Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Nouvelles du front > Flash Infos

Flash Infos

Dernier ajout : 9 avril.

Les fils d’infos sur la situation en temps réel.

Articles de cette rubrique

  • Samedi 5 mai : 27e jours. Le fichage continue

    5 mai 2018

    L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. Le général en chef des opérations annonce que lui et ses vilains vont rester des mois pour "sécuriser la zone pour que les projets validés par la préfecture puissent voir le jour". Edouard Phillipe, le 1er sinistre, a annoncé fin avril que les occupants illégaux (...)

  • Mercredi 2 mai - 24e jour d’occupation militaire

    2 mai 2018

    L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. Le général en chef des opérations annonce que lui et ses vilains vont rester des mois pour "sécuriser la zone pour que les projets validés par la préfecture puissent voir le jour". Edouard Phillipe, le 1er sinistre, a annoncé fin avril que les occupants illégaux (...)

  • Mardi 1er mai - 23e jour d’occupation militaire

    1er mai 2018

    L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. Le général en chef des opérations annonce que lui et ses vilains vont rester des mois pour "sécuriser la zone pour que les projets validés par la préfecture puissent voir le jour". Edouard Phillipe, le 1er sinistre, parle lui de « de mettre un terme à (...)

  • Dimanche 29 avril - 21ème jour d’occupation militaire

    29 avril 2018

    L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. Le général en chef des opérations annonce que lui et ses vilains vont rester des mois pour "sécuriser la zone pour que les projets validés par la préfecture puissent voir le jour". Edouard Phillipe, le 1er sinistre, parle lui de « de mettre un terme à (...)

  • Samedi 28 avril - 20ème jour d’occupation militaire

    28 avril 2018

    L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. Le général en chef des opérations annonce que lui et ses vilains vont rester des mois pour "sécuriser la zone pour que les projets validés par la préfecture puissent voir le jour". Edouard Phillipe, le 1er sinistre, parle lui de « de mettre un terme à (...)

  • Vendredi 27 avril - 19ème jour d’occupation militaire

    27 avril 2018

    L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. Le général en chef des opérations annonce que lui et ses vilains vont rester des mois pour "sécuriser la zone pour que les projets validés par la préfecture puissent voir le jour". Edouard Phillipe, le 1er sinistre, parle lui de « de mettre un terme à (...)

  • Jeudi 26 avril - 18ème jour d’occupation militaire

    26 avril 2018

    L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. Le général en chef des opérations annonce que lui et ses vilains vont rester des mois pour "sécuriser la zone pour que les projets validés par la préfecture puissent voir le jour". Edouard Phillipe, le 1er sinistre, parle lui de « de mettre un terme à (...)

  • Mardi 24 avril - 16ème jour d’occupation militaire

    24 avril 2018

    L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. Le général en chef des opérations annonce que lui et ses vilains vont rester des mois pour "sécuriser la zone pour que les projets validés par la préfecture puissent voir le jour". Edouard Phillipe, le 1er sinistre, parle lui de « de mettre un terme à (...)

  • Lundi 23 avril - 15ème jour d’occupation militaire

    23 avril 2018

    L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. L’Etat nous menace d’un retour des expulsions si on ne signe pas de COP (Convention d’Occupation Précaire) Individuelle d’ici au 23 avril, ce qui est contraire à notre désir de trouver une solution collective. On reste en ALERTE EXPULSIONS ! On vous appelle (...)

  • Dimanche 22 avril - 14ème jour d’occupation militaire

    22 avril 2018

    L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. L’Etat nous menace d’un retour des expulsions si on ne signe pas de COP (Convention d’Occupation Précaire) Individuelle d’ici au 23 avril, ce qui est contraire à notre désir de trouver une solution collective. On reste en ALERTE EXPULSIONS ! On vous appelle (...)

0 | ... | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | ... | 530