Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Espace presse > Communiqués de presse > Dimanche 20 mai : Appel à mobilisation et à reconstruction de la (...)

Dimanche 20 mai : Appel à mobilisation et à reconstruction de la zad

dimanche 20 mai 2018

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

En bas d’article, précisions mises à jour le 18 mai

Le 17 janvier, nous remportions une bataille décisive en arrachant l’abandon du projet d’aéroport. Nous avons fait plier l’État, lui a voulu se venger : occupation policière du territoire (toujours en cours), refus buté de toute forme de gestion collective, destruction d’un tiers des cabanes, 270 blessés au moins, 60 interpellations, champs inondés de gaz, 11000 grenades tirées en une semaine...

Malgré ce déferlement de violence, une partie du mouvement a posé un geste d’apaisement en déposant des fiches nominatives en préfecture. Pourtant, le gouvernement n’a pas renoncé aux expulsions. Tous les habitats restent menacés. Le gouvernement ne vise-t-il dans le fond qu’à éradiquer la zad et l’espoir qu’elle soulève ?

Nous voulons toujours un territoire vivant, habité, partagé, solidaire, qui laisse la place à toutes celles et ceux qui veulent y vivre. Nous refuserons ensemble tout nouveau tri et expulsions des lieux de vie et espaces d’activité de la ZAD. La pression policière et les ultimatums intenables doivent cesser.

Nous appelons donc tous nos soutiens à rester extrêmement vigilants et prêt.e.s à se mobiliser sur le terrain pour ceux et celles qui pourrons nous rejoindre immédiatement. Nous encourageons également la poursuite des actions décentralisées qui sont menées par dizaines depuis le 9 avril. En cas de nouvelles destructions des lieux de vie nous appelons à une convergence massive sur la zad le dimanche qui suivrait (donc le dimanche 20). Ensemble, nous reconstruirons des habitats et cultiverons des jardins vivriers pour toutes les personnes expulsées. Ensemble, nous rebâtirons les lieux d’activité et de partage détruits.

En ces temps où le gouvernement essaie partout de briser les solidarités et les collectifs, nous adressons un fort message de soutien aux exilé.e.s, aux camarades étudiant.e.s, aux cheminot.e.s, aux postier.e.s en grève et à toutes celles et ceux qui résistent dans d’autres secteurs.

Des lieux de rdv et infos pratiques arriveront prochainement sur zad.nadir.org et https://acipa-ndl.fr/


Précisions mises à jour le 10 mai :

Se mobiliser face à une seconde phase d’expulsion de la zad

Le gouvernement annonce une seconde vague d’expulsion sur la zad de Notre-Dame-des-Landes. L’opération pourrait être lancée dès le 15 mai. Nous n’avons aucune idée de son ampleur et de sa durée. Ce qui est certain, c’est que nous ne pouvons avoir aucune confiance dans les annonces officielles et que nous nous mobiliserons face à tout nouveau tri et expulsion des habitats de la zad. Malgré ceux qui, du côté du gouvernement ou parfois même malheureusement du mouvement, tentent d’ancrer des divisions, catégories et de faire monter la tension, nous maintiendrons une position de défense commune la plus large possible des lieux de vie, réalités et activités qui s’entremêlent sur la zad. C’est cette ligne que nous avons souhaité tenir autant dans le cadre des négociations qu’avec les diverses formes de résistance et mobilisations sur le terrain depuis plusieurs semaines. Nous convions en ce sens à être prêt.e.s à réagir de nouveau sur la zad et partout ailleurs dès le 15 mai.

Concrètement, nous appelons à :

- A se joindre au pique-nique-rassemblement du lundi 14 mai à 13h place du pont Morand à l’occasion du comité de pilotage.
- A un rassemblement devant la préfecture à Nantes à 18h suite à une journée d’expulsion
- A des rassemblements et occupations sur les places des villes et devant les mairies et préfectures. Les comités de soutien peuvent signaler leurs rendez-vous et actions au site zad.nadir afin qu’ils soient relayés.
- A une manifestation le samedi après une semaine d’expulsion à Nantes
- A une convergence sur la zad le dimanche après une semaine d’expulsion

Divers espaces d’accueil seront mis en place, sur la zad, voir infos sur zad.nadir.org

N’hésitez pas à proposer des covoiturages sur ce site : https://covoit.vmc.camp/index.php

Nous appelons les soutiens qui nous rejoignent pour résister sur place à  :

- faire attention à la possibilité d’une diversité de pratiques et de présences sur le terrain.
- faire attention à nos voisins des bourgs alentours, aux travaux paysans et à laisser la circulation libre sur les routes hors des moments de résistance aux expulsions.

Vous pouvez suivre les infos sur zad.nadir.org ou en vous abonnant au compte twitter ZAD_NDDL

Des habitant.e.s de la zad.


Précisions mises à jour le 18 mai :

On tente de faire un bilan temporaire des deux derniers jours de la 2ème phase d’expulsion (https://zad.nadir.org/spip.php?article5852) et en attendant, ce dimanche, nous appelons à converger sur la zad après cette seconde vague d’expulsion pour que l’opération policière et les destructions cessent enfin, pour que le printemps arrive vraiment. Et parce qu’en ce jour de pentecôte et malgré ces semaines dramatiques, la nouvelle doit se propager : zad vitam aeternam !

Au programme de ce week-end prolongé : travaux des champs et semis printaniers, plantation d’épouvantail à gendarmes, repas syndical, constructions, concours d’insultes littéraires, apéro sur bétaillère, fête et feu sacré, musiques fantasques et projections de renom. Un lieu commun naîtra ce dimanche quelque part dans le bocage. Il faudra l’entourer et y festoyer. Prévoyez de quoi camper !

Dans l’ordre :

Dès 12h à Bellevue sous le hangar de l’avenir : repas syndical

A partir de 14h :

- Epouvantails : fabrication d’épouvantails à gendarmes et plantations sur les champs de la zad pour qu’ils ne reviennent jamais. Habillages d’épouvantail et incantations vaudoues bienvenues

- Cultures : départ sur divers jardins et champs pour des travaux de printemps et semis entravés des semaines durant par le dispositif policiers. Amenez des outils de jardin.

- Balades et ballades sur les chemins du bocage

- Assemblages et travail de charpente pour que la zad se reconstruise

A partir de 16h :

- Quolibets : En cas de restes égarés de membres du dispositif policier, grand concours d’insultes littéraires ! - Apéro prolongé

A partir de 18h :

- Repas prolongé - Début de la fête, danses, concerts

A la nuit tombée :

- Feu de camps - Projections, popcorn. jean-luc Godard a snobbé Cannes, il sera parmis nous.

Au petit matin :

- l’important c’est d’être là pour le petit dej’

Communiqué de COPAIN44

Malgré les avancées considérables, issues du travail effectué par les occupants en relation avec les services techniques de la préfecture, pour favoriser une solution administrative à la pérennisation des activités et lieux de vie sur la ZAD, le gouvernement a décidé le déclenchement d’une nouvelle opération d’expulsion- destructions dès ce jeudi. Un énorme dispositif policier accompagné de nombreux engins lourds, blindés, pelleteuses et bulldozers à chenilles, camions de travaux publics et de déménagement, traversent bois, forêts, haies, prairies prêtes à faucher et champs fraîchement semés pour détruire les cabanes de ceux qui n’acceptent pas de rentrer dans le cadre restrictif imposé par l’État. Cette décision instaure à nouveau un climat de conflit généralisé, bloque toute circulation pour tous les usagers des communes voisines, empêche les paysans de réaliser les travaux de printemps et dégrade considérablement l’écosystème fragile du bocage humide en pleine période de nidification et de reproduction. Le collectif COPAIn, avec l’ensemble des autres composantes, appelle tous ses adhérents et sympathisants a converger et se réunir à la ferme de Bellevue, ce dimanche 20 mai à partir de 12h00, pour un grand pique- nique partagé. Pour nous, ce sera l’occasion de réaffirmer notre implication et notre soutien aux habitants, anciens et nouveaux, pour mettre en œuvre les conditions d’un avenir serein, pacifié, respectueux du bocage et de la biodiversité, où la dimension collective de ce qui se vit sur la ZAD pourra trouver sa pleine expression. Pour marquer cette dimension coopérative, nous réaliserons, ce dimanche le semis collectif de sarrasin que nous effectuons tous les ans depuis 2013. Soyons nombreux pour revendiquer que la seule urgence est de prendre le temps de la concertation et du dialogue et que le gouvernement accepte d’entendre le projet que nous portons collectivement pour ce territoire. COPAIn 44