Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Nouvelles du front > Flash Infos > Infos du 24 décembre au 30 décembre 2018

Infos du 24 décembre au 30 décembre 2018

dimanche 23 décembre 2018


VENIR SUR PLACE

Il est possible de venir n’importe quand, y compris en dehors des grands rassemblements. Assurez vous cependant d’être le plus autonome possible (couchage, nourriture notamment). Prenez le temps de demander où sont les lieux d’accueil et cherchez un Zadnews (notre journal hebdomadaire) pour découvrir les différents chantiers, discussions, etc.

Pour rejoindre la zad : Toutes les infos pour rejoindre la zad sont compilées ICI. -

Une fois sur place :

Carte plus précise mise à jour en mai pour crapahuter sur les chemins et dans les champs.

Pour accéder à la zone, voir ici. Prenez aussi le temps de lire les informations mises en ligne par l’équipe légale.


NOUS PREVENIR, NOUS INFORMER :

Appelez le numéro d’urgence pour nous signaler des informations, si possible par sms : 06 43 92 07 01 (pour contact presse uniquement : 06 95 06 81 49). Les infos d’urgence qui tournent sur les réseaux sociaux ne sont pas toujours confirmées. Avant de faire tourner une info, merci de contacter par mail ou téléphone la ZAD pour vérification.


S’INFORMER :

S’inscrire à notre liste mail : Pour vous inscrire/désinscrire à notre mail liste pour les nouvelles, communiqués, alertes, etc. Le flash infos est maintenant disponible en flux RSS.

Ecoutez Radio klaxon en ligne : Radio Klaxon c’est fini pour l’instant, rubrique Necro

  • mercredi 26 décembre 2018

    Anti-industriel

    INTERVENTION AU FORUM INTERNATIONAL DE LA ROBOTIQUE AGRICOLE

    Ce mardi 11 décembre, le Forum International de Robotique Agricole à Toulouse-Labège a été interrompu pendant une heure par une trentaine d’opposants. Nous avons occupé la scène du grand amphithéâtre du centre des congrès Diagora, en déployant plusieurs banderoles : « Des paysans, des animaux, pas des robots » ; « Des chantiers collectifs, pas des robots sélectifs » ; « Débranchez-les tous ». Le tract en pièce jointe a été distribué aux centaines de personnes qui assistaient aux conférences depuis le matin. Quelques participants à cette perturbation étaient vêtus d’un gilet jaune.

    Plus d’info sur : https://lelaboratoireanarchiste.noblogs.org/?p=13929

  • Contre les armes de la police

    “Jamais je n’aurais pensé, surtout à Biarritz, que ça tirerait au flash-ball”

    Lola Villabriga, 18 ans, a été blessée par un tir de flash-ball lors de la manifestation à Biarritz mardi 18 décembre, en marge de la visite du ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

    https://mediabask.naiz.eus/eu/info_mbsk/20181224/jamais-je-naurais-pense-surtout-a-biarritz-que-ca-tirerait-au-flash-ball

  • Forêt de la Corniche des Forts

    Un court-métrage poétique pour défendre la forêt de Romainville. Le court-métrage de Raphaël Daniel intitulé « L’appel de la forêt » nous propose une réflexion sur l’avenir de la Corniche des forts à Romainville, espace propulsé sur le devant de la scène médiatique en novembre dernier alors que des manifestants empêchaient l’abattage d’une partie des arbres qui s’y trouvent. Le réalisateur nous explique pourquoi le sujet l’a inspiré.

    https://zad.nadir.org/spip.php?article6280

  • lundi 24 décembre 2018

    Punchline du jour

    " Depuis la crise des « gilets jaunes », la vie à huis clos d’Emmanuel Macron. Insultes, huées, menaces… Quand il sort, désormais, cela tourne mal. Depuis le début de la mobilisation des « gilets jaunes », pour le président qui aimait tant les promenades, elles sont devenues rares (et discrètes). Comme les visites."

    Ou quand Le Monde donne ses premières pages au pauvre petit Emmanuel et sa vie si difficile et injuste.

    https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/12/22/emmanuel-macron-a-huis-clos-en-son-palais_5401266_823448.html

  • dimanche 23 décembre 2018

    AntiRep

    Les « 7 de Briançon » ont été condamnés.

    « Où étiez-vous le 21 avril ? », demande la présidente. « J’étais au refuge de Clavière, répond Theo, 24 ans. Je faisais à manger et je barricadais les entrées, parce qu’on s’attendait à une attaque des Identitaires. » Ce jour-là, dans le Briançonnais, le petit monde du soutien aux migrants est sens dessus dessous : Génération identitaire, groupe d’extrême droite, vient de débarquer à la frontière franco-italienne. Son objectif ? Repousser les migrants tentant de franchir les cols enneigés, pour dénoncer « le laxisme des autorités ». Cela fait pourtant des mois que les bénévoles solidaires secourent des exilés en perdition dans la montagne, essayant d’échapper à la traque des forces de l’ordre.

    https://zad.nadir.org/spip.php?article6278

  • Contre les armes de la police

    Le maintien de l’ordre : ultra-violence institutionnelle, ce qu’ils ne disent pas. Quelques questions insolentes posées aux forces de l’ordre et des images de leurs manières de faire, du mépris et de la violence qui les anime. Au delà des forces classiques, il y a ces étranges milices casquées qui ne disent pas leur nom... Une vidéo du collectif Désarmons-les ! desarmons-les@riseup.net

    https://www.youtube.com/watch?v=VEptMjPoM6c&feature=youtu.be