Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Nouvelles du front > Flash info du vendredi 13 avril 2018, 5ème jour de répressions

Flash info du vendredi 13 avril 2018, 5ème jour de répressions

vendredi 13 avril 2018

CONSTERNATION sur la zad : il semble que les gendarmes ne sachent pas lire. Ils n’auraient pas appris que depuis jeudi 22h l’opération est terminée. Résultat, il y a une marée bleue depuis vendredi matin. On reste donc en ALERTE EXPULSIONS ! Appel à venir sur place et à agir depuis chez vous (quelques idées ICI et les récits des actions de ces derniers jours ici) !

Les prochains rendez-vous par ici :
- Tout le temps : rejoignez-nous sur la zad
- Samedi 16h30 : manif à Nantes, rdv place du Cirque
- Dimanche : Rassemblement et action collectif sur la zad, retrouvons-nous ! Le temps est venu - Appel à venir en masse !

On vient de mettre à jour la page d’appel à dons

Et si on s’entraidait face aux expulsions ?

Etre solidaire de la situation du moment peut passer par le fait de proposer des services concrets en soutien à celles et ceux qui sont sur la zone, comme par exemple offrir un petit coin tranquille chez soi pour que des gens puissent se reposer temporairement, ou permettre de stocker des affaires personnelle etc. https://zad.nadir.org/ecrire/?exec=article&id_article=5505

Pour rejoindre la zad :

Une fois sur place :

Carte de résistance aux expulsions (mise à jour deux fois par jour) et carte plus précise.

  • cantines à la Wardine et aux Fosses noires
  • espaces repos/répis : l’Ambazada et la Wardine
  • pour dormir : camping sous hangar au Liminbout et à la Grée, camping à Bellevue et à la Wardine sleepings à la Maison Rose au Haut Fay
  • espace médic : la Rolandière

Voir ici quelques recommandations à prendre en considération si vous souhaitez venir sur place (repris de l’appel à venir défendre la ZAD de 2016). Avant de venir, renseignez-vous au maximum afin de comprendre la situation, et à votre arrivée adressez-vous à l’un des espaces d’accueil, prenez le temps de discuter avec les personnes sur place. Pour accéder à la zone, voir ici. Prenez aussi le temps de lire les informations mises en ligne par l’équipe légale.

Le numéro d’urgence pour nous signaler des informations, si possible par sms : 06 43 92 07 01 (pour contact presse uniquement : 06 95 06 81 49). Les infos d’urgence qui tournent sur les réseaux sociaux ne sont pas toujours confirmées. Avant de faire tourner une info, merci de contacter par mail ou téléphone la ZAD pour vérification. Des infotraflics vont être faits régulièrement dans les heures/jour à venir.

Pour vous inscrire/désinscrire à notre mail liste pour les nouvelles, communiqués, alertes, etc. Le flash infos est maintenant disponible en flux RSS. Et écoutez Radio klaxon en ligne ! Si klaxon est saturé des camarades ont mis en place des relais stream, notamment sur https://streaming.parleur.net/ et sur indymedia grenoble

La liste des rassemblements à venir est mise à jour quotidiennement est à lire sur cette page. On recense pour l’instant plus de 120 rassemblements. Ca bouge partout. Les rassemblements de soutien de samedi 14/04/2018 ont une page spécifique. Et pour vous inspirer par les actions décentralisées des soutiens faites donc un tour sur cette page

On compile les nombreux communiqués de soutiens reçus ces derniers jours suite à la deuxième tentative de destruction de la Zad. Merci à tout.e.s pour le soutien, merci aux personnes qui ont relayé ces appels

On rassemble ici tout les messages de soutiens qui nous parvienne. Merci à toutes et tous. On essait de diffuser une partie de ces messages sur Radio Klaxon pour qu’ils parviennent aux oreilles des personnes présentent sur zone. Ca participe à nos victoires !

  • vendredi 13 avril

    AntiRep

    Occupy La Flicaille, le Grand Jeu : Depuis lundi, les gendarmes blessent et expulsent violemment les personnes qui cherchent à maintenir leurs projets de vie, agricoles et collectives à la ZAD de Notre Dame des Landes. Puisque L’État ne souhaite que des dynamiques individu-elles, répondons ensemble a l’appel de la ZAD d’occuper les forces dites de l’ordre partout dans ce pays. Parce que les luttes se rejoignent, que c’est les étudiant-e-s, les cheminot-e-s, les ouv-rier-e-s et que les flics ont attaqué tout ce qui bouge. Et tant que tu bouges le flic ne coure pas ailleurs...

    Sortons tou-te-s ensemble à partir de Samedi 14 Avril. Actions divers et varié, sympa ou pas ! Soyez créatif-v-e-s. Fait gaffe a vous.

  • 19h05min

    Zad Partout, Enedis nulle part : à l’heure actuelle, certain.e.s de nos voisin.e.s direct.e.s ou riverain.e.s sont toujours privé.e.s d’électricité, tout comme presque tous les lieux de la Zad qui sont connectés au réseau. Cette procédure, faite en dehors de toute procédure et de toute légalité, est un des aspects de la violence de l’offensive militaire sur la Zad, et celle-ci affecte l’ensemble du territoire (voisinage, faune et flore). N’hésitons pas à contacter les entreprises qui se mettent au service des politiques répressives de l’Etat : 09 72 67 50 44

  • 18h05min

    Pour celles et ceux qui ne seront pas à NDDL ce week-end, deux manifestations dans le Grand Est samedi à 14H. SAMEDI 14 AVRIL, à #Nancy ou à #Strasbourg, ensemble, cheminots, étudiants, lycéens, hospitaliers, salariés des EHPAD, retraités, éboueurs, postiers, zadistes, ... mobilisons-nous ! http://zaddumoulin.fr/le-gouvernement-tape-dur-reagissons-fort

  • 17h07min

    Avis aux fusées de détresse, Edouard Philippe et Gérard Collomb nous survolent actuellement !

  • 17h03min

    Le Non Marché est maintenu mais aura lieu à Gourbi-en-Miettes à 18h. Ne laissons pas l’Etat nous couper de nos outils de vie et de lutte.

  • 16h34min

    Les vilains arrêtent les voitures à la boisetière en direction de la barricade sud du rosier.

  • 16h19min

    Deux blindés qui descendent des Ardillères vers lama faché pour faire... ? Et ben on se le demande vu que les opérations sont terminées selon la préfète !

  • 15h52min

    Le collectif de ploermel est actuellement nassé par les flics devant le tribunal alors qu’ils distribuaient des tracts au marché sur la situation ici.

  • 15h41min

    Les flics sont toujours aux ardillères. La D42, après la paquelais en direction de NNDL, est également bloquée par un camion de flics posté en travers de la route Contrôle filtrant à vigneux. Controle et fouille au niveau des ardillères et la maison rose depuis temple et aussi entre chène des perrières et breil de l’aulne. SUr la route qui va de Vigneux à La Paquelais, il y a également une voiture de vilain, mais celle-ci n’a pas arrêté les potes qui passaient

  • 14h30min

    ça passe toujours par le bourget - chêne des perrières (sur la route entre fay de bretagne et les ardillères)

  • 14h14min

    Toujours des flics tout le long de la 281 et aux ardillères...

  • 12h50min

    Un paysan vient de se faire fouiller sa bagnole et saisir des outils sur la route de la haie au nord ouest des ardillères (de fay aux ardillères) Il a pu continuer sa route et pourra récupérer ses outils a la gendarmerie de blain en fin d’après-midi.

  • 12h31min

    INFOTRAFLICS : en venant de Fay de Bretagne via la d81, tourner à droite au Bourget (sic !) pour arriver tout droit au chêne des Perrières. ça passe.

  • 11h18min

    ROLANDIERE : les bleus reculent vers le nord, direction les Ardillières, non sans gazer gratuitement derrière eux : grenades et lacrymos envahissent le lieu. Quand des gens leur disent d’arrêter, qu’il y a un enfant sur place et l’espace médic, leur réaction est évidemment la même : gazer, gazer encore. Toutes les personnes présentes sont à visage découvert, les mains levés, leur disent d’arrêter. Alors, pour toute réponse, ils gazent à nouveau.

  • 11h01min

    CONFERENCE DE PRESSE DE LA PREFETE :

    Extrait du Parisien.

    Les opérations d’expulsion lancées lundi visaient ceux qui n’ont déposé aucun projet agricole individuel auprès de la préfecture depuis janvier, et 29 squats ont été détruits en trois jours. Ce vendredi en milieu de matinée, la préfète a appelé les occupants à régulariser leur situation avant le 23 avril.

    « J’ai demandé à la direction départementale des territoires d’élaborer un formulaire simplifié pour permettre à ceux qui le souhaitent de déclarer leurs projets dans les meilleurs délais", a déclaré Nicole Klein lors d’une conférence de presse à Nantes. "Il leur est simplement demandé à ce stade de déclarer leur nom, de déclarer le projet agricole qu’ils souhaitent développer et de préciser les parcelles sur lesquelles ils souhaitent le mettre en oeuvre afin que l’Etat (...) puisse instruire ces demandes ».

    Klein nous prend pour des con.ne.s ? Est ce qu’elle n’a pas compris que nous ne souhaitions pas faire de déclaration individuelle ? Après une semaine d’opération militaire, de destructions de lieux de vie et de personnes mutilées, la seule différence c’est qu’on nous propose une déclaration simplifiée ??? Au moins, quand elle déplore qu’il n’y ait eu aucune déclaration pour l’instant elle confirme qu’elle a bien menti toute la semaine en déclarant à la presse que plusieurs demandes lui étaient déjà parvenues.

    Plus honteux encore elle déclare que même les personnes expulsées peuvent faire des déclarations individuelles : pourquoi alors ces destructions, ces expulsions ? C’est pour montrer bien montrer la main tendue de l’Etat dans ta gueule ?

    déblaiemen librecirculation prevenir et empecher toute réoccupation

  • 10h57min

    ARRESTATIONS :

    Tiré du communiqué du Parquet de Rennes. La perquisition qui a été menée au lieu-dit « La Grée » a été effectuée dans le cadre de l’enquête ouverte après le tir d’une fusée, mardi, sur un hélicoptère de la gendarmerie. « Plusieurs éléments utiles à l’enquête » ont été saisis, selon la cour d’appel de Rennes.

    Deux personnes ont en outre été placées en garde à vue ce matin, selon la cour d’appel, « sans lien » avec l’enquête sur la fusée. L’une a été interpellée à 4 heures pour « faits de violences sur personne dépositaire de l’autorité publique », l’autre pour s’être « ruée sur les gendarmes armé d’un marteau » à 7h30.

  • 10h33min

    INFOTRAFLICS : grosse présence à la Paquelais et à Vigneux. Contrôles à la sortie Savenay Lac avec fouille des véhicules. Il n’y a par contre plus de flics au Rosaire. A la Boistière ça passe direction Saint Yves...

  • 09h41min

    LA GREE ET LE CHEMIN DE LA NOUE : les flics en partent et reculent vers le sud. Bon débarras !!!

  • 09h40min

    ARRESTATIONS : les gendarmes annoncent 2 arrestations à la Grée. On en soupçonne 2 autres à Lascar

  • 09h34min

    INFOTRAFLICS : contrôles d’identité sur la route qui va du Chêne des Perrières à Fay ainsi qu’à la sortie du temple.

  • 09h21min

    POURQUOI LES FLICS SONT ILS ENCORE LA ??? parce qu’ils ont un blindé enlisé ! Ou alors ils ont décidé de l’utiliser pour faire une barricade pour empêcher les zadistes de passer ?

    Pourquoi continuent-ils à canarder à tout va ? Parce qu’ils s’ennuient. "Heureusement" un deuxième blindé arrive pour tirer le premier. D’après le colonel de gendarmerie ils aimeraient vraiment rentrer chez eux... s’ils ne sont pas partis d’ici 20 minutes les tracteurs vigilants se mettront en position.

  • 09h17min

    AMBAZADA : les flics sont toujours sur place, ils prétendent que c’est pour sécuriser la progression du blindé qui est toujours en train de déblayer la barricade Les Lascars

  • 09h03min

    ROHANNE : les flics ratissent la forêt au nord du chemin de Suez, le passage n’étant plus sur on ouvre un nouveau point médic au Liminbout.

  • 09h00min

    LA GREE : hormis une cinquantaine, les flics quittent le lieu vers le nord. ils auraient aussi quitté le chemin de la Noue.

  • 08h32min

    CHEMIN DE SUEZ : les flics ont passé la barricade Les Lascars et se déploient le long du chemin vers l’ouest

  • 08h21min

    DES NOUVELLES DE LA PREFECTURE : repris de l’article du Monde "Emmanuel Macron, en annonçant jeudi, que ce qui « était évacuable a été évacué », a sifflé la fin de l’opération des expulsions sur la ZAD. Mais la tension reste vive et les forces de l’ordre vont rester mobilisées.

    La fin des expulsions des occupants « illégaux » sur la zone à défendre (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) est officielle. La préfète de la région Pays de la Loire, Nicole Klein, doit la confirmer lors d’une conférence de presse vendredi matin 13 avril. (...)

    Cette annonce est la traduction concrète de ce que le chef de l’Etat a déclaré, lors de l’entretien qu’il a accordé à TF1, jeudi à 13 heures. «  L’opération est arrivée à un point où tout ce qui était évacuable a été évacué. Il y aura maintenant, dans les prochains jours, un travail sous l’autorité de la préfète qui consiste à permettre aux projets agricoles légaux, organisés, de se faire », a expliqué Emmanuel Macron.

    Sur le terrain, après les violents affrontements qui ont opposé, durant plus de deux jours, les gendarmes mobiles, au nombre de 2 500 pour l’ensemble de l’intervention, et des centaines de zadistes, habitants de la zone épaulés par des soutiens venus les rejoindre, et après une journée de jeudi un peu plus calme, l’heure est donc à la poursuite des travaux de déblaiement, mais sans aucune nouvelle expulsion.

    Au total, trente-neuf sites auraient été évacués, la plupart étant, au moment des assauts, vides de leurs occupants. Tous seront détruits. L’Etat peut ainsi se prévaloir d’un objectif atteint, puisque le premier ministre, Edouard Philippe, avait fait état de quarante sites à expulser.

    Sécuriser les opérations de déblaiement

    Pour autant, cette issue attendue par beaucoup sur le terrain tant les affrontements étaient devenus violents, ne signifie pas le retrait des gendarmes de la zone. « Ce n’est pas la fin de l’intervention des forces de l’ordre sur place, précise Nicole Klein. Il reste beaucoup de gens ultra-violents, de l’ultra-gauche qui veulent continuer à en découdre. Les gendarmes vont donc devoir sécuriser les opérations de déblaiement des routes, puisque la RD 81 [la route départementale qui relie Vigneux-de-Bretagne à Fay-de-Bretagne] est bloquée par des barricades, ainsi que leur remise en état. »

    Le dispositif pourrait être légèrement allégé dès la semaine prochaine mais, confirme-t-on à l’état-major de la gendarmerie, le quadrillage restera important sur l’ensemble de la zone et les travaux de déblaiement seront protégés, ainsi que les deux routes départementales, RD 281 et RD 81 qui traversent la ZAD.

    (...)

    Nicole Klein, qui avait toujours indiqué que la porte restait ouverte, doit préciser, vendredi, qu’elle va « rouvrir les discussions avec toutes les personnes qui le veulent sur la ZAD », afin de relancer le processus de dialogue et de régularisation. C’est aussi ce que M. Macron a laissé entendre, jeudi. « Je souhaite que les agriculteurs qui sont sur place, qui ont un projet pour ce territoire puissent le développer, mais ce n’est pas le désordre et ce n’est pas l’occupation par des gens qui ne cherchent qu’à créer le trouble », a-t-il déclaré.

    Fin de semaine à haut risque

    La fin de la semaine va être scrutée de près. Samedi, une manifestation contre les expulsions sur la ZAD est prévue à Nantes. Elle s’annonce explosive dans une ville qui reste marquée par les heurts et les dégâts considérables causés le 22 février 2014, à l’issue d’une manifestation contre le projet d’aéroport.

    Mme Klein confie réfléchir à la possibilité d’interdire le grand rassemblement de protestation qui doit se tenir dans le bocage de Notre-Dame-des-Landes dimanche. « On va regarder de près comment se passe la manifestation samedi à Nantes et on avisera », confie-t-elle."

  • 08h13min

    Les grenades fusent : on se demande un peu par ici si l’usage immodéré de grenades de désencerclement comme arme offensive est bien légal. Il semble que le tank de la gendarmerie en tire en série, alors que c’est une arme de dernier recours, cf son nom normalement assez explicite.

  • 08h08min

    un blindé s’est foutu dans le fossé au niveau de la barricade des Lascars, probablement encore un gendarme qui roulait bourré.

  • 07h58min

    les flics se retirent des VRAIES ROUGES pour reprendre leur position préférée autour de feu Lama Faché. Ils commencent vraiment à l’aimer ce carrefour, arriveront-ils à le quitter un jour ??

  • 07h57min

    L’AMBAZADA envahie par la flicaille, qui gaze à tout va.

  • 07h45min

    Gros dispositif également autour des Vraies Rouges. Des gens sont sur le toit.

  • 07h42min

    Un blindé attaque la barricade "Lascar" qui protège l’accès au chemin de Suez et à la Wardine.

  • 07h39min

    CARREFOUR DE LA SAULCE : les flics ont pris position dessus, les barricades sont en feu.

  • 07h35min

    La Grée : une trentaine de personnes maintenue prisonnière, nassée, dans la cour. Une personne aurait été évacuée en civière, on n’en sait pas plus pour l’instant.

  • 07h34min

    WARDINE : les flics seraient partis, après avoir contrôlé les identités et fouillé les sacs des personnes présentes sur le camping.

  • 07h19min

    Surprise ! La Préfecture ment ! 2 minutes après l’annonce que l’opération ne concernait que la Grée on apprend que les flics sont sur le camping de la Wardine, demandent aux gens de ne pas sortir de leur tente et contrôlent les identités.

  • 07h13min

    D’après la Préfecture, l’invasion massive de la zad au petit matin est liée à une opération demandée par le procureur de la république et la Police Judiciaire, afin d’effectuer des arrestations ciblées, notamment à la Grée. On reste vigilant.e.s.

  • 05h30min

    "J’annonce la fin des opérations menées par les gendarmes" a déclaré la Préfète hier, vers 22h, dans Ouest-France (article ici).

    Certes nous devons rester vigilant-e-s pour les jours à venir, ce n’est que parole de politique ... Et la suite ne va pas être simple, il va falloir batailler ensemble pour continuer à défendre ce que nous voulons pour l’avenir de la zad.
    Mais on les a fait reculer, même si ils diront toujours le contraire !
    Alors BRAVO.

    Bravo à celles et ceux qui se sont donné jour et nuit pour résister à leur opération, sur le terrain, depuis chez eux, derrière des écrans ...
    Bravo à celles et ceux qui ont tenu face aux flics, enduré les gaz, hurlé leur colère
    Bravo à celles et ceux qui ont agit de partout en soutien, et de façon magnifique
    Bravo à celles et ceux qui ont aménagé et fait vivre des espaces d’accueil
    Bravo à celles et ceux qui ont fait des guets avec patience
    Bravo à celles et ceux qui ont soigné les blessures
    Bravo à celles et ceux qui ont balancé de la boue, des cok, des pierres
    Bravo à celles et ceux qui ont travaillé sur les telecom, la radio et la com’ externe
    Bravo à celles et ceux qui sont venus avec leurs tracteurs
    Bravo à celles et ceux qui ont apporté du ravitaillement, des vêtements, du matériel
    Bravo à celles et ceux qui ont fait le boulot auprès des médias
    Bravo à celles et ceux qui ont pris soin des autres
    Bravo à celles et ceux qui ont marché dans la boue tous ces jours-ci
    Bravo à celles et ceux qui n’ont pas dormi plus de 6h en 4 jours
    Bravo à celles et ceux qui ont gardé les mômes des autres pour qu’ils puissent aller sur le terrain
    Bravo à celles et ceux qui ont cuisiné pour tous les autres
    Bravo à celles et ceux qui ont relayé partout et fait venir du monde
    Bravo à celles et ceux qui ont pris position dans des communiqués, des tribunes

    Le rassemblement de dimanche 15 avril sur la zad est maintenu, retrouvons-nous nombreux-ses pour défendre la suite !