Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Camarades de lutte > Autres luttes pour l’autonomie > En ce moment la lutte ! Auto-organisons-nous !

En ce moment la lutte ! Auto-organisons-nous !

mardi 15 janvier 2019

Le mouvement des Gilets Jaunes a débuté depuis le 17 novembre et s’en est suivi un formidable élan populaire inattendu et espéré depuis trop longtemps. Combien sommes-nous à nous être mobilisés contre ce système merdique ? A refuser ces vies faîtes de galères, de fins de mois difficiles, de misères, d’exploitation et aux conditions d’existence bafouées. Des existences où nous sommes dépossédé-e-s de tout. Face à cela, nous nous sommes levé-e-s, révolté-e-s, insurgé-e-s. Face à nous une répression inouïe ! Qu’importe ! Ils ne nous ferons pas plier !

Aujourd’hui, un certain nombre de Gilets jaunes veulent institutionnaliser la lutte. Que ce soit en participant au pseudo-débat national, aux élections européennes ou en défendant l’idée d’un référendum. L’Etat pousse le mouvement à s’organiser dans ce sens pour mieux poursuivre son projet d’intensification de notre exploitation. Les nouvelles directives contre les chômeurs et les chômeuses, les énièmes "réformes" en cours ou en préparation intensifient la chasse aux pauvres. C’est sur ce terrain que nous souhaitons intervenir.

Pour notre part, nous continuons de penser que seule la lutte paye. Surtout, nous voulons faire cracher les riches et l’Etat. Pour cela, il n’y a pas d’autres perspectives que d’intensifier la lutte. Si nous voulons durer et frapper encore plus fort, il est également souhaitable d’étendre le mouvement à encore plus de salarié-e-s, de chômeuses et chômeurs, d’étudiant-e-s, d’ouvrier-e-s, de lycéen-ne-s.

C’est dans ces perspectives que nous appelons ceux et celles qui le souhaitent à nous rejoindre pour nous organiser pour :
- répondre à l’attaque portée contre les chômeurs et les chômeuses et la nouvelle réforme de l’assurance chômage en préparation ;
- organiser des groupes pour rencontrer les salarié-e-s sur des bases claires de luttes sociales ;
- toute autre initiative sur ces bases.

Pour cela nous proposons de nous retrouver le vendredi 25 janvier, à La Pétroleuse (163, Cours Caffarelli, sur la presqu’île, près des dépôts pétroliers), à partir de 18 h.

Des gens en lutte.

PDF - 67.5 ko

Documents joints