Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Anti Répression

Anti Répression

Dernier ajout : 14 avril.

En luttant on se confronte nécessairement au capitalisme et à sa police. La ZAD a une “legal team” pour vous soutenir dans vos embrouilles juridiques. Cette page essaye de vous orienter vers les différentes précautions à prendre, comment s’informer et trouver du soutien, comment préparer des défenses et vous informer sur les évolutions juridiques.

1. Actualités

2. Se préparer à une potentielle garde-à-vue

Lecture sur la GAV :

Sur le refus de donner son ADN aux flics :

Infos plus complètes face à la police et à la justice

- La version numérique, gratuite et intégrale du guide d’autodéfense juridique "Face à la police / face à la justice" (collectif Cadecol) est sortie et disponible sur infokiosques.net

La version papier reste bien évidemment dispo en librairie

3. En cas d’interpellation

4. Proches de détenu-e-s

5. Infos pratiques de la “legal team”

Numéro de téléphone : 06.75.30.95.45

mail : legalteamzad sur riseup.net - il est préférable d’utiliser le mail pour toutes communications un peu sensible (eg. noms et adresses, enquêtes en cours, ...) ou non-urgentes (eg. des questions juridiques)

Vous pouvez prendre rdv par téléphone pour venir discuter sur vos doutes, questions, expériences avec la police/justice. Exemples : "Est-ce que je dois signer qq chose en GAV ?", "Je suis convoqué-e, quoi faire maintenant ?", "Dois-je donner mon identité à la police ?", "Quels sont les expériences avec...?", "A quoi je peux m’attendre au tribunal ?", …

Appelez la “legal team” si vous avez des infos sur une arrestation ou une convocation (sans donner le nom de la personne !).

Pour les dons financiers (toujours très nécessaires) : Des chèques (à l’ordre du comité de soutien aux inculpées), peuvent être envoyés à l’adresse suivante :

Comité de soutien aux inculpé-e-s
2, Les Rochettes
44360 Vigneux-de-Bretagne

Qu’est-ce que c’est que la « legal team » ? (ou « les galères team » ?) Version PDF

La legal team est une équipe, issue de la lutte contre l’aéroport de NDDL, qui a pour but de soutenir les personnes confrontées à la répression policière et judiciaire.

Concrètement, on essaie de faire de l’information sur les droits en cas de contrôle ou de garde-à-vue. On rencontre des avocats qui acceptent de défendre ces affaires avec des tarifs corrects pour diffuser leurs contacts. On accompagne les gens qui passent en procès et qui souhaitent de l’aide pour leur défense. Puis on gère la caisse de soutien, et on fait le lien avec les personnes emprisonnées.

  • En cas d’interpellation, n’hésite pas à nous prévenir pour réagir au mieux à la situation. Pour ça il existe un numéro : le 06.75.30.95.45.
  • Si tu es témoin d’une interpellation, appelle ce numéro . Et donne : une description physique et vestimentaire de la personne arrêtée, ainsi que l’heure, les circonstances et le lieu de l’arrestation. Ne donne aucun nom au téléphone, ne donne aucune info sur les infractions commises (exemple : « mon ami était en train de tagguer »). Si ça ne répond pas, laisse un message avec les infos et un numéro de contact pour que l’on te rappelle plus tard.
  • Si t’es embarqué-é au poste et tu veux essayer de nous joindre, ne donne surtout pas ce numéro comme contact d’avocat car tu risques de gaspiller la seule possibilité d’appeler un-e avocat-e. Mieux vaux retenir un nom d’avocat connu de la legal team.
  • Ce numéro sert exclusivement à centraliser les infos sur les arrestations et à organiser le soutien (venir chercher les gens au poste, réagir à temps en cas de comparution immédiate, préparer la défense pour les procès...). Ne satures donc pas ce téléphone pour d’autres motifs.
  • Puis n’oublies pas de rappeler pour signaler ta sortie de garde-à-vue, ou la sortie d’un-e de tes proches. Sinon, on restera mobilisé-e-s sur l’alerte pour rien !
  • A part ça, on propose de prendre des rendez-vous avec les gens qui ont besoin de nous rencontrer pour discuter plus longuement ou anonymement que par téléphone. Alors, si tu as des questions générales sur les garde-à-vue, ou bien tu passes en procès et tu veux préparer la défense à plusieurs, ou raconter une expérience de répression pour être prise en charge collectivement, ou pour tout autre question que la legal team pourrait t’aider à résoudre, et bien n’hésites pas à passer un coup de fil pour qu’on organise un rendez-vous.
  • En cas de procès, la legal team peut apporter un soutien pour réfléchir et préparer la défense collectivement et/ou organiser un rassemblement au tribunal.
  • Il existe aussi une caisse de soutien qui sert à soutenir financièrement les personnes victimes de la répression, tu peux faire une demande à la legal team si t’en as besoin.

Pour envoyer des courriers aux prisonniers ou faire parvenir des dons pour la caisse de soutien :

Comité de soutien aux inculpé-e-s
2, Les Rochettes
44360 Vigneux-de-Bretagne

Articles de cette rubrique

  • Conseils d’urgence à l’intention des personnes gravement blessées par la police hier à Nantes

    24 février 2014

    Conseils d’urgence à l’intention des personnes gravement blessées par la police hier à Nantes (transférer aux familles concernées) CONSEIL MEDICAL Contrairement au lacrymo qui angoisse mais ne blesse pas, les blessures policières au visage peuvent provoquer des mutilations permanentes ou même la mort. Il s’agit en général de deux armes nouvelles (dont l’usage s’est généralisé récemment avec Sarkozy : 1 - les grenades assourdissantes ou désencerclantes, 2 - les balles de plastique de la famille du « (...)

  • Quentin, gravement blessé à l’oeil le 22 février à Nantes

    24 février 2014

    retranscription du témoignage de Quentin, gravement blessé à l’oeil le 22 février à Nantes Ca a démarré vraiment quand on s’est retrouvés vers Commerce, au moment où on devait remonter normalement le cours des 50 otages, ce qui était censé être le parcours de la manif. Là, il y avait des cars de CRS et des barrières qui bloquaient tout. Nous quand on est arrivés, direct on s’est fait gazer. Il y a eu tout de suite des gaz lacrymo qui ont été jetés sur les gamins, sur tous les gens qui étaient là. >> (...)

  • PROCES Du 31 janvier 2014

    3 février 2014

    Suite à l’agression dont j’ai été victime le 13 juin 2013, deux seulement des quatre individus présents au moments des faits sont poursuivis. Il s’agit de : Jean Claude Rincé, retraité Yohan olivier, maçon Tout deux résidant sur Notre Dame des Landes et poursuivis pour violences en réunion. JCR ainsi que YO reconnaissent avoir donné quelques coups mais réfutent les menaces de mort. Se cachent derrière un contexte tendu entre moto cross et zadistes. L’avocate de JCR évoque le bénévolat de son (...)

  • Qu’est-ce que c’est que la « legal team » ?

    27 décembre 2013

    (ou « les galères team » ?) La legal team est une équipe, issue de la lutte contre l’aéroport de NDDL, qui a pour but de soutenir les personnes confrontées à la répression policière et judiciaire. Concrètement, on essaie de faire de l’information sur les droits en cas de contrôle ou de garde-à-vue. On rencontre des avocats qui acceptent de défendre ces affaires avec des tarifs corrects pour diffuser leurs contacts. On accompagne les gens qui passent en procès et qui souhaitent de l’aide pour leur (...)

  • Campagne contre le fichage ADN

    25 novembre 2013

    Un nouveau procès en appel pour refus de prélèvement ADN s’ouvrira le 3 décembre à Rennes. R, militant contre l’aéroport de NDDL et son monde, avait été arrêté lors d’une action collective. Il risque aujourd’hui un an de prison et 15 000 euros d’amende pour avoir refusé de donner son ADN lors de sa GAV. C’est une personne de plus dans la longue liste des opposant-es au fichage, inquiétés pour avoir refusé la prise ADN. A ce jour on estime que plus de 2 millions de personnes en France ont fait l’objet d’un (...)

  • Manif "Refusons le fichage ADN"

    6 novembre 2013

    Dans le cadre de la semaine contre le fichage ADN RDV Samedi 30 novembre à 15h place du Bouffay, Nantes Vendredi 29 14h14 RDV à la Freuzière pour préparer une action contre le fichage ADN pour la manif de samedi à Nantes.

  • Refus de prélèvement ADN : Procès en appel à Rennes

    5 novembre 2013

    Mes gênes m’appartiennent - procès en appel à Rennes - Je suis convoqué mardi 03 décembre 2013 à 14h à la cours d’appel de Rennes pour refus de prélèvement ADN. J’ai participé en 2009 à une action collective contre des forages géotechniques du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes. Arrêté et jugé une première fois pour refus de prélèvement ADN (2 mois de prisons avec sursis requalifié en appel à 500 euros d’amende avec sursis), la justice est revenue à la charge en (...)

  • Report du procès en appel de R. pour refus de fichage

    12 septembre 2013

    Le procès de Rodolphe pour refus de prélèvement ADN qui devait se dérouler ce mardi 17 septembre à la cour d’appel de Rennes, est reporté au mardi 3 décembre. Nous reviendrons ultérieurement sur les suites de ce procès, sur le fichage ADN et sur le monde qui va avec.

  • Rassemblement de soutien à un inculpé anti aéroport

    11 septembre 2013

    Le mercredi 11 septembre à 9h un jeune militant de la Gauche Indépendantiste et opposant au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes sera jugé en CRPC au tribunal d’instance de Nantes. Le 27 octobre 2012, au début des tentatives d’expulsion sur la ZAD, il participait à une manifestation de 3000 personnes en soutien aux opposants de Notre-Dame-des-Landes. En arrivant devant la préfecture la foule s’est massée devant le batiment, celui-ci est alors monté sur la porte d’entrée pour décrocher, sous les (...)

  • Appel à rassemblement devant le TGI de Nantes

    1er août 2013

    Appel à rassemblement solidaire Le mercredi 7 aout, un paysan du Copain 44 est cité à comparaitre devant le tribunal de Nantes, accusé d’entrave à la circulation publique pour avoir garé un tracteur devant la gendarmerie de Châteaubriant, lors d’une manifestation de soutien à un autre paysan retenu en garde à vue. Selon la loi, il encourt une peine de deux ans d’emprisonnement, 4.500 € d’amende ainsi qu’une suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans au plus. La mise en place du (...)

0 | ... | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | 160