Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Camarades de lutte > Autres luttes contre l’aménagement capitaliste du territoire > Appel à débattre d’Amazon et de sa venue dans l’Ouest

Appel à débattre d’Amazon et de sa venue dans l’Ouest

vendredi 14 décembre 2018

Appel de NDDL Poursuivre Ensemble, de l’Amap de Treillières et d’habitant.e.s de la CCEG à venir discuter d’Amazon ce vendredi 14 à 20h30 à la salle de l’Amap à Treillières.

Communiqué de presse - Sur Amazon et sa venue dans l’Ouest

En septembre dernier on apprenait « de source sûre » que la multinationale Amazon allait venir installer à Grandchamp-des-Fontaines (44) un de ses méga-entrepôts logistique, le premier dans l’Ouest et le septième en France. Le projet devait porter sur deux bâtiments sensés être opérationnels d’ici 2020 et 2023, sur une surface totale de 121’000 m2, en lieu et place de 39ha de terres cultivables. A la clé ? La soi-disant création de 1700 emplois.

Or, ici comme ailleurs, les Grands Projets Inutiles et Imposés sont discutés et critiqués, et dans le cas d’Amazon ce ne sont pas les raisons objectives qui manquent : précarisation et usage massif d’intérimaires, violations du droit du travail et pressions sur les syndicats, subventions publiques et évasion fiscale, mises en danger des commerces locaux et artificialisation des terres,...

C’est face à ces problématiques que l’association NDDL Poursuivre Ensemble a décidé, début novembre, avec des habitant.e.s de la CCEG regroupés dans une association en constitution, l’Association des Riverain.e.s Inquiet.e.s par l’Arrivée d’Amazon, d’organiser une soirée publique d’échanges et de débats sur ce sujet.

Les autorités politiques et Amazon ont gardé le silence sur ce projet durant plusieurs mois, avant de le démentir officiellement par le biais de la chargée de communication d’Amazon qui affirme que l’entreprise n’a pour l’instant « aucun annonce à faire en Bretagne ». Mais qu’Amazon vienne s’installer dans l’Ouest ou non, cela change-t-il quelque chose aux questions soulevées ? Au vu de l’intérêt stratégique du Grand Ouest, ce démenti n’est-il pas simplement qu’un projet remis à plus tard ? La destruction de terres cultivables au profit de l’extension des zones industrielles n’est-elle pas dans tous les cas problématique ?

C’est pour se retrouver et se poser toutes et tous ensemble ces questions que l’on confirme notre appel à nous retrouver le vendredi 14 décembre à 20h30, non pas à Notre-Dame-des-Landes comme c’était initialement prévu, mais à la salle de l’Amap, rue de la Mairie 55, à Treillières.

Au programme : discussion et débat en compagnie de David Gaborieau (sociologue du travail) et Nicolas de la Casinière (journaliste), apéro et table de presse.

NDDL Poursuivre Ensemble, AMAP de Treillières et des habitant.e.s de la CCEG

Contact : nddl.poursuivre.ensemble@orange.fr

PDF - 40.7 ko

Documents joints