Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Nouvelles du front > Récits Actions/Rassemblements en solidarité Part 3

Récits Actions/Rassemblements en solidarité Part 3

mardi 17 avril 2018

On recense ici toutes les actions décentralisées/rassemblements de soutien qui sont organisés. Ça nous donne vraiment de la force sur place de voir l’ampleur de la mobilisation. Le fait de voir toutes ces démonstrations de solidarité, de colère et de détermination, doit empêcher la préfète de dormir paisiblement !

SI vous vous organisez par chez vous pour peser dans le rapport de force, faites-nous le savoir à soutienzad (@) riseup.net

Voici les récits Part1 - Part2 - ceux de Samedi 14 et ceux de Dimanche 15 !

Et ça continue dans Récits sur des Actions/Rassemblements en solidarité et contre les expulsions sur la Zad Part 4 !

ICI sont recensées les communiqués de soutien, ici les mots de soutien qu’on reçoit par paquets de 1000, et ici la liste des rassemblements

<a href="https://umap.openstreetmap.fr/en/map/untitled-map_213443">See full screen


ALBI

Salut,

Un rassemblement a eu lieu devant la préfecture d’Albi le 20/04, en soutien à la ZAD et pour dénoncer la létalité des armes du maintien de l’ordre et les violences policières. Distribution de tracts, pose de banderoles et prises de paroles.

"A aussi été lue, la tribune du 12 septembre dernier des parents et de la sœur de Rémi Fraisse des membres de la famille de Vital Michalon (tué par une grenade offensive lors de la manifestation de Creys-Malville le 31 juillet 1977) et Robin Pagès (blessé par une grenade à Bure en août 2017)."

http://www.lejournaldici.com/actualite/l-info-en-continu/manifestation-en-soutien-%C3%A0-la-zad-de-nddl#.Wtyf1EK1lEQ

ARIEGE

Opération péage gratuit de Pamiers ce samedi matin au péage de Pamiers en Ariège et durant laquelle nous avons récolté 750 euros !

AUBENAS

SAMEDI MATIN 9H-13H RASSEMBLEMENT PLACE CENTRALE DU MARCHE A AUBENAS Point info ZAD : histoire, enjeux, répression, solutions. Portage de parole, collecte de solidarité, pic-nic. Messages : Pas de solution concertée sans retrait militaire immédiat / ZAD-ARDECHE : POUR le droit à vivre autrement / OUI à l’expérimentation collective/ OUI à une gestion collective des terres.

On lâche rien !

Après le rassemblement du lundi 9 au kiosque d’Aubenas, le repas prix libre suivi d’une réunion le mardi 10 au Labo’nheur, la nouvelle manifestation mercredi 11, les ateliers pochoirs banderoles créations d’expos et visuels jeudi 12 et vendredi 13 au Labo’nheur, la manifestation stand sur le marché et accrochage de bâches sur les échafaudages de la mairie le samedi 14, l’assemblée de lundi 16, le nouveau repas prix libre de mardi 17, le stand ZAD PARTOUT au marché de Joyeuse mercredi 18...

Nous appelons à une réunion "ZAD PARTOUT entraide et solidarité" chaque lundi 18h au Labo’nheur (29 bd maréchal Leclerc, Aubenas) Contact : generationsfutur@zici.fr / 06 cinquante 65 99 66)

On lâche rien !

BESANCON

Récit de la manif en soutien à la ZAD de dimanche 22 avril

Dimanche 22 avril, entre 50 et 70 personnes se sont retrouvées place Marulaz sous un soleil de plomb pour exprimer leur soutien à la ZAD de Notre-Dame des Landes, en proie chaque jour au harcèlement et à la répression des forces militaires déployées dans la zone.

Après une petite demi-heure passée sur la place qui a été joliment redécorée de pancartes et de banderoles, le cortège s’est élancé dans les rues du centre-ville aux cris de « Macron dégage, résistance et sabotage », « Oui au bocage, non au carnage », « Ni expulsion, ni répression, la ZAD est là, la ZAD vivra »… Tout le long du parcours, près de 150 tracts (l’appel intergalactique) ont été distribués aux passant.e.s et de nombreuses affiches ont été collées sur les murs, sucettes JC-Decaux, banques et commerces (vides ou non). En passant dans l’artère commerçante du centre-ville, des boules de peinture ont atterri sur quelques façades de commerces et une agence SFR.

Plus loin, la situation s’est (un peu) tendue lorsque le conducteur du Petit Train, qui sert à transporter les touristes du centre-ville à la Citadelle, est sorti de ses gonds pour le collage d’une affiche. Certain.e.s manifestant.e.s ont dû calmer ses ardeurs après qu’il a violemment poussé un.e manifestant.e qui tenait la banderole de tête. En fin de compte, le petit Train à touristes est reparti à travers le centre-ville aux couleurs de la ZAD, avec encore plus d’affiches et un tag tracé à la bombe verte, disant « ZAD partout ».

La manifestation s’est dispersée après un peu plus d’une heure au niveau du pont Battant, sans qu’il n’y ait d’arrestation.

Appelée une semaine à l’avance par de nombreuses affiches, tracts et banderoles dispersés à travers la ville, par des appels internet (pas toujours relayés), cette manif était belle parce qu’elle était unitaire, sans drapeau de partis ou de syndicats, parce qu’elle était plurielle, rassemblant des soutiens de tous les milieux, elle était belle parce qu’elle était créative, qu’elle a semé ses traces dans la ville, et qu’elle a troublé le train train aseptisé des consommateurs du dimanche, elle était belle parce qu’elle était libre, évoluant dans la ville selon sa volonté, promenant ses poulets et non promenée par eux, elle était belle enfin parce qu’elle était à l’image de la ZAD, autonome, auto-organisée et sauvage. Que vivent les ZAD.

CNT25 Photos ici

Un résumé du précédent rassemblement (celui du 9 avril) est disponible à cette adresse : https://dijoncter.info/?besancon-rapide-compte-rendu-du-rassemblement-de-soutien-a-la-zad-de-notre-dame-149

BORDEAUX

Bonjour,

Mardi 17 avril sur Bordeaux nous étions une dizaine à tracter et avons déroulé des banderoles sur une sortie stratégique de la ville. L’action a duré de 17h30 à 21h30. Durant ces longues heures nous avons mobilisé deux cars de polices et 1 RG. Même si le ton est dangereusement monté vers 20H, les vilains se sont fait une raison et ont sagement attendu.

A plus.

BLOIS

Lundi, 16 Article presse local :

PDF - 286.6 ko

Smedi 21 Avril :

PDF - 121.5 ko

BRESSUIRE

Mercredi 18 avril. Devant la permanence du député, point presse très complet avec les médias locales (journaux, radios) et une dizaine de personnes. Nous avons remis une lettre à son attaché parlementaire avec nos interrogations sur la situation à Nddl en demandant un Rdv auprès du député. Ce Rdv est fixé en fin de semaine.

BRETAGNE

Le toit de la Bretagne s’enflamme pour la ZAD ! Une barricade illumine le sommet de Roc’h Tredudon, axe de passage entre Morlaix, Brest et Carhaix.Action de blocage en soutien à la Zad de NDDL, première commune libre de Bretagne, attaquée par les forces française.

CARCASSONNE

Samedi 28 action de soutien décentralisée vue ce matin 11h à carcassonne : place carnot, au marché hebdomadaire

et la semaine avant... :

Vu ce matin (21 avril) au marché de Carcassonne place Carnot, ces facétieux messages.

Amitiés.

Et un souvenir d’Espagne.

CHAMBÉRY

Dimanche 22 avril le collectif de soutien de Chambéry a décidé de réoccuper des terrains des jardins communaux qui ont été repris par la mairie de Chambéry afin d’y faire des immeubles de bureaux. Les personnes qui cultivaient ces parcelles et le comité de soutien se sont opposés à la mairie pour garder cet espace de jardinage mais la mairie avait fini par envoyer les bulldozers il y a deux ans de cela. Cette action avec banderoles et pancartes s’est faite en affichant notre soutien à la ZAD de Notre Dame des Landes. Le collectif a donc retourné la terre et replanté des légumes, arbustes etc... On lâche rien !

22 avril - Une cinquantaine de Camille se retrouvent au parc du Verney avec des outils de jardinage.

On retrouve Camille qui explicite l’action par écrit à la Cassine. (Chambéry 16H)

Après avoir paillé, les jardiniers plantent des courgettes et des salades. Au fond, le Granier (Chambéry 17H)

Premiers arrosages avant la pluie (Chambéry 17H)

Historique : Le terrain était occupé par des jardins ouvriers avant que la décision de construction du Lyon-Turin entraîne la réquisition du lieu pour y ériger une zone bétonnée. Avec expulsion aux bulldozers des outils, cabanes et décapage des 50 premiers cm de terre arable, sous un vague prétexte de pollution des sols jamais établie sérieusement. Action menée en douce alors que les jardiniers étaient en discussion avec la ville. Donc l’action de solidarité consiste ici à re-cultiver la parcelle.

CHANTENAY

Ce matin, Lundi 24 Action éphémère très éphémère à la mairie annexe de Nantes Chantenay !

CHATEAU-THIERRY

Une action décentralisée de plus ! On a pris place devant la Mairie de Château-Thierry dans l’Aisne : discussions, chants, tracts.. et surtout présence pour vous soutenir dans ce combat qui nous concerne tous. C’est dur, c’est long, c’est grave mais c’est ensemble ! On vous soutient, on pense bien à vous, RÉSISTEZ !!!!!

et Mille Mercis.

Le Groupe de soutien de Château-Thierry

CLERMONT FERRAND

On a pas trop communiqué semble-t-il depuis Clermont Ferrand mais il y a eu un rassemblement lundi 9 (environ 60 personnes) puis un second jeudi 12 (environ 120-150 personnes) qui est parti en manif sauvage (pratique pas vue ici depuis la loi travail !) ainsi qu’une cantine de soutien à la team médic samedi à l’Hotel des vil-e-s (pour celles et ceux qui connaissent) qui a rassemblé 40-50 personnes et récolté aux alentours de 260€...

Respect, Courage, solidarité !

Salutations anarchistes

le groupe CGA de Clermont

COSTA RICA

Le concert de solidarite avait lieu le samedi, 21 d`avril a San Isidro de El General, ville dans la region sud du Costa Rica. Il a eu une soixantaine des persons qui ont asistes. D’autres artistes locales ont participé, un suisse, Philpp de Fribourg a chanté quelques pieces de George Brassens. Il y avait une tres bonne ambiance. Les organisateurs,Trincheras, Longo mai/Costa Rica et le Cirque Fantazztico ont anonce que d`autres activites vont suivres. Actuellement tout les organisations dans la region sont tres engages contre des projets hydroelectrique qui detruisent notre precieuses riviers de la Cordillera de Talamanca. Miles de abrazos, vamos a ganar !

DELEMONT - La Cantine

Jeudi dernier, le 26 avril, nous avons projeté le film demain s’entête et une petite trentaine de personnes étaient présentes. L’occasion pour certain.e.s d’entre nous de partager nos impressions après être passé.e.s sur place, d’expliquer un peu ce qui s’y passe, les problématiques etc. Echanges intéressants, malheureusement un peu trollés par un légaliste qui venait nous expliquer la vie. Très beau film !

Prochaine rencontre le 6 mai, 17h, conférence de présentation organisée chez nous par des collectifs locaux.

SITE

DIJON

Salut amies(s) zadistes

Quelques photos tirées de la presse locale. La SAFER visée par vos soutiens à Dijon.

Bonne continuation sur NDDL. Ne lâchez rien.

Gaby

FOUGERES (35)

Comité du Pays de Fougères -35- contre les projets inutiles

un rassemblement a eu lieu ce lundi 23 avril à 13h devant l’antenne de la Chambre d’agriculture 35 à Fougères/Lécousse 35133

Le comité contre les projets inutiles et imposés et des personnes en leur propre nom étaient présentEs devant l’antenne de la Chambre d’agriculture 35 à Lécousse 35133 Banderolles : "la terre à cellEs qui la défendent" , "soutien à NDDL" + texte communiqué de l’assemblée des usages 20 avril. La rédaction de Ouest France Fougères était présente Le mot d’accompagnement a été envoyé à DDTM 44 à l’intention de Me la Préfète de Loire Atlantique via la DDTM 44 cf ci dessous et PJ Il s’agit ce lundi , avant l’expiration de l’ultimatum et de l’heure imposée par la préfète de Loire Atlantique, lundi minuit 23 avril, de soutenir la position de l’assemblée des usages de la ZAD NDDLandes exprimée vendredi 20 avril :

- stopper l’escalade de la tension et des violences, arrêt de la pression policière

- volonté exprimée d’une vision des communs, d’une paysannerie solidaire, d’un territoire habité, partagé laissant la place aux projets agricoles et non agricoles sur la ZAD NDDL

- refus de tout nouveau tri et expulsions des lieux de vie et d’activités de la ZAD

- vrai dialogue sur l’avenir de la ZAD et pour cela, prendre le temps.

A l’attention de Me la Préfète de Loire Atlantique, Me Klein

A la DDTM 44

veuillez trouver ci joints le mot de soutien à l’assemblée des usages de la ZAD de ND des Landes

Avec notre considération

Le comité du Pays de Fougères contre les projets inutiles

Word - 21.5 ko

FRIBOURG (Allemagne)

A Freiburg, en Allemagne, une trentaine de personnes se sont rassemblées le soir du 11 avril pour des prises de parole au centre ville. Deux flics francais ont d’ailleurs débarqués. Lors dela journée des luttes paysannes du 17 avril plus d’une centaine de personnes ont suivi l’appel à manifester, prendre l’espace publique et projeter des films dans un parc au centre ville.La ZAD et larépression étatique en France ont pris un espace important et un tracteur vigilant à mème accompagné la manifestation. Comme d’habitude nous n’avons pas déclaré ces actions et comptons encore en faire dans les jours et semaines à venir.

GAP

Mercredi : L’occupation continue en solidarité avec la Zad et tous les lieux occupés sur l’esplanade de la paix à Gap, près de la liseuse (à côté du commissariat). Rendez-vous ce soir mercredi 18 avril à partir de 18h pour discuter et à 19h une cantine de rue aura lieu. Vous pouvez bien entendu ramenez à boire et à manger ! Et passer aussi quand vous voulez !

Demain, après la manifestation au départ de l’inspection académique à 10h00, retrouvons-nous à l’occupation (esplanade de la paix) pour un repas partagé, pour discuter des suites.

Et samedi c’est Carnaval à partir de 14h depuis le parc de la pépinière à Gap !

Occupation en cours (mardi 17) de l’esplanade de la paix à Gap (à côté du commissariat). Cabanes en cours de construction, crêpe et musique en solidarité avec la zad et les exilées ! Hésitez pas à faire un tour !

Ce matin une cinquantaine de personnes sont aller rendre visite à la MSA et à la SAFER avec tracts et banderoles à Manosque.

GUERANDE

Des membres du Comité de soutien de Guérande, de Sud Vilaine et de St Nazaire ont fait une action de soutien à la Zad, pour la journée nationale des luttes paysannes :

Constructions et plantations de pommes de terre, à l’occasion de la journée internationale de soutien aux luttes paysannes, le mardi 17 avril à Guérande par des membres des comités sud Vilaine, presqu’île guérandaise, saint-Nazaire, des paysans... En soutien aux habitant-e-s de la zad de Nddl, des plantations collectives de pommes de terre ont été faites au rond point de Villeneuve sur le terre plein entre route de La Baule et route de St Nazaire.

vidéo ICI Photos ICI

LANGEAC

Salut défenseurs de la Zad ! Voici quelques photos d’actes de résistance observés à Langeac en Haute-Loire.

Les comités de soutien tâchent d’être présents pour sensibiliser son prochain et demander soutien :
- au marché de Langeac
- au marché de Brioude
- au marché de Vorey-sur-Arzon
- à la manifestation inter-syndicales devant la gare SNCF au Puy-en-Velay jeudi 19 avril 2018 (invitation avec appel à la convergence des luttes : PDF en pièce jointe, à lire, à reprendre, à appliquer et à cultiver ! :))) À cette occasion, des membres des comités de soutien et des syndicats ont échangé sur les différentes luttes, créant du lien et mettant en avant le simple fait que nous luttons tous contre un même système qui nous touche de multiples manières, et a tout intérêt à nous diviser, comme il le fait avec l’intervention policière sur la Zad qui divise les personnes mal informées par les grands médias des autres humains.

Défendons le patrimoine humanitaire et terrestre, avant d’être en voie de disparition !

Courage à vous, de nombreux habitants de la Haute-Loire et de l’Auvergne viennent vous soutenir sur place !

Services publics et zones à défendre : la ZAD est partout !

De la ZAD aux cheminots, des étudiant-e-s aux grévistes d’Air France et de Carrefour, des EHPAD à toutes celles et ceux qui luttent sur d’autres combats, l’urgence est là : s’unir pour que la peur change de camp, et créer une étincelle de possibles pour l’ensemble de la population. La logique libérale dicte les politiques des gouvernements successifs depuis plusieurs décennies. La fréquence et l’emprise des réformes étant plus fortes à chaque nouveau mandat. Celles de Macron et son gouvernememt s’inscrivent dans une course exponentielle à la destruction des biens communs : services publics, terres arables et sauvages, eau, electricité, environnement... Pour survivre, l’économie capitaliste doit ingérer tout ce qui l’entrave et éliminer ce qu’elle ne peut récupérer. C’est pourquoi elle a besoin d’un État de plus en plus repressif : la plupart des mesures de l’état d’urgence ont été intégrées dans le droit commun (*1), permettant des dérives de plus en plus arbitraires et autoritaires ; on peut inculper des personnes sur la base de leurs intentions supposées (*2) ; le fichier « S » (pour sûreté de l’État) conçu pour les terroristes, s’étend aux militant-e-s politiques, écologistes, syndicalistes ; la vidéosurveillance devient une norme ; les journalistes ont été interdit-e-s d’accès à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes lors des récentes expulsions, des lois sont imposées par ordonnances et par recours à l’article 49.3. Nos élans de solidarité deviennent illégaux et sont souvent condamnés. Toutes ces mesures et bien d’autres, nous éloignent chaque jour un peu plus de la démocratie,de la justice sociale, de vies décentes et de nos rêves . Cette logique ultra-libérale impose des vies uniformisées, pseudo progressistes, empreintes du tout technologique et bercées par la compétition, la concurrence et le consumérisme. Elle est tentaculaire et imprègne notre mental conditionnant ainsi nos comportements et nos choix quotidiens. L’expression de nos besoins essentiels est méprisée. Cette logique ultra-libérale n’est ni naturelle ni fatale, c’est bel et bien un choix politique à part entière. Loin de la résignation, la colère monte et éclate sur les nombreux fronts de lutte, dans les universités occupées et sur les piquets de grèves, sur la ZAD et dans la rue. Il est vital de retrouver ce qui nous rassemble et ce qui nous donne envie de vivre les un-es avec les autres. Que nos luttes soient multiformes (occupations, manifestations, syndicalisme, sabotage) est une force puisqu’elles s’attaquent toutes de différentes manières au même ennemi.

Le collectif ZAD 43-ouest

*1 Voir « État d’urgence dans le droit commun, les enjeux de la loi », Le Monde, 26 septembre 2017 *2 Sur de nombreuses luttes écologiques, des militant-e-s ont été abusivement perquisitionné-e-s, placé-e-s en garde à vue et/ou assigné-e-s à résidence. Voir « Moi, Joël Domenjoud, militant assigné à résidence... », L’Humanité, jeudi 3 décembre 2015 ; voir aussi : « Perquisition par les gendarmes en cours à Bure », Reporterre.fr, 20 septembre 2017.

PDF - 63.1 ko

LAUSANNE

Je vous fais part d’un rassemblement de soutien unitaire et large à Lausanne qui a eu lieu le mois passé et a réuni plus une centaine de personnes. https://www.facebook.com/events/443270809420406/

LILLE

wesh à toute l’équipe,

petit mail pour pas vous prendre trop de temps, mais pour que vous sachiez qu’hier, dimanche, à lille y a eu une cantine & des projections en votre soutien. on a bien mangé, bien pensé à vous, et on tenait à vous faire savoir que même de manière décentralisée, on vous soutient & que ça s’essouffle pas, loin de vous. Courage à vous <3

tous les bénefs de la soirée d’hier arrivent dans la soirée chez vous normalement

grobisous du nord

MANCHESTER

Yesterday evening we were out next to Manchester Town Hall doing more flyering, situated so that people waiting for the tram home could see our lovely placard. Randomly, three young Dutch women on some kind of study exchange approached me to ask me for some advice to teenagers re sex and consent. My advice was to stop watching internet porn, and girls it’s meant to be enjoyable for you ! I feel sure this intervention will lead to the sexual and revolutionary emancipation of all Dutch teenagers.

MANOSQUE

Manosque, les premières chaleurs ont eu raison des flics mais pas de nous...

Aujourd’hui, 17 avril, journée mondiale de luttes paysannes, nous nous sommes rassemblé.e.s à environ 70 personnes devant la Mutualité Sociale Agricole de Manosque. Nous sommes parti.e.s ensuite en manif pour rejoindre la SAFER puis le centre ville. Tout était calme, les gen.te.s receptif.ve.s aux tracts et pas un bleu à l’horizon.

Nous voulons par cet attroupement réaffirmer notre solidarité avec les habitant.es de la ZAD dans ces moments de violence et d’incertitudes. Nous savons que des expériences de vie, avec activités agricoles, artisanales, culturelles… sont possibles collectivement et nous les encourageons. L’avenir n’est pas à des installations individuelles mais à des constructions communes et originales.

...Contre son monde et pis voilà !

Collectif(s) ZAD 04

NANCY

Jeudi 19 Avril : Rassamblement contre violences de Macron

Nous étions nombreux.ses aujourd’hui à Nancy (2000) à prendre la rue pour visibiliser les violences commises par le gouvernement Macron, à l’encontre de Notre-Dame-des-Landes, des travailleur.e.s (cheminot.e.s, hospitalier.e.s, fonctionnaires, magistrat.e.s...), des étudiant.e.s, des chômeur.e.s, des retraité.e.s...

Une photo a été prise au départ de la manif pour les copaines de la ZAD, afin de leur montrer que même si nous sommes loin, nous restons mobilisé.e.s et déterminé.e.s à les accompagner dans cette guerre d’usure que le gouvernement a déclaré.

PROCHAIN RDV : MERCREDI 25 AVRIL, 18H, À LA FAC DE LETTRES DE NANCY, POUR UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES LUTTES !

NAPLES

Salut les ami.e.s On a dit ensemble ZAD PARTOUT, alors Naples vous envoie une photo de soutien, une banderole a été faite et étendue sur la facade d’un cso en centre ville. Pensée à tou.te.s les camarades qui résistent !!

Sur la banderole il est écrit : "Solidarité à la zad NDDL, Zad Partout"

PERPIGNAN

Rassemblement devant la préfecture de Perpignan le lundi 23 avril 2018

On vous soutient à fond !

La ZAD est notre futur

TRACT :

OpenDocument Text - 112.1 ko

Collectif NDDL 66

PRECIGNE (Sarthe)

Bonjour, bonjour les hirondelles...

Mardi 17/04/2018, 18h30, Précigné (Sarthe), ALSETEX, fabricant d’armes et de munitions...

Nous sommes 80, venus de plusieurs départements, citoyens de tous âges, toutes professions, tous sexes, toutes origines, tous là pour crier notre colère contre les violences de l’état à NDDL, aux frontières, avec les zadistes, les migrants, les étudiants, les manifestants, les opposants et contestataires de tout poil...

Nous sommes venus équipés de banderoles sur lesquelles nous pouvions lire entre autre

« NDDL, état malhonnête, citoyens légitimes. De quel côté est la violence ? ».

Certain/es étaient venus bandés, éborgnés, le temps d’une action, pour symboliser les frères et sœurs de lutte blessé/es... Certain/es n’avaient pas besoin de se grimer, ils/elles sont revenus les derniers jours de la ZAD et de Nantes, qui matraqué, qui blessé par explosion... Nombreux sont celles/eux qui étaient dimanche à la ZAD, et tous ont respiré les lacrymo...

Plusieurs personnes ont tenu à prendre la parole, et à prendre parti les forces de l’ordre qui étaient là... Tout le monde était bien là pour déplorer la violence d’état...

Au rythme de « Des poireaux, pas des lacrymo ! » et « « des salades pas des grenades », tout ce petit monde a déambulé tranquillement vers l’entrée de l’usine, après les prises de paroles, chacun/e a pu déposer ses pancartes et banderoles sur les grilles de l’usine qui permet chaque jour de gazer, dissuader, faire vomir, étourdir, assourdir, et blesser toustes celleux qui disent non au monde qu’on nous impose, et qui essayent d’en faire un autre....

Nous avons tout de même été un peu surpris/e de croiser autant de véhicule de gendarmerie stationnés sur cette petit route de campagne sarthoise ! Même si, le comité d’accueil, au final, n’était que d’une dizaine, 12 peut-être... Ils n’ont pas manqué de prendre en photo les plaques d’immatriculation de chaque voiture, les gens aussi, d’ailleurs... tout le monde est resté « correct et courtois »... Certains ont même tenté d’entamer de grands débats sur le choix de métier avec le très jeune homme des RG.... « Tout le monde ne peut pas être manuel »... nous lui avons rétorqué, non sans malice, de venir à la ZAD, qu’on se ferait un plaisir de lui apprendre à faire des trucs avec ses mains...

A l’heure à laquelle je suis partie, le cortège semblait se dissiper et repartir gentiment...

Tout ça pour dire que, depuis nos campagnes profondes, nous ne faisons pas tous/tes les autruches, nous essayons à notre petit niveau de faire avancer les choses, nous sommes solidaires, nous vous soutenons, et vous remercions... fort.... Fort.... Fort....

Tendresses, courage, soutien et amour....

QUIMPER

Voici trois photos du regroupement qui s’est déroulé en soutien à la ZAD ce jeudi 19 avril à 16h30, chambre d’agriculture de Quimper, tenue de longue date par la Fédé (FDSEA).

Tenez bons.

et avant....

Un rassemblement de plus de soixante personnes lundi 16 avril à 18h00 pour faire le point avec des participants à la manifestation de samedi sur Nantes et sur celle de dimanche à Notre Dame des Landes.

ET

Rassemblement en cette fin d’après midi à Pont de Buis les Quimerch, commune ou est située l’usine Nobel Sport qui fabrique les munitions et grenades fumigènes utilisées actuellement par les forces de l’ordre. La manifestation ayant été interdite par le préfet, la gendarmerie a empéché plusieurs groupes venant du Sud et du Nord Finistère de se rejoindre.

ST BRIEUC

Ce samedi 21 à Saint Brieuc, une belle fête pour saluer votre courage et votre détermination. Dans une ambiance très chaleureuse 150 personnes ont participé à la musique et aux chants, ont goûté des mets savoureux et ont été très généreux (le gros chapeau va vers vous) pour soutenir l’expérience très concrétisée que vous menez. Ce fut une manière d’être auprès de vous.

(3 photos : une est une reprise d’un dessin de 2012 mais elle a un plastique dessus et on ne voit pas bien ; une autre est une compilation des cabanes détruites ; aucune ne reflète la foule pour ne pas prendre la tête des gens sans accord.)

Mille baisers,

RENNES

Nous avons reçu ce communiqué de la part d’un certain Club de troisième âge, revendiquant l’action de blocage de la rocade à l’aube du mardi 24 avril 2018. Il semble s’inscrire dans le cadre de la journée de blocage interprofessionnelle prévue aujourd’hui.

Voici le communiqué :

" #j’aitendanceàbloquer

Après les pavés 2018, bienvenu dans l’émission les pneus 2018 !

Mardi matin, nous avons bloqué la rocade sud de Rennes...un pneu dans chaque main, son litre d’essence, quelques chasubles et quelques plots, voilà comment réussir un bon blocage économique !

Le "Club des Déterminés du Troisième Age ayant Survécu à l’Apoplexie des années Quatre-vingt" dédie :
- un pneu enflammé à toutes les occupations d’universités qui continuent de fleurir malgré une volonté manifeste de les étouffer dans le mensonge.
- un pneu enflammé aux 100 jours de grève des postiers d’Ille et Vilaine contre la restructuration managériale de la boîte.
- Un clin d’œil enflammé à la capacité de blocage des cheminots qui pourrait à elle seule faire plier un gouvernement.
- Par là même, un pneu enflammé comme un avertissement au gouvernement : Le geste porté par le dépôt des différents projets inter-dépendants à notre dame des landes est une réaffirmation de la volonté d’une gestion collective des terres par le mouvement. Cette dimension collective est inconditionnelle et nous la défendrons coûte que coûte. Alors qu’on pourrait déjà ensevelir la préfecture de Nantes sous les milliers de grenades lancées durant la première semaine d’expulsion, une nouvelle opération policière à NDDL serait considérée comme une agression sans borne de la part du mouvement anti-aéroport, duquel notre Club se revendique.

Nous adressons une dernière pensée aux usagers de la rocade de Rennes, en les invitant de tout cœur à déposer leur colère au pied des décisions gouvernementales après une sieste matinale et printanière que ce blocage leur a offert."

TARN

On était une dizaine ce matin devant la Pref du Tarn avec affichette A3 (grâce à vos photos, merci !) + banderole + sono passant des bruits de grenades (voir ici [1]) ou chansons HK + textes lus à la sono…

Voici 2 photos que vous pouvez utiliser selon besoins

Des infos seront mises sur le site du Collectif Testet plus tard.

Bon courage !

Amitiés tarnaises,

TOULOUSE

Opération péage le samedi 14 avril à Toulouse. 2000 balles. Et bim.

LIEN

C’est pas Toulouse qui remporte le concours de la plus grosse cagnotte péage gratuit ? ;) ("opération paillage" comme disent les aveyronnais)

VANNES

Ce soir à 18h, le collectif de Vannes, en soutien à la zad, a construit une cabane en palette et a posé devant la préfecture. « Ils détruisent, on construit ».

VALENCE

Journée des luttes paysannes, veille de rendez-vous avec nicole, une ballade à la DDTM de Valence.

Les institutions sont partout soyons partout, pour une jouissance collective des terres - et du parfois reste -

Courage face aux bruits des bottes et aux silences des pantoufles

On vous soutient

Nicole Nipapiers / bisous

*******************

ENCORE PLUS LOIN

ATHÈNES

Salut les copains,

Cette aprem’ on a fait une action de soutien à la ZAD devant l’ambassade française à Athènes. On est loin mais on vous oublie pas !

et la réponse des vilains :

ATHENES

ΕΥΧΑΡΙΣΤΟΥΜΕ ΤΗΝ ΑΝΑΡΧΙΚΗ ΟΜΑΔΑ ΡΟΥΒΙΚΩΝΑΣ

που γελοιοποίησε την Γαλλική πρεσβεία και το Γαλλικό προξενείο της Αθήνας στηρίζοντας τους αγώνες μας, στις 22 Απριλίου του 2018. Από την πλευρά μας στηρίζουμε κι εμείς αυτή την παραδειγματική ομάδα που αντιστέκεται καθημερινά στην Ελλάδα, στη πρώτη γραμμή των αγώνων. Η αλληλεγγύη των καταπιεσμένων δεν έχει σύνορα ! Kατεληψίες της ZAD, μαθητές και εργαζόμενοι που απεργούν, μετανάστες και αντιφασίστες, μέλη της επόμενης εφοδιοπομπής αλληλεγγύης προς εσάς.

MERCI AU GROUPE ANARCHISTE ROUVIKONAS

d’avoir ridiculisé [1] l’ambassade et le consulat de France à Athènes en solidarité avec nos luttes, le 22 avril 2018. Tout notre soutien également, à ce groupe exemplaire qui résiste quotidiennement en Grèce, en première ligne des luttes. La solidarité des opprimés n’a pas de frontières !

Des occupants de la ZAD de NDDL, des étudiants et des travailleurs en grève, des migrants et des antifascistes, des membres du prochain convoi solidaire vers vous.

BUENOS AIRES

Desde el congreso de la nacion ! Argentina

LONDON

Solidarity with La Zad facing brutal eviction and violence from the French State. Last night’s action, French Embassy, London

MANCHESTER

Hello from Manchester ! Yesterday during evening rush hour aext small but enthusiastic bunch of artists did a solidarity action outside the Alliance Francaise as it is the location of the French Honorary Consul in Manchester. We gave out around 100 fliers and had some good conversations with passers-by.

Sending all Zadistes much love xxx

SAN FRANCISCO

The ZAD is Everywhere ! Report from the SF Solidarity Demo

The following report and video from San Francisco details a recent solidarity event with La ZAD, or Zone to Defend. To listen to our recent podcast on ongoing resistance there, go here.

On April 18th, some two weeks after the French state declared war on the ZAD, a ragtag band of radicals, revolutionaries, and all-around malfaiteurs paid a visit to the house of the French Consul General of San Francisco as an act of solidarity with our comrades defending the lives they’ve built outside of the control of the state and the economy.

Our demands were simple and to the point :

An immediate and permanent withdrawal of all gendarmes and state agents from the ZAD, and an end to their attacks on its occupants and the destruction of their structures. Disband the police. You may leave their tanks, they will have more joyful futures as sewage processing units. Cede all territories of the state of France to the communes of the ZAD, for the eventual creation of an ever-expanding and limitless ZAD. From the ZAD to Mars !

We planted a nine-foot, wooden watch tower – a micro-ZAD – in the front yard as a reminder that the ZAD truly is everywhere.

Just as the sands of the Sahara are swept by the winds to fertilize the rainforests of South America, or the sparks of wildfires spread to clear the way for new life, the spirit of the autonomy of the ZAD flows to disparate corners of the earth, striking chords of rebellion, joy, and life.

We aim not only to show our solidarity with those fighting the gendarmes on the bocage of Notre-Dame-des-Landes, but to speak to everyone who feels some part of their being tied to the existence of autonomous zones, wherever they are. Pressure the arms of the French state—show them they cannot escape the spirit of the ZAD—while building zones of experimental autonomy wherever you can. Carve out territories that escape the flows of the economy, where shared ways of living can flourish. This is war, and victory lies in the depth and breadth of the ties we create with each other and the world.

“‘I revolt, therefore I ramify.’ This is how we should speak to the stake that raises our rebellion.”

REPORT AND VIDEO HERE

VIENNE

Salut Devant l’ambassade de France à Vienne vendredi 20 avril. On a fait tourner l’info en plusieurs endroits. On pense à vous, et vous nous inspirez. Force ! des bises de l’Autriche Hof Stopar-

Documents joints

Notes

[1notamment avec des jets de peinture rouge sur les façades.