Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Seme ta ZAD > Appels et textes > continuons à occuper les terres de la zad : appels à soutien

continuons à occuper les terres de la zad : appels à soutien

lundi 17 février 2014

Continuons à occuper les terres de la zad

Aujourd’hui plus que jamais l’Etat et Vinci semblent prêts à attaquer les premiers travaux de l’aéroport. A grand coup de com dans les médias, ils assurent que la signature des quatre arrêtés, signés par le préfet, lance la phase de travaux sur le terrain. Au programme pour eux destruction des espèces, compensations écologiques, élargissement des routes et barreau routier. Il n’est pas àexclure qu’ils tentent une deuxième vague d’expulsions de la zone. Sur place, la détermination des opposant-e-s au projet d’aéroport ne faiblit pas. Toutes les composantes de la lutte ont annoncées qu’elles s’opposeraient au « déplacement » des espèces et qu’elles invitaient chacun-e à en faire de même. Une grande manifestation est d’ores et déjà prévue à Nantes le 22 février. L’année 2014 sera donc probablement un tournant dans l’histoire du projet d’aéroport.

Dans ce contexte, nous pensons que stratégiquement il est important d’occuper un maximum deterres. L’enjeu agricole est multiple : montrer notre résistance et notre soutien à cette lutte paysanne, occuper et entretenir l’espace, se positionner face à la redistribution des terres de l’après aéroport. C’est pourquoi, depuis le printemps 2013, Sème ta Zad contribue à relancer la dynamique d’occupation agricole des terres, et de nombreux nouveaux projets de jardins vivriers, maraîchers et céréaliers ont vu le jour. Des projets à petite échelle d’élevage de moutons et de chèvres ont vu aussi le jour.

Ces projets, souvent à l’initiative de que lques individus, se sont développés tout au long de l’année et ont donné naissance à un « non marché » le vendredi. Celui - ci permet aux habitant-e-s de la zad et des alentours de venir se fournir à prix libre d’aliments fabriqués sur la zad et de se rencontrer. Lors du bilan de l’assemblée Sème ta Zad, différents groupes se sont formés et prendront en charge diverses cultures l’année qui vient.

Concrètement nous souhaiterions produire en grande quantité légumes et céréales. Ces aliments seraient pour la plupart à destination des habitant-e-s de la zad et des alentours, des comités de soutien mais aussi de cantines collectives...

Pour engager sérieusement cette initiative, renforcer les projets existants (boulangerie, production de céréales, maraichage, légumineuses, etc.), et accompagner les nouveaux projets (production de semences, élevage), nous avons besoin d’une somme d’argent estimée entre 15 000 et 20 000 euros. Sur cette somme, près de 9000 euros serviront à acheter les seules semences d’oignons et de pommes de terre. La caisse Sème ta Zad n’est pas en mesure, pour l’heure, d’assumer une telle dépense.

Nous souhaiterions vous impliquer, comités de soutien, dans la mise en œuvre de ces cultures sous forme de participations. Celles -ci pourraient être d’ordre financier pour l’achat de semences, humain sous forme de chantiers (plantation, désherbage, récolte...) ou autre (par exemple : nous cherchons des solutions pour l’arrosage -il y a des potagers qui aimeraient avoir un puits à proximité -connaissances et matériel pour forage bienvenus)... Le but est de continuer à entretenir des liens avec vous, de permettre une implication sur le terrain et de renforcer la lutte contre l’aéroport et son monde.

Si vous êtes intéressé-e-s ou si vous voulez plus de renseignements, vous pouvez nous contacter sur la boîte mail semetazad@riseup.net, venir à nos assemblées ou encore nous inviter à venir vous rencontrer lors de vos réunions de comité. Vous pouvez, si vous le souhaitez, nous faire directement un don à l’ordre de "Association Les potes de foin" à l’adresse suivante : 1, Riglanne, 44750 CAMPBON

L’assemblée Sème ta Zad

Documents joints