Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Nouvelles du front > Infos du 1er au 31 décembre 2020

Infos du 1er au 31 décembre 2020

mercredi 30 décembre 2020


VENIR SUR PLACE

Il est possible de venir n’importe quand, y compris en dehors des grands rassemblements. Assurez vous cependant d’être le plus autonome possible (couchage, nourriture notamment). Prenez le temps de demander où sont les lieux d’accueil et cherchez un Zadnews (notre journal hebdomadaire) pour découvrir les différents chantiers, discussions, etc.

Pour rejoindre la zad : Toutes les infos pour rejoindre la zad sont compilées ICI. -

Une fois sur place :

Carte plus précise mise à jour en mai pour crapahuter sur les chemins et dans les champs.

Pour accéder à la zone, voir ici. Prenez aussi le temps de lire les informations mises en ligne par l’équipe légale.


NOUS PREVENIR, NOUS INFORMER :

Appelez le numéro d’urgence pour nous signaler des informations, si possible par sms : 06 43 92 07 01 (pour contact presse uniquement : 06 95 06 81 49). Les infos d’urgence qui tournent sur les réseaux sociaux ne sont pas toujours confirmées. Avant de faire tourner une info, merci de contacter par mail ou téléphone la ZAD pour vérification.


S’INFORMER :

S’inscrire à notre liste mail : Pour vous inscrire/désinscrire à notre mail liste pour les nouvelles, communiqués, alertes, etc. Le flash infos est maintenant disponible en flux RSS.


La terre en commun

La ZAD est soutenu par le fonds de dotation "La terre en commun"

Racheter les terres pour qu’elles restent liées à une vision collective.

Le gouvernement a annoncé le retour de la propriété au Conseil Départemental d’une partie des terres de la zad, ainsi que son intention de vendre le reste.

« La terre en commun » se doit, grâce à vous, d’être en position d’acquéreur sur les bâtis et les terres qui seront mis en vente rapidement et de se positionner stratégiquement sur ceux qui arriveront à terme sur le marché :

- pour que ces terres ne retournent pas à l’agriculture intensive

- pour sauvegarder la biodiversité de ce bocage exceptionnel

- pour garantir le maintien des activités collectives nées de la lutte contre le projet d’aéroport

- pour voir fleurir des projets basés sur l’entraide, la mise en commun et le respect de la terre et de la nature.

Le fonds de dotation permet l’acquisition collective de terres, de forêts et de bâtis, sans aucun système de parts ou d’actions. Les biens acquis sont donc placés en dehors de la spéculation et des recherches d’enrichissement personnel.

plus d’infos : https://encommun.eco/

  • samedi 16 janvier

    23h55min

    Le 17 janvier, c’est férié sur la zad !!!

    3 ans que le projet a été abandonné, 3 ans depuis le recul définitif des bétonneuses, la défaite de Vinci devant une alliance improbable de squatteur.euses, paysan.nes, associations... 3 années difficiles mais le 17 on ne boude pas notre plaisir !

    Une vision sujective de ces moments à lire ici : 2021 : nous habitons encore en lutte

  • mercredi 30 décembre 2020

    No TAV

    Alerte rouge NO TAV - VAL SUSA : LES TRAVAUX DU LYON-TURIN ONT REPRIS EN ITALIE, LA RÉSISTANCE AUSSI !

    Dès la mi-décembre des affrontements et manifestations avaient eu lieu dans le val Susa suite à un nouvel envahissement militaire de la vallée pour « protéger » des travaux de déboisement de centaines d’arbres. Ces travaux marquaient la reprise des chantiers du percement du tunnel du Train à Grande Vitesse Lyon Turin. Depuis des décennies, la population du val de susa se soulève contre ce méga-projet infrastructurel qui va l’empoisonner. La journée d’hier a marqué une nouvelle étape dans l’avancée du percement écocidaire.

    Voici donc un résumé des évènements du 28 décembre et une déclaration des NO TAV. La résistance se remet en route et les assemblées d’urgence se relancent sous la neige dans le Val Susa. Nous appelons fermement à soutenir nos camarades et ami.es de la vallée avec qui des liens et jumelage se sont tissés pendant dans années. Des appels à mobilisation large sur place sont à prévoir dans les prochaines semaines afin de bloquer massivement les chantiers. Des actions de solidarité internationales sont évidemment les bienvenues dès maintenant.

    lire la suite ICI