Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Anti Répression

Anti Répression

Dernier ajout : 16 juillet.

En luttant on se confronte nécessairement au capitalisme et à sa police. La ZAD a une “legal team” pour vous soutenir dans vos embrouilles juridiques. Cette page essaye de vous orienter vers les différentes précautions à prendre, comment s’informer et trouver du soutien, comment préparer des défenses et vous informer sur les évolutions juridiques.

1. Actualités

2. Se préparer à une potentielle garde-à-vue

Lecture sur la GAV :

Sur le refus de donner son ADN aux flics :

Infos plus complètes face à la police et à la justice

- La version numérique, gratuite et intégrale du guide d’autodéfense juridique "Face à la police / face à la justice" (collectif Cadecol) est sortie et disponible sur infokiosques.net

La version papier reste bien évidemment dispo en librairie

3. En cas d’interpellation

4. Proches de détenu-e-s

5. Infos pratiques de la “legal team”

Numéro de téléphone : 06.75.30.95.45

mail : legalteamzad sur riseup.net - il est préférable d’utiliser le mail pour toutes communications un peu sensible (eg. noms et adresses, enquêtes en cours, ...) ou non-urgentes (eg. des questions juridiques)

Vous pouvez prendre rdv par téléphone pour venir discuter sur vos doutes, questions, expériences avec la police/justice. Exemples : "Est-ce que je dois signer qq chose en GAV ?", "Je suis convoqué-e, quoi faire maintenant ?", "Dois-je donner mon identité à la police ?", "Quels sont les expériences avec...?", "A quoi je peux m’attendre au tribunal ?", …

Appelez la “legal team” si vous avez des infos sur une arrestation ou une convocation (sans donner le nom de la personne !).

Pour les dons financiers (toujours très nécessaires) : Des chèques (à l’ordre du comité de soutien aux inculpées), peuvent être envoyés à l’adresse suivante :

Comité de soutien aux inculpé-e-s
2, Les Rochettes
44360 Vigneux-de-Bretagne

Qu’est-ce que c’est que la « legal team » ? (ou « les galères team » ?) Version PDF

La legal team est une équipe, issue de la lutte contre l’aéroport de NDDL, qui a pour but de soutenir les personnes confrontées à la répression policière et judiciaire.

Concrètement, on essaie de faire de l’information sur les droits en cas de contrôle ou de garde-à-vue. On rencontre des avocats qui acceptent de défendre ces affaires avec des tarifs corrects pour diffuser leurs contacts. On accompagne les gens qui passent en procès et qui souhaitent de l’aide pour leur défense. Puis on gère la caisse de soutien, et on fait le lien avec les personnes emprisonnées.

  • En cas d’interpellation, n’hésite pas à nous prévenir pour réagir au mieux à la situation. Pour ça il existe un numéro : le 06.75.30.95.45.
  • Si tu es témoin d’une interpellation, appelle ce numéro . Et donne : une description physique et vestimentaire de la personne arrêtée, ainsi que l’heure, les circonstances et le lieu de l’arrestation. Ne donne aucun nom au téléphone, ne donne aucune info sur les infractions commises (exemple : « mon ami était en train de tagguer »). Si ça ne répond pas, laisse un message avec les infos et un numéro de contact pour que l’on te rappelle plus tard.
  • Si t’es embarqué-é au poste et tu veux essayer de nous joindre, ne donne surtout pas ce numéro comme contact d’avocat car tu risques de gaspiller la seule possibilité d’appeler un-e avocat-e. Mieux vaux retenir un nom d’avocat connu de la legal team.
  • Ce numéro sert exclusivement à centraliser les infos sur les arrestations et à organiser le soutien (venir chercher les gens au poste, réagir à temps en cas de comparution immédiate, préparer la défense pour les procès...). Ne satures donc pas ce téléphone pour d’autres motifs.
  • Puis n’oublies pas de rappeler pour signaler ta sortie de garde-à-vue, ou la sortie d’un-e de tes proches. Sinon, on restera mobilisé-e-s sur l’alerte pour rien !
  • A part ça, on propose de prendre des rendez-vous avec les gens qui ont besoin de nous rencontrer pour discuter plus longuement ou anonymement que par téléphone. Alors, si tu as des questions générales sur les garde-à-vue, ou bien tu passes en procès et tu veux préparer la défense à plusieurs, ou raconter une expérience de répression pour être prise en charge collectivement, ou pour tout autre question que la legal team pourrait t’aider à résoudre, et bien n’hésites pas à passer un coup de fil pour qu’on organise un rendez-vous.
  • En cas de procès, la legal team peut apporter un soutien pour réfléchir et préparer la défense collectivement et/ou organiser un rassemblement au tribunal.
  • Il existe aussi une caisse de soutien qui sert à soutenir financièrement les personnes victimes de la répression, tu peux faire une demande à la legal team si t’en as besoin.

Pour envoyer des courriers aux prisonniers ou faire parvenir des dons pour la caisse de soutien :

Comité de soutien aux inculpé-e-s
2, Les Rochettes
44360 Vigneux-de-Bretagne

Articles de cette rubrique

  • Lettre ouverte à mes juges

    6 janvier 2015

    Le 22 novembre 2014, peu après la mort de Rémi Fraisse (tué par la police), j’ai voulu me rendre à une manifestation contre la répression à Nantes. J’ai voulu y aller parce que dernièrement, nous subissons une répression importante lors des manifestations, avec des personnes blessées, mutilées ou bien arrêtées et poursuivies en justice. J’y allais aussi, parce que le meurtre de Rémi Fraisse, n’est pas un cas isolé et que chaque semaine, en France, la police tuent des gens, principalement dans les quartiers (...)

  • Rassemblement pour soutenir les inculpés de novembre

    28 décembre 2014

    (textes et tracts ont été écrits en décembre...la situation a un peu changé, mais la nécessité de cette manif non ! ) Ces dernières semaines la rue gronde. Les grandes métropoles du monde ont revêtu leurs parures vermeilles et leurs parfums poivrés. Partout la réponse policière se militarise. Les morts, les mutilés, les emprisonnés se multiplient. Exacerbés en France depuis la mort de Rémi Fraisse, des mouvements populaires battent spontanément le pavé. Il s’agit d’un combat pour la liberté, contre la (...)

  • [NoTav] sentence du procès pour terrorisme : 3 ans et 6 mois

    20 décembre 2014

    L’accusation de terrorisme est définitivement annulée et avec elle tout le plan accusatoire formulé par les procureurs Padalino et Rinaudo. Chiara, Claudio, Mattia et Niccolo ont été condamnés ce matin 17 décembre à 3 ans et 6 mois de prison pour dégradations aggravées, port d’armes de guerre (les molotov sont considérés armes de guerre) et violences sur agents dépositaires de l’ordre public. Illes sont aussi condamné-es à une amende de 5000 euros chacun-e et une indemnisation, dont on ne connait pas (...)

  • [AntiRep] Tenir la police en respect , par tous les moyens nécessaires ...

    12 décembre 2014

    Document avec la liste complet :

  • Rendus des procès de mardi 9 décembre

    10 décembre 2014

    5 personnes étaient convoquées mardi matin suite à la manif du 22 novembre. Quatre d’entre elles s’étaient fait contrôlées et fouillées aux abords de la manif avant son départ ; elles passaient au tribunal pour port d’arme (de la catégorie considérée comme la moins dangereuse). Une autre personne était accusée d’outrage. G. a demandé un report ; il sera jugé le 6 janvier. L. (défendu par Me. Vallée) s’est pris une amende de 250 euros (pour le port d’un couteau) C. (défendu par Me. Galau) : le proc (...)

  • Récits des procès du 8décembre suite à la manif du 22nov

    9 décembre 2014

    Le 8 décembre trois personness étaient convoquées devant le tribunal de Nantes suite à la manifestation du 22novembre : La première, accusée d’avoir masqué son visage durant la manifestation et de jet de projectile sur le véhicule canon à eau, a été relaxée. La deuxième était accusé de dégradation sur une banque, rebellion et outrage pendant son interpellation. Elle a été condamnée à 4mois de prison avec sursis, à payer 7000euros à la Caisse d’Epargne (qui veut refaire sa façade) et de 150euros à chacun des (...)

  • Dates de procès liés à la manif du 22 novembre

    7 décembre 2014

    Comme promis, mais très tard (désolé !), voici les dates de procès liés à la manif du 22 novembre (il y en a 2 cette semaine et un en janvier) : lundi 8 décembre à 14h : les 3 personnes présentées en comparution immédiate le lundi après la manif, sont jugées pour attroupement armé, violence sur agent ou dégradations. Une de ces personnes est retenue en prison préventive jusqu’au procès. C’est très possible que l’accès au tribunal soit bloqué par les flics ; pensez à venir beaucoup plus tôt si vous (...)

  • [Nantes] Marathon contre la prison

    3 décembre 2014

    Contre les violences policières et judiciaires, en solidarité avec Enguerrand et tou-te-s les camarades emprisonné-e-s ! Marathon-relais le dimanche 7 décembre Départ 14h de la Préfecture de Nantes Nous invitons toute personne intéressée à venir courir avec nous dimanche 7 décembre. Le marathon-relais commencera à 14h devant la Préfecture. Quatre points-relais sont fixés, afin que chacun puisse choisir à quel moment rejoindre la course : Place Bretagne / Place Aristide Briand (devant le Radisson Blu) (...)

  • Bilan arrestations du 22.11.14 (CARILA)

    27 novembre 2014

    Beaucoup d’arrestations, des procès pour des faits mineurs, puis encore une personne incarcérée La préfecture a tenté d’interdire de fait la manif de samedi dernier en bouclant le centre-ville, en balançant les jours précédents des fausses rumeurs dans les médias (quant à la préparation d’émeutes pour ce jour), puis en lâchant des brigades de BACqueux aux abords du rassemblement pour multiplier les contrôles et les fouilles (suite auquel même le matériel médical a été confisqué). Le rassemblement -bien (...)

  • Communiqué suite à la fermeture de la gendarmerie de Sautron et la mise en examen de 5 camarades

    25 novembre 2014

    Voir aussi le texte paru le jour de l’action : Fermeture surprise de la gendarmerie de Sautron - communiqué des organisateurs et organisatrices - Master LOCK & TORDJMAN associé.e.s Ces gens-là n’ont vraiment pas le sens de l’humour Communiqué suite à la fermeture de la gendarmerie de Sautron et la mise en examen de 5 camarades Par notre action, qui fait suite à d’autres décisions populaires de fermetures de gendarmeries en France, comme à Millau ou a Eymoutiers, et à un appel national, nous (...)

0 | ... | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | ... | 150