Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Anti Répression

Anti Répression

Dernier ajout : 4 mars.

En luttant on se confronte nécessairement au capitalisme et à sa police. La ZAD a une “legal team” pour vous soutenir dans vos embrouilles juridiques. Cette page essaye de vous orienter vers les différentes précautions à prendre, comment s’informer et trouver du soutien, comment préparer des défenses et vous informer sur les évolutions juridiques.

1. Actualités

2. Se préparer à une potentielle garde-à-vue

Lecture sur la GAV :

Sur le refus de donner son ADN aux flics :

Infos plus complètes face à la police et à la justice

- La version numérique, gratuite et intégrale du guide d’autodéfense juridique "Face à la police / face à la justice" (collectif Cadecol) est sortie et disponible sur infokiosques.net

La version papier reste bien évidemment dispo en librairie

3. En cas d’interpellation

4. Proches de détenu-e-s

5. Infos pratiques de la “legal team”

Numéro de téléphone : 06.75.30.95.45

mail : legalteamzad sur riseup.net - il est préférable d’utiliser le mail pour toutes communications un peu sensible (eg. noms et adresses, enquêtes en cours, ...) ou non-urgentes (eg. des questions juridiques)

Vous pouvez prendre rdv par téléphone pour venir discuter sur vos doutes, questions, expériences avec la police/justice. Exemples : "Est-ce que je dois signer qq chose en GAV ?", "Je suis convoqué-e, quoi faire maintenant ?", "Dois-je donner mon identité à la police ?", "Quels sont les expériences avec...?", "A quoi je peux m’attendre au tribunal ?", …

Appelez la “legal team” si vous avez des infos sur une arrestation ou une convocation (sans donner le nom de la personne !).

Pour les dons financiers (toujours très nécessaires) : Des chèques (à l’ordre du comité de soutien aux inculpées), peuvent être envoyés à l’adresse suivante :

Comité de soutien aux inculpé-e-s
2, Les Rochettes
44360 Vigneux-de-Bretagne

Qu’est-ce que c’est que la « legal team » ? (ou « les galères team » ?) Version PDF

La legal team est une équipe, issue de la lutte contre l’aéroport de NDDL, qui a pour but de soutenir les personnes confrontées à la répression policière et judiciaire.

Concrètement, on essaie de faire de l’information sur les droits en cas de contrôle ou de garde-à-vue. On rencontre des avocats qui acceptent de défendre ces affaires avec des tarifs corrects pour diffuser leurs contacts. On accompagne les gens qui passent en procès et qui souhaitent de l’aide pour leur défense. Puis on gère la caisse de soutien, et on fait le lien avec les personnes emprisonnées.

  • En cas d’interpellation, n’hésite pas à nous prévenir pour réagir au mieux à la situation. Pour ça il existe un numéro : le 06.75.30.95.45.
  • Si tu es témoin d’une interpellation, appelle ce numéro . Et donne : une description physique et vestimentaire de la personne arrêtée, ainsi que l’heure, les circonstances et le lieu de l’arrestation. Ne donne aucun nom au téléphone, ne donne aucune info sur les infractions commises (exemple : « mon ami était en train de tagguer »). Si ça ne répond pas, laisse un message avec les infos et un numéro de contact pour que l’on te rappelle plus tard.
  • Si t’es embarqué-é au poste et tu veux essayer de nous joindre, ne donne surtout pas ce numéro comme contact d’avocat car tu risques de gaspiller la seule possibilité d’appeler un-e avocat-e. Mieux vaux retenir un nom d’avocat connu de la legal team.
  • Ce numéro sert exclusivement à centraliser les infos sur les arrestations et à organiser le soutien (venir chercher les gens au poste, réagir à temps en cas de comparution immédiate, préparer la défense pour les procès...). Ne satures donc pas ce téléphone pour d’autres motifs.
  • Puis n’oublies pas de rappeler pour signaler ta sortie de garde-à-vue, ou la sortie d’un-e de tes proches. Sinon, on restera mobilisé-e-s sur l’alerte pour rien !
  • A part ça, on propose de prendre des rendez-vous avec les gens qui ont besoin de nous rencontrer pour discuter plus longuement ou anonymement que par téléphone. Alors, si tu as des questions générales sur les garde-à-vue, ou bien tu passes en procès et tu veux préparer la défense à plusieurs, ou raconter une expérience de répression pour être prise en charge collectivement, ou pour tout autre question que la legal team pourrait t’aider à résoudre, et bien n’hésites pas à passer un coup de fil pour qu’on organise un rendez-vous.
  • En cas de procès, la legal team peut apporter un soutien pour réfléchir et préparer la défense collectivement et/ou organiser un rassemblement au tribunal.
  • Il existe aussi une caisse de soutien qui sert à soutenir financièrement les personnes victimes de la répression, tu peux faire une demande à la legal team si t’en as besoin.

Pour envoyer des courriers aux prisonniers ou faire parvenir des dons pour la caisse de soutien :

Comité de soutien aux inculpé-e-s
2, Les Rochettes
44360 Vigneux-de-Bretagne

Articles de cette rubrique

  • Conseils antirep en vue de l’acte IV dans toute la fRance

    7 décembre 2018

    Conseils en manif - avril 2018 Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice... réduisons les risques ! Quelques conseils... ... AVANT LA MANIF Éviter de venir seul.e. Former des binômes ou trinômes (personnes se connaissant et ayant les mêmes objectifs), si possible venir en plus grand groupe et fixer un rencard d’après-manif pour voir si tout le monde va bien et même témoigner. Éviter d’amener agenda, carnet d’adresses, tracts et (...)

  • LE SCANDALE CONTINUE À BURE : NOUVELLES PERQUISITIONS SUR DES HABITANT.E.S HISTORIQUES !

    3 décembre 2018

    Communiqué commun : Bure Zone Libre, CEDRA, EODRA Malgré une médiatisation importante de la répression à Bure et de l’acharnement policier et judiciaire subi par les opposant-es à Cigéo et habitant-es des villages, nous assistons ce matin à la poursuite du rouleau compresseur dans le silence, le mépris et l’indifférence. À 9h du matin, deux personnes ont été perquisitionnées à Mandres-en-Barrois. L’un est un habitant historique qui est né dans le village et y vit depuis toujours, l’une y habite depuis (...)

  • Blessé.e.s sur la zad, saisine du Tribunal Administratif de Nantes

    25 octobre 2018

    Deux avocates, Chloé Chalot, avocate au barreau de Rouen et Aïnoha PASCUAL Avocat à la Cour de Paris, ont lancé des recours pour 5 personnes, dont deux journalistes, blessées à la ZAD par des grenades GLI F4 pendant la période d’expulsions. Nous avions déjà relayé l’info en début de de semaine. Elles envisagent de faire une nouvelle vague de recours, il est donc possible de les contacter si vous avez été blessé. Aïnoha PASCUAL, Avocat à la Cour, 204, rue de Vaugirard, 75015 Paris 07.68.97.17.68 / (...)

  • Cases Rebelles - Dire à Lamine

    22 octobre 2018

    [Tiré du site de Cases Rebelles : https://www.cases-rebelles.org/dire-a-lamine/] DIRE À LAMINE est un film documentaire long-métrage réalisé par le collectif Cases Rebelles, en association avec le collectif Vies Volées (collectif de familles de victimes de crimes policiers). Le tournage a débuté en 2016, quelques semaines avant la 9e commémoration de la mort de Lamine Dieng, étouffé par des policiers le 17 juin 2007 à Paris. Pourtant DIRE À LAMINE n’est pas un film sur les violences policières. C’est (...)

  • relaxe pour JB

    23 juillet 2018

    Le 14 août se tiendra le procès en appel de JB (vous pouvez d’ores-et-déjà noter cette date, un appel à rassemblement suivra) à Rennes. Aidez-nous à préparer sa défense. JB a été arrêté le 16 avril vers 10 heures du matin, à proximité de la barricade de Lascars, entre le carrefour de la Saulce et la Wardine. JB est plutôt fin, pas très grand et il a une tâche de naissance rouge sur une partie du visage. Suite à son arrestation, JB a refusé d’être jugé en comparution immédiate et a attendu en prison son (...)

  • Qu’est-ce qu’il s’est passé au tribunal de Nantes en mai 2018 ?

    3 juin 2018

    Plein de choses, du mépris social à en gerber, etc. mais on va vous parler seulement de procès concernant des manifs à Nantes et des arrestations sur la ZAD pendant les expulsions qui sont toujours en cours... On a assisté à 20 procès depuis le 9mai (pour la situation en avril, voir : https://nantes.indymedia.org/articles/40998), qui faisaient suite à des arrestations sur la zad en avril et mai, ou pendant les manifs à Nantes en avril. Pour exemple, voici un compte-rendu d’un des procès du mois : (...)

  • Non au salon de l’armement Eurosatory - APPEL À MANIFESTATION le 13 juin 2018

    29 mai 2018

    Suite à la tribune lancée contre la tenue du salon international de l’armement Eurosatory à Villepinte, soutenue par de très nombreux collectifs et personnalités, il a été décidé durant l’Assemblée du 13 mai, qui a réuni les collectifs Mwasi, BDS, FRAP, Activism for Syria, la CGA, le collectif Paris-Ayotzinapa, entre autres, d’appeler à une grande mobilisation sur place le mercredi 13 juin 2018. Nous vous invitons à signer l’appel à ce rassemblement (à la suite et en pièce jointe) et à le relayer (...)

  • Alsetex, entreprise d’armement, décroche un marché de 17,5 millions d’euros

    25 mai 2018

    Alsetex est une entreprise qui fabrique les grenades explosives GLI-F4, notamment utilisées par les gendarmes sur la ZAD et ailleurs. "GLI", ça veut dire "Grenade Lacrymogène Instantannée". Elle contient 25g de TNT, un explosif bien connu. C’est ce type de grenade qui a soufflé la main d’un camarade, ce mardi. Cette usine d’armement est basée au lieu-dit Malpaire, à Précigné 72300, dans la Sarthe. Son numéro de téléphone est disponible en chechant un peu, mais là on l’a perdu… L’entreprise appartient au (...)

  • Appel à manifestation contre la répression

    23 avril 2018

    Parce que les rues de Nantes sont occupées par plusieurs centaines de policiers, gendarmes, … depuis le 9 avril, avec leur hélicoptère, leurs canons à eau, leurs grilles anti émeutes, … Parce que la police traque et rafle les personnes sans papiers. Parce que 4 camarades venu.e.s lutter contre les expulsions sur la ZAD dorment aujourd’hui en prison, et que nombre d’autres y ont été également condamné.e.s ces derniers jours. Parce qu’on ne compte plus les blessé.e.s des armes de la police, ni les (...)

  • Expulsion sur la Zad - Sur les armes des Gendarmes Mobiles

    13 avril 2018

    Au vu de la quantité industrielle des munitions utilisées par les GM ces derniers jours et les centaines de blessé.e.s constaté.e.s par l’équipe médic, il est toujours bon d’en savoir plus sur ces armes militaires. Une page spéciale a été faite par "désarmons la police", pour clarifier quelles armes sont utilisées pendant l’opération policière d’avril 2018. Sur la ZAD de Notre Dame des Landes, une large panoplie de grenades a été utilisée depuis le lundi 9 avril : Les grenades lacrymogènes PLMP 7B et (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 160