Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Agenda > Appel à défendre la Sécherie, dernière maison en pierres (parmi celles qui (...)

Appel à défendre la Sécherie, dernière maison en pierres (parmi celles qui avaient été ouvertes pour l’occupation) de la ZAD.

jeudi 27 décembre 2012, par zadist

Notre-Dame-des-Landes : Appel à défendre la Sécherie, dernière maison en pierres (parmi celles qui avaient été ouvertes pour l’occupation) de la ZAD.

PRECISIONS : nous souhaitons construire un espace où accueillir les personnes venant pour la défense du lieu. Nous appelons donc à apporter sur place du matériel de construction et à venir dès jeudi 20 décembre pour participer à ce chantier. (liste de matériel disponible en fin d’article)

Depuis le 16 octobre 2012 la ZAD subit une opération destruction de toutes ses infrastructures et lieux de vie. La Sécherie sera elle aussi le 27 décembre dans la ligne de mire des forces de destruction socialistes, les derniers recours en justice possibles étant épuisés.

La défense d’un lieu de vie collectif n’est pas chose aisée, surtout lorsqu’il s’agit de maisons en dur ou de cabanes avec un accès par les routes. La force publique ripoux-blicaine a d’ailleurs réussi jusqu’à présent à les détruire en utilisant tous les moyens répressifs dont elle dispose : un déploiement répressif de gardes mobiles et de CRS très important permettant aux entreprises privées qui collaborent avec VINCI/AGO d’acheminer sur nos lieux de vie tout le matériel nécessaire à la destruction.

La Bellishroot, la Gaîté, le Sabot, le Rosier, les Planchettes, le Pré-failly, l’Aprés-Faillite, le Squat à Puces, le Tertre, la Saulce, Bel-Air, les 100 chênes, la forêt de Rohanne...

L’État saucialiste a parié sur la destruction de ces lieux de vie et de leurs jardins collectifs en imaginant qu’il arriverait par ce moyen à décourager l’engagement qui nous anime à combattre L’aéroporc et son monde. Il s’est évidemment lourdement planté, il suffit de voir pour cela tous les nouveaux lieux occupés sur la ZAD pour s’en convaincre. L’opération César est un échec total.

C’est aussi en pleine période hivernale que les terroristes sociaux démocrates ont choisi de tout détruire. Malheureusement pour eux, leur incapacité à comprendre la flamme qui nous anime toutes et tous les dépasse. Nous n’aurons la liberté que nous saurons prendre à cet état policier qui tente par tous les moyens de nous bâillonner en utilisant tous les dispositifs répressifs dont il dispose.

Gouvernement de voleurs, cleptocratie criminelle, l’État déclenche des guerres contre les peuples depuis des siècles afin de les asservir, de les affaiblir, de les diviser car sa loyauté va aux grandes multinationales comme Vinci qui lui ont toujours permis de se maintenir au pouvoir.

Résistance. Résistance au colonialisme, à l’oligarchie criminelle capitaliste, à tout type d’asservissement, de domination et de contrôle social, à la barbarie nucléocrate, au sexisme, au racisme, au bétonnage de la terre, à l’exploitation de l’humain, des animaux et des ressources naturelles, à l’enfermement carcéral, à la justice du capital, à la police et à l’armée.

Le 27 décembre soyons le plus nombreux/nombreuses possibles pour défendre la Sécherie.

Toute future destruction sur la ZAD sera suivie de représailles partout en France et en Europe.

Partout où Vinci, le PS et les entreprises collabos qui travaillent avec seront présents nous frapperons à notre tour pour leur faire payer au centuple ce qu’ils nous feront subir.

Mettons le capitalisme à genou toutes/tous ensemble.

La terre n’est pas une marchandise. Rien n’est à négocier.

Non à l’Ayraultport de Notre-Dame-des-Landes et à son monde !

Vinci dégage, résistance et sabotage !

Le mardi 18 décembre – Les habitant.e.s de la Sécherie - Zone d’Autonome Définitive.


Liste du matériel nécessaire à reconstruction Sécherie/Maison à Gourbi (construction d’une ou plusieurs maisons sur l’emplacement de la moitié du corps de ferme détruit le 26 octobre) et d’une université populaire sur le terrain de l’ancienne maison à Gourbi.

- Pneus

- Palettes

- Paille (voir batteleuse)

- Grande baches solides

- Poutre 5/15

- Chevrons

- Volige

- Taules

- Pointes

- Scie circulaire

- Plancher type OSB

- Rallonges (circuits électriques)

- Pointes 50/80/120

- Serres-points

- Tuyau-Poëlles

- Gaines (pour faire passer l’eau)

Note : le matériel peut être directement acheminé à la Sécherie.

Merci à toutes et tous pour votre solidarité avec la lutte contre l’Ayraultport et son monde.


Et en plus : un lien vers un documentaire sur la sécherie avant les expulsions

Sans les murs, 42’, Vincent Lapize

http://rapidshare.com/files/568642995/Sans%20Les%20Murs_WEB.mp4

Documents joints

  • Document (OpenDocument Text – 27.9 ko)