Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Textes > Communiqués extérieurs > Appel aux artistes à défendre la zad

Appel aux artistes à défendre la zad

vendredi 20 avril 2018

The show must go on !

Appel aux arts

Parce que créer c’est ouvrir des portes sur les mondes qui sont en nous.

Parce que créer c’est défendre un lieu imprenable.

Parce que créer c’est plonger dans les flots du réel, remonter ses veines à contre-courant jusqu’à entendre une profonde pulsation.

Parce que créer c’est fabriquer, inventer, mettre en œuvre, pour que nos visions prennent corps.

Parce que créer, c’est résister à l’évanouissement de l’esprit humain depuis son propre mouvement vital.

Défendons l’art de vivre sur la Zad de Notre Dame Des Landes

Il est dit quelque part dans un livre que les fictions servent à se rappeler que la vie pourrait être différente de ce qu’elle est. La Zad, en tant qu’histoire incroyable et vraie, tend à le prouver chaque jour.

C’est un lieu de création permanente, qu’ils s’agisse de réinventer les rapports sociaux, les interactions avec tous les êtres vivants, le travail collectif de la terre, l’écriture à plusieurs mains, le land art, l’habitat, la magie, les remèdes ou l’eau chaude !

Ce qui est attaqué politiquement aujourd’hui c’est cette créativité, sa joie et ses conséquences.

Dans ce but, les militaires ont déjà commencé et menacent de continuer à anéantir les lieux et les traces de nos vies. Depuis le 9 avril, 2500 figurants aux costumes monotones, exécutent sur la zone une chorégraphie sans grâce et sans surprise.

Nos maisons tombent, et ce ne sont pas des décors.

Nous guettons le début de semaine prochaine comme le retour probable des opérations d’expulsion et de destruction.

Une morgue implacable nous fait front, mais il est hors de question de nous laisser désenchanter par le cauchemar du capitalisme libéral.

Quelle que soit l’ampleur de la démonstration de force faite à nos dépends contre toute forme de richesse non marchandable, nous ne pouvons admettre la raison d’une logique absurde. Nos essais et erreurs valent mieux que ça.

Pour résister en beauté à cet assaut de rabat-joie, pour défendre la possibilité de créer ensemble le monde dont nous rêvons, nous vous appelons à nous rejoindre dès que possible sur zone, à venir peupler avec nous le bocage d’imaginaires en action. Pour le logement, des dortoirs sont disponibles selon arrivage, et il y a des terrain pour planter la tente ou le chapiteau. Nous faisons au mieux pour accueillir les oiseaux de passage mais n’hésitez pas à vous munir de tout ce qui vous rend plus autonome matériellement. Le dress code : bottes et frontales ! Si l’accès à la Zad est rendu difficile, il sera possible de déposer votre matériel hors zone et de passer à travers champs.

Point de chute : L’ambazada, où vous trouverez des personnes pour vous guider sur zone et vous aider à mettre en place vos propositions.

Merci de relayer cet appel le plus largement possible.

Pour s’informer de la situation : zad.nadir.org / mail : zadenfolie@riseup.net /

  • vendredi 20 avril

    18h30min

    Appels aux artistes à défendre la Zad