Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Espace presse > Communiqués de presse > Rassemblement ce JEUDI 10h SAINT-NAZAIRE contre la possible incarcération (...)

Rassemblement ce JEUDI 10h SAINT-NAZAIRE contre la possible incarcération d’habitant.e.s de la zad

mercredi 23 janvier 2019

Après avoir enduré 48h de garde à vue, les personnes arrêtées mardi sur la zad vont probablement être déferrées ce jeudi matin devant un juge. Celui-ci va décider de les placer ou non en détention préventive pendant le temps indéfini de la poursuite d’une enquête. Il est absolument impensable que ces habitant.e.s de la zad soient incarcérées et ainsi éloignés de leurs enfants et de leurs proches, empêchés de poursuivre leurs activités, de prendre soin de leurs troupeaux ou de finir leurs parcours d’installation agricole.

Nous appelons donc à rassemblement de soutien ce jeudi 24 à 10h devant le tribunal de grande instance de St Nazaire au 77 avenue Albert de Mun.

Hier, 22 janvier, à 6h du matin, la zad a été réveillée par un dispositif policier digne d’une opération d’expulsion pour arrêter trois personnes. Nous avons assisté à une mise en scène spectaculaire avec des perquisitions simultanées, des dizaines de fourgons, des chefs d’inculpation et des commentaires médiatiques qui cherchent à nous stigmatiser : « association de malfaiteurs », « bande organisée », «  règlement de compte », etc. Deux autres personnes ont été arrêtées plus tard dans la journée en dehors de la zad.

Jeudi dernier, plus de 500 personnes célébraient la victoire contre l’aéroport lors d’un banquet. Un an après l’abandon et alors que les activités menées par les habitants s’enracinent, le moment est sans doute jugé opportun par certains pour monter une nouvelle fois on ne sait quelle histoire en épingle pour donner au bocage une image anxiogène. Après les expulsions du printemps, en est-on à une nouvelle étape de la vengeance d’Etat ? Après les fantasmes déjà distillés dans la presse par la gendarmerie sur les fausses « caches d’armes » ou les «  tunnels viet-congs », on nous sort du chapeau un nouvel épouvantail destiné à effrayer l’opinion publique. Ce ne serait pas la première fois que des enquêteurs s’appuient sur des affabulations et brandissent l’ « association de malfaiteurs » pour criminaliser un mouvement.

Ce que nous savons pour notre part, c’est que les personnes arrêtées ont été engagées de longue date dans le mouvement anti-aéroport, sont impliquées dans les diverses activités, liens de voisinages et de solidarité locale, et vivent ici depuis plusieurs années. Nous sommes mobilisés à leurs côtés ! Nous appelons dès aujourd’hui à ne pas tomber dans le panneau de la diabolisation policière et à les soutenir.

des personnes de la ZAD, soutiens et proches des personnes arrêtées.

l’association Poursuivre Ensemble se joint à cet appel à rassemblement