Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Nouvelles du front > Flash Infos > Infos du 02 juillet au 09 juillet 2018

Infos du 02 juillet au 09 juillet 2018

lundi 2 juillet 2018

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [français]

Les travaux sur la D81 et la D281 sont terminés, et les routes ont été officiellement réouvertes. Limitées à 70km/h, il n’y a cependant ni ralentisseurs, ni passage piéton.ne.s.

La présence militaire est rare et limitée, mais restons vigilant.e.s. La flicaille continue à patrouiller quotidiennement. L’enjeu maintenant est surtout de pouvoir reprendre possession de notre quotidien et de nos projets, que ce soit par le biais des nombreux chantiers hebdomadaires, ou des évènements exceptionnels qui sont organisés - comme ZADenVIes !


PROCHAINS GRANDS RDV PRÉVUS :

- du 7 au 15 juillet : ZADenVIES : semaine de rencontres à Notre-Dame-des-Landes 8 juin

- du 27 août au 2 septembre 2018 : semaine intergalactique sur la zad


VENIR SUR PLACE

Il est possible de venir n’importe quand, y compris en dehors des grands rassemblements. Assurez vous cependant d’être le plus autonome possible (couchage, nourriture notamment). Prenez le temps de demander où sont les lieux d’accueil et cherchez un Zadnews (notre journal hebdomadaire) pour découvrir les différents chantiers, discussions, etc.

Pour rejoindre la zad : Toutes les infos pour rejoindre la zad sont compilées ICI. -

Une fois sur place :

Carte plus précise mise à jour en mai pour crapahuter sur les chemins et dans les champs.

Pour accéder à la zone, voir ici. Prenez aussi le temps de lire les informations mises en ligne par l’équipe légale.


Nous prévenir, nous informer :

Appelez le numéro d’urgence pour nous signaler des informations, si possible par sms : 06 43 92 07 01 (pour contact presse uniquement : 06 95 06 81 49). Les infos d’urgence qui tournent sur les réseaux sociaux ne sont pas toujours confirmées. Avant de faire tourner une info, merci de contacter par mail ou téléphone la ZAD pour vérification.


S’INFORMER :

S’inscrire à notre liste mail : Pour vous inscrire/désinscrire à notre mail liste pour les nouvelles, communiqués, alertes, etc. Le flash infos est maintenant disponible en flux RSS.

Ecoutez Radio klaxon en ligne : Si klaxon est saturé des camarades ont mis en place des relais stream, notamment sur https://streaming.parleur.net/ et sur indymedia grenoble

  • dimanche 8 juillet

    ZADenVies

    Communiqué de presse, mise à jour de la soirée Core et plus d’infos sur le programme !

  • samedi 7 juillet

    Lecture

    Pour rappel, d’autres sites d’informations sur la Zad en plus de Zad Nadir !

    - ZadForever : Dispatches from the Liberated Territory Against an Airport & its World https://zadforever.blog/

    - Indymedia Nantes : https://nantes.indymedia.org/

    - ZadResist : Un site web autogéré et autonome issu de la résistance anti-autoritaire, anticapitaliste et anti-répressive de la lutte et de l’occupation en défense des terres à Notre-Dame-des-Landes, en fRance https://zadresist.antirep.net/HomePage

    - ZADIBAO : Les battements du bocage - un nouveau journal bimensuel en ligne sur la Zad : https://zadibao.net/

    - D’innombrables comptes FB ou Twitter..

  • Non aux expulsions

    URGENT : Appel à soutien ! La Borie sera expulsable à la fin de l’été.Berceau d’une lutte mémorable dans les Cévennes contre un grand projet de barrage dans les années 80, ce lieu d’habitation et d’expériences politiques et humaines diverses est occupé depuis une trentaine d’années. Cet endroit, de nature préservée, à la biodiversité fourmillante, tenu et entretenu depuis toutes ces années par des personnes aux histoires éclectiques, à l’encontre des tentatives de réappropriation municipales ou privées, risque d’être expulsé !

    PDF - 31.8 ko

    La ZAD en chantier... Nous sommes là, nous enracinons la lutte !

    http://zaddumoulin.fr/la-zad-en-chantier-nous-enracinons-la-lutte

    Pour celle/celui qui prendrait le train en marche, la ZAD du moulin est expulsable depuis le 20 juin 2018 par décision du Tribunal Administratif de Strasbourg qui a donné raison à ARCOS, filiale de Vinci, constructeur-destructeur de mère nature que nous défendons... Un nouveau week-end chantiers est annoncé (voir à la fin de l’article).

  • Violences policières

    La marche pour la vérité pour Boubakar et sa famille.

    Nantes : la police tue : https://expansive.info/Nantes-la-police-tue-1095

  • Bure

    APPEL À UNE SOLIDARITÉ FINANCIÈRE LARGE ET URGENTE

    Bonjour à toutes et tous,

    Comme vous le savez la répression judiciaire s’abat sur nous une fois de plus : perquisitions, auditions, garde-à-vue, mises en examen... En ciblant des personnes très diverses, le gouvernement cherche à transformer la lutte à Bure en « association de malfaiteurs », en « bande organisée » criminelle à écraser au plus vite (http://www.sortirdunucleaire.org/Texte-commun-Nous-ne-laisserons-pas-Bure-devenir).

    Nous savons bien ce qui est réellement visé : notre activisme militant contre le projet Cigéo et donc l’industrie du nucléaire. Depuis plusieurs années, et malgré l’expulsion du bois Lejuc en février 2018, la résistance à la poubelle nucléaire continue de grandir – près d’une cinquantaine de comités de soutien se sont créés en France. Le 16 juin 2018, 3000 personnes battaient le pavé de Bar-le-Duc, emmenés par des chars-hiboux géants, pour affirmer leur opposition toujours aussi déterminée – plus grosse manif du genre depuis 13 ans.

    A peine quelques jours plus tard, le 20 juin, une opération policière et judiciaire de grande envergure avait lieu à notre encontre : perquisitions de domiciles, de lieux de vie, arrestations, pour finir par la mise en examen de 5 militant-es après plus de 55 heures de garde-à-vue. Depuis une semaine, les soutiens qui affluent de partout et de milles manières nous donnent une énergie incroyable : nous nous sentons réellement porté-es et encore plus déterminé-es que jamais auparavant. Cependant, du côté matériel, la situation se complique car, encore une fois, on nous a privé de nos moyens de communication : téléphones portables, ordinateurs, appareils photos et vidéos, clés usb et même nos box de connexion internet ont été embarquées !

    Après la première perquisition, le 20 septembre 2017, nous avions fait un appel à dons auquel vous aviez répondu très rapidement. Nous vous en remercions encore une fois de tout coeur. Nous avions récolté 5 000 euros qui ont été utilisés pour racheter des ordinateurs, du matériel photographique et vidéo. Comme vous pouvez vous en douter, une grande partie de ce matériel a été une nouvelle fois embarquée... Et le temps d’une instruction judiciaire et des procès peut prendre plusieurs années. Ce matériel nous est précieux pour lutter et nous organiser, et nous devons à tout prix nous en procurer de nouveau.

    De même, du côté judiciaire, nos avocat.es, de plus en plus nombreu.ses à nous rejoindre, ont répondu présent.es à chaque fois : dernièrement lors de la vague répressive qui a suivi l’expulsion du Bois Lejuc, et cette fois-ci encore, malgré la répression qui touche également notre avocat habituel, ils-elles s’engagent et se sont relayé.es aussitôt pour venir assister les personnes mises en garde-à-vue et ont lâché l’activité de leur cabinet des journées entières. Avec cette instruction, vous comprendrez que ce sont des heures et des heures de travail qui les attendent encore pour les 5 personnes mises en examen et 2 sous statut de témoin assisté. Une dizaine d’avocat-es prennent en charge ces dossiers.

    De mars à juin, notre association aura eu 7 000€ de frais d’avocat-es.

    C’est pourquoi, nous lançons à nouveau un grand appel à dons pour :

    - racheter ce matériel sans lequel il nous est difficile de lutter (mais pas impossible car on est obstiné-e à ne pas se taire, ni se laisser écraser quoiqu’il en soit !) - payer les honoraires et les frais de transports de nos avocat-es (qui ne sont pas exigeant.es et qui acceptent bien souvent de loger chez l’habitant.e pour réduire les coûts) - aider les personnes concernées à payer également leur frais de déplacement (nos avocat-es viennent de Paris, Lille, Strasbourg, où il faut se rendre pour consulter les dossiers)

    Votre aide financière nous est indispensable pour assumer tout ces frais.

    Promis, on ne lâche rien ! Plus déterminé-es que jamais !

    MERCI MERCI MERCI ! À bientôt !

    Autre forme de solidarité, la pétition et la tribune ci-dessous à signer :

    - Pétition à signer sur Change.org : https://www.change.org/p/mouvement-de-lutte-de-bure-avec-bure-nous-sommes-toutes-et-tous-des-malfaiteurs

    - Tribune "Avec Bure, nous sommes toutes et tous des malfaiteurs", signée par 200 intellectuels :

    https://reporterre.net/Avec-Bure-nous-sommes-toutes-et-tous-des-malfaiteurs

    http://www.liberation.fr/debats/2018/06/24/bure-repression-de-la-solidarite-juridique-et-entrave-aux-droits-de-la-defense_1661524

  • jeudi 5 juillet

    No borders

    Agression raciste et sexiste au refuge "Jésus" qui accueille de manière autogérée les migrant.e.s qui cherchent à passer la frontière italiano-française. Appel à rassemblement pour ne pas laisser faire. No Borders, no nations !!!

  • AntiRep

    Tracteur libéré - annulation du rassemblement de soutien de vendredi

    Nous avions annoncé hier un rassemblement de soutien, pour la restitution d’un tracteur détenu par le procureur suite à une action symbolique visant à montrer la brutalité de la répression sur la zad et l’usage massif de grenades. Le paysan propriétaire du tracteur a finalement été recontacté à la suite de l’annonce par le procureur qui lui assuré qu’il pourrait retrouver son outil de travail dès demain. Le rassemblement à ce sujet est donc annulé.Par contre, le procureur a confirmé qu’un procès aurait bien lieu le 8 janvier à l’encontre des deux personnes contrôlées après la dépose de capsules de grenades sur les marches de la préfecture. Nous appelerons ultérieurement à nous mobiliser en solidarité.

    Comme quoi, seule la mobilisation paie ! Après 3 mois sans nouvelles il aura suffi l’annonce d’un rassemblement pour que la "justice" se manifeste.

  • ZAD

    Le Premier ministre a confirmé la rétrocession de 895 ha au Département, à partir de janvier 2019. En revanche, cette rétrocession ne se fera pas à l’euro symbolique, comme le demande Philippe Grosvalet, président du Département. "On s’assurera d’une opération neutre pour le Département", assure Édouard Philippe.

    Le Département avait vendu ces terres de la Zad à l’État, un peu moins de 5 millions d’euros.

    Sur place, on continue à défendre notre désir de rester sur place, de continuer à nous organiser avec les personnes avec qui nous avons lutté toutes ces années contre le projet stupide de construire un aéroport en plein milieu du bocage et d’une zone humide. Ces terres doivent nous revenir, à nous qui les avons défendu et pas au Département qui a mis tout son poids pour tenter de le bétonner !!

  • Nantes

    Edouard Philippe à Nantes. Il s’exprime sur l’assassinat d’un jeune par la police... et promet le renforcement des effectifs policiers à Nantes dans les années à venir. On croit rếver ! Face à une évidente bavure, une de plus, la réponse serait de mettre plus de flics dans les rues ???!!

    ces cons de la BAC qui se prennent pour les Beatles...

    Il a également annoncé dix-neuf interpellations la nuit dernière et onze gardes à vue ce jeudi matin 5 juillet. « Nous adapterons le niveau des forces de l’ordre pour garantir le retour au calme et à l’ordre. ».

    Solidarité avec la famille du tué, ses ami.e.s, et les émeutier.e.s qui ont manifesté dans la rue leur légitime colère. Le pouvoir assassine !!

  • Squats-espaces autogérés

    Loi ELAN : le Sénat veut criminaliser les occupants sans titre, ci joint un communiqué du collectif Droit Au Logement

  • Solidarité avec les exilé-e-s

    Des nouvelles du Briançonnais :

    Les copaines en lutte là bas ont pas la possibilité de passer cet été, mais ielles ont quand même des trucs à dire :

    Bonjour, Merci beaucoup pour votre invitation. Nous essayons de répondre autant que nous pouvons à ce type d’invitation, notamment à l’occasion des déplacements que les uns et les autres peuvent être conduits à effectuer. Toutefois, cela reste très délicat tant la pression de l’accueil d’urgence est forte sur place, surtout lors des périodes de vacances où nous « perdons » les bénévoles qui travaillent pour la saison touristique et alors que nos propres familles nous sollicitent pour les vacances, sans parler de nos propres aspirations à reprendre notre souffle. Nous sommes fortement demandeurs d’aides bénévoles pour venir ponctuellement renforcer les équipes dans les différents lieux d’accueil citoyen des exilés et il y a fort à faire ! Nous avons besoin également des touristes pour apporter une aide ponctuelle par leur seule présence sur les routes et sentiers empruntés par les migrants mais aussi pour surveiller la police et les milices fascistes, photographier, filmer et apporter leur témoignage face aux violences et atteintes aux droits qui se déroulent au quotidien dans nos montagnes. Merci de faire passer ce message. L’aide à distance est également possible. Ci-joint une fiche pratique qui résume différentes possibilités de nous aider.

    Merci pour elleux !

  • mercredi 4 juillet

    Violences policières

    Vu à la zad après le meurtre d’un jeune par la police au Breil

    Alors que les banlieues de Nantes s’embrasent, à NDDL, des barricades sont montées et brûlées sur les routes, au niveau de l’ancien domaine du Lama Fâché, première construction détruite, d’abord le 25 janvier, puis le 9 avril. C’est ce lieu hautement symbolique qu’ont choisi un certain nombre d’individus pour exprimer la colère qu’ils ont ressentie suite aux évènements de la soirée.

    Hier, mardi 3 juillet, un jeune homme a été assassiné par un CRS à Nantes, dans le quarier du Breil. Une compagnie de CRS y avait été déplacée il y a deux semaines, et le quartier est depuis sous occupation policière. Au cours de l’un des nombreux contrôles routiers qui y ont lieu, un CRS a tiré à plusieurs reprises sur le jeune homme de 22 ans, qui tentait de leur échapper. Il est mort dans sa voiture, touché à la carotide.

    Les violences policières sont quotidiennes, partculièrement dirigées vers les milieux populaires, et sur tout.e.s celles et ceux qui refusent de se plier à l’ordre qui leur est imposé. Cet ordre légitime le racisme et toutes les autres formes d’opression pour maîtriser ce qui lui échappe. Banlieues, Zad’s, squats, occupations, campements d’exilé.e.s, sont autant de lieux frappés par l’Etat et sa haine systématique de ce qui lui est étranger. Rémi et Adama assassinés, Théo ou Maxime mutilés, ne sont que des exemples de cette violence quotidienne et institutionnelle.

    Pour que les feux de joie, de rage et de révolte se propagent dans toutes les prairies, rues et banlieues de france : Ni oubli ni pardon.

    4 Juillet 2018, quelque part sur la ZAD.

  • lundi 2 juillet

    Equipe Médic

    L’équipe médic recherche des gens qui vont vers avignon le mois prochain et qui peuvent prendre des colis de materiel médic. Vous pouvez les contacter à cette adresse : equipemediczad (at) riseup.net

    On en profite pour préciser qu’il n’y a plus besoin de dons.

  • Des sons de luttes

    De sons de L’1consolable !

    Excusez-nous pour le MCDO : https://l1consolable.bandcamp.com/track/excusez-nous

    Justice pour Adama : https://l1consolable.bandcamp.com/track/justice

  • Criminalisation des luttes

    Solidarité avec les trois camarades face au syndicat Alliance : Rassemblement jeudi 5 juillet à 15h devant le tribunal de Rennes, à l’occasion du procès.

    Communiqué du collectif contre la criminalisation du mouvement social, relayé par de nombreuses organisations : Il s’agit maintenant pour tout membre conséquent du mouvement social de prendre acte de la situation et d’organiser la riposte. Si nous voulons pouvoir continuer à faire front contre les multiples attaques qui nous sont portées par le gouvernement, nous devrons défendre farouchement nos espaces d’action et d’organisation. Cela passe par l’élaboration d’une intelligence et de stratégies communes, et en premier lieu par une solidarité de tou.tes avec tou.tes. Dans ce cas précis, cela consiste à nous solidariser politiquement, matériellement et financièrement avec les 3 inculpées, et à appeler le plus largement possible au rassemblement de soutien au moment de leur procès, le 5 juillet 2018 à 15h devant la Cité Judiciaire.

    https://expansive.info/Solidarite-avec-les-trois-camarades-face-au-syndicat-Alliance-1091

  • Lecture

    - [TRIBUNE] « Avec Bure, nous sommes toutes et tous des malfaiteurs ! »

    Dénonçant une opération d’intimidation contre les opposant·e·s au projet d’enfouissement nucléaire, des intellectuel·le·s affirment leur solidarité avec les militant·e·s antinucléaires : « Si les chouettes et les hiboux de Bure devaient constituer une association de malfaiteurs, nous en ferions partie. » Parmi ces personnalités : Guillaume Meurice, Clothilde Hesme, Elsa Dorlin, Cyril Dion ou encore Frédéric Lordon.

    https://www.politis.fr/articles/2018/06/tribune-avec-bure-nous-sommes-toutes-et-tous-des-malfaiteurs-39036/

    - Reporterre : À Notre-Dame-des-Landes, l’Acipa se saborde tristement.

    Morceaux choisi : Les statuts de l’association comportent une bizarrerie : ils prévoient de limiter à deux le nombre de procurations détenues par un adhérent lors d’un vote, mais cette limitation ne s’applique pas aux administrateurs. Qui peuvent donc se constituer un portefeuille illimité de pouvoirs. « Quand et pourquoi l’association a-t-elle décidé une telle mesure anti-démocratique ? Surtout qu’on a entendu dans l’AG que certains avaient fait du porte à porte pour récupérer des pouvoirs... J’étais un peu écœuré, dit Olivier Tric. Cela m’a choqué de voir qu’on était 314 dans la salle, mais qu’on a compté 941 votes, avec tous ces pouvoirs. C’est énorme la différence, presque trois fois plus ! »

    https://reporterre.net/A-Notre-Dame-des-Landes-l-Acipa-se-saborde-tristement

    - La perquisition qui a visé l’avocat des militants anti-nucléaire de Bure jugée illégale.

    Le 20 juin dernier, la police lançait une nouvelle vague de perquisitions et d’arrestations à l’encontre des activistes qui s’opposent au projet d’enfouissement de déchets nucléaires Cigéo à Bure. Cette nouvelle série d’interpellations s’inscrit dans une enquête pour « association de malfaiteurs » pour des faits de dégradations datant de 2017. Des perquisitions avaient déjà été menées dans cette enquête en septembre dernier.

    https://www.bastamag.net/La-perquisition-qui-a-vise-l-avocat-des-militants-anti-nucleaire-de-Bure-jugee

  • Bure

    Communiqué de quelques chouettes hiboux de Bure suite à la vague de perquisitions et d’arrestations : « On est à Bure, on fait ce qu’on veut ! » (entendu lors d’une perquisition du 20 juin 2018 de la bouche d’un gendarme).

    https://vmc.camp/2018/06/28/communique-de-quelques-chouettes-hiboux-de-bure-suite-a-la-vague-de-perquisitions-et-darrestations/