Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Textes > Témoignages > ZadenVies. Petit abécédaire

ZadenVies. Petit abécédaire

mardi 16 octobre 2018

ZadenVies. Petit abécédaire

Le 11 juillet 2018, sous le barnum des Anartichauts aux Fosses Noires, un atelier d’écriture est proposé. Premières lettres.

A. Arbres. Ne pas couper les arbres vivants. Autostop. C’est de cette manière que je rejoins et quitte la zad.

B. Barouder. Je ne sais pas où je mange, où je vais dormir, au hasard des rencontres. Bonheur. Le bonheur d’un territoire débarrassé d’un grand projet inutile.

C. comme Château. Parce qu’on avait cru les brûler en 1789, que les rois n’avaient plus de tête, que les châtelains avaient disparu, que la révolution était faite et qu’on en reverrait plus. Mais ils sont toujours là les châteaux et leurs châtelains, sous d’autres formes, avec des armes plus développées, des soldats plus convaincus et plus meurtriers. Il a donc fallu inventer d’autres révolutions, re confisquer les terres aux plus riches et les redistribuer. La zad l’a fait. Ici, c’est le 14 juillet tous les jours. On entend même encore ici, de l’autre côté de la barricade des serfs : « Vous avez demandé au Châtelain ? C’est privé ici ! ». Mais, on entend surtout, du moins, on entendait, le chant des paysans se mêlant aux damnés de la Terre : A bas les châteaux, vive les cabanes ! ». Colère. Cette colère qui coule… Converser. Je ne vis pas la zad. J’en parle cinq minutes ou une heure, selon le bout de trajet.

D. Débarquer. C’est sur un rivage jamais exploré mais pourtant pas complètement inconnu. Intégrer le fonctionnement des autochtones, les identifier déjà, à leurs mots, leurs gestes, leur aisance, leurs blessures, leur lutte. Disproportion. Division. Droit à ne rien écrire.

E comme Ethique. La zad fait partie de ces lieux où l’éthique est centrale dans les façons de vivre de chacun.e. Se rendre compte que les façons de penser, de s’exprimer et de partager ne trouvent pas leur source uniquement dans les identités individuelles mais sont aussi modelées par le contexte social de ces dernières. Les a prioris envers les comportements « féminins », la charité, le racisme intériorisé, la façon de considérer les animaux non-humains, la relation avec l’autorité. Est. A l’est de la zad, toutes les cabanes ont été détruites. Explorer. Parce que c’est vaste et riche. On explore quoi en quelques jours ? Sinon soi et son rapport au monde. Explosion. Expulsions = tension, réflexion, zone de radicalisation.

G. Grenade = fruit de la violence de l’état. explosion, mutilation, division, disproportion.

Illégal. 2500 gendarmes contre 300 zadistes. Inaliénable. Droit absolu à disposer de ce dont on a besoin pour faire fructifier ses talents quels qu’ils soient : modestes ou importants. Et, par conséquent à vivre dignement en apportant au monde ce que l’on a d’unique et d’irremplaçable ; tout en recevant des autres ce qu’ils ont d’unique et qui nous est indispensable. Indispensable. Irremplaçable. Inacceptable : expulsions / destructions Légitime. Vivre sans négocier, vivre sans concession.

M. comme militant – mouvement – manif - menace - militaire maison – moisson - musique maraîchage millepertuis – manioc Contre les menaces militaires, notre mouvement sortira de ses manifs, écrira sa musique et défendra maraîchage et moissons, pour vivre de manioc et de millepertuis, près des maisons.

Mutilation – Motorisé

Pouvoir

Questionner

Résistance

Sans terre Cent terres Sans toit Cent toits Sans histoire Cent histoires Sans espoir Cent espoirs d’ une belle et chaleureuse détermination énorme force grandissante harmonie imagination justice longue maturation naissance obstination pouvoir questionner résistance sauver tenter vaincre Sauver

Temps / Ténacité S’il est une chose que les zadistes se sont emparé.e.s, c’est du choix dans leur gestion du temps. Dans un monde où tout va plus vite où les rythmes sont imposés à nous. Tenter

Vaincre

Z comme Zaporogues. « Prolétaires de tous les pays, plongez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité… Inventez-là, vous ne la trouverez nulle part ailleurs ! » Nestor Makhno, Ukraine 1917. Pendant la révolution russe, les Zaporogues, paysans Ukrainiens, dont est issu Nestor Makhno, mettent en déroute les russes Blancs et les Rouges. Ce sont des paysans qui se relaient au front. Ils font la guerre mais ne sont pas professionnels. Comme en Espagne 36, « si nous professionnalisons l’armée, nous gagnerons peut-être la guerre, mais nous perdrons la révolution » (Durruti 1936). La zad aujourd’hui, comme avec les zaporogues pendant la révolution russe, il faudrait plonger dans nos propres profondeurs pour y chercher la vérité et l’inventer. Makhno et les zaporogues sont partis en 1918 pendant un an, chacun de leur côté, pour comprendre ce qui se passait. Quand on plonge dans ses propres profondeurs, c’est long. Mais nous ne pouvons pas faire l’économie du temps. Comme les mauvaises graines, « ils croyaient nous enterrer mais ne savaient pas que nous étions des graines ». Comme en 1789 avec la Révolution en 1871 avec la Commune de Paris, en 1917 en Russie en 1936 en Espagne en 1994 au Chiapas Zone non-motorisée. Vivre, s’épanouir, construire, espérer sur un territoire sans moteur, sans électricité. Retour à l’essentiel. Recherche d’autonomie sans consommation. Rapport au temps différent. Rapport à la Nature différent. Inacceptable /Expulsions / destructions. COLLECTIF

Document PDF

PDF - 247 ko

Documents joints