Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Qui sommes nous ?

Site des occupant⋅e⋅s de la ZAD, territoire prévu pour la construction du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

La ZAD, c’est pour les aménageurs la Zone d’Aménagement Différé ; pour nous une Zone À Défendre : un bout de campagne à quelques kilomètres de Nantes (Bretagne) qui devrait, pour les décideurs, laisser place à un aéroport international.

Leur projet est de construire une plate-forme économique « Grand Ouest » d’envergure internationale allant de Nantes à Saint-Nazaire, qui ne formeraient plus qu’une seule et grande métropole. La réalisation de cette plate-forme demande de maîtriser tant le ciel, la mer, que la terre à travers le remplacement de l’actuel aéroport de Nantes par un nouveau à Notre-Dame-des-Landes, mais aussi l’agrandissement du port de Saint-Nazaire, la construction de nouvelles routes et autoroutes…

Nos désirs, en venant habiter sur l’emplacement prévu de l’aéroport, sont multiples : habiter sur un territoire en lutte, ce qui permet d’être proches des personnes qui s’y opposent depuis 40 ans et de pouvoir agir en temps de travaux ; profiter d’espaces laissés à l’abandon pour apprendre à vivre ensemble, à cultiver la terre, à être plus autonomes vis à vis du système capitaliste.

Ce site recueille des voix du mouvement d’occupation. Des voix plutôt que la voix : nous sommes une multitudes de groupes et d’individus avec des idées communes mais aussi beaucoup de différences.

Plus

À la une

Nouvelles du front

  • Lundi 23 avril - 15ème jour d’occupation militaire

    23 avril

    L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. L’Etat nous menace d’un retour des expulsions si on ne signe pas de COP (Convention d’Occupation Précaire) Individuelle d’ici au 23 avril, ce qui est contraire à notre désir de trouver une solution collective. On reste en ALERTE EXPULSIONS ! On vous appelle (...)

  • Dimanche 22 avril - 14ème jour d’occupation militaire

    22 avril

    L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. L’Etat nous menace d’un retour des expulsions si on ne signe pas de COP (Convention d’Occupation Précaire) Individuelle d’ici au 23 avril, ce qui est contraire à notre désir de trouver une solution collective. On reste en ALERTE EXPULSIONS ! On vous appelle (...)

Infos pratiques

Groupes de la ZAD

Textes

  • Communiqué : Résistance et sabotage, saison 2018 - Le cas Louis XVI

    23 avril

    [Texte repris d’Indymédia Nantes : https://nantes.indymedia.org/articles/41065] Nous, l’amicale Verts Chers, avons attaqué des dépanneuses d’une entreprise collaborant aux expulsions de la zad de NDDL. A l’avenir, il y réfléchiront à deux fois ;) Le 9 avril 2018, l’Etat entamait sa tentative d’écrasement de la ZAD. 2 500 flics et une armée de machines ont encerclé la zone, détruit un tiers des cabanes, blessé 260 camarades et interpelé 60 autres. Et, ce bilan n’est que provisoire, car quel que soit le (...)

  • DECLARONS NOUS TOUT-E-S SUR LA ZAD !

    22 avril

    La Préfecture nous pousse à nous régulariser... en déclarant des installations agricoles individuelles. La Préfète a donné jusqu’au 23 avril pour remplir ce formulaire, sous menace de venir expulser et détruire les habitats qui n’ont pas été démolis la semaine dernière. Formulaire qui par ailleurs n’est qu’une étape sans aucune garantie puisqu’il s’agit de déposer des "candidatures" qui seront traitées par les services de la préfecture, uniquement sur des critères agricoles et notamment en fonction de leur (...)

Anti Répression

  • Appel à manifestation contre la répression

    23 avril

    Parce que les rues de Nantes sont occupées par plusieurs centaines de policiers, gendarmes, … depuis le 9 avril, avec leur hélicoptère, leurs canons à eau, leurs grilles anti émeutes, … Parce que la police traque et rafle les personnes sans papiers. Parce que 4 camarades venu.e.s lutter contre les expulsions sur la ZAD dorment aujourd’hui en prison, et que nombre d’autres y ont été également condamné.e.s ces derniers jours. Parce qu’on ne compte plus les blessé.e.s des armes de la police, ni les (...)

  • Expulsion sur la Zad - Sur les armes des Gendarmes Mobiles

    13 avril

    Au vu de la quantité industrielle des munitions utilisées par les GM ces derniers jours et les centaines de blessé.e.s constaté.e.s par l’équipe médic, il est toujours bon d’en savoir plus sur ces armes militaires. Une page spéciale a été faite par "désarmons la police", pour clarifier quelles armes sont utilisées pendant l’opération policière d’avril 2018. Sur la ZAD de Notre Dame des Landes, une large panoplie de grenades a été utilisée depuis le lundi 9 avril : Les grenades lacrymogènes PLMP 7B et (...)

Vinci & cie

Camarades de lutte

Espace presse

  • ZAD de NDDL : Après le geste de dialogue du mouvement, le gouvernement doit mettre fin aux menaces !

    21 avril

    Communiqué de presse d’organisations nationales et locales. ZAD de NDDL : Après le geste de dialogue du mouvement, le gouvernement doit mettre fin aux menaces ! Des organisations nationales, locales, et des personnalités saluent la volonté de renouer le dialogue manifestée par les différentes composantes et habitants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes dans un contexte pourtant extrêmement difficile, et exigent fermement que le gouvernement mette fin aux menaces pesant sur la zad. Malgré le refus (...)

  • Deux chansons enregistrées sur zone

    20 avril

    La grée après les pizzas :