Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Nouvelles du front > Flash Infos > Infos de la semaine du 1er au 7 octobre

Infos de la semaine du 1er au 7 octobre

mardi 2 octobre 2018


VENIR SUR PLACE

Il est possible de venir n’importe quand, y compris en dehors des grands rassemblements. Assurez vous cependant d’être le plus autonome possible (couchage, nourriture notamment). Prenez le temps de demander où sont les lieux d’accueil et cherchez un Zadnews (notre journal hebdomadaire) pour découvrir les différents chantiers, discussions, etc.

Pour rejoindre la zad : Toutes les infos pour rejoindre la zad sont compilées ICI. -

Une fois sur place :

Carte plus précise mise à jour en mai pour crapahuter sur les chemins et dans les champs.

Pour accéder à la zone, voir ici. Prenez aussi le temps de lire les informations mises en ligne par l’équipe légale.


NOUS PREVENIR, NOUS INFORMER :

Appelez le numéro d’urgence pour nous signaler des informations, si possible par sms : 06 43 92 07 01 (pour contact presse uniquement : 06 95 06 81 49). Les infos d’urgence qui tournent sur les réseaux sociaux ne sont pas toujours confirmées. Avant de faire tourner une info, merci de contacter par mail ou téléphone la ZAD pour vérification.


S’INFORMER :

S’inscrire à notre liste mail : Pour vous inscrire/désinscrire à notre mail liste pour les nouvelles, communiqués, alertes, etc. Le flash infos est maintenant disponible en flux RSS.

Ecoutez Radio klaxon en ligne : sur la page de une du site,cherchez le drapeau pirate dans la colonne de droite, appuyer sur le bouton PLAY.Le programme est disponible ici.

  • Gaz de shiste

    Soutien aux militants anti fracturation hydraulique anglais emprisonnés

    Quatre militants environnementaux britanniques poursuivis pour avoir participé en 2017 à la manifestation non violente qui a bloqué les camions transportant les équipements de forage pour le site de Preston New Road, près de Blackpool dans le Lancashire, viennent d’être condamnés et trois emprisonnés.

    cyberaction :

    https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/soutienauxmilitantsantifrackingangl-2553.html

  • jeudi 11 octobre

    AntiRep

    11H30 : #Nantes : encore un matin avec un message d’urgence : "les flics sont à la Carterie !"

    Encore une expulsion d’un immeuble d’exilé-e-s. Encore un sentiment d’impuissance, des pleurs et la rage qui monte. Expulsion terminée. Flics en mode vautours sur le quartier. Une interpellation de la PAF. Appel à rassemblement devant Waldeck pour exiger sa libération. #FARINEPOWER !

    C’est la folie à Nantes. Raffles, pression par la terreur (et grosses jouissances de flics nazillons à nous voir paniquer ou pleurer)... tout ça pour un paquet de farine sur une élue et une revendication malicieuse (cf indymedia nantes).
    Une personne s’est livrée et les flics sont venu arrêter violemment une autre qui était dans le groupe de soutien (déjà arrêtée violemment en fin de manif l’autre jour et sortie de sa g@v hier midi...) puis ils sont revenus foutre la pression sur le groupe et embarquer une autre personne sans doute le temps de dissimuler que l’exilé embarqué ce matin faisait un grave malaise et était transféré au CHU.
    Et pendant ce temps les flics tournent dans la ville comme des affamés pour traquer la moindre personne qui dort à la rue, quelle que soit son origine, piquer les couvertures, faire grimper la peur et le racisme, faire disparaître la misère par tous les moyens...
    Au final 2 personnes restent en G@V avec vraisemblable comparution immédiate demain à 14h (pour violence agravée contre Johanna Rolland)

  • mercredi 10 octobre

    16h03min

    Manif à guémené penfao contre l’extension d’une porcherie industrielle. Parce que, partout, les gens en ont marre de voir le commun détruit au profit d’une minorité, nous relayons avec plaisir cet appel d’habitant.e.s de Guéméné a empêcher l’extension d’un élevage extrêmement polluant. On est avec vous !

  • mardi 9 octobre

    Bure

    Une nouvelle perquisition a eu lieu à la maison de résistance ce matin. Les gendarmes disaient chercher une personne qui aurait prétendument pas respecter son interdiction de territoire.

    Un premier article en ligne ici :

    Des témoignages des personnes présentes à la maison ce matin devrait arriver bientôt sur manif-est.info également. Cette perquisition n’était qu’une énième tentative d’intimidation.

    Autres sources : https://reporterre.net/Une-nouvelle-perquisition-a-la-Maison-de-la-Resistance-a-Bure https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/meuse/bure/projet-cigeo-nouvelle-perquisition-maison-resistance-bure-1554398.html

    Source (propagande ?) de l’Andra : https://www.estrepublicain.fr/defense/2018/10/08/verification-d-identite-a-la-maison-de-la-resistance

  • 7 octobre

    Anti-Nucléaire

    Appel depuis la ZAD de Notre-Dame-des-Landes à une mobilisation urgente pour empêcher le démarrage de l’EPR de Flamanville. Parce que lutter contre le monde qui va avec l’aéroport, c’est bien sur lutter contre la prolifération des centrales nucléaires !!! C’est pourquoi, de Notre-Dame-des-Landes, nous lançons un appel à tous les comités NDDL à s’emparer de cette affaire intolérable, à constituer des comités EPR en association quand cela est possible aux comités Bure, en prévision d’un grand week-end de mobilisation antinucléaire à venir.

    Et dès à présent participons à la Marche pour le Climat du 13 octobre avec pancartes et banderoles exigeant l’arrêt du nucléaire, à commencer par l’EPR.  plus d’infos dans l’article ici, pensez à ouvrir le document joint pour trouver tous les liens (articles de presse, vidéos, communiqués).

  • samedi 6 octobre

    ZAD

    Terres Communes, 29-30/09/2018, compilation images et sons du week end

  • vendredi 5 octobre

    12h00min

    Podcast deux nouveautés !

    1. "chevrerie bis" : un nouveau montage "histoire de la chévrerie" a été ajouté à la compil à écouter/télécharger sur la page : https://zad.nadir.org/spip.php?article5973

    2. on resort du placard un petit son enregistré en mai 2017 : https://zad.nadir.org/spip.php?article6143

  • 4 octobre

    Habitat / ZAD

    un article de Mediapart sur la reconnaissance de la propriété collective

    Sarah Vanuxem : « La propriété collective est reconnue par le droit » 28 SEPTEMBRE 2018 PAR JADE LINDGAARD

    https://www.mediapart.fr/journal/france/280918/sarah-vanuxem-la-propriete-collective-est-reconnue-par-le-droit?onglet=full

    [...] Pour la puissance publique, des habitant·e·s de la ZAD pourraient y rester à condition de rentrer dans les cadres de la gestion habituelle des terres agricoles : au nom d’une activité professionnelle reconnue en tant que telle, pour des projets individuels tenus par des objectifs de rentabilité à court terme. Mais les zadistes défendent un accès collectif à la terre et le développement de l’usage commun des champs, des forêts et des sentiers dont elles et ils prennent soin depuis dix ans. Le monde des chambres d’agriculture et de la FNSEA rejette cette vision au nom du respect de la propriété individuelle et veut que le même cadre normatif s’impose à tou·te·s.

    Pourtant, le code civil reconnaît la propriété collective et les droits d’usage des terres, explique la chercheuse Sarah Vanuxem (Enseignante-chercheuse à l’université de Nice Sophia-Antipolis et à l’INRA). Dans un livre à contre-courant de l’interprétation dominante du droit, mais nourri d’histoire et d’une connaissance érudite des théories juridiques, elle démontre que ce qu’on appelle aujourd’hui « les communs » existe dans les textes fondateurs du droit français. À partir de cette généalogie, elle développe l’idée d’une définition de la propriété comme « faculté d’habiter » des lieux : « Si la propriété est la capacité à habiter les choses, c’est qu’on n’a pas la propriété des choses en elles-mêmes. Je n’ai pas la propriété de la terre mais la capacité d’en user. Or cet usage, on l’a vu, est réglementé par des lois intérieures, constitué des lois et des règlements que l’on doit respecter, notamment du droit de l’environnement. Elles demandent au propriétaire, l’État dans l’exemple de la ZAD, de prendre soin de l’écosystème. Cela peut vouloir dire ne pas remettre en cause les habitants, même sans titres, ni les actions qu’ils ont menées pour prendre soin de la terre. Autrement dit, ils ont un "droit à l’existence" même s’ils n’ont pas la "propriété territoriale". »

    Sarah Vanuxem : Je propose non pas une vision de la propriété qui serait différente de celle qui est dans le code civil, mais de relire les dispositions qui s’y trouvent, et de les interpréter différemment de la manière habituelle. L’article 544 du code civil dit que « la propriété est le droit de jouir et disposer des choses de la manière la plus absolue pourvu qu’on n’en fasse pas un usage prohibé par les lois ou par les règlements ». Le terme « absolu » ne signifie pas nécessairement « exclusif ». Il peut être interprété comme signifiant « opposable » à tous. Le droit de propriété n’est pas nécessairement individuel. Il peut être collectif. D’ailleurs, dans le code civil, on a pléthore d’exemples de propriétés collectives : la mitoyenneté des murs, l’indivision, la copropriété des immeubles bâtis... Il y a toute une série d’exemples de propriétés exercées à plusieurs.

    Par ailleurs, le terme « absolu » est souvent interprété dans l’idée que la propriété est un droit souverain. De domination. Or le code civil ne dit pas cela ; le texte dit qu’on doit respecter les lois et les règlements. On peut trouver des traces de l’interprétation que je propose dans les premiers commentaires du code civil, après sa parution en 1804. Elle peut être fondée juridiquement, historiquement, politiquement, socialement. Elle peut être rapprochée aussi de tout le mouvement autour des communs. Ça ne sort pas de nulle part. [...]

  • Hambach

    Aller soutenir la foret de Habamch- Action contre le charbon

    Dans la suite de la campagne d’action ENDE GELANDE

    https://www.ende-gelaende.org/fr/venir-en-bus/

    Le groupe local Ende Gelände Paris organise un trajet collectif en bus depuis Paris pour aller soutenir la foret de Hambach :

    Départ le jeudi 25 octobre (à 9h) Retour le lundi 29 octobre (matin, arrivée dans l’après-midi à Paris)

    La participation est de 30€ par personne pour l’aller-retour en bus Paris-Köln-Paris (si vous avez des difficultés à payer ce prix, contactez-nous pour que l’on organise un prix solidaire). Pour toute demande de renseignement contactez-nous à endegelaende-paris@riseup.net.

  • 2 octobre

    Atenco

    CAMPAGNE CONTRE LE NOUVEL AEROPORT DE LA VILLE DE MEXICO

    Ni ici ni ailleurs !! Un appel international à s’unir contre le méga projet d’aéroport en lieu et place du dernier lac de la vallée de Mexico

    Malgré les assassinats, les viols, les arrestations et autres formes de répression orchestré par l’état mexicain, les descendants des peuples Nahuas luttent depuis 2001 pour ne pas se faire exproprier et voir leur terre nourricière se faire engloutir par un nouveau projet d’aéroport. Cette lutte soeur, après nous avoir soutenu jusqu’à l’abandon (et au-delà) du projet d’aéroport de NDDL, à son tour fait un appel à soutien aux solidarités internationales pour se joindre à elle et faire plier cet enième projet mortifiare.

    Tout en affirmant clairement notre soutien à cette lutte nous relayons la camapgne #YO PREFIERO EL LAGO (“Moi je préfère le lac”)

    Pour plus d’info sur la lutte par ici

    Puis comme tu es devant un écran et réseaux sociaux à porter de main profites-en pour relayer !

  • Lutte forestière

    Marche pour la forêt : Des travailleur.euse.s de l’ONF sont actuellement sur les routes pour marquer leur refus des transformations des politiques forestières qui visent notemment à privatiser la gestion des forêts publiques, à réduire leur protection et l’accueil des citoyens, à transformer ces forêts en usines à bois, à les mettre au seul service des lobbies financiers

    Partant de Perpignan, Strasbourg, Mulhouse et Valence ils se rejoindront le 24 octobre dans la forêt du Tronçais. Sur leur site marche pour la foret vous trouverez plus d’informations notemment sur les étapes où les rejoindre.

    On en profites pour relayer de l’information sur un film sorti récemment qui nous a beaucoup touché. : "Le Temps des forêts" présente un regard touchant sur le développement de l’industrie forestière et des carnages provoqués sur les sols par les coupes rases et autres projets d’investissements forestiers.

  • Violences policières

    Lors d’une manifestation contre les violences policières en mai 2018 en soutien à Maxime, mutiler par une grenade de désencerclement pendant les expulsions de la ZAD, des personnes avaient été violemment blessées par les rocobops en faction.

    Rare sont les occasions d’entendre parler de ces violences dans les journaux mainstreams alors on relais cette enquête de France 3 même si tout n’est pas bon à prendre dans l’article : une violence récurrente : enquête sur les manifestations à Nantes

  • Contre Macron et son monde

    Il semble que Macron ait reçu un titre honorifique de "Champion de la Terre" lors d’une conférence sur le climat aux USA... d’ici on en rigole (jaune).

  • Criminalisation des luttes

    Appel à soutiens contre la machine judiciaire : Des militant.e.s anglais.e.s passent en procès cette semaine pour avoir empêcher le décollage d’un avion charter de déportation de personnes migrant.e.s.

    Les personnes responsables de cette action directe non-violente ont été accusées d’infractions liées au terrorisme qui pourrait conduire à des condamnations à perpétuité. Pour voir leur appel

  • Lutte anticapitaliste

    Cette semaine commence une campagne de lutte contre l’aviation Participer à ces journées et ce réseau, c’est une bonne occasion de poursuivre la lutte contre l’aéroport et son monde, et continuer affirmer « Ni ici, ni ailleurs » avec tou.te.s celleux qui luttent dans le monde contre des projets du même type.