours simple.

Vous suscitez chez moi, non pas de l’admiration mais un profond respect.

J’espère pouvoir revenir vous voir bientôt, je vous embrasse tousses (imberbes, à barbe, à couettes, ou à crête), profitez bien ;-)

kmille doigtdanslengrenage

19 avril

Bonjour à vous tous,

Chaque jour, j’essaie de suivre le fil de l’info via votre site nadir, et je vous dis ’chapeau’ !

J’ai vu bien sûr, ces derniers temps, éclater la divergence des points de vue ZADistes / ACIPA. ça fait un peu mal.

C’est énorme ce que vous faites, c’est énorme ce qui est en train de se passer, ce qui pourrait arriver à NDDL. Il ne faut pas perdre cette lutte. C’est pour l’avenir de tous, j’en suis persuadé, il faut qu’il y ait là un exemple du possible d’un autre monde, le vrai...

Il y a eu beaucoup de chemin (et de chemins) de réalisé, mais il en reste encore beaucoup à faire (malheureusement,). Que Vinci abandonne la propriété des terres, que la pression citoyenne mette en lumière le fait que l’état brade les biens publics au privé pour les détruire, ce qui est particulièrement moche quand il s’agit de forêts et de nature en général. La tache est énorme mais le temps est pour nous. Pour cela, nous avons besoin de faire pression de tous côtés par tous les moyens. La présence (et la résistance) sur place, les réunions d’information ici et là dans toute la France, la presse, les juridictions européennes et même les discussions de bistro. Tous ces moyens sont nécessaires. Gardons en tête que cette lutte ne peut être que gagnée pour que cela fasse boule de neige. Vous n’êtes pas seuls, loin de là et seuls quelques dirigeants PS méritent l’irrespect, à mon sens.

Mr Durand fait des erreurs, vous en faites sûrement, on ne saura jamais quelle action était plus nécessaire que l’autre, mais l’énergie doit être portée sur l’incarnation de ce rêve que chacun porte et que vous réalisez. Vous êtes en train de construire ce nouveau monde dont l’ancien aura besoin pour survivre.

Votre tâche est ardue, mais vous êtes les meilleurs !!!!

Je suis un peu bisounours, un peu pacifiste, je ne vis pas sur la ZAD, mais j’ai tous envie de vous serrer dans mes bras, de vous donner une énorme patate pour que vous ayiez la force de continuer avec la sérénité de celui qui sait que son combat est le bon.

Enormes et chaleureux bisoux

ben

18 avril

Message du Pérou !!! :)

Expresar nuestro repudio a las "soluciones" violentas y represivas frente a las demandas por derechos ! Esperamos que se resuelven los problemas legales de las personas, principalmente jóvenes ! Tienen los campesinos que serán afectados algún otro recurso para seguir defendiendo sus tierras ? Un abrazo !

Marco Arana Coordinador général de Tierra y Libertad Y Grufides http://www.grufides.org/ Contra la grande mineria en Cajamarca Péru y Conga.


Depuis Barcelone, nous voulions vous signifier notre soutien. Merci pour votre combat et votre engagement contre cet aéroport inutile et destructeur.

Ne lâchez rien, tenez bon, cette lutte vaut le coup et sera récompensée à coup sûr.

A bientôt sur la ZAD !

Salut a tous les gens, libres militants, au ZAD , je suis un jeun Marocain , j’habite a IMIDER au Sud-est du pays, où on a mener dans un sit-in ouvert depuis le 01/08/2011 pour revendiquer nos droits légitimes et luter contre les politiques de marginalisation et de destruction de notre environnement par la société métallurgique d’Imider ( SMI ) du holding royale SNI (ONA auparavant )...

j’ai rencontrer un des militants de ZAD (SYCAK) qui nous a visiter il y a quelque jours a Imider, et après, j’ai bien comprend le problème des gens de ZAD (Accaparement des terres pour construire un aéroport) qui ont résister il y a environ 4 ans…

D’ici, je réclame ma solidarité avec tous les militants de cette cause et je souhaite la réalisation de leurs revendications.

Mohamed

Imider


17 avril

Bonjour, merci pour la publication de la déclaration de soutien de la coordination des mouvemnts de paysans indiens. J’avais assisté au passage des paysans Indiens en Europe l’été 1999, ils protestaient contre la marchandisation du vivant et donc de l’agriculture, à l’Organisation Mondiale du Commerce. Leurs actions de résistance non violente ont inspiré nombre d’actions des paysans altermondialistes français (de la Confédération Paysanne), et probablement, directement ou indirectement, les mouvements des faucheurs volontaires, et celui des semeurs volontaires, dont je fais partie.