Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Textes > Récits (actions, manifs...) > Communiqué : Résistance et sabotage, saison 2018 - Le cas Louis (...)

Communiqué : Résistance et sabotage, saison 2018 - Le cas Louis XVI

lundi 23 avril 2018

[Texte repris d’Indymédia Nantes : https://nantes.indymedia.org/articles/41065]

Nous, l’amicale Verts Chers, avons attaqué des dépanneuses d’une entreprise collaborant aux expulsions de la zad de NDDL. A l’avenir, il y réfléchiront à deux fois ;)

Le 9 avril 2018, l’Etat entamait sa tentative d’écrasement de la ZAD. 2 500 flics et une armée de machines ont encerclé la zone, détruit un tiers des cabanes, blessé 260 camarades et interpelé 60 autres. Et, ce bilan n’est que provisoire, car quel que soit le moyen de répression utilisé, l’Etat ne lâchera pas l’affaire.

Pour réaliser ce sale boulot, les gendarmes ont eu besoin du concours d’entreprises privées, dont l’entreprise de dépannage Louis XVI qui se charge d’enmener en fourière tous les véhicules génant le taf des keufs. Collabo de longue date, cete boîe avait également participé au muselement de l’opération "escargot" en 2016.

Cher Louis XVI, au vu de l’inéfficacité de la guillotine, nous avons décidé de te réduire en cendre.

Avis à tous les collabos, ceux qui choisissent de s’engraisser grâce à la répression des luttes sociales ne dormiront pas plus tranquilles que les politiques qui l’ordonnent.

En soutien à la zad,

En solidarité avec tou.te.s les bléssé.e.s et les inculpé.e.s,

Résistance et sabotage


Plus d’infos sur Ouest France : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/des-soutiens-la-zad-revendiquent-une-attaque-de-fourriere-5717671

  • lundi 23 avril

    Dénonce un collabo

    Communiqué : Résistance et sabotage, saison 2018 - Le cas Louis XVI. Il y aurait eu 4 dépanneuses de l’entreprise collabo Louis XVI incendiées la nuit passée à Saint-Herblain, dans le cadre de la série Dénonce un collabo, saison 2018. Une action de soutien à la Zad qui a de quoi nous inspirer dans nos modes d’actions respectifs et décentralisés, la Zad est partout, ses ennemis aussi.