Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Textes > Communiqués extérieurs > Messages de solidarité V (13/12-25/12/2012)

Messages de solidarité V (13/12-25/12/2012)

jeudi 13 décembre 2012

Messages de solidarité reçus à partir du jeudi 29 novembre en réponse au début d’expulsion de la ZAD (messages plus anciens : 1, 2, 3, 4). La page est dans l’ordre chronologique avec les messages les plus récents en haut. Ici, les actions de solidarité décentralisées dont nous avons eu connaissance et là les communiqués de groupes ou d’organisations. Courage et rage à tou-te-s celleux qui luttent contre ce monde !


Jeudi 17 Janvier

Tous mes voeux pour cette année 2013, à tous et à chacun sur la ZAD Que la route vienne à votre rencontre, Que le vent soit toujours derrière vous, Que le soleil vous réchauffe le visage, Et que la pluie tombe doucement sur vos champs …

Non, ce n’est pas de moi, ce sont des anciens voeux Irlandais : je recycle. Rien que du durable sous le soleil : le bonheur simple du vivant en nous n’a pas plus besoin de mots nouveaux pour se dire aujourd’hui que le progrès de l’humanité n’a besoin d’un nouvel aéroport à Nantes !!! Et MERCI de tenir tout au long de l’année, et de nous aider ainsi à tenir


Désolé d’encombrer votre boîte mail ! Et salut à celles-ceux qui liront ceci ! Je suis la lutte de (pas si) loin et je suis de tout cœur avec vous à défaut d’être présente physiquement (pour le moment !), alors BRAVO pour ce que vous faites !!! Je vous envoie ci-joint un texte sur nddl écrit sur un coup de tête, je ne vous en voudrais pas si vous ne le lisez pas ! ( : Il est un peu nuuul mais j’espère qu’il comporte une petite part de véracité ! Continuez comme vous êtes ! J’espère être à vos côtés un jour "pour de vrai".

PS : Après 4 pages dans "Nantes métropole" censées re-crédibiliser (ou achever de décrédibiliser, c’est selon...) la position des décideurs en la matière, voici que...l’aéroport fait la UNE et 4 pages dans "Nantes passion" y sont consacrées. C’est ce qu’on appelle faire preuve d’originalité ! Comme si tous faisaient bloc derrière une supercherie qui ne trompe plus personne !

OpenDocument Text - 30.5 ko

Mardi 25 décembre

Bonjour Tout d’abord félécitation pour votre Audace et votre perseverance ,vous avez creer une nouvelle alternantive a ce monde assoiffé d’argent et de pouvoir,vous nous montré votre volonté de vivre autrement,beaucoup d’internaute scrute vos actions,ainsi que vos differentes techniques et ainsi en tire des connaissances en retour d’expérience,ce chemin que vous ouvraient pourrait devenir le seule projection coherentequi sera suivi des milliers de personnes ayants aun peu pres les memes interets,en faire de cette zone ,la premiere zone libre de droit au sol pour in-finé s’enraciné sur Notre Dame Des Landes.N’oubliez pas des gens,penses a vous,ils vous soutiennent aussi quant les cameras sont eteintes,qu’il fait froid et que les heures de sommeils se compte sur les doigt d’une main.Resisdant a 600 kilimotres,je vois mal comment vous aider efficacement,par contre vous si vous avez des idées je les edudirait avec plaisir.Courage la lutte doit continuer etr s’amplifier tout les jours.Acceptez tout mon soutien,soyez vigilant avec certain derapage qui pourrait nuirre au collectif,attention aux divisions telles qu’elles fussent.Prudence de rigueur,vous a la conception creer le debat,on en perle un peu partout en france.Je souhaite a tout les camarades de la ZAD,de bonnes fetes de fin d’années.

"...face à des murs, face à des murs, face à des murs,..." c’est vrai que quelquefois on peut se sentir désespérés/es ! C’est important de le savoir , c’est pas gagné , désespoir actif Vous n’êtes pas seuls/es les Camilles de là-bas ! beaucoup de monde est sur le coup , en dehors de la zad ! Faut pas rester le nez dans le guidon ( tiens , je vous apporte des vélos bientôt... ) Je vous embrasse .


Bonjour à tous les zadiens !

Je ne suis pas du coin, mais j’ai de la famille sur ........! Du coup pour Noël : hop en voiture Simone et on part en famille faire un tour sur le site de Notre-Dame des Landes ! Parce que c’est l’occasion pour moi de ne pas croire que la boite à image et certains autres médias et de voir par moi-même comment des gens motivés et convaincus peuvent s’organiser pour mener une lutte !

Bref, en ce jour de Noël je vous tire mon chapeau ! Malgré tout, le temps, les fêtes de Noël, les poulettes qui viennent faire le pied de grue en bas de la route, vous êtes mobilisés et organisés !

Alors mes pensées vous accompagne alors que je m’apprête à repartir loin, et je ne manquerai pas de faire part à ceux qui ne sont pas du coin de ce qui se passe à la ZAD !

Joyeux Noël à vous tous ! et bonne continuation


Messages reçus le 24 décembre

A toutes et tous une douce nuit de Noël . Une pensée particulière pour Cyril et pour l’autre camarade incarcéré et celui hospitalisé.

Je vous embrasse tendrement. Une maminette.


Bonjour les zadistes, Un petit mot pour vous souhaiter de passer un bon noël et vous dire qu’on pense à vous. Même si Noël n’a jamais été ma tasse de thé, surtout depuis ces dernières années, cette fête ayant basculé dans la sur-consommation pour beaucoup de foyers, ... cela reste un jour que l’on essaie de faire plus doux, près des gens qu’on aime. Pas de nouvelles sur votre site aujourd’hui, je suppose que les GM ne sont pas revenus depuis hier soir et qu’ils vont faire la trêve de Noël... comme dans les pays en guerre ! Profitez-en pour vous relaxer et vous amuser entre vous :)

Jacinte Grenier presquilegazette.net


Très chers Zadistes et Zadists,

S’il n’y avait, dans le cours de la vie de ces haltes charmantes où l’on communique avec bienveillance, l’existence serait bien triste. Certains grincheux trouvent factice les vœux commandés par le calendrier mais il vaut mieux être gais à date fixe plutôt que de ne l’être jamais n’est-ce pas ? Nous vous adressons donc Michel et moi toutes sortes de souhaits charmants pour ce Noël 2012. ET puisque 2013 piaffe au pied des marches, nous formulons pour vous nos vœux les meilleurs. Germeront-ils ? Nous espérons pour vous et les vôtres une récolte féconde !

Bien amicalement

Michel et Jacqueline


1ère sommation du #gangdéponé à la vermine plastifiée et leurs sous-chefs

Merci à tous infiniment, et je suis profondément sincère en vous adressant ce doux compliment, vous venez de donner aux vivaces Poneys une raison de vous rayer définitivement de la carte. Poney premier eut beau chevaucher quelque peu à vos côtés, ewoks désabusés, la fête chez mémé est désormais terminée car l’incommensurable Youkish a rétabli la véritable essence poneylicienne de notre Roi des rois. La PONEyLUCION est en marche pour la deuxième fois. Nous avons hésité au premier essai sur la nature des anti poneys. Nous les avons cru extérieurs à la raison ponette, à notre divine formation quand nous aurions d ̊ ouvrir nos shakras et nous apercevoir que les chefs antiponeys se cachaient derrière vos immondes petites boules de poils. LAfrite est en chemin faite moi confiance, il est beaucoup plus redoutable tant il est violent et sans gêne. Nous allons "préparer le terrain" avant le labourage final. Défendez vous, autant que vous le pouvez car cette fois, nous, chevaliers de la nutellite implorons la puissance du grand PONey premier. Et c’est fort de cette flamme nouvelle que nous briserons votre misérable élan de spoliation de nos terres et d’arrêt de notre subtile mouvement. Nous vous déclaront la guerre à vous iwok, vaines créatures tout droit sorti d’un mix entre Apple et les ustensils de cuisine chinoise. L’incantation qu’il incombe au vizir de promulguer va bientôt tomber, votre apocalypse est proche.

Tu n’es pas ici en ton domaine ! et ainsi tu ne saura me proscrire même si tu te démènes. Je préfère vous avertir, boules de poils, nous trouverons un moyen de vous faire plier et je ne dit pas ça pour plaisanter. Les ewoks se prennent pour des rois mais de vos laideurs même les six reines les aboient. Vous n’avez pas la prestance ni la carrure pour porter ni la vaillance ni l’armure qui donneront le droit de gouverner tout ce qui est ici bas. Votre doctrine se voulant empirique loupe son métro et me fait l’effet d’un Bruel Patrique. Patraque sont vos théories et je m’engage à les traquer jusqu’à m’en donner la trique de trouver un terrain tendant tout seul tout droit vers la terre tamisée d’une terrine trouée de saltimbanques tarés.

Ce projet, ce vaudeville vendu ventilé et vivifié vantant du coup les vifs ventres de vicomtes veloutés, et de vaillants et vertueux vigilants qui firent vœux d’une violente voracité contre les vicissitudes de ces verbeux ventriloques voyous visant la vermine vaniteuse, est la vestige de Venise envolée vers Vénus lors d’un voyage virtuellement volatilisé. Ces vingt vains verts vilains en vacances vous vendent leur vicieuse volonté sans virer leur visage vieillis au vent, mais ces vantards seront vaincus sur les versants où volent les véritables vautours et alors vaquera leur vexatoire vérité vers Vérone ou Versailles.

Que les choses soient claires, l’éclat encore criant de notre croustillante et écrasante municipalité demeurera pour les âges et les âges et jamais ne sera abandonné l’espoir de ces espaces enchantés. Je vous le dit avec gravité et sans détour qu’à compter de ce jour vous ne faites plus parti de nos collaborateurs amis mais plutôt de ces voyeurs voyous au regard ternis par leur imbécilité galopante et leur manque d’inspiration criante. Allez y, abandonnez vous à la médiocrité, enfermez vous avec le reste de votre ligné, pendant que nous les poneys allons nous diversifier et augmenter toujours plus notre célérité. Votre pauvreté est croissante quand chez nous elle est absente, votre décadence est proche car la PONEyLUCION vient de faire sonner les cloches et la roche, les boches et même les moches sont de notre partie alors courrez vous blottir dans vos lit car votre trépas est annoncé pour bientôt, j’ai déjà les billets ! Quel gachi vous venez d’entrainer, c’est tant pas fallait pas m’exiter !

*Il y eut un soir et un matin Lorsque sur le square du grand dédain Apparurent fiers et vaniteux Dans leur costumes grégaires et bien douteux Des êtres lubriques mais pas toniques Pour faire l’adversaire et jouer des coups.* *

Ces apôtres de mercure, et sa sagesse dépassée Ces iwoks donc, ne purent qu’agacer les poneys. De par leur provocation, leur maladresse ventilée.

Le parjure jamais ne les effraie Car pas mûres sont ces petits niés Qui dans une lueur furtive Vous débite tout sur les fautives

Cette vermine vénéneuse vivant du vice Venue vert passé et non verdoyante vociféra Mes poils s’en hérissent

Mais de toute façon les poneys Avec leur raison de guerrier Savent sans calgon se laver De ces jurons inadaptés.

Les salopards de nains poilus A qui on déroule tous les tapis Sont des tocard aux nez cornus, Des gens maboules et rikiki.

Vomitifs et mal conçus, cultivant les tifs et le ventre dodu Ils s’esclaffaient contre notre domination qui croissait Et un peu penaud abordèrent des sujets immoraux.

Ces ragoteurs du dimanche soir Ces mégauteurs d’avalanches noires Ces parias d’une société oubliée Ces rapias d’un grenier vidé.

Les poneys qui par nature aime la tranquillité Leur crachèrent sur les chaussures et leur manteaux avariés. Que voulaient-elles ces raclures, qui palabraient sous nos pieds ? Des bourses, des voitures, ou peut être un premier ministre anglais ? Mais nous n’étions en rien responsable de la dégradation de leur étable.

De là ils nous bannirent De leur empire des ombres Et de par leur nombre nous dûmes fuir Craignant les coups et n’étant pas fakirs.

On pourrait alors nous croire en exil Une fois de plus déchu de notre royaume Mais nos yeux ont tous leurs cils Et de PONEyWORLD nous reconstruisons le dôme.

Ces boursoufflés qui crurent pouvoir nous éliminer Ne savaient pas alors à qui ils s’adressaient. Nous nous sommes adaptés à la misère de pierre, Bientôt nos domaines furent rebâtis comme hier.

Alors tenez vous prêts sombres idiots Car à nos côtés se tiennent d’immenses divinités Et même avec des serbes et polonais Vous ne rebâtirait pas votre rafiot.

La crainte n’a jamais été de notre langage Le panache et la ténacité sont l’apanage Les poneys vaincront la chose est dite Bat et youkish pètent une durite

Votre sentence est proche La vengeance suprême se fera au son de votre cloche Papes sans consistance et sans peuple à convertir Vos nappes sans constance sont meubles et vont s’assainir.

Jetons leur des soupes gratuites Sans que les secoupes ne prennent la fuite Jusqu’au sang nous les blesserons Avec les dents et les poings ronds.

Ainsi PONEyWORLD va réexister Car dans les coeurs elle semble s’accrocher Vous iwoks prompts à l’excès Nous vous déclarons antiponeys !


Messages reçus le 22 décembre

Là-bas, j’ai vu de belles prairies entourées de haies.//
/Là-bas, j’ai vu un petit bois en hiver.//
/Là-bas, j’ai vu une forêt de châtaigniers.//
/Là-bas, j’ai vu une allée sous les frondaisons.//
Là-bas, j’ai vu des gens de tous les âges.//
Là-bas, j’ai vu toutes les allures.//
Là-bas, j’ai vu de la solidarité.//
Là-bas, j’ai vu de la tolérance./

//

La solidarité et la tolérance m’ont redonné espoir.//
Des humains sont encore en capacité de s’aimer.//
Et d’imaginer un autre monde. Et de le réaliser.//
Dans les prairies humides, des chapiteaux et toiles de tente. Et le sourire de leurs habitants.//
Dans le petit bois, des rotes pour rejoindre la forêt. Et l’aide de jeunes m’offrant leur main.//
Dans la forêt, une incroyable ronde de tracteurs. Et les constructions en bois accueillantes et chaleureuses.//
Dans l’allée, des amas de bric à brac en barricade.//
Et des jeunes gardiens épuisés qui saluent.//
Et des familles curieuses se promenant.//
Et d’autres jeunes ressemblant à des robots qui parlent./

//

Ils disent « en avoir marre… ne pas connaître leurs horaires ni leurs jours de congé… se demander pourquoi ils sont là. » L’un caresse mon chien. Un peu de tendresse dans leur monde de brutes !//
Ailleurs, pour en avoir entendus certains, je sais combien leur engagement est consécutif d’un mal d’exister, de recherche d’affiliation à un « corps », de reconnaissance, de fraternité et de sécurité…/

Le choix qu’ils ont fait est-il un choix véritable ?//
La différence entre ceux-là et les zhabitants est-elle si grande que ça ? OUI.//
Les premiers ne pensent pas le monde, ils le subissent. Les seconds tirent de leur réflexion des projets innovants et créateurs./

//
Depuis quelques jours une question me taraude : comment les animaux, soumis à un ou des prédateurs, font-ils pour rester vigilants sans céder à la pression engendrant la peur, pour garder leurs énergies et le courage de survivre ?/

//
Si quelqu’un a une idée…


Oui, suis inspirée aujourd’hui. Si vous voulez, allez voir cette vieille chanteuse brestoise ANNKRIST (années flowers)

Une de ces chanssons (que j’adore) me trotte dans la tête depuis quelques jours :

Dans ta maison à toi, ya des p’tites fleurs de joie, Des grandes fleurs de soleil Des p’tites fleurs de merveille Ta maison est en toi


peinture de soutien : http://gwenaelsalaun.blogspot.fr


Messages reçus le 21 décembre

Annoncez partout la bonne nouvelle en cette période de Noël (ou de fin du monde) : Kyste est ressuscité !!!

Félicitations à tous ceux qui y croix, pardon qui y croient.

Plus sérieusement, respect, admiration et encouragements à tous ceux qui consacrent tant d’énergie et de temps pour arracher Notre Dame aux griffes de Vinci et de l’État (si vile...), de la part d’un citoyen de Loire Atlantique.

Pascal.



Si l’on peut dire ainsi les choses

Le temps s’écoulait comme le lait dans la ouate, La vie s’agrippait aux arbres comme une chatte, Le vent se plaisait à rien faire en ces lieux, Les dieux s’arrangeaient pour garder ce site pieux.

Si l’on peut dire ainsi les choses !

La nature seule et ses lois armonieuses, Aux grés des saisons se plaisait là silencieuse, Mais Vinci l’argent comme ivraie dans la place, Détruisant tout l’or de ce lieu et te chasse.

Si l’on veut bien comprendre les choses !

La terre que nos enfants nous prètent saccagée, Volée a nos aieux là devant nos yeux, On nous ment mesdames et monsieurs,mais, On ne pourra pas dire que l’on ne le savait pas.

Si l’on veut bien entendre les choses...


Vinci les veut cigales, Vals les définis vandales, Voici, vous les fourmis, Regardez votre ennemi,

En lutte contre un système, Celui que personne n’aime, En lutte non, pas toujours, Vivre sans...chaque jour,

Censurer la censure, C’est beau, je vous l’assure, L’oublier sans découdre, Et enfin tout résoudre,

Montrer une voie possible, Mais depuis...trop visible ! Alors anar dang’reux, Marketing pour vos yeux,

Du score, il leur faut bien, Car là les stat’, ça craint, On vous montre, terroristes, Hé oui, en bout de piste,

De pistes que l’on parle ? Ou juste des vrais, vandales ! Vandalisant la vie, Pour encore leurs profits,

Car béton ou poison, Bien d’autres y passeront, Ne suivez mon regard, Faites le seul, pas trop tard,

Alors voir étincelle, Qu’enfin, ça se révèle, Je n’aime le mot espoir, Assassinons César.


Pour mon onanisme intellectuel aucune trêve, alors que je vois un havre verdoyant dans cette version de vue qui enfin...s’ébranle. Toi, les gens, tu te réveilles, tu voiles ta voix qui entretient ce système qu’elle maudit chaque jour pour enfin vérifier leurs vérités. Voici, que l’on me verrait vouloir être Victor ou écrivain du Vidal...je vous le dis, je ne le veux et voyez vous, ça ne serait être vulgate, au mieux limite vulgaire. De les voir ces "vandales" tel que Vals nous les voudrait révéler, travailler non comme esclaves, mais volontaire et de fait avancer, nous ferait faire -enfin c’est un voeux- volte-face. Et cette "justice" qui, à l’inverse de la Vox Populi, voudrait voussure ou vulnérabilité dans cette résistance ou bien, tirer à vue sur ces Hommes certes velus mais, je vous le dis, d’un autre niveau de voyance en l’avenir du vivant. Et cette valse, vous le savez, vous le vivez, notre existence n’est que névus pour ces vampires qui vous font dire d’eux : "va nu pieds". Jouent-ils là leur va-tout ? Je veux y croire et donc le vivre vraiment, devenir voltigeur dans cette vertigineuse volupté d’alors voire vraisemblance dans cette vie. Enfin une volonté de "Vade Retro" car, toujours nous vilipendons contre ce vaurien à qui est vendue notre vaillance mais, voulons vertus presque vaticane, pour ne pas vexer ces "vénérables" vétillards que sont nos vices-rois, pour qui nous "votons". Car le roi, le vrai, la seule victuaille du vilain, c’est l’argent celui qui nous veut faire peur par la vacuité de nos veules tirelires, le 30 puis le 29 et plus souvent le 25 voire le 20. Ô, ne pas vomir cette vénalité qui restera universelle, qu’elle soit de l’or ou génétique, juste la savoir là et vivre au mieux avec. Et dans ces champs, une voix s’élève, puis 10 puis 40000, ce ne sont guère des vagabonds, ils portent en eux victoire et ne seront jamais victimes, allons nous les suivre ? Enfin donner valeur à l’opinion ? Et puis, quand ces hommes deviendront les Courageux Révoltés Solidaires rejoindront ils les vrais valeurs d’honneur qui devraient les guider toujours. A tous d’oublier notre individualité, ne plus être solitaire à chacun vociférer pour le vent.


EN CE QUI CONCERNE L’AEROPORT, MONSIEUR AYRAULT, VOUS AURIEZ TORT

Cher Monsieur Jean-Marc Ayrault Comportez-vous donc en héros Et cessez d’être sourd comme un pot Ecoutez la forte clameur Contre l’aéroport pollueur Inutile et destructeur Montrez que vous avez du cœur Envers les pauvres expropriés Dont la maison va être rasée Oh oui, ayez un peu pitié On vous en saura tous gré Cher Monsieur Ayrault Ne soyez plus sourd comme un pot Et annulez votre projet Car le béton, c’est laid N’abîmez pas votre belle région Avec du bitume, des parkings et des avions Ah oui, c’est sûr, vous auriez tort Car, en plus, vous avez déjà un aéroport !

SIGNE : Claudine


Bonjour à tous les défenseurs de la ZAD,

Je vous adresse ses quelques mots de soutien à toutes vos actions menées et à mener, et aussi à ceuxELLES en prison. Les détracteurs n’ont pas lu vos réflexions, vos idées géniales, n’ont pas regardé l’organisation, le plaisir de vivre, de se respecter et construire ensemble, l’analyse de cette société...bientôt ils se rendront comptent de leurs bêtises, ils ont le pouvoir des urnes mais pas l’intelligence.

"D’abord en vous ignore, ensuite on se moque de vous ensuite on vous combat ensuite ...VOUS TRIOMPHEZ"

Quelques mots parmi d’autres, pour vous dire COURAGE, NOUS SOMMES LA AVEC VOUS PARTOUT EN FRANCE


Messages reçus le 19 décembre

bonjour, je pense à vous tous les jours et viens de participer à une réunion de notre comité local Notre-Dame-des-landes à Lyon. j’ai aussi une pensée particulière pour les militants blessés sur la ZAD, à celui ou ceux incarcérés, ce n’est pas seulement Vinci, qui doit dégager, c’est ce gouvernement, comme son prédecesseur et sosie Sarkosy-Fillon, et ce sont tous ces médias qui collaborent avec le capitalo-fascisme. Mais notre solidarité est plus forte, je vous envoie ce communiqué d’ATTAC, tant est vitale la solidarité avec les peuples opprimés, aussi en europe, par les banques et de grosses firmes comme Vinci. Christian


je vous fais parvenir une video que j’avais fait lors de la grève de la fin, c’est en la revisionnant que je me disais que cela pouvait être intéressant de vous l’envoyer, en somme sans nature, l’homme sera démuni... http://vimeo.com/40806283 je viens d’écouter quelques émissions que vous avez mis en ligne, des témoignages très forts qui détruisent beaucoup de préjugés sur ce qu’est la lutte les gens qui la constitue, mais encore plus important, ses sons mettent en avant votre projet de vie... cela fait 4 ans que je m’intéresse à la lutte et voulu m’inscrire dans celle ci, car elle est en relation avec les valeurs que je défends. Puis à travers celle ci, j’ai connu des gens de la zad, pas facile au départ,on se méfie, onne se connaît pas.Mais au fur et à mesure j’ai noué des relations, comme avec les gens de l’acipa, deux mondes différents, mais qui doivent coexister, sinon on se ferme sur soi. Dans ce monde il faut des passerelles... A travers votre ou vos organisation(s), votre ou vos mode(s) de pensée, vous attestez d’une possibilité de vivre et réfléchir autrement pour que l’individu soit plus libre et donc bien dans sa peau... ce que j’espère, lorsque cette lutte sera terminée, que beaucoup de monde resterons ici, de continuer à vivre comme cela. Ainsi j’aurai le plaisir de venir vous voir dans un autre contexte....mais en attendant la lutte continue !!!


Bonjour à vous tous amis zadistes, attention à vous, les fêtes approchant, ils vont de moins en moins supporter d’être "en faction" et vont vous provoquer. Je pense beaucoup au camarade hospitalisé, que peut-on faire légalement ? une plainte a-t-elle été déposée pour cette agression et cette intrusion dans la chambre, sans mandat je suppose ?

Rappelons-nous les paroles de la Marseillaise "entendez-vous dans nos campagnes mugir ces féroces soldats qui viennent jusque dans nos bras égorger nos fils et nos compagnes" ! Prenez garde à vous, votre vie est précieuse à plus d’un titre, vous avez réveillé des endormis un peu partout en France.

Solidarité avec les camarades arrêtés, blessés, avec aussi la dame dont le mari est gravement malade, tissons une chaîne d’amour qu’ils ne pourront pas rompre. Je vous embrasse chaleureusement.


Matifs , sittings en tout genre , à 77 ans , j’en ai connu pas mal mais je suis atterrée devant cette brutalité quotidienne , venant d’un gouvernement dit de gauche . J’admire votre courage , votre résistance . Je souhaite de tout coeur que l’amputation n’ait pas lieu et vous dit merci pour mes enfants et petits-enfants . Amicalement .


Messages reçus le 18 décembre

faites attention à vous dans le noir ils sont capables de tout... vos vies sont précieuses, très bonne idée, je vais demander un dossier de consultation et bien sur y apporter un semblant de réponse. en tous les cas merci à vous de me donner, du nous donner nous riverains.. de longues dates l’envie ,l’énergie de continuer de nous battre contre ce projet édifiant et inutile qu’on nous a si souvent présenter comme clos et sans appel vous m’avez donné l’énergie de refuser ce qui semble acquis. Prenez soin de vous amitiés


Bonjour à tous les résistants de la ZAD,

Pour vous mettre un peu de baume au coeur, voici quelques très belles et très circonstanciées lignes extraites de "Les vraies richesses" de Jean Giono. Elles racontent le combat contre tous les NDDL ! :

"...Maintenant, les champs se lèvent pour le combat du peuple de la vie, contre la société des faiseurs de mort. Nous sommes une immense forêt en marche (...) A mesure que nous avançons, les États civilisés fourmillent devant nos pas de monstres en fuite. Des lois de désespoir font tourner autour de nous de fausses tempêtes, de fausses saisons, de fausses nuits, mais rien, sauf la loi du monde, ne peut arrêter la germination des graines et la marche de la foret. Des ministres à cul de hyènes montrent les dents, aboient, détalent, crèvent sous les haies ; la puanteur fait refluer vers nous des nuages d’oiseaux qui crépitent dans nos feuilles comme un orage de grêle..."

Notre association vous soutient !!!!! Bonnes fêtes.

Jean-Baptiste MOURONVAL ADMINISTRATEUR NACICCA 98, Rue Versant 30 600 Gallician Tel : 04 66 88 43 15


le lien pour un petit ska écrit en pensant à la ZAD. Le téléchargement est libre !

https://soundcloud.com/megastef/you-make-it-sound-version


messages au camarade blessé :

Je te souhaite courage et force devant cette épreuve. C’est le combat qui continue. Ma famille se joint à moi et nos pensées t’accompagnent. Nous nous rappellerons de toutes ces souffrances dans nos décisions et nos choix politiques futurs. Un autre monde est en marche et NDDL en est la première marche. Bravo et merci d’y avoir participé. Porte toi de mieux en mieux.

Aujourd’hui l’heure sera au repos, c’est mieux. mais la lutte ne te quittera pas, j’en suis convaincu ! Prompte rétablissement !

Bonsoir !

Comme vous l’écrivez "on n’oublie rien", on vit avec, on accepte plus ou moins ou pas mais tout reste enfouis dans nos mémoires et dans nos corps ! Et il suffit d’un petit rien pour que tout remonte à la surface.

Ainsi, j’espère de tout coeur que cette lutte va se terminer dans la raison et dans l’intelligence. Pour l’instant, ce n’est pas le cas et je suis triste pour votre ami blessé. J’espère qu’il a sa famille et ses amis auprès de lui pour le protéger à l’hôpital ... de trop de visites ...

Bonsoir à tous,

Je viens de rentrer de NDDL et je suis révoltée par le communiqué concernant le camarade blessé hier soir. Je vais penser très fort à lui pour que le pire soit évité. Faites http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Notre-Dame-des-Landes.-Premiers-rendez-vous-de-la-commission-de-dialogue-vendredi-une-partie-des-opposants-refuse_40771-2145589-pere-redac--44109-abd_filDMA.Htmlui de grosses bises de mde tout coeur avec vous, courage aux camarades bléssés, la vie est avec vous...nous !a part et dites lui que nous sommes tous avec lui. Je vais diffuser l’info largement pour dénoncer cette ignominie. Merci de nous donner des nouvelles régulièrement.

Bises à tous sur la zad.

Joëlle Mamie de 65 ans membre du Comité de soutien de Haute-Vienne

de tout coeur avec vous, courage aux camarades bléssés, la vie est avec vous...nous !


« Si je ne peux pas danser, je ne veux pas participer à votre révolution »¹ « Nous voulons de la musique rebelle, de la musique de rue, de la musique qui brise cette peur de l’autre. De la musique de crise. De la musique immédiate. De la musique qui sache quel est le véritable ennemi. »²

Parfois nous lançons des pierres sur les barricades, dans les bois ou dans les prés, car il faut bien nous défendre : samedi 24 novembre les flics ont gazé dans la forêt de Rohanne, grenadé et tiré des balles en caoutchouc sur un groupe de danseurs. La musique les effraie car à travers le message qu’elle véhicule parfois, la danse qu’elle déclenche souvent et la joie qu’elle prodigue toujours elle motive, réchauffe et égaye les zadistes en donnant aux opposants le sentiment d’appartenir à une communauté, solidaire, fraternelle. Elle leur révèle ce fait, en vérité. Car nous sommes tous des zadistes, pour toujours, le temps d’une journée ou celui d’une ridée. La musique de Notre-Dame-des-Landes est un défi splendide aux logiques tortueuses des partis politiques, à celle mortifère des firmes qui vendent la mort ou le béton, à l’abrutissement des flics surarmés qui assurent la survie de leur monde ; par sa spontanéité, sa beauté et un singulier effet de miroir, elle souligne le saisissant contraste entre eux et nous, elle fait sens tout en procurant du plaisir. Que la créativité s’exprime sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes est d’une importance considérable : elle est une force précieuse, agissante, vitale qui déborde le pouvoir par la multitude des formes enthousiasmantes qu’elle revêt, et les chefs, les sous-chefs, les quart-de-chefs en ont peur. Ils ont perdu la bataille mais ne le savent pas encore, aussi pour le plaisir de le leur signifier, je, tu, elles, nous continuons à nous mobiliser jour après jour, semaine après semaine. À jouer également, et écrire, chanter, construire, danser, peindre… Car l’art c’est la vie. Et la vie ce n’est pas cet aéroport.

¹Emma Goldman ²David Widgery


Bonjour,

ce petit mot pour vous apporter tout mon soutien dans la lutte juste et citoyenne que vous menez. De nombreux acteurs économiques sont contre, non seulement ce stupide projet d’aéroport, mais POUR ce combat écologique responsable qui aspire à contrer la logique impérialiste capitaliste. Voir autant de forces armées concentrées et encerclantes me rappelle étrangement la politique de la vile menée depuis trop d années dans nos quartiers populaires. La ZAD est partout, y compris dans les milieux économiques pronant une autre philosopie que celle du capitaliste galopant, souhaitant replacer l’Homme et son environnement au coeur des enjeux, une économie au service de ! Plus l inverse !

Une petite photo jointe en signe de dédicace et de contestation, le service communication de la ville de St Herblain (haut lieu des moutons suiveurs pro aéroport) va en recevoir quelques unes ! Est t il besoin de rappeler le rol eprépondérant que joue la commune de St Herblain dans l influence de la politique de la Ville de Nantes (Ayrault était Maire de St Herblain, et Michel Chauty avant lui, lequel était également à l’origine, avec le préfet de l’époque, du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes qui devait, selon lui, permettre à toute la région Ouest de se développer...

Troublant non ?
—  Frédéric P. Conseil en immobilier


Lettre envoyée à mon syndicat suite aux prises de position de certains responsables départementaux sur le projet de NDDL

Militant Cégétiste et engagé dans le combat contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, je suis en désaccord avec les prises de positions exprimées par différents responsables départementaux de la CGT sur ce dossier. Y a-t-il eu un débat au sein de l’UD sur ce projet qui permet à certains seulement de s’exprimer ? Dans le numéro de janvier 2012 de l’Union des Travailleurs Anthony Lemaire, après avoir pris quelques pincettes : « Il n’est nullement question pour nous de discuter de l’opportunité de ce projet », rédige un article ou il n’est jamais envisagé que l’aéroport ne puisse jamais voir le jour. Cet article aurait pourtant pu être l’occasion d’ouvrir le débat sur un projet qui divise les organisations politiques, à gauche en particulier mais aussi les organisations syndicales.

Le lundi 10 décembre, Yves Tual s’exprimait sur Télé-Nantes et défendait mordicus le projet de Notre-Dame-des-Landes. Parlait-il au nom de la CGT, ou en son nom propre ? Les propos caricaturaux tenus, au cours de cette émission, n’ont pas servi à éclairer ce débat pourtant utile sur la pertinence qu’il y a ou pas à construire cet aéroport. Pourquoi parle-t-il de squatters professionnels ? Il les connaît ces jeunes militants qui dénoncent un modèle de développement mortifère pour les prochaines générations ? Au nom de l’emploi il faudrait donc produire tout et n’importe quoi ? Bien sûr qu’il faut des infrastructures, mais pas pour remplacer celles qui existent déjà. Quel avenir pour Airbus à Bouguenais ? Qui va payer pour la piste indispensable à l’usine ? D’accord il faut des avions mais est-il normal d’aller en avion à Paris ou à Lyon ou faut-il mieux développer le rail pour les liaisons internes ? Quel développement pour l’Ouest de la France si les infrastructures ne servent au final qu’au Pôle Métropolitain Nantes – Saint-Nazaire ? Qu’est-ce qu’on mange demain si on continue à artificialiser les terres agricoles ? Après avoir été le lieu des convergences des luttes ouvrières et paysannes de la fin des années 60, ne reste-t-il plus rien en Loire-Atlantique de cette solidarité entre ouvriers et paysans ? Qu’est-ce qui reste pour les zones sensibles, les zones humides, la biodiversité ? L’histoire ne nous a-t-elle pas appris que les premières victimes de la pollution ce sont les travailleurs : les milliers de morts de l’amiante, les ouvriers agricoles victimes des pesticides, ceux de Seveso, Tchernobyl, Fukushima… Plus 4°C en moyenne d’augmentation de la température avant la fin du siècle : qui va souffrir ? Les actionnaires des grands groupes ou les travailleurs ? Les pauvres ou les riches ? Faut-il limiter le débat à la seule alternative croissance ou décroissance comme le dit Yves Tual ou a-t-on le droit de réfléchir à un autre mode de développement ? Le bonheur passe-t-il par le toujours plus ou par le mieux ?

Pour en avoir été témoin direct, je peux dire qu’en trente ans de militantisme associatif, politique ou syndical, jamais je n’avais assisté à un tel déchaînement de violence de la part des autorités. Les médecins présents sur place ont fait écho dans la presse des violences infligées aux opposants. La CGT s’honorerait à au moins dénoncer la répression inadmissible infligée aux opposants.

Toutes ces questions auraient pu être posées si un vrai débat avait eu lieu au sein de notre organisation syndicale. Au lieu de cela on laisse parler en notre nom, un leader syndical, déconnecté des problématiques de demain, engoncé dans ses certitudes productivistes, méprisant pour tous ces jeunes qui réfléchissent [et] essayent d’inventer un autre monde.

Par ce courrier, je demande à l’UD 44 d’organiser le débat sur le projet de Notre-Dame-des-Landes et une dénonciation claire et nette de la répression.

Fraternellement

Laurent


Bonjour a tous les résistants de la ZAD,

Encore bravo pour toute votre détermination. J’ai pris connaissance de votre engagement de plus près quand je suis parti en voyage pour l’Amerique du Sud. Je vous souhaite donc de loin encore de longues journées de résistance, vos nouvelles me procurent beaucoup de joie et d’espoir, tous les matins. L’aéroport est devenu pour moi un symbole très fort.

Je vous envoie ce texte en pièce jointe, modeste contribution de ma part pour votre lutte. La démission de l’agent de police aux alentours du 20 novembre a eté mon inspiration pour ce texte, et je pense que s’adresser aux policiers qui mine de rien doivent penser lutter tout comme vous pour une cause, n’est pas un effort vain, et que s’ils ont perdu le sens de leur devoir, ils peuvent aussi le retrouver. (...)

Merci encore pour TOUT !!! Respectueusement, Alix

Word - 32 ko

Salut à tout(e)s

Je viens apporter un soutien particulier au camarade qui a été blessé hier et lui apporter surtout toute ma compassion. Bon courage à toi....nous t’aimons ! (et sans oublier bien sûr celleux qui ont été raflé par nos ennemis les cochons casqués.

Bien à vous de tout coeur Patrice


NOUVEAU MONDE

Forêt de Rohanne, menace de fin du monde, On n’en croyait rien quand tous nous le répétaient. On a vu foisonner une vie féconde La boue, les outrages ne peuvent rien arrêter.

D’autres modèles et d’autres échanges ont surgi. Les esprits s’agitent pour préserver la zad, Les corps s’activent et pataugent en harmonie, L’amour qui fleurit là n’est pas qu’une passade.

Ta main saisit la mienne pour éviter l’ornière, Nous vibrons à l’unisson dans cette forêt, Au coeur d’une foule bigarrée, solidaire, Qui invente la vie, qui nous maintient serrés.

Les grands chênes de Rohanne nous surplombent, Des vigies là-haut dans les cabanes qui scrutent Les envahisseurs bleus abusent de leurs bombes, Nos barricades de fortune sont à la lutte.

Le coeur et la passion nous donnent des ailes, Les ramilles de châtaigner sont nos murailles, Les fougères font les toitures de nos nacelles. Ta beauté naturelle gagnera la bataille.


Bonjour la Zad !

Par ces petits mots je met en forme tout mon attachement à votre cause, toutes mes pensées de soutien, tout le mouvement intérieur en moi qui fait que je pense à vous dès le matin, vous qui êtes pourtant loin, que je ne connais pas, mais qui donnez de votre personne pour une terre libre et vivante. Que cette journée nous rapproche encore un peu plus de la victoire ! Bisous à tous, et bisous aussi à la personne qui vous a écrit récemment, dont le mari est sous morphine... Nous sommes tous ensemble, nous sommes solidaires où que nous soyons.


Messages reçus le 17 décembre

...d’amour et de soutien

Princes entendez bien

Puis nous garderons

Quand nous n’aurons plus notre bel habit d’enfance quand les bois de Noël seront cendre un peu plus quand toutes les beautés qui furent insouciance seront de noir vêtues sur les tables du souvenir nous verrons tout ensemble cassés et le dos du paysan et le pas des chevaux nous irons tous ensemble larguer nos trois sous de mémoire au cimetière des bateaux

Quand nous n’aurons plus le sel des eaux de Guérande quand la barque sénane ira déroutée pour un temps quand la pluie des montagnes sera jus de prébende quand l’île sera folle la terre dans le vent nous verrons tous ensemble mêlés nos trois sous de mémoire, le répons d’un écho nous irons tous ensemble guetter la dernière lueur sous les ruines du hameau

Quand nous n’aurons plus notre folie coutumière pour déjouer la loi et le joug du puissant quand nous dirons l’histoire couchés sous la bannière de qui brûle au soleil les vergers d’occident nous verrons tout ensemble flaner nos dernières splendeurs, nos fleurs de libertés nous irons tous ensemble mendier notre droit de vivre sous le porche des cités

Puis nous garderons notre bel habit d’enfance car les vents de demain seront de gel et de Nord les chants de la terre iront tramés de souffrance si nous prenons l’habit la tunique des morts tous nos bras sont tendus vers un ciel où tout l’or et le bleu sont de sable et d’argent notre gloire fut mise au sommeil nous irons la chercher pour un autre printemps.

Glenmor


Que vous dire ?

On a eu l’occasion de passer sur la zad ces derniers weekend ...

Je veux juste vous témoigner notre admiration pour ce combat auquel on adhère, mais que vous menez vous dans tous les instants, et pour votre exemplarité dans cette lutte.

Courage à vous.


Messages reçus le 16 décembre

Encore un beau week-end pour les zadistes !! Le coup de sang des flics a Nantes, c’est vraiment tres bon, pas de doute, on a marque des points. Le feu d’artifice, alors la, c’est fabuleux !! C’est un grand coup de masse dans la si sensible balance de la guerre psychologique : ce feu resonne dans le coeur de tous les militants (ceux de l’interieur ont du bien bien se marrer ...). Et puis ca a, c’est clair, bien ruine le moral de l’ennemi, enfonce encore un plus profond son nez dans son propre caca nerveux, tres tres nerveux. Moi, ce feu petille dans mon coeur ... A bientot. Les conges arrivant, la maree anti-bleus va encore bien monter


des fois la vie est bizard,tout le monde vous envoie du soutien ;et bien moi je vous le prends !je passe mes longues journées a veiller mon mari ,lui branché a la pompe a morphine et moi sur vos flash infos !je lui donne regulierement de vos nouvelles et sinon il me les demande !vous rythmez nos journées ,en tout cas on y croit dure comme fer a votre combat et merci encore pour les bonjour tous les matins et bonne nuit tous les soirs !!!


Orereta-Gipuzkoa-EUSKAL HERRIA Herriko AHT ren aurkako taldearen izanean gure besarkada haundiena ZAD eskualdean zaudeten guztientzat,zuen borroka gure borroka da,ZUEN BORROKA HERRI BORROKA DA !!


Desde el grupo antiTAV de Orereta-Gipuzkoa queremos trasladar a toda las personas que estais en la zona ZAD un fraternal abrazo solidario.VUESTRA LUCHA ES LA NUESTRA LUCHA !!Que hay que hacer con la madera ?QUEMARLA Y PUNTO JOTAKE IRABAZI ARTE !!


Messages reçus le 15 décembre

merci de redonner du sens à l’action, avec d’avantage de responsabilités que beaucoup de professionnels. Vous oeuvrez pour un climat futur moins déréglé que ce que nous préparent les puissants de ce monde. Certains enseignent aux enfants les gestes écologiques (éteindre la lumière en quittant une salle, écrire au dos des pages informatiques imprimées uniquement sur une face, ...), mais , le jour où ces mêmes enfants apprendront que des élus de droite comme de"gôche" auront pris et repris l’avion, et déployé leur énergie pour faire construire des aéroprts (en vain, j’espère bien), que signifiera pour eux le mot "citoyen" qu’ils entendent à longueur d’années à l’école, à la télé...? Face à ce monde sans valeur , nous avons besoin d’élargir les brèches qui fissurent le mur de l’argent. Pour celà, comme le dit la revue d’écologie sociale "Silence" dans son supplément de 16 pages : "venez vider vinci !". Ce numéro paraîtra dans quelques jours, on peut se le procurer dans les points de distribution indiqués sur www.revuesilence.net (cette revue comporte aussi des articles sur les grandes luttes comme le Larzac, les actions antinucléaires, les fauchages anti OGM, etc... et traite aussi des alternatives écologiques et sociales , des thèmes comme le féminisme, les relations Nord-Sud, la décroissance, l’autonomie conviviale,...

Dans cette revue, il m’arrive décrire des articles sur le changement climatique, mais, ces derniers mois, j’étais lassé d’écrire, à chaque sommet (Rio, Copenhgue, Doha,...) que celà ne servait à rien. Je croyais que, seuls des sommets associant les peuples comme à Cochabamba peuvent faire évoluer nos relations avec la nature, et nos relations sociales. Mais, avec cette lutte à Notre-Dame-des-landes contre "travail, famille, Vinci", une autre lueur s’allume dans notre monde. Tenez-bon !!! Nous sommes nombreux avec vous.


Messages reçus le 14 décembre

Salut la Zad !

Tu m’inspires et je respire mieux depuis que je t’ai dans le coeur.

Pour les camarades qui sont inculpé-e-s, qui passent en jugement, qui sont sanctionné-e-s pour leur courage de dire non : bravo, toutes mes félicitations ; peut-être qu’un jour ça m’arrivera aussi et si ça arrive je penserai très fort à vous, aux arbres, à la terre, aux animaux et aux personnes que vous défendez. Je crois que dans notre société, passer en jugement pour ce que vous faites, ça revient à recevoir un diplôme. Alors félicitations, soyez fier-e-s en dépit de ces "jugements" injustes dont vous faites l’objet, et qui ne sont que les symptômes d’un Etat patraque.

Puisque tout est sans dessus dessous en ce moment, je vous appelle les diplômés de la Zad. Avez-vous besoin de quoi que ce soit pour fêter votre remise de diplôme ?

En attendant votre réponse ou celles des copines-copains restées sur la zad, je vous envoie tout plein de bisous !


Je crois bien que la justice confond "rébellion" et "insurrection" (article 35 de la déclaration des droits de l’homme- Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. ) Actuellement sont violés pour les opposants au projet d’aéroport : Le droit à la liberté d’expression, le droit au logement, le droit à la liberté de se déplacer, le droit à son propre choix de vie... j’en oublie certainement ! Mais aussi, pour tous ceux qui suivent de près ou de loin, le droit à l’information objective, le droit à l’action civique (référendum, vote)... Il y a même des personnes qui ne sont pas du tout informées, car pas assez curieuses ou pas le temps de "creuser" : celles-là n’ont même pas accès au droit à se faire son propre jugement.. Enfin, pour l’ensemble de la population, le droit à l’écoute et au dialogue (le vrai) est totalement violé ! Bon courage pour la fin de journée et toutes mes pensées amicales aux personnes qui sont jugées... parce qu’elles osent faire valoir leurs droits !!!



ILS SONT PERDUS ! ILS ONT PERDU !

Des milliers de gardes mobiles et de CRS, des interdictions de pénétrer sur la zone, des tribunes dans les magazines des collectivités territoriales, des députés à temps plein, la justice aux ordres, une des plus grandes multina tionales, une équipe du ministère de l’intérieur spécialement affectée, une commission de dialogue fantoche... tous les leviers du pouvoir sont mis en branle pour défendre Ayrault et son projet d’aéroport ! Rien n’y fait ! Maintenant, ils se payent du lobbying pro-aéroport sur les réseaux sociaux  ! Ils sont pathétiques et ridicules !

La ZAD résiste, construit, s’étend... Plus la répression et l’intimidation se développe et plus la solidarité et la révolte s’ancrent et prennent de l’ampleur !

Partout des ZHumains Actifs et Debout leur disent : L’aéroport ne se fera pas ! Flics/Armée retirez-vous ! Vinci dégage !

http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-Aeroport-des-marches-lances-pour-faire-du-lobbying-sur-les-reseaux-sociaux_fil-2262260_actu.Htm

Courage ! On lâche rien !


Lettre de Frédéric BACK, via un ami de Bretagne, à l’attention des collectifs de résistance au projet d’un aéroport à Notre-Dame des Landes.

Le 5 décembre 2012

La télévision de Radio-Canada a montré des images révoltantes de ce qui se passe à Notre-Dame des Landes. Il est inconcevable que l’armée et la police interviennent, avec cette violence, contre des citoyens intelligents et paisibles qui dénoncent un projet illogique, insensé, qui est à l’opposé de la prise de conscience d’une écologie responsable envers l’avenir ! Nous subissons déjà les prémices d’un bouleversement climatique qui n’a pas fini de culbuter vers d’autres catastrophes !

De tout cœur ceux qui nous entourent admirent les actions courageuses et logiques des opposants au gaspillage des forêts et des terres agricoles, éléments vivants, pour en faire des cimetières bétonnés, sacrifiés pour le bien-être des pourris, qui utilisent leur richesse pour leur confort et leur mépris pour le sort du monde et de leurs concitoyens !

Bravo à tous les combattants aux mains nues, mais dont le cœur est à la bonne place, dont la tête regarde l’avenir avec clairvoyance, courage et espoir !

Votre victoire sera partagée avec tous ceux et celles, qui de par la planète, luttent, plantent, protègent la vie et la créativité pour l’avenir des générations à venir.

Tenez bon ! De tout cœur avec vous.

Frédéric BACK

Actif écologiste depuis 1967. Planteur d’arbres, amoureux des animaux, de la Terre et des hommes et des femmes de bien ! Végétarien. Oscars et prix pour mes films d’animation écologiques, dont « L’Homme qui plantait des arbres » d’après le récit de Jean Giono, en 1987.


ND des Landes hissée à la hauteur de ND de Paris, je brule un cierge en remerciement.


salut a vous tous,

quelle pretention de la part d’auxiette de vouloir nourrir la planete entiere (effectivement cela justifie les avions !!!!!!!!!!!) laissons les paysans du monde entier recultiver leur terre pour eux et leurs proches

au lieux de les asservir et les obliger a cultiver pour l’export et fournir des tomates aux occidentaux en plein mois de decembre, et puis s’il a la pretention de vouloir nourrir la planete, rappelons lui que la carotte nantaise pousse mieux dans le bocage que sur une piste d’atterissage , mais comment la population peut elle avaler des arguments pareils

en attendant des jours meilleur, je vous souhaite beaucoup de courage

on est tous avec vous sicerement


Bonjour.

Je suis membre du comité de soutien à NDDL de Clermont-Fd et du collectif "air pur" qui lutte depuis de nombreuses années contre l’incinérateur de déchets ménagers de SUEZ en cours de construction dans l’agglomération clermontoise. SUEZ a confié ce chantier à VINCI.

On y découvre de bien curieuses pratiques. J’avais pu déjà relaté, dans un courrier adressé à la ministre de la justice Christiane Taubiraau mois de juin, comment les syndicalistes de la CGT Construction avaient eu la surprise de découvrir *des ouvriers albanais en situation irrégulière sur le chantier de VINCI *(lettre en pièce jointe).

*Six mois après, ces pratiques délictueuses continuent. * Regardez cette vidéo passée sur une *émission de Canal Plus* ces jours-ci. pour visionner ou télécharger : https://www.dropbox.com/s/qtotzosg58il30r/OuvriersLowCost.flv. <https://www.dropbox.com/s/qtotzosg5...> Or, la corruption est souvent à l’origine de ces grands chantiers inutiles, destructeurs de notre environnement et pilleurs de nos finances publiques et cela pour le plus grand profit des multinationales au détriment de la satisfaction de nos besoins fondamentaux, qui sont l’alimentation de qualité, le logement digne, l’éducation, la culture, la santé... Dans la chaine de responsabilité qui mène notre société droit dans le mur, on trouve les mêmes ingrédients : corruption des "grands élus décideurs", action des préfet "aux ordres", collusion de la justice administrative inféodée trop souvent aux options des lobbies, silence des médias...

Le 17 novembre à NDDL, j’ai fait circuler un info (en pièce jointe) concernant notre premier ministre et fervent défenseur du projet d’aéroport. Dans ce document, vous trouverez *le nom de J.M. Ayrault cité de nombreuses fois, dans le cadre des investigations du juge sur l’affaire URBA* (en lien un historique très complet de cette affaire de *financement de partis politiques et sur les rétro-commissions sur marchés publics* qui défraya la chronique à la fin des années 80 http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Urba).

A faire circuler sans modération.

En vous souhaitant une très bonne coordination.

PDF - 256.9 ko
PDF - 3.4 Mo


Bonjour,

En parcourant le site de Auxiette, ce grand incompris, je tombe sur ça : http://www.ouialaeroportdugrandouest.fr/ Une pétition lancée et/ou soutenue par le dit personnage il y a plusieurs semaines, et qui récolte tout de même à ce jour... 2271 signatures ! Quel engouement !

Ils sont si ridicules dans leur isolement qu’ils me feraient presque pitié, s’il n’avaient tant de moyens de nuire à la cause défendue par des dizaines de milliers de militant-e-s et citoyen-ne-s.


d’après vos infos, j’ai l’impression que c’est aujourd’hui que les bleus vont attaquer. je ne suis pas dans le coin, et j’en culpabilise fort, car même si je ne vais pas sur les barricades, c’est important qu’il ya ait du monde avec vous. mais à mon retour en janvier, (au passage, je vous amenerai , promis, plein de choses toutes bios de corse, clémentines et avocats..) je serai présente , car je fais confiance à votre courage et votre ténacité, ils ne pourront jamais tenir la zone. voila, ma seule contribution ici, c’est internet, les forums pour rappeller la justesse du combat et lutter contre les desinformations , écrire à tous ceux qui peuvent influencer l’opinion, même si, je suis d’accord avec vous, l’essentiel est votre combat sur la zone, mais plus y aura de monde autour, mieux ça sera alors, courage, courage, je vous embrasse tous dominique


bonjour nous voulions vous faire savoir que nous vous soutenons. Nous sommes de tout coeur avec vous, et avec les courageux marcheurs qui sont partis de Nice. Si seulement le fait de penser à vous chaque jour pouvait vous réchauffer..... au sens propre ! Nous sommes venus à plusieurs reprises vous déposer des vêtements, aliments, après avoir regardé la liste de vos besoins que vous affichez , et nous continuerons de le faire.

courage, vous n’êtes pas seuls.


Salut les ZADISTES,

Après le froid, les gaz, les coups, voici le retour de la pluie et de la boue. Vous avez encore été merveilleux cette semaine malgré les provocations en tous genres. Ils essaient par tous les moyens de diviser pour règner sur la ZAD : ils ne réussiront pas car ce combat est juste. Nous allons encore le démontrer ce WE.

A demain


Messages reçus le 13 décembre

Bonjour Aux zadistes, Je suis de Saint-Brieuc, je vous suis de près depuis que vous faites l’actualité. C’est à dire Novembre 2012 pour ma part.Je ne me suis pas rendu dans la ZAD car je travail dans la région briochine.Cependant j’ai pu visionner plusieurs reportage sur You tube ou tv rennes pour ne pas les citers.C ’est une véritable honte de la part de notre président actuel et de son prédécesseur Alors que l’Europe s’endette de jours en jours, La France croule sous les dettes.Les grands projets en cours de construction ont tous des débordements financiers énormes. Le dernier en date L’EPR, 2 milliards d’eurosen plus par rapport aux prévisions initial et encore c’est pas fini.Je suis contre la construction de cet aéroport, car j’estime que ce n’est pas le lieu car il se trouverait à 30 km de Nantes et non loin finalement de Rennes. Donc une infrastructure routière à revoir donc de l’argent encore et encore. J’estime qu’il y a beaucoup de chose à s’occuper avec l’argent de la France comme les logements, les hôpitaux, les prisons, les personnes sans abris (On est en 2012 merde). Les vaccins, l’emplois. Tout cela coûte chères. Il y a une chose qui me choque dans l’interventions des GM et CRS, vous vous laissez violenter par ces mecs et gazé. Je suis désoler mais la il y a légitime défense. Il faut riposter. C’est vrai que les crs sont biens protégé.Mais il y a une arme 100% Bio Le PATATOR. Une arme composé de deux tuyaux plastiques. Il faut juste du gaz (type spray, deodorant) et un allume gaz électrique. La munition principal est biensur la PATATE. Et croyez moi ca envoi sévere et loin.

Continuez la lutte, je vous suit de loin si on peut dire.


Messages reçus le 13 décembre

BONJOUR

Tout d’abord BRAVO et COURAGE à ceux qui sont en lutte, à ceux qui recherchent un changement fort, avec un mode de vie tourné vers l’échange humain, échange qui s’inscrit en harmonie avec la nature.

La lutte qui s’instaure au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes est le SYMBOLE FORT d’une AUTRE vision du futur. Cette vison s’oppose évidemment au discours capitaliste actuel, censé fournir du commerce, des activités mercantiles et des emplois.

Au printemps les français ont voté pour changer le couple Sarkozy-Fillon. Je pensais (naïvement) que la société allait changer d’orientation pour se tourner vers un mieux vivre et surtout vers un respect de la nature et de l’environnement. Que le projet NDDL allait être abandonné. Que d’illusions !!!!! Nous avons maintenant le couple Hollande-Ayrault qui est l’exacte continuité du même système capitaliste, arriviste et destructeur.

A travers les écoles que ces hommes politiques fréquentent, découle invariablement une pensée et un discours parfaitement fermé, formaté, mégalomane et dépensier :
- « désenclaver les régions qui ont besoin d’un accès rapide et efficace aux centres de décision européens ».
- « la vision du progrès passe par la croissance économique ».
- « région dont la qualité de la vie est reconnue par tous ; et dont l’environnement est préservé par l’action volontariste des collectivités publiques. Y compris le bocage ! Y compris les terres agricoles (Jacques Auxiette, président PS)

Ces dirigeants pensent que pour créer des emplois il faut BÉTONNER une bonne partie du territoire afin de sortir de la crise. D’après eux, c’est inévitable, on ne peut pas faire autrement. Certains sont « étonnés » qu’il n’y ait que 10% d’infrastructures sur notre territoire !!!! Il en reste encore 90% à bétonner !! Mais que fait la société VINCI ???

Le comble de l’hypocrisie de ces dirigeants est d’avoir en parallèle un discours contradictoire lorsqu’ils prônent « que l’environnement apporte une qualité de vie reconnue par tous ». Quel perversion ! Si on prend le temps de trouver des synonymes au mot, perversion, on lit : altération, anomalie, corruption, débauche, dépravation, dérèglement, vice.

Ces mots nous éclairent et nous font comprendre les « qualités » nécessaires pour arriver au pouvoir. Et la boucle est bouclée. Que peut-on faire ou dire après un tel constat ?

Bien chaleureusement


Salut les gens je lis tous les jours vos avis et états d’âmes sur ce maginifique site de la ZAD Les doutes on en a tous je crois , et je crois aussi que c’est comme çà la vie ! Vous en avez aussi, mais VOUS vous synthétisez tellement d’espoir et d’espérance que vous devez tenir et tenir encore C’est facile à dire derriére son clavier mais je vous soutiens avec mes moyens à moi (dons et petite manif) Ne lachez pas

Très amiucalement


A tou(te)s les zadistes, de partout,

ils tentent encore une fois de diviser le mouvement, ils annoncent encore qu’ils vont expulser tout le monde, ils promettent encore qu’ils vont tout péter ...

Bref, la décision (sous une pression a priori énorme) de la "Justice" n’a au fond que précipité les choses.

Ils stigmatisent encore et toujours les "violences" des "Black Blocks" : à chacun d’entre nous de ne pas oublier que, sans eux, sans défense enragée des barricades, le ventre mou d’une population nourrie depuis toujours aux communiqués AFP (la voix de son maitre depuis 70 ans ...) aurait à peine entendu parler de Notre-Dame des Luttes.

Eux (état-ayrault-vinci) s’arrogent tous les droits.

Nous n’avons pas le droit, quant à nous, de renier les nôtres, aucun des nôtres, molotov ou marteaux, courriers ou banderoles, réunions publiques ou ravitaillement de la Zone, Historiques ou Zadistes d’Octobre (ou d’après ...), nous participons tous à cette révolte, et devons préserver notre arme la plus entravante pour les forces du chaos : une Union indéfectible. Si demain notre union se morcelait sous le boutoir de leurs stigmatisations de parties de notre bloc, après-demain, la lutte s’arrêterait, et ils auraient encore gagné, ici, et donc ailleurs. Ils auraient les mains libres pour tous leurs autres projets (EPR, THT, TAV, pour ne nommer que les plus énormes).

Accepter de renier certains des nôtres, c’est entamer la division. Entamer la division, c’est perdre. Perdre ici, c’est perdre partout.

Plus que jamais, "libérez la Zad" & "vinci, dégage, Résistance et Sabotage".

Betek an trec’h !

Un Nazairien toujours aussi enragé


La journée risque d’être longue aussi je vous envoie tout mon soutien de loin, regrettant de ne pouvoir être des vôtres ce jour.

En pensant à vous, j’ai repensé à deux éléments anecdotiques.

1 - Le sieur Auxiette, président du Conseil Régional et autoproclamé autocrate des Pays de la Loire, a été fonctionnaire de l’Éducation Nationale dans une autre vie. Et il semblerait qu’il continue à payer ses cotisations à l’UNSA. Ce syndicat autonome (à ne surtout pas comparer à d’autres autonomes) est une sorte de CFDT bis, toujours prompt à défendre les intérêts des patrons avant celui des salariéEs. L’UNSA est majoritaire chez... les CRS ! (et aussi à Cofiroute-Vinci). L’UNSA Police assure aussi le très brutal service d’ordre du PS. Peut-être que cela explique le côté maniaquo-répressif du sieur Auxiette.

2 - Notre Dame des Landes se situe à environ 25 Km de Saffré, village du bocage de Loire Atlantique rendu célèbre il y a 70 ans par un maquis de la Résistance à l’occupant nazi et aux collabos de la Milice. La milice de Vichy est remplacée par la milice de Vinci, mais la résistance est toujours là. Après le maquis de Saffré, le maquis de ZADé !

Tenez bon !

Solidairement,


Bonjour à tous,

Je pense bien à vous et suis scotchée au site pour avoir des nouvelles. Bon courage à vous tous et vous en avez déjà beaucoup. On n’est pas sur place mais on aimerait aider par n’importe quel moyen et résister avec vous ! Tenez bon, on arrive !

Ci-joint de très belles estampes de la révolte de mai 68 qui sont toujours d’actualité !

À bientôt à la manif de Nantes samedi prochain et sur le terrain,


Cher-e-s Zadists adoré-e-s,

Il fait froid today mais je pense à vous très fort et le père noël a fait quelques petites courses en avance ce matin pour réchauffer les mains, les oreilles et le bout du nez de la résistance, il lui manque un traineau et des rennes pour venir vous les apporter mais faisons confiance au réseau d’amis qui se mobilisent de plus en plus. Tenez bon, plus ça va plus on décoince des choses de notre côté pour vous aider et vous soutenir, on parle aux gens, on explique. Courage et amour à vous face aux playmobiles. Le pire pour eux c’est que eux aussi ont besoin d’amour, d’eau fraîche, d’arbres, de verdure et d’animaux vivants, mais ils ne le savent pas encore. C’est une question de patience, c’est à dire d’endurance, une des vertus politiques cardinale selon Arendt. Pour être plus explicite, vous "souffrez" volontairement la bêtise et l’immaturité de l’Etat-Vin$$i-Fricfric (et concrètement, sa violence). C’est héroïque.

Toujours sur le plan politique, je voudrais expliquer aux gens qui vous traitent d’antidémocrates dans les commentaires des articles de journaux mainstream, qu’il y a deux types de démocraties : la démocratie directe et la démocratie représentative, c’est à dire indirecte. La démocratie directe, c’est quand chacun est consulté. L’Etat français c’est de la démocratie indirecte. On ne vote que pour déléguer notre pouvoir individuel à des gens qu’on ne connaît même pas et qui ne cherche pas à connaître nos idées ou nos désirs. Pour preuve, le peuple français n’a pas été consulté pour décider si oui ou non on construit un aéroport à NDDL. Démocratie indirecte, c’est une façon de dire qu’on a en fait confisqué la démocratie... Alors antidémocrates ? Ben c’est celui qui dit qui est...

Et vous, ce que vous faites à la Zad, c’est encore plus évolué que la démocrati,e comme mode de de réflexion-décision-action : c’est de l’autogestion, c’est-à-dire qu’il n’y a plus de chef, plus de centre, plus de soumission, plus d’attente, plus d’ennui, plus de faux-semblant, plus de masques, plus de rancoeurs... A la place, de la liberté, de l’affirmation de soi, de l’autonomie, de l’ouverture, une joie magique et profondément ancrée dans chaque moment présent !

Alors pour tout ça, énormes bisous et toute la chaleur spirituelle que je peux dégager de mon petit être pour réchauffer votre moral !


lettre ouverte au PCF et à l’Huma envoyée il y a trois semaines, sans réponse jusqu’ici (le 13/12) ...

Notre Dame des Landes, une lutte à soutenir !

Lettre ouverte aux militants du Parti Communiste Français et aux élus régionaux de Loire Atlantique

Des dizaines de milliers de militants ont manifesté, samedi 17 novembre, leur opposition au projet d’aéroport à Notre Dame des Landes. Dans le cortège, des citoyens de tout horizon et de diverses organisations militantes et politiques. Mais le PCF est manifestement le grand absent de ce rendez-vous. Première force politique anticapitaliste de l’hexagone, le Parti Communiste Français soutient même ce projet qui détonne littéralement de part son aberration, son inutilité et son caractère tout simplement d’un autre monde, celui où l’intérêt général consiste à bétonner 2000 ha de bocage pour nourrir l’avidité des actionnaires de Vinci.

Le projet d’un aéroport du Grand Ouest remonte à …. 1965. « « Réserver l’avenir aéronautique des métropoles d’équilibre en permettant à chacune, le moment venu, d’engendrer des liaisons long-courriers » », voila la raison officielle première de ce projet. Ce projet en berne avec la crise pétrolière des années 70, il est ressorti des cartons par le gouvernent Jospin. En 2002 est créé le Syndicat Mixte d’Etudes de l’Aéroport de Notre Dame des Landes. Le Décret d’ (in)utilité public est publié en 2008 sous couvert d’une construction HQE…Les choses suivent leur court malgré la lutte locale qui s’organise, et en 2010, Vinci obtient de l’Etat une concession pour 55 ans.

L’étude indépendante d’un cabinet européen de 2011 préconise pourtant un réaménagement de l’aéroport actuel de Nantes car ce projet est économiquement insoutenable pour la collectivité. L’aéroport de la métropole Nantaise est quant à lui loin d’être saturé. L’étude réévalue de 490 à 600 millions les investissements et fixe le déficit à une vaste fourchette allant de 100 à 600 millions pour la collectivité selon les hypothèses… Selon le canard enchainé (2008), en prenant en compte le coût des infrastructures attenantes nécessaires, le coût se chiffre à environ 4 milliards … Cerise sur le ghetto, en sus de la concession d’un demi siècle, Vinci se voit prêter la bagatelle de 155 millions…

Vous avez faim ? Rassurez-vous il y en Ayrault pour tout le monde. David Azema, ancien directeur général délégué de Vinci Concessions (dont Vinci Aéroport est une filiale) vient d’être nommé commissaire aux participations de l’Etat par le premier ministre et le ministre du redressement productif. De plus, l’actuel directeur de Vinci Airport, Nicolas Notebaert, fût un temps au ministère de l’Equipement et des Transports entre 1995 et 2002…

Chers camarades, pouvez-nous expliquer pourquoi les élus régionaux des Pays de la Loire peuvent soutenir cette grande mascarade, comme la direction Nationale du PCF ? De toute notre candeur, nous n’arrivons pas à oublier ce non sens économique et que cette mascarade va engloutir 2000 ha de bocages épargné par miracle par le démembrement et constitué à 90% de zones humides ! Et au nom de quoi ? De l’emploi ? De la croissance économique, comme en 1965 ?

La planification écologique peut créer des dizaines de milliers d’emplois. Il y en aurait pour tous les goûts. Rénover l’habitat et les lieux publics, promouvoir une agriculture durable et créatrice d’emplois en relocalisant les productions, le développement massif des transports publics, les énergies renouvelables… Une vrai volonté politique d’amorcer la transition écologique et la transformation sociale, avec l’appropriation des moyens de production et ce dans le cadre d’un partage des richesses peut redonner le sourire à tous les gens, et les jeunes, qui croient en l’humain.

Alors stoppons l’incantatoire, ne participons ni au bal des hypocrites ni au chantier non démocratique qui repeint le capitalisme en vert pour faire perdurer ce système pourri. Opposons nous farouchement à ce projet comme aux trop nombreux projets inutiles qui sont dans les tiroirs du gouvernement. Le discrédit est trop lourd de sens et sans doute irrévocable pour toute une jeunesse dégoutée de l’élitisme politique et des conflits d’intérêts. On a assez payé les pots de vin cassés. Vite, la une sixième république qui inclue le citoyen à tous les étages de la vie démocratique.

Et puis les occupants de la ZAD (Zone d’Aménagement Différé rebaptisé Zone A Défendre) ne sont pas des délinquants, des fainéants ou des casseurs. Ce sont des désobéissants, des résistants, des militants de première. Des gens qui construisent une vie basée sur la simplicité volontaire, l’autonomie alimentaire et le respect de leur environnement. Des gens qui montrent l’exemple d’une une vie qui exclut la consommation à outrance et la frustration. Ils mènent une lutte acharnée où les violences policières sont sans merci. Ils méritent d’être soutenue et portée comme un nouveau Larzac et non d’être stigmatisée. Honte au ministre de l’Intérieur qui banalise la culture de l’extrême droite avec sa médisance habituelle.

Au-delà de l’adhésion incompréhensible à ce projet, le soutien des communistes à l’Ayrault Port est tout simplement un affront et un irrespect pour tous-tes ces militant-e-s et cette lutte anticapitaliste exemplaire et on ne peut plus moderne. Nous voulons croire en la capacité du Parti Communiste de rester dans une voie progressiste et à renouer avec une vision sociétale avant-gardiste. Nous demandons donc un changement de cap radical des élus communistes sur ce sujet car vous connaissez le proverbe ?! Mêmes causes, mêmes effets …..


reçu le 13/12

Salut à vous les Camilles,

Je tenais à vous écrire un petit mot de soutien. Merci à vous d’être là ! J’étais de passage sur la ZAD lorsque les tracteurs sont arrivés et je vous avoue que cette solidarité pour ce même combat me rassure. Je crois fort en cette mobilisation et j’aimerais vous apporter mon aide. J’habite sur Crossac près de Pontchâteau, ce n’est pas très loin, alors si quelqu’uns ou unes des Camilles souhaitent venir prendre une douche chaude, et passer une nuit au chaud, ou faire une lessive, notre porte est ouverte. En tout les cas le rendez vous est pris pour moi, pour rejoindre les marcheurs de nice à NDDL, le 3 ou 4 février à Nantes et pourquoi pas finir ce bout de chemin ensemble.

Bon courage à vous


reçu le 13/12

du courage ..... vu le vent prévu pour demain matin , ils risquent de se prendre des retours de gaz lacrymo dans la figure ?


reçu le 13/12

J’ai suivi avec angoisse les développements de notre combat cette semaine, alors que sur la route, pour des raisons professionnelles, je ne pouvais être physiquement au côté de mes camarades pour enrayer la machine de guerre PS-VINCI qui se déploye sur notre chère terre avec le concours d’une justice d’exception.

Là où cette dernière se trompe, c’est que nous nous sommes affranchis de la peur et que la lutte que chacun mène n’est pas une dérive idéologique personnelle, mais bien le développement en chacun de nous d’un nouvel ADN de la lutte qui nous lie bien plus qu’il ne nous isole. A l’instar des Anonymous, nous sommes légion. Cet ADN, nous le transmettons à nos proches et à tous ceux qui sortant de leur état somatique, veulent se battre contre ce futur auquel nos élites nous ont préparé depuis tant d’année.

La cupidité de quelqu’uns nous mène au bord du gouffre mais ce qui se vit sur la ZAD echappe totalement à leur contrôle, bien qu’ils s’en défendent. Nous ne pouvons les laisser faire, car le logiciel capitaliste est désormais totalement bugé et ses jours sont comptés. Le monde d’après se dessinne sous leurs yeux et sans eux.

Lorsque j’étais plus jeune, j’étais idéaliste mais les contraintes de la vie d’adulte m’avait amené à être moins impliqué, moins vigilant. Grâce à vous la flamme d’un nouvel idéal brûle en moi. Je me suis réveillé.

Hasta la victoria siempre.

Documents joints