Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Agenda > Théatre : LE CAUCHEMAR DU PREFET

Théatre : LE CAUCHEMAR DU PREFET

mardi 7 mars 2017

Les collectifs de St Herblain/Indre et Couëron/ St Étienne de Montluc organisent une représentation du :

LE CAUCHEMAR DU PREFET de Patrick Grégoire.

Après ses nombreux succès dans la région à l’automne dernier, Patrick Grégoire présentera son « Cauchemar du préfet » à Saint-Herblain à l’invitation des Collectifs NDDL de Couëron/Saint-Etienne-de-Montluc et Saint-Herblain/Indre. L’auteur de théâtre, metteur en scène et comédien dijonnais a réalisé en 2015 avec Jean-Philippe Magnen une vingtaine d’interviews auprès d’opposants engagés dans la lutte contre l’aéroport, élus, paysans expropriés, zadiste, naturaliste, pilote, architecte, juriste, membres de comités de soutien, chef d’entreprise. Cette riche matière a nourri un intense travail d’écriture à l’origine de deux pièces - « Le cauchemar du préfet » et « Les tritons prendront l’avion ». La première est un vigoureux monologue que Patrick Grégoire joue depuis quelques mois.

Le cauchemar du préfet Grand jour pour le préfet : l’heure est venue de faire évacuer la ZAD. Tout irait bien s’il n’était pas obligé d’affronter, tout à coup surgis de lieux et recoins secrets de son bureau, des opposants, safille zadiste, des Polynésiens réfugiés climatiques, un liquidateur de la ZAD, le PDG d’une multinationale, un ministre droit dans ses bottes, un grand commis d’état bien compromis, un décideur du Grand-Ouest, des tritons et des campagnols amphibies... Contraint de fuir pour échapper à ses hallucinations, il entamera un voyage qui sera, selon qu’il se meut dans le réel ou dans son cauchemar, celui du bout de sa nuit ou du bout de ses illusions.

Cette fable écologique dépasse l’espace temps de Notre-Dame-des-Landes pour universaliser cette lutte. L’humour et l’onirisme se conjuguent à l’incongruité des situations : « Je désirais évoquer plus précisément les pouvoirs, complicités et logiques d’Etat, des bétonneurs, des grands fonctionnaires, des décideurs » explique l’auteur-comédien. Pour Patrick Grégoire et Jean-Philippe Magnen, « cette réalité est tellement folle, les mensonges sont tellement patents, les manipulations tellement énormes, les enjeux tellement stupides, qu’ils nous racontent la folie humaine dans toute sa grandeur. Ils nous racontent comment la réalité est devenue fiction, comment le système est devenu cauchemar » . A l’issue de la représentation, vous pourrez échanger sur la pièce et la situation du projet de NDDL.

Lundi 3 avril, à 20h30 Salle du Carré des Services, 15 rue d’Arras à Saint-Herblain (Tram 1 Arrêt Romanet) Réservations 07 82 00 10 72 Tarif plein : 10 € ; Tarif réduit : 6 € (enfants, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, moins de 26 ans et scolaires). Chèque à l’ordre de “Mémoires futures”.

PDF - 378.6 ko

Documents joints