Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Nouvelles du front > Flash Infos > Infos de la semaine du 20 au 26 janvier

Infos de la semaine du 20 au 26 janvier

lundi 20 janvier 2014

Toutes les versions de cet article : [English] [français] [italiano]

Rumeurs d’intervention, précisions sur le CLCA

Le CLCA (Comité de Lutte Contre l’Aéroport) semble être, de par son nom et les informations qu’il fait circuler, un site de référence de la lutte contre l’aéroport et un relais proche de la ZAD. Il n’en est rien. Il est certes géré par une ou plusieurs personnes qui sont contre ce projet mais qui ne vivent pas sur place, ne participent à aucune de nos assemblées et processus de prises de décisions et qui sont plutôt en mauvais termes avec la plupart des habitant-es de la ZAD et des opposant-es. ils s’emploient depuis des années à calomnier les differents acteurs de la lutte et à tenter d’attiser les divisions sur le terrain. Nous n’avions pas particulierement souhaité mettre au grand jour auparavant nos relations difficiles avec ce groupe car nous tenons à la diversité des approches et souhaitons en tout cas éviter autant que possible ce type de critiques publiques. Mais il apparait comme cela a déja été le cas par le passé et encore une fois la semaine dernière, que les informations qui en sortent tendent à alimenter des rumeurs et un climat de peur et de tensions qui ne nous aident en rien ! A trop crier au loup pour rien le CLCA risque d’empêcher une réaction efficace le moment vraiment venu.

Son appel à venir immédiatement sur la ZAD nous parait également irréfléchi et peu responsable, d’autant que eux n’y étaient pas. Dès lors comment et par qui auraient été accueilli les personnes ayant répondu à leur appel ?

Nous refusons que les personnes qui luttent ici, qui sont engagées au quotidien, ainsi que leurs soutiens, se voient instrumentalisées et soient les victimes de délires paranoiaques.

Pour ces raisons entres autres, nous nous dissocions complètement de ce blog et de ceux qui l’alimentent et nous demandons aux personnes qui nous soutiennent de ne pas relayer les informations qui s’y trouvent sans les avoir vérifiées par ailleurs.

Pour savoir ce qui se passe sur le terrain et en cas de rumeurs sur des attaques policières nous vous invitons à consulter les
sites http://zad.nadir.org/ et http://acipa.free.fr/.
Nous communiquerons immédiatement dès que la présence policière ou l’arrivée de machines de travaux seront avérées.

des occupant-es de la ZAD


Tant que la situation est calme, on continue les infos régulières, mais sur un rythme plus détendu d’un article par semaine, mis à jour tous les jours. Si quelque chose s’accélère, on donnera de nouveau les nouvelles en temps réel et vous pouvez écouter les nouvelles transmis par radio klaxon en streaming.

Si vous voyez des mouvements de police anormaux autour de la zone n’hésitez pas à nous contacter en appelant le numéro d’urgence au 06.43.92.07.01

Samedi 25

Sur la ZAD

Enfin du soleil, sinon tout semble plutôt calme.

Dans la lutte contre l’aéroport...

Ouest France se rend compte que les mesures de compensation c’est de la poudre aux yeux : Aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Des espèces rares menacées.

Le dernier coup des pro-aéroports de « des ailes pour l’ouest » (association montée par un ex dirigeant de la chambre de commerce, il faut le rappeler) : une pétition pour soutenir le maire de Notre-Dame qui demanderait le départ des occupant-e-s.

Pendant ce temps là, des économistes et autres personnalités demandent au gouvernement de ne pas commencer de traveaux « car ce dossier est symptomatique de toute une série de graves dysfonctionnements qui ne peuvent être passés sous silence » : Notre-Dame-des-Landes : il faut que la raison l’emporte !

Et Charlie Hebdo publie un chouette article : Ratonnade anticampagnol à Notre-Dame-des-Landes

...et les luttes contre son monde

Appel à une journée (inter-)nationale de mobilisation et de lutte par la coordination des comités No TAV

ZAD du Testet, collectif "tant qu’il y aura des bouilles" : hier, jeudi 23 janvier dans l’après midi, un groupe d’individus cagoulés a saccagé la ferme de la Métairie Neuve : cadres de portes et fenêtres fracassés à coup de masses et de manches de pioches, toit fracturé, matériel solaire endommagé et pour finir, épandage d’un puissant répulsif.... La lutte continue ! Venez nous soutenir ! Les courtes visites seront appréciées autant que les longs séjours...

Des clowns reviennent sur une action d’autoréduction à Nantes à nouvel an

Des (mauvaises) nouvelles de Saint-Affrique :

Vous souvenez vous l’année passée cette effervescence et ces bons moments vécus suite à l’occupation de la mairie de st affrique, les manifs, le procès, quels bons souvenirs ! Si ça vous a plu , J’ai le plaisir de vous annoncer que ça recommence, en fait ça continu...

Je m’explique, suite a la décision de justice du 5 mars 2013, concernant les 2 accusés de la mairie de St Affrique, ou l’un a été relaxé et l’autre condamné a 300€ d’amende avec sursis, nous pouvions croire à une victoire. Hé là non ! Le procureur a trouvait que la justice été trop clémente, en effet une amende avec sursis ce n’est vraiment rien, "mais que fait la justice mon seigneur, châtiez les paysans". Du coup, mercredi 22 Janvier je reçoit un appelle de maître Gandini, je me doutais qu’il ne m’appelait pas pour me souhaiter l’anniversaire du procès, en effet par la suite il m’envoie se message :

"Vous serez jugé le 10 mars devant la Cour d’appel de Montpellier suite à l’appel du procureur qui a trouvé votre condamnation : 500 € amende avec sursis et non inscription au casier judiciaire n° 2 "trop douce" car il avait requis 15 jours à 1 mois de prison avec sursis et 6 mois suspension permis de conduire..."

Je peux vous dire que je suis sur le cul et que ca me gonfle grave. Mais bon, en bon nostalgique, je me dis que c’est reparti comme en 14, pourquoi pas un procès après nos vacances.

Jeudi 23

- Ailleurs :

  • Quelques textes sur la lutte No TAV sont publiés :

- tract "de la ZAD à la Val de Susa, résistance et sabotage". N’a pas encore été diffusé sur internet. Texte écrit par des individus vivant à turin en italie et participant depuis plusieurs années aux luttes NoTav et contre l’aéroport. Ce texte a été rédigé pour l’occasion de la rencontre du 18 Janvier des comités locaux de lutte contre l’aéroport. Ce texte parle des similitudes entre la lutte NoTav et contre l’aéroport, des arrestations de 4 personnes sous inculpation de terrorisme, d’une analyse sommaire de la répression spécifique du terrorisme contre la lutte NoTav, du relais de l’appel du mouvement NoTav à une journée de solidarité et de mobilisation le 22 Février.

- texte "Appel de à une journée de mobilisation par le mouvement NoTav", traduit de l’italien. Il s’agit de la déclaration des comités NoTav réunit en assemblée le 8 Janvier dénonçant la répression contre le mouvement NoTav et appelant à une journée de mobilisation le 22 Février.

- texte "“Quand l’ennemi parle clairement” – Brève réflexion sur les dernières arrestations NO TAV", texte traduit de l’italien. Texte d’individus italien en lutte contre le TAV qui analyse très bien la dernière offensive répressive des accusations de terrorisme.

- Lettre des trois compagnons incarcérés Niccolo, Mattia et Claudio depuis la prison de Turin.

- Texte de solidarité avec le mouvement NoTav et les 4 personnes incarcérées de l’Assemblée de lutte contre l’aéroport du 21 janvier 2014 à la Vache rit sur la ZAD.

- Une chronologie du 9 décembre au des actions de solidarité avec les dernières arrestations

Mercredi 22 janvier

Infos d’ici :

de nouvelles vidéos de la conférence de presse de lundi :

- sur Telenantes

Sinon ca bouge pas mal, beaucoup de rdv proposés, pensez à regarder l’agenda ! par exemple : Rassemblement dans le cadre du procès de la Freuzière des nouvelles d’ailleurs :

Copains du comité de Limoges : soutien aux yourtes de Bussière-Boffy. Le maire s’acharne depuis 6 ans contre les habitats mobiles, yourtes etc. 3 lieux dits occupés, avec habitations, maraichages... Procédure en cours, aide juridictionnelle refusée, autofinancement de la défense. Appel à soutien pour le procès. Plus d’infos sur le site internet : http://www.yourtesbussiere-boffy.info / contact : yourtebussiere(at)yahoo.fr

Mardi 21 janvier

- ZAD :

  • On nous signale
    - Qu’il n’y à plus de CRS au novotel !

- Ailleurs :

  • Lutte NO MUOS :

    Le MUOS (Mobile User Objective System) est un projet de la Marine de l’armée des USA, visant à assurer les télécommunications entre les unités mobiles légères (par exemple, soldats sur le terrain ou drones).

Lundi 20 janvier

Petit point sur l’absence de flics

17h Toujours rien d’inquiétant à signaler...

A propos des rumeurs d’interventions : vos informations sont précieuses, elles nous permettent par un réseau large de pouvoir s’organiser à temps pour contrer une éventuelle attaque. Cependant avant de nous appeler merci de vérifier que votre information est FIABLE . Si vous appelez sur le telephone d’urgence ou envoyez un sms, merci d’y indiquer l’heure le lieu, ce que vous avez vu exactement et si vous l’avez vraiment vu ou si c’est une personne qui vous a dit que... c’est la même chose pour les informations qui circulent sur internet. Les réseaux sociaux permettent de véhiculer tres rapidement des infos, mais aussi des intox. Nous avons ainsi pu lire sur certains sites ou blog qu’un appel à venir sur place avait été lancé pour cause d’intervention " militaire imminente" sur la ZAD à partir de lundi. Ce commmuniqué ne vient pas de nous et nous ne comptons pas le relayer car pour le moment il ne s’agit que de rumeurs, comme il y en a très régulièrement.

Nous refusons d’alimenter un climat de panique, affoler nos soutiens et les faire se déplacer inutilement alors que nous aurons besoin d’elleux massivement le jour ou les forces du désordre seront réellement sur le terrain. Nous vous demandons de nous faire confiance sur le choix des informations que nous relayons. Nous vous demandons aussi de rester vigilant-es et de bien regarder les informations que nous donnons sur notre site avant de venir.

Evidemment on préfère que les infos circulent et on ne veut décourager personne d’être vigilant, au contraire. Il est cependant essentiel de ne pas se monter la tête pour rien.

Pour l’exemple, ici parfois, ce n’est pas compliqué qu’une info telle que :

- A à B : "ah ouais tu sais j’ai vu des gendarmes a orvault, heureusement je ne me suis pas fait controlé.."

devienne :

- B à C : "ah ouais tu sais qu A a vu des gendarmes à Orvault aujourd hui."

- C à D : "ouais il parait qu’il y a les gendarmes dans le coin".

- D à E : "y a plein de gens qu’y on vu des flics roder dans le coin"

- E à F : "faut faire gaffe y a des flics sur la zad, d’ailleurs j ai vu une voiture bizarre passer sur la route" .

Alors qu on sait que les flics ont trop peur de venir sur nos routes...

Tout ça pour dire que même ici les infos arrivent parfois déformées, alors si vous n’êtes pas sur place, c’est dur de suivre ce qui se passe !

Encore une fois, c est vraiment chouette que tout le monde soit attentif . Merci pour votre aide. On vous tient au courant de ce qui se passe.. En cas d’interventions, de début de travaux où quoi que soit d’anormal nous alerterons immédiatement, que ce soit par mail, chaine téléphonique et évidemment nous reprendrons le flah info minute par minute. De votre côté préparez vous, soyez autonomes sur vos chaines téléphoniques, réfléchissez à vos plans d’actions.

10h30 : Aaaah, le fin mot de l’histoire ! le fin mot de l’histoire !!

bon alors, en fait il suffisait d aller demander aux CRS pourquoi ils étaient au Novotel de l’ile beaulieu de Nantes, et bien tout simplement parce qu ils sont de garde, de garde devant la maison de Ayrault, enfin une des maisons de Ayrault, celle de Nantes. Les bons toutous sont donc au pied de la maison du maitre et repartent dans la journee pour laisser la place à d’autres toutous tout aussi dévoués et serviles. Comme nous disait un CRS pendant les expulsions, "de toute facon moi je suis pret a tout faire quand on me paye 3000 euros par mois" (avec la prime de risque sur place evidemment) . Son collègue ne disait pas grand chose, visiblement dans son vocabulaire il n’avait que 2 "piques" qu’il prenait pour des insultes :"PD" et "pue la pisse !" (ce qui fait tout de meme 3 mots c est vrai..)

Bon, trêve de plaisanteries, à part ça, ils ont quand meme dit que les gendarmes mobiles reviendraient sur la zone pour degager les gauchistes au printemps. Attention ceci est une nouvelle rumeur ! Elle vient de la parole d’un flic qui l’a probablement entendue de ses supérieurs ou amis gendarmes (même si on sait que les CRS et les GM se détestent - probablement une question de salaire - )

Donc si on veut bien leur montrer qu’on ne veut pas qu’ils viennent et qu’on ne veut toujours pas de leur projet d’aéroport :

NI TRAVAUX NI EXPULSIONS L’AEROPORT C’EST TOUJOURS NON !!!!!!

TOUTES ET TOUS A NANTES LE 22 FEVRIER 13H DEVANT LA PREFECTURE

M A N I F E S T A T I O N

mais vraiment toutes !!! Ne venez pas tout-e seul-e, amenez votre grand mère, votre cousin-e , vos ami-es, mettez leur des petits masques de tritons et de grenouilles sur la tête et c’est parti !!

JPEG - 342.4 ko

ET OPPOSONS NOUS AUX TRAVEAUX ET MESURES DE « COMPENSATION » !

7h Pour le moment et après vérification IL N Y A PAS DE PRESENCE POLICIERE AUTOUR DE LA ZAD.. Enfin pas plus que d’habitude...

Infos d’ici :

- Un premier article après la conférence de presse de ce matin : Notre-Dame-des-Landes : "Si les policiers viennent, on leur souhaite bien du courage !"

- Les rencontres inter comités de samedi dernier ont été enthousiamantes ! Un premier retour rapide avant de vous en dire plus :

Nous avons rappelé l’appel à occuper les lieux de pouvoir en cas de reprise des expulsions tout en y ajoutant des plans de blocage de la région en réaction (pour les comités les plus proches). Nous avons discuté de la manif du 22 février et de l’importance d’en faire un évènement majeur, une preuve que la mobilisation contre le projet d’aéroport est intacte. Nous avons aussi discuté des réactions communes en cas de débuts de travaux, de destructions d’espèces (d’accord avec les naturalistes en lutte nous n’utiliserons plus leur vocable mensonger de "déplacements" d’espèces) ou de mesures compensatoires. Nous étions près de 250 personnes, pleines d’énergie, les débats ont été riches, les discussions informelles aussi. Tout le monde est reparti avec l’envie de continuer cette lutte, de la gagner. Prochain rendez vous le 22 février !

- A Notre Dame des Landes, Biotope connaît le résultat des études avant de les mener. Un article des naturalistes en lutte. En plus on ne voit pas bien comment ils vont peaufiner leur étude puisqu’ils ont annoncé la semaine dernière (dans la presse) qu’ils ne reviendraient pas sur la zone, où leur sécurité n’était pas assurée. Pour une fois qu’ils sont raisonnables...

- A lire aussi, toujours sur le blog des naturalistes : la biodiversité à Notre-Dame-des-Landes révélée par les dossiers d’étude des porteurs du projet

Infos d’ailleurs :

- Des inondations dans le Var, Ayrault se déplace. Peut-on parler de catastrophe naturelle à l’heure où les aménageurs bétonnent tant et plus la planète ? La réponse dans reporterre.

Des infos de dimanche 19

- Vinci annonce aujourd’hui que les travaux "pourraient commencer dès cet été", sous réserve que la sécurité des ouvriers puissent être assurée... Ouvriers, n’oubliez pas votre droit de retrait si vous ne vous sentez plus en sécurité pour travailler ! Puis ils re-justifient le projet avec les sempiternels arguments... Article de la presse bourgeoise.

- Et a propos de travaux, on a appris que Vinci construction aurait sous-traité les travaux de defrichage préalables aux travaux de l’aéroport. Et ce serait, de source "à vérifier", JAULIN paysages à Carquefou qui devra s’occuper du défrichage ou d’une partie, à partir du mois de juin.

Voici leur adresse et numéro de téléphone :

Chemin des Gruellières
44470 Carquefou
Tél. : 02 40 59 26 97

Autres combats

dimanche 19 il y avaient des milliers de manifestants à Paris contre l’IVG ! Pour continuer dans cet élan de fachisme avéré que connait la France et l’Europe. On rappelle qu’en Espagne le droit à l’avortement vient d’etre limité aux femmes victimes de viols reconnus par la loi, c’est à dire qu il faut porter plainte avant, ainsi qu’aux femmes qui presentent des risque medicaux en continuant leur grossesse.

« Plusieurs milliers de militants anti-avortement ont défilé à Paris »

« La « Marche pour la vie » des opposants à l’avortement a réuni 16 000 personnes, selon la police. Ses organisateurs ont revendiqué 40 000 participants, un « record ». Partis de Denfert-Rochereau aux cris de « Oui à la vie » ou encore « Viva Espana », ces anti-avortement ont rejoint en fin de journée l’esplanade des Invalides. Dans leur ligne de mire, une disposition du projet de loi sur l’égalité entre hommes et femmes relative au droit à l’information en matière d’IVG et un amendement socialiste, passé en commission, supprimant l’idée de la nécessaire « situation de détresse » de la femme pour pouvoir recourir à l’IVG.

En tête du cortège, une grande banderole revendiquait en rouge et or – les couleurs du drapeau de l’Espagne – affichait le slogan « Libre d’être contre l’IVG ». Une autre appelait à un « statut de l’embryon ». » «  A l’exception de 2013, où La Marche pour la vie s’était ralliée à la Manif pour tous du 13 janvier, cette marche a lieu chaque année depuis 2005. Elle est organisée par un collectif d’une dizaine d’associations françaises d’aide aux mères en détresse et de défense de la vie de la conception à la mort naturelle. Elle avait réuni en 2012 près de 7 000 personnes selon la police, 30 000 selon les organisateurs. »

En France la loi doit etre un peu remaniée, c est en reaction a cela qu il y a eu la manifestation. « Les députés doivent se prononcer sur la suppression d’une notion peu connue, inscrite dans la loi de 1975 légalisant l’interruption volontaire de grossesse. Celle-ci prévoit que seule « la situation de détresse » justifie un tel recours. Un amendement socialiste, dans le cadre du projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes, veut le remplacer par un énoncé bien différent : « La femme enceinte qui ne veut pas poursuivre une grossesse » peut demander à un médecin son interruption, dit le texte remanié. »

IL y aura prochainement une grande manifestation mondiale en reaction aux lois debiles espagnoles

samedi 1er février 2014 à 14h

lieu à préciser

http://paris.demosphere.eu/rv/30709

Attention : lieu et heure à préciser Manifestation pour le droit à l’avortement en Espagne Avortement - Notre choix - Notre droit

Avortement en Espagne - Nouvelles manifestations en France

En Espagne comme partout ailleurs !

La liberté face à l’obsurantisme

Manifestations samedi 1er Février - 14h à Paris et dans de nombreuses autres villes

Bientôt, l’Appel unitaire, les villes appelant le 1er février, les rendez-vous

Ces manifestations sont appelées en solidarité avec les femmes espagnoles qui manifesteront le 1er février à Madrid

La mobilisation de chacun-e d’entre nous sera décisive pour faire barrage à cette loi !

http://www.lemonde.fr/europe/visuel_interactif/2014/01/19/en-europe-les-femmes-inegales-face-a-l-avortement_4350319_3214.html

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/01/20/l-ivg-en-cinq-questions_4350878_3224.html