Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Textes > Communiqués et appels du mouvement anti aéroport > Le collectif renaît toujours – pose d’une halle de marché et d’assemblée au (...)

Le collectif renaît toujours – pose d’une halle de marché et d’assemblée au Gourbi

samedi 14 avril 2018

Ce dimanche une halle en bois, sciée et assemblée par des charpentiers au beau milieu de la résistance aux attaques policières, sera montée sur le lieu-dit le Gourbi. Nous vous invitons ce dimanche à venir soutenir la pose de ce nouveau Gourbi et à lui assurer protection dans l’avenir. Mercredi, Gourbi 4 a été détruit par des tractopelles après une nouvelle offensive des gendarmes. C’est un des nombreux lieux de la zad qui a été attaqué la semaine dernière. Comme les autres, cet espace avait une histoire belle et singulière. Gourbi était un des lieux les plus partagés de la zad : il ne s’agissait pas d’un habitat individuel mais d’un espace dédié au commun. C’est là que se tenait le non-marché, tous les vendredis, ainsi que de nombreuses réunions des habitant.e.s de la zad.

Ce dôme géodésique de terre, de paille et de métal était un des nombreux exemples de la créativité architecturale qui a surgi ici. Cette dernière version du Gourbi avait été construite à un moment décisif du mouvement, lors d’un grand chantier, le 30 juin 2016. Cette construction était notre réponse d’alors à la manipulation par laquelle le gouvernement essaya d’imposer ce projet sous couvert de démocratie, via une consultation publique. Nous y opposions un espace dédié à notre propre façon de nous organiser : à la base, avec les personnes concernées, dans des assemblées et des mises en pratique concrètes. La destruction du Gourbi est une des manières par lesquelles le gouvernement a marqué la semaine dernière sa phobie et son mépris du collectif. L’écrasement de ce lieu d’organisation, tout comme celui des lieux de vie, affirme sa négation de la possibilité d’expérimentations larges prenant une autre voie que celle de l’individualisme libéral, si conforme à la vision macroniste du monde.

Mais dans ce bocage, le collectif renaît toujours et Gourbi le raconte sans doute plus que tout autre lieu sur la zad. La maison de M. et Mme Gourbi a disparu une première fois sous les coup des tractopelles à l’automne 2012. Elle avait été investie par des occupant.e.s à la demande de ses anciens locataires, barricadée puis expulsée quelques jours plus tard. Sur les ruines de la maison un nouveau lieu, nommé Gourbi en hommage, a été construit dans la période qui a suivi l’opération César. Il répondait au besoin d’un espace partagé dans le centre de la zad. Il a été presque entièrement refait en 2015 pour se transformer en salle de réunion chic et boisée. Mais une soirée d’automne 2015, pendant que beaucoup d’entre nous étions parti.e.s de la zad en convoi vers Paris et la COP 21, Gourbi 3 a subi une attaque incendiaire. Gourbi 4 renaîssait quelques mois plus tard avant de disparaître de nouveau subitement ce mercredi 11 avril.

Les poutres de la halle Gourbi 5 qui sera remontée dimanche ont été coupées et montées en urgence ces trois derniers jours à la ferme de Bellevue par des charpentièr.e.s de la zad et d’ailleurs, qui ont une nouvelle fois accouru en soutien. C’est la première construction réalisée sous le hangar de l’avenir, lui-même édifié lors de la manifestation des bâtons du 8 octobre 2016 et destiné à devenir la menuiserie de la zad. Le bois utilisé vient de la campagne de bûcheronnage réalisé par le collectif abracadabois dans la forêt de Rohanne cet hiver. Gourbi 5 pourra de nouveau servir d’espace de rencontre, d’organisation et de redistribution libre de ce qui est produit ici. C’est une des initiatives par lesquelles nous marquerons la capacité de regénération de la zad et notre désir intact de collectif après une semaine de résistance inouïe. Les charpentièr.e.s vous invite à les rejoindre au levage du nouvel édifice, sur les coups de midi, sur le site du Gourbi - entre la Saulce et les Fosses Noires - pendant le grand rassemblement du dimanche 15 avril 2018.

Longue vie à Gourbi 5, longue vie à la zad !

  • samedi 14 avril

    Réoccupation du 15 avril 2018

    Le collectif renaît toujours – pose d’une halle de marché et d’assemblée au Gourbi sur la zad ce dimanche !