Zone A Défendre
Tritons crété-e-s contre béton armé

Accueil > Nouvelles du front > Flash Infos > Mardi 8 mai : 30ème jour de l’opération policière

Mardi 8 mai : 30ème jour de l’opération policière

mardi 8 mai 2018

L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. Le général en chef des opérations annonce que lui et ses vilains vont rester des mois pour "sécuriser la zone pour que les projets validés par la préfecture puissent voir le jour". Edouard Phillipe, le 1er sinistre, a annoncé fin avril que les occupants illégaux de la Zad de Notre-Dame-des-Landes n’ayant pas choisi de s’inscrire dans un processus de régularisation devraient avoir "quitté les lieux" à compter du 14 mai. Nicole, la préfète a elle déclaré que les forces de l’ordre "resteront sur place le temps qu’il faudra", soit "plusieurs semaines" pour empêcher toute reconstruction d’habitats détruits et assurer la circulation sur les routes traversant la zone (on notera que l’Etat a une drôle de manière d’assurer la circulation en bloquant les routes avec des dizaines de fourgons, des controles à rallonge et des machines en uniforme par centaines).

On reste en ALERTE EXPULSIONS ! On vous appelle toujours à venir nous soutenir sur place, si vous le pouvez, ou à agir depuis chez vous !

---------------------------------------------------------------

VENIR SUR PLACE

Pour rejoindre la zad : Toutes les infos pour rejoindre la zad sont compilées ICI. -

Une fois sur place : Carte de résistance aux expulsions avec toutes les infos pratiques essentielles (cantines, sleepings et campings, espaces medic)

Carte plus précise pour crapahuter sur les chemins et dans les champs.

Quelques recommandations : à prendre en considération si vous souhaitez venir sur place (repris de l’appel à venir défendre la ZAD de 2016)

Avant de venir, renseignez-vous au maximum afin de comprendre la situation, et à votre arrivée adressez-vous à l’un des espaces d’accueil, prenez le temps de discuter avec les personnes sur place.

Pour accéder à la zone, voir ici. Prenez aussi le temps de lire les informations mises en ligne par l’équipe légale.


AGIR D’AILLEURS

Appel à dons : il est mis à jour quotidiennement

S’entraider face aux expulsions : Etre solidaire de la situation du moment peut passer par le fait de proposer des services concrets en soutien à celles et ceux qui sont sur la zone, comme par exemple offrir un petit coin tranquille chez soi pour que des gens puissent se reposer temporairement, ou permettre de stocker des affaires personnelle etc. [CLIQUER ICI->5505]

Rassemblements à venir : Liste mise à jour quotidiennement à lire sur cette page. Ca bouge partout. Et pour vous inspirer par les actions décentralisées des soutiens faites donc un tour sur cette page

Communiqués de soutien : on compile tous ceux reçus ces derniers jours suite à la deuxième tentative de destruction de la Zad. Merci à tout.e.s pour le soutien, merci aux personnes qui ont relayé ces appels

Messages de soutien : On rassemble ici et ici (vu que la première page était pleine) tous ceux qui nous parviennent. Merci à toutes et tous. On essait de diffuser une partie de ces messages sur Radio Klaxon pour qu’ils parviennent aux oreilles des personnes présentes sur zone. Ça participe à nos victoires !

Carte des actions et rassemblements de soutien : on essaie de mettre tout ce qui s’est fait depuis le début de l’opération policière (en cours de mise à jour le 21 avril 2018) :

See full screen

Nous prévenir, nous informer : Appelez le numéro d’urgence pour nous signaler des informations, si possible par sms : 06 43 92 07 01 (pour contact presse uniquement : 06 95 06 81 49). Les infos d’urgence qui tournent sur les réseaux sociaux ne sont pas toujours confirmées. Avant de faire tourner une info, merci de contacter par mail ou téléphone la ZAD pour vérification. Des infotraflics vont être faits régulièrement dans les heures/jour à venir.


S’INFORMER :

S’inscrire à notre liste mail : Pour vous inscrire/désinscrire à notre mail liste pour les nouvelles, communiqués, alertes, etc. Le flash infos est maintenant disponible en flux RSS.

Ecoutez Radio klaxon en ligne : Si klaxon est saturé des camarades ont mis en place des relais stream, notamment sur https://streaming.parleur.net/ et sur indymedia grenoble

  • mardi 8 mai

    22h57min

    A défaut, de pouvoir lutter contre le chomâge, le gouvernement lutte contre les chômeurs. TRIBUNE A LIRE ICI

  • 22h33min

    Appel à soutien de la foret occuppée de Roybon A LIRE ICI

  • AntiRep

    Article qui raconte le parloir sauvage réalisé samedi dernier par une centaine de personnes en soutien aux personnes incarcérées. A LIRE SUR INDYMEDIA Feu aux prisons

  • Contre les grands projets

    Le collectif en lutte contre un circuit automobile à Bresse (71) se réjouit de décisions judiciaires en leur faveur et se disent prêts à se mobiliser pour les faire respecter.
    Communiqué à lire ici :

    PDF - 829.4 ko
  • Violences policières

    Un travailleur sans papiers est mort renversé par une voiture de police près du chateau de Versailles le 30 avril dernier. Un article publié sur le site Désarmons les.

    Pour Ismaël Bokar Deh (ou Ismaëla Deh), ni oubli ni pardon.

  • Non violence

    Extraits de la formation à la non-violence, au cœur de la ZAD, par le GIGNV disponible ICI

  • Négociation

    Retour du rendez-vous de la délégation d’hier : Le camp adverse a laissé entendre que peut-être, potentiellement, sous conditions, si on est gentils, les projets non-agricoles et certaines cabanes pourront éviter l’anéantissement annoncé pour la semaine prochaine. Ce serait notamment aux maires des communes alentours de se positionner sur ces questions lors du comité de pilotage du 14 mai.

    Les derniers mois nous ont montré le crédit que l’on pouvait accorder à la parole des représentant.e.s de l’Etat, donc pas de quoi se réjouir. Surtout que les maires de Vigneux et NDDL ne comptent pas vraiment parmi nos soutiens les plus fidèles, c’est le moins que l’on puisse dire. Et puis l’ultimatum du 15 mai n’est pas levé et les menaces planent toujours sur les dizaines d’habitats qui restent sur la zad et les centaines de personnes qui les défendent.