Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Textes > Témoignages > Déclaration du 1er Ministre du 17 janvier 2018 : extraits

Déclaration du 1er Ministre du 17 janvier 2018 : extraits

mercredi 17 janvier 2018

[...]

Au-delà de leur division sur ce projet, tous les interlocuteurs que j’ai rencontrés m’ont fait valoir la nécessité de rétablir rapidement l’état de droit sur la zone.

Le gouvernement s’y engage. C’est la deuxième décision que j’annonce aujourd’hui, nous mettrons fin à la zone de non droit qui prospère depuis près de 10 ans sur cette zone. Ainsi dès aujourd’hui la demande de prorogation de la déclaration d’utilité publique que nous avions déposée au conseil d’Etat fin décembre pour nous laisser toutes les options ouvertes sera retirée. La déclaration d’utilité publique actuelle deviendra caduque le 8 février prochain.

Les trois routes qui traversent le site de Notre-Dame-Des-Landes doivent maintenant être rendues à la libre circulation pour tous. Les squats qui débordent sur la route vont être évacués, les obstacles retirés, la circulation rétablie. A défaut les forces de l’ordre procéderont aux opérations nécessaires.

Conformément à la loi, les agriculteurs expropriés pourront retrouver leur terre s’ils le souhaitent. Les occupants illégaux de ces terres devront partir d’eux-mêmes d’ici le printemps prochain ou en seront expulsés. Ailleurs de nouveaux projets agricoles pourront être accueillis à partir de fin avril dans un cadre légal.

L’Etat engagera une session progressive du foncier de Notre-Dame-des-Landes, dès maintenant, les forces de l’ordre sont mobilisées pour que ce processus se déroule dans le respect de la loi et que les squatteurs libèrent progressivement les terres qui ne leur appartiennent pas. Pour le futur, il faudra aussi tirer les leçons de l’échec de Notre-Dame-Des-Landes

[...]

  • mercredi 17 janvier

    Lecture

    Déclaration du 1er Ministre du 17 janvier 2018 : extraits